Laudes du mercredi 2 novembre 2022

Hebdomada XXXI per annum XXXIème semaine dans l'année
Feria IV Mercredi
IN COMMEMORATIONE OMNIUM FIDELIUM DEFUNCTORUM COMMEMORATION DE TOUS LES FIDELES DEFUNTS
Commemoratio Commemoratio
Ad Laudes matutinas
Aux Laudes du matin
℣. Deus, in adiutórium meum inténde. ℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína. ℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, et au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Alléluia.
Hymnus Hymne
Spes, Christe, nostræ véniæ, Christ, espérance de notre pardon,
tu vita, resurréctio; Toi la vie et la résurrection,
ad te sunt corda et óculi vers Toi se tournent nos cœurs et nos yeux,
cum mortis dolor íngruit. quand la douleur de la mort nous assaille
Tu quoque mortis tædia Toi aussi, tu as souffert les affres de la mort
passus dirósque stímulos, et ses cruels aiguillons ;
Patri, inclináto cápite, en inclinant la tête, Tu as remis doucement
mitis dedísti spíritum. au Père ton esprit.
Vere nostros excípiens En prenant vraiment sur Toi nos langueurs,
languóres, pastor míserens, pasteur miséricordieux,
tecum donásti cómpati Tu nous as donné de souffrir et mourir
Patrísque in sinu cómmori. avec Toi dans le sein du Père.
Apértis pendens brácchiis, Pendu en croix, les bras ouverts,
in cor transfíxum pértrahis Tu attires à Ton cœur transpercé
quos moritúros ággravat les mourants que l'angoisse
morbus vel mæror ánxius. ou la maladie accablent.
Qui portis fractis ínferi Tu as brisé les portes de l'enfer
victor pandísti cælicas, et ouvert par Ta victoire celles du ciel :
nos nunc doléntes érige, réconforte-nous maintenant dans nos souffrances,
post óbitum vivífica. et, après la mort, donne-nous la vie.
Pro uno defuncto: Pour un défunt:
Sed et qui frater córpore Le corps de notre frère dort
nunc dormit pacis réquie, à présent du sommeil de la paix ;
iam te beánte vígilet éveille dès maintenant son âme
tibíque laudes réferat. Amen. à la béatitude, et donne-lui de chanter Tes louanges.
Pro una defuncta: Pour une défunte:
Sed et quæ soror córpore Le corps de notre sœur dort
nunc dormit pacis réquie, à présent du sommeil de la paix ;
iam te beánte vígilet éveille dès maintenant son âme
tibíque laudes réferat. Amen. à la béatitude, et donne-lui de chanter Tes louanges.
(Pro pluribus:) (Pour plusieurs:)
Sed et qui fratres córpore Le corps de nos frères dort
nunc somno pacis dórmiunt, à présent du sommeil de la paix ;
iam te beánte vigilent éveille dès maintenant leur âme
tibíque laudes réferant. Amen. à la béatitude, et donne-leur de chanter Tes louanges.
Ant. 1 Exsultábunt Dómino ossa humiliáta.Ant. 1 Les os humiliés exulteront dans le Seigneur
Psalmus 50 (51) Psaume 50 (51)
Miserere mei, Deus Pitié pour moi, mon Dieu
Renovari spiritu mentis vestræ et induere novum hominem (Eph 4, 23-24). Vous renouveler dans votre esprit et revêtir l'homme nouveau (Eph 4, 23-24).
Miserére mei, Deus, * secúndum misericórdiam tuam; Aie pitié de moi, Seigneur, * selon Ta grande miséricorde.
et secúndum multitúdinem miseratiónum tuárum * dele iniquitátem meam. Et selon la multitude de Tes bontés, * efface mon iniquité.
Amplius lava me ab iniquitáte mea * et a peccáto meo munda me. Lave-moi encore plus de mon iniquité, * et purifie-moi de mon péché.
