Messe du lundi 27 septembre 2021

Hebdomada XXVI per annum XXVIème semaine dans l'année
Feria II Lundi
S. Vincentii de Paul, presbyteri St Vincent de Paul, prêtre
Memoria Mémoire
Ad Missam
A la Messe


Introitum Introït
Ps. 91, 13-14
IUSTUS ut palma florébit: sicut cedrus Líbani multiplicábitur: plantátus in domo Dómini: in átriis domus Dei nostri. Ps. ibid., 2 Bonum est confitéri Dómino: et psállere nómini tuo, Altíssime. ℣. Glória Patri. Le juste fleurira comme le palmier et il se multipliera comme le cèdre du Liban, planté dans la maison du Seigneur, dans les parvis de la maison de notre Dieu. Ps. Ibid., 2. Il est bon de louer le Seigneur et de chanter Ton nom, ô Très-Haut. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Deus, qui ad salútem páuperum et cleri institutiónem beátum Vincéntium presbyterum virtútibus apostólicis imbuísti, præsta, quæsumus, ut, eódem spíritu fervéntes, et amémus quod amávit, et quod dócuit operémur. Per Dóminum. Dieu, qui as donné au bienheureux Vincent, prêtre, toutes les qualités d'un apôtre pour secourir les pauvres et former le clergé ; daigne nous accorder le même zèle pour aimer ce qu'il a aimé et pratiquer ce qu'il a enseigné.
Lectio I Ière lecture
Léctio Epístolæ primæ beáti Pauli apóstoli ad Corínthios (1,26,31)
Vidéte enim vocatiónem vestram, fratres; quia non multi sapiéntes secúndum carnem, non multi poténtes, non multi nóbiles; sed, quae stulta sunt mundi, elégit Deus, ut confúndat sapiéntes, et infírma mundi elégit Deus, ut confúndat fórtia, et ignobília mundi et contemptibília elégit Deus, quae non sunt, ut ea, quae sunt, destrúeret, ut non gloriétur omnis caro in conspéctu Dei. Ex ipso autem vos estis in Christo Iésu, qui factus est sapiéntia nobis a Deo et iustítia et sanctificátio et redémptio, ut quemádmodum scriptum est: “Qui gloriátur, in Dómino gloriétur.” Voyez, mes frères, quels sont parmi vous ceux qui ont été appelés : il n'y a ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles (grands). Mais Dieu a choisi les choses folles du monde, pour confondre les sages ; et Dieu a choisi les choses faibles du monde, pour confondre les forts ; et Dieu a choisi les choses viles du monde et les choses méprisables, et celles qui ne sont rien, pour détruire celles qui sont, afin que nulle chair ne se glorifie devant Lui. C'est par Lui que vous êtes dans le Christ Jésus, qui est devenu pour nous, de la part de Dieu, sagesse, justice, sanctification et rédemption ; afin que, selon qu'il est écrit, celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 36, 30-31 Ps. 36,30-31
℟. Os iusti meditábitur sapiéntiam, et lingua eius loquétur iudícium. ℣. Lex Dei eius in corde ipsíus: et non supplantabúntur gressus eius. ℟. La bouche du juste méditera la sagesse, et sa langue proférera l'équité. ℣. La loi de son Dieu est dans son cœur, et on ne le renversera point.
Allelúia Alléluia
Ps. 111, 1
℟. Allelúia. ℣. Beátus vir, qui timet Dóminum: in mandátis eius cupit nimis. ℟. Alléluia. ℣. (Bien)Heureux l’homme qui craint le Seigneur, et qui met (il mettra) ses délices dans Ses commandements.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Matthǽum (9,35-38)
In illo tempore: Circumíbat Iésus civitátes omnes et castélla, docens in synagógis eórum et prǽdicans evangélium regni et curans omnem languórem et omnem infirmitátem. Videns autem turbas, misértus est eis, quia erant vexáti et iacéntes sicut oves non habéntes pastórem. Tunc dicit discípulis suis: “Méssis quidem multa, operárii autem pauci; rogáte ergo Dóminum messis, ut mittat operários in messem suam.” En ce temps là : Jésus parcourait toutes les villes et les villages, enseignant dans leurs synagogues, et prêchant l’Évangile du royaume, et guérissant toute langueur et toute infirmité. Et voyant les foules, Il en eut compassion ; car elles étaient accablées, et gisaient comme des brebis qui n’ont point de pasteur. Alors Il dit à Ses disciples : La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans Sa moisson.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 20, 2-3
In virtúte tua, Dómine, lætábitur iustus, et super salutáre tuum exsultábit veheménter: desidérium ánimæ eius tribuísti ei. Seigneur, le juste se réjouira dans Ta force, et il tressaillira d'une vive allégresse : Tu lui as accordé le désir de son coeur.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Deus, qui beáto Vincéntio divína celebránti mystéria tribuísti quod tractábat imitári, concéde, ut, huius sacrifícii virtúte, ipsi quoque in oblatiónem tibi acceptábilem transeámus. Per Christum.
Communio Communion
Matth. 19, 28 et 29 Mt. 19, 28 et 29
Amen dico vobis: quod vos, qui reliquístis ómnia, et secúti estis me, céntuplum accipiétis, et vitam ætérnam possidébitis. Amen Je vous le dis: celui parmi vous qui abandonnera tout et viendra à Ma suite, recevra le centuple et possédera la vie éternelle.
Post communionem Post communion
Cæléstibus, Dómine, refécti sacraméntis, súpplices deprecámur, ut ad imitándum Fílium tuum paupéribus evangelizántem, sicut exémplis beáti Vincéntii provocámur, ita et patrocíniis adiuvémur. Per Christum.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum
Cf. Lc 4, 18
Spíritus Dómini super me: propter quod unxit me, evangelizáre paupéribus misit me, sanáre contrítos corde.
Ant. ad communionem
Cf. Ps 106, 8-9
Confiteántur Dómino misericórdiæ eius, et mirabília eius fíliis hóminum: quia satiávit ánimam inánem, et ánimam esuriéntem satiávit bonis.