Messe du mardi 12 octobre 2021

Hebdomada XXVIII per annum XXVIIIème semaine dans l'année
Feria III Mardi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 129, 3-4
SI iniquitátes observáveris, Dómine, Dómine, quis sustinébit ? quia apud te propitiátio est, Deus Israël. Ps. ibid., 1-2 De profúndis clamávi ad te, Dómine: Dómine, exáudi vocem meam. ℣. Glória Patri. Si Tu demandes un compte rigoureux des iniquités, Seigneur ; Seigneur, qui pourra soutenir Ton jugement ? Mais Tu aimes à pardonner, ô Dieu d’Israël. Ps. Des profondeurs de ma misère, j’ai crié vers Toi, Seigneur ; Seigneur, exauce ma voix. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Tua nos, quǽsumus, Dómine, grátia semper et prævéniat et sequátur, ac bonis opéribus iúgiter præstet esse inténtos. Per Dóminum. Nous T'en prions, Seigneur, que Ta grâce nous prévienne et nous accompagne toujours, qu'elle nous accorde également d'être sans cesse enclins aux bonnes œuvres.
Lectio I Ière lecture
Léctio Epístolæ beáti Pauli apóstoli ad Romános (1,16-25)
Fratres: Non erubésco evangélium: virtus enim Dei est in salútem omni credénti, Iudǽo primum et Græco. Iustítia enim Dei in eo revelátur ex fide in fidem, sicut scriptum est: “Iústus autem ex fide vivet.” Revelátur enim ira Dei de cælo super omnem impietátem et iniustítiam hóminum, qui veritátem in iniustítia détinent, quia, quod noscíbile est Dei, maniféstum est in illis; Deus enim illis manifestávit. Invisibília enim ipsíus a creatúra mundi per ea, quæ facta sunt, intellécta conspiciúntur, sempitérna eíus et virtus et divínitas, ut sint inexcusábiles; quia, cum cognovíssent Deum, non sicut Deum glorificavérunt aut grátias égerunt, sed evanuérunt in cogitatiónibus suis, et obscurátum est insípiens cor eórum. Dicéntes se esse sapiéntes, stulti facti sunt, et mutavérunt glóriam incorruptíbilis Dei in similitúdinem imáginis corruptíbilis hóminis et vólucrum et quadrúpedum et serpéntium. Propter quod trádidit illos Deus in concupiscéntiis cordis eórum in immundítiam, ut ignomínia affíciant córpora sua in semetípsis, qui commutavérunt veritátem Dei in mendácio et coluérunt et serviérunt creatúræ pótius quam Creatóri, qui est benedíctus in sǽcula. Amen. Frères : je ne rougis point de l'Evangile; car il est une force de Dieu, pour le salut de tout croyant, premièrement du Juif, puis du Grec. Car la justice de Dieu y est révélée par la foi et pour la foi, ainsi qu'il est écrit: Le juste vivra par la foi. En effet, la colère de Dieu se révèle du haut du Ciel contre toute l'impiété et l'injustice de ces hommes qui retiennent la vérité de Dieu dans l'injustice; car ce que l'on connaît sur Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. En effet, Ses perfections invisibles sont devenues visibles depuis la création du monde, par la connaissance que Ses oeuvres en donnent; de même Sa puissance éternelle et Sa divinité: de sorte qu'ils sont inexcusables, parce qu'ayant connu Dieu, ils ne L'ont point glorifié comme Dieu, et ne Lui ont pas rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur coeur insensé a été obscurci. Ainsi, en disant qu'ils étaient sages, ils sont devenus fous, et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible contre une image représentant l'homme corruptible, et les oiseaux, et les quadrupèdes, et les reptiles. C'est pourquoi Dieu les a livrés aux désirs de leur coeur, à l'impureté, en sorte qu'ils ont déshonoré eux-mêmes leurs propres corps: eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni dans tous les siècles. Amen.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 132, 1-2 Ps. 132, 1-2
℟. Ecce quam bonum, et quam iucúndum, habitáre fratres in unum ! ℣. Sicut unguéntum in cápite, quod descéndit in barbam, barbam Aaron. ℟. Qu’il est bon, qu’il est doux pour des frères de vivre unis ensemble. ℣. Comme le parfum répandu sur la tête d’Aaron, qui descendit sur sa barbe et sur son visage.
Allelúia Alléluia
Ps. 113, 11
℟. Allelúia. ℣. Qui timent Dóminum sperent in eo: adiútor et protéctor eórum est. ℟. Alléluia. ℣. Que ceux qui craignent le Seigneur mettent en lui leur espérance, il est leur soutien et leur protecteur.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (11,37-41)
In illo tempore: Cum loquerétur Iesus, rogávit illum quidam pharisǽus, ut pránderet apud se; et ingréssus recúbuit. Pharisǽus autem videns mirátus est quod non baptizátus esset ante prándium. Et ait Dóminus ad illum: “Nunc vos pharisǽi, quod de foris est cálicis et cátini, mundátis; quod autem intus est vestrum, plenum est rapína et iniquitáte. Stulti! Nonne, qui fecit, quod de foris est, étiam id, quod de intus est, fecit? Verúmtamen, quæ insunt, date eleemósynam; et ecce ómnia munda sunt vobis. En ce temps là : Pendant que Jésus parlait, un pharisien le pria de dîner chez Lui ; et étant entré, Il se mit à table. Or le pharisien, pensant en lui-même, commença à se demander pourquoi Il ne s’était pas lavé avant le repas. Mais le Seigneur lui dit : Vous autres, pharisiens, vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat ; mais ce qui est au dedans de vous est plein de rapine et d’iniquité. Insensés, celui qui a fait le dehors n’a-t-il pas fait aussi le dedans ? Cependant donnez en aumône votre superflu, et voici que tout sera pur pour vous.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Esth. 14, 12 et 13
Recordáre mei, Dómine, omni potentátui dóminans: et da sermónem rectum in os meum, ut pláceant verba mea in conspéctu príncipis. Souviens-Toi de moi, Seigneur, Toi qui domines toute puissance terrestre, et mets sur mes lèvres un langage plein de droiture, en sorte que mes paroles, prononcées en présence de Celui qui est le principe de toutes choses Lui soient agréables.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Súscipe, Dómine, fidélium preces cum oblatiónibus hostiárum, ut, per hæc piæ devotiónis offícia, ad cæléstem glóriam transeámus. Per Christum. Reçois, Seigneur, les prières des fidèles avec les offrandes du sacrifice, afin que, par cette dévotion pieuse, nous puissions passer à la gloire céleste.
Communio Communion
Ps. 118, 22 et 24 Ps. 118, 22 et 24
Aufer a me oppróbrium et contémptum, quia mandáta tua exquisívi, Dómine: nam et testimónia tua meditátio mea est. Éloigne de moi l'opprobre et le mépris, car j'ai recherché Tes commandements. Car Tes préceptes sont le sujet de ma méditation, et Tes ordonnances me servent