Quóniam iniquitátem meam ego cognósco, * et peccátum meum contra me est semper. Parce que moi aussi, je connais mon iniquité, * et mon péché est toujours devant moi.
Tibi, tibi soli peccávi * et malum coram te feci, J'ai péché contre Toi seul, * et j'ai fait le mal devant Toi,
ut iustus inveniáris in senténtia tua * et æquus in iudício tuo. afin que Tu sois reconnu juste dans Tes paroles, * et que Tu sois victorieux, quand on Te juge.
Ecce enim in iniquitáte generátus sum, * et in peccáto concépit me mater mea. Car, voici, j'ai été conçu dans l'iniquité, * et ma mère m'a conçu dans le péché.
Ecce enim veritátem in corde dilexísti * et in occúlto sapiéntiam manifestásti mihi. Car, voici, Tu as aimé la vérité; * Tu m'as manifesté les choses obscures et cachées de Ta sagesse.
Aspérges me hyssópo, et mundábor; * lavábis me, et super nivem dealbábor. Tu m'aspergeras avec de l'hysope et je serai purifié; * Tu me laveras, et je deviendrai plus blanc que la neige.
Audíre me fácies gáudium et lætítiam, * et exsultábunt ossa, quæ contrivísti. Tu me feras entendre [une parole de] joie et [d']allégresse, * et mes os humiliés exulteront.
Avérte fáciem tuam a peccátis meis * et omnes iniquitátes meas dele. Détourne Ta face de mes péchés; * et efface toutes mes iniquités.
Cor mundum crea in me, Deus, * et spíritum firmum ínnova in viscéribus meis. Crée un cœur pur en moi, ô Dieu ! * et renouvelle un esprit droit dans mes entrailles.
Ne proícias me a fácie tua * et spíritum sanctum tuum ne áuferas a me. Ne me rejette pas de devant Ta Face, * et ne retire pas Ton Esprit Saint de moi.
Redde mihi lætítiam salutáris tui * et spíritu promptíssimo confírma me. Rends-moi la joie de Ton Salut,* et par Ton Esprit souverain fortifie-moi.
Docébo iníquos vias tuas, * et ímpii ad te converténtur. J'enseignerai aux [hommes] iniques Tes voies, * et les impies se convertiront à Toi.
Líbera me de sanguínibus, Deus, Deus salútis meæ, * et exsultábit língua mea iustítiam tuam. Délivre-moi du sang [versé], ô Dieu, Dieu de mon salut * et ma langue célébrera avec joie Ta justice.
Dómine, lábia mea apéries, * et os meum annuntiábit laudem tuam. Seigneur, Tu ouvriras mes lèvres, * et ma bouche annoncera Ta louange.
Non enim sacrifício delectáris, * holocáustum, si ófferam, non placébit. Parce que si Tu avais voulu un sacrifice, je Te l'aurais offert certainement; * [mais] des holocaustes ne Te seront point agréables.
Sacrifícium Deo spíritus contribulátus, * cor contrítum et humiliátum, Deus, non despícies. Le sacrifice que Dieu désire est un esprit brisé de douleur * Tu ne dédaigneras pas, ô Dieu, un cœur contrit et humilié.
Benígne fac, Dómine, in bona voluntáte tua Sion, * ut ædificéntur muri Ierúsalem. Dans Ta bonne volonté, Seigneur, traite bénignement Sion; * afin que les murs de Jérusalem soient bâtis.
Tunc acceptábis sacrifícium iustítiæ, oblatiónes et holocáusta; * tunc impónent super altáre tuum vítulos. Alors Tu agréeras un sacrifice de justice, des oblations et des holocaustes; * alors on mettra sur Ton autel de jeunes taureaux.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Exsultábunt Dómino ossa humiliáta.Ant. Les os humiliés exulteront dans le Seigneur
Ant. 2 A porta ínferi érue, Dómine, ánimam meam.Ant. 2 Des portes de l'enfer, éloigne mon âme, Seigneur.
Canticum (Is 38, 10-14. 17-20) Cantique (Is 38, 10-14. 17-20)
Moribundi angores, sanati lætitia Angoisse de l'agonie, joie de la guérison
Ego sum vivens et fui mortuus ... et habeo claves mortis (Ap 1, 17-18). Je suis le vivant: Je fus mort, et Je tiens les clefs de la mort
Ego dixi: In dimídio diérum meórum vadam ad portas ínferi; * quæsívi resíduum annórum meórum. Je disais: Au milieu de mes jours, je m'en vais; j'ai ma place entre les morts pour la fin de mes années.
Dixi: Non vidébo Dóminum Deum in terra vivéntium, non aspíciam hóminem ultra * inter habitatóres orbis. Je disais: Je ne verrai pas le Seigneur sur la terre des vivants, plus un visage d'homme parmi les habitants du monde.
Habitáculum meum ablátum est et abdúctum longe a me * quasi tabernáculum pastórum; Ma demeure m'est enlevée, arrachée, comme une tente de berger.
convólvit sicut textor vitam meam; * de stámine succídit me. Tel un tisserand, j'ai dévidé ma vie ; le fil est tranché.
De mane usque ad vésperam * confecísti me. Du jour à la nuit, Tu m'achèves.
Prostrátus sum usque ad mane, * quasi leo sic cónterit ómnia ossa mea; j'ai crié jusqu'au matin, comme un lion, il a broyé tous mes os.
de mane usque ad vésperam * confecísti me. Du jour à la nuit, Tu m'achèves.
Sicut pullus hirúndinis, sic mussitábo, * meditábor ut colúmba; Comme l'hirondelle, je crie, je gémis comme la colombe.
attenuáti sunt óculi mei * suspiciéntes in excélsum. mes yeux faiblissent à force regarder là-haut.
Tu autem eruísti ánimam meam * a fóvea consumptiónis, Et Toi, Tu T'es attaché à mon âme, Tu me tires du néant de l'abîme,
proiecísti enim post tergum tuum * ómnia peccáta mea. Tu as jeté, loin derrière Toi, tous mes péchés.
Quia non inférnus confitébitur tibi, * neque mors laudábit te;  car le séjour des morts ne peut Te rendre grâces, ni la mort Te louer ;
non exspectábunt, qui descéndunt in lacum, * veritátem tuam. ils n'attendent plus, ceux qui descendent dans la fosse Ta vérité.
Vivens, vivens ipse confitébitur tibi, sicut et ego hódie; * pater fíliis notam fáciet veritátem tuam. Le vivant, le vivant, lui, Te rend grâce, comme moi, aujourd'hui. Et le père à ses enfants montrera Ta fidélité.
Dómine, salvum me fac, et ad sonum cítharæ cantábimus cunctis diébus vitæ nostræ * in domo Dómini. Seigneur, viens me sauver, et nous jouerons sur nos cithares, tous les jours de notre vie dans la maison du Seigneur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. A porta ínferi érue, Dómine, ánimam meam.Ant. Des portes de l'enfer, éloigne mon âme, Seigneur.
Ant. 3 Laudábo Deum meum in vita mea.Ant. 3 Je louerai le Seigneur pendant ma vie.
Psalmus 145 (146) Psaume 145 (146)
Sperantium in Dominum beatitudo Bonheur de celui qui espère dans le Seigneur.
Laudamus Dominum in vita nostra, id est in moribus nostris (Arnobius). Louons le Seigneur pendant notre vie, c'est-à-dire par nos actions. (Arnobius).
Lauda, ánima mea, Dóminum;  laudábo Dóminum in vita mea, * psallam Deo meo, quámdiu fúero. Loue le Seigneur, mon âme, je louerai le Seigneur dans ma vie, je chanterai mon Dieu tant que je serai.
Nolíte confídere in princípibus, * in fíliis hóminum, in quibus non est salus. Ne mettez pas votre confiance dans les princes, dans les fils de l'homme, en qui il n'y pas de salut.
Exíbit spíritus eius et revertétur in terram suam; * in illa die períbunt cogitatiónes eórum. Son souffle s'en va, il retourne à sa terre ; et, ce même jour, ses périssent ses pensées.
Beátus, cuius Deus Iacob est adiútor, * cuius spes in Dómino Deo suo, Heureux celui qui a pour secours le Dieu de Jacob, qui met son espoir dans le Seigneur, son Dieu,
qui fecit cælum et terram, * mare et ómnia, quæ in eis sunt; qui a fait le ciel et la terre, la mer et tout ce qu'elle renferme ;
qui custódit veritátem in sæculum, facit iudícium oppréssis, * dat escam esuriéntibus. Il garde à jamais Sa vérité, Il rend justice aux opprimés, Il donne la nourriture aux affamés.
Dóminus solvit compedítos, * Dóminus illúminat cæcos, Le Seigneur délivre les captifs, le Seigneur ouvre les yeux des aveugles,
Dóminus érigit depréssos, * Dóminus díligit iustos, le Seigneur relève ceux qui sont courbés, le Seigneur aime les justes,
Dóminus custódit ádvenas,  pupíllum et víduam susténtat * et viam peccatórum dispérdit. le Seigneur garde les étrangers, Il soutient l'orphelin et la veuve et Il rend tortueuse la voie des pécheurs.
Regnábit Dóminus in sǽcula, * Deus tuus, Sion,  in generatiónem et generatiónem. Le Seigneur règne dans les siècles, Il est ton Dieu, Sion, de génération en génération.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Laudábo Deum meum in vita mea.Ant. Je louerai le Seigneur pendant ma vie.
Lectio brevis (1 Th 4, 14) Lecture brève (1 Th 4, 14)
Si crédimus quod Iesus mórtuus est et resurréxit, ita et Deus eos, qui dormiérunt, per Iesum addúcet cum eo. Si nous croyons que Jésus est mort et qu'Il est ressuscité, croyons aussi que Dieu amènera avec Jésus ceux qui se sont endormis en Lui.
 Responsorium breve Répons bref 
℟. Exaltábo te, Dómine, * Quóniam suscepísti me. Exaltábo. ℣. Nec delectásti inimícos meos super me. * Quóniam suscepísti me. Glória Patri. Exaltábo. ℟. Je T'exalterai, Seigneur * Car Tu m'as relevé. Je T'exalterai. ℣. Mes ennemis ne se délecteront pas à mes dépens.* Car Tu m'as relevé. Gloire au Père. Je T'exalterai.
Ant. Ego sum resurréctio et vita. Qui credit in me, etsi mórtuus fúerit, vivet; et omnis qui vivit et credit in me, non moriétur in ætérnum.Ant. Je suis la résurrection et la vie; celui qui croit en Moi, fût-il mort, vivra; Et quiconque vit et croit en Moi, ne mourra point pour toujours.
Canticum Evangelicum Lc 1, 68-79 Cantique évangélique (Lc 1,68-79)
De Messia eiusque præcursore Du Messie et de son précurseur
Benedíctus Dóminus, Deus Israel, * quia visitávit et fecit redemptiónem plebi suæ Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, car Il a visité et racheté Son peuple,
et eréxit cornu salútis nobis * in domo David púeri sui, et nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de David, Son enfant,
sicut locútus est per os sanctórum, * qui a sǽculo sunt, prophetárum eius, ainsi qu'Il a dit par la bouche de Ses saints prophètes des temps anciens,
salútem ex inimícis nostris * et de manu ómnium, qui odérunt nos; qu'Il nous délivrerait de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent,
ad faciéndam misericórdiam cum pátribus nostris * et memorári testaménti sui sancti, pour exercer Sa miséricorde envers nos pères, et Se souvenir de Son alliance sainte,
iusiurándum, quod iurávit ad Abraham patrem nostrum, * datúrum se nobis, selon le serment qu'Il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder cette grâce,
ut sine timóre, de manu inimicórum liberáti, * serviámus illi qu'étant délivrés de la main de nos ennemis, nous Le servions sans crainte,
in sanctitáte et iustítia coram ipso * ómnibus diébus nostris. marchant devant Lui dans la sainteté et la justice, tous les jours de notre vie.
Et tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis: * præíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius, Et toi, petit enfant, tu seras appelé le prophète du Très-Haut: car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer Ses voies,
ad dandam sciéntiam salútis plebi eius * in remissiónem peccatórum eórum, afin de donner à Son peuple la connaissance du salut, pour la rémission de leurs péchés,
per víscera misericórdiæ Dei nostri, * in quibus visitábit nos óriens ex alto, par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, grâce auxquelles le soleil levant nous a visités d'en haut,
illumináre his, qui in ténebris et in umbra mortis sedent, * ad dirigéndos pedes nostros in viam pacis. pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et à l'ombre de la mort, pour diriger nos pas dans la voie de la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Ego sum resurréctio et vita. Qui credit in me, etsi mórtuus fúerit, vivet; et omnis qui vivit et credit in me, non moriétur in ætérnum.Ant. Je suis la résurrection et la vie; celui qui croit en Moi, fût-il mort, vivra; Et quiconque vit et croit en Moi, ne mourra point pour toujours.
PrecesPrières litaniques
Christum, qui nutrit et fovet Ecclésiam pro qua seípsum trádidit, hac deprecatióne rogémus: Invoquons le Christ, qui S'est donné pour l'Église et lui donne nourriture et chaleur en disant :
Réspice Ecclésiam tuam, Dómine. Regarde, Seigneur, Ton Église.
Pastor Ecclésiæ tuæ, benedíctus es, qui nobis hódie tríbuis lucem et vitam,
nos gratos redde pro múnere tam iucúndo.
Gregem tuum misericórditer réspice, quem in tuo nómine congregásti,
ne quis péreat eórum, quos Pater dedit tibi.
Ecclésiam tuam duc in via mandatórum tuórum,
fidélem tibi Spíritus Sanctus eam effíciat.
Ecclésiam ad mensam verbi tui panísque vivífica,
ut in fortitúdine huius cibi te læta sequátur.
Béni sois-Tu, Seigneur, Pasteur de l'Église, qui aujourd'hui nous donne à nouveau la lumière et la vie ;
Dites-nous comment vous remercier pour ce magnifique cadeau.
Regarde avec amour Ton troupeau que Tu as rassemblé en Ton nom ;
Ne perds pas un seul de ceux que le Père T'a donnés.
Guide Ton Église sur le chemin de Tes commandements,
et fais que l'Esprit Saint la préserve dans la fidélité.
Vivifie Ton Eglise, en la faisant participer à la table de Ton pain et de Ta parole,
afin qu'avec la puissance de cette nourriture, elle Te suive dans la joie.
Pater nosterNotre père
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum; qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie; Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra, et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris; comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem; et ne nous abandonne pas dans l'épreuve ;
sed líbera nos a malo. mais libère nous du malin.
Preces nostras, quǽsumus, Dómine, benígnus exáudi, ut, dum attóllitur nostra fides in Fílio tuo a mórtuis suscitáto, in famulórum tuórum præstolánda resurrectióne spes quoque nostra firmétur. Per Dóminum. Dans Ta bonté, Seigneur, daigne écouter nos prières ; et puisque notre foi s'appuie sur Ton Fils ressuscité d'entre les morts, que s’affermisse également notre espérance en la résurrection de Tes serviteurs, objet de notre attente.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et cum spíritu tuo. ℟. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus. Que le Dieu tout puissant vous bénisse, le Père, et le Fils et le Saint Esprit.
℟. Amen. ℟. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
℣. Ite in pace. ℣. Allez en paix.
℟. Deo grátias. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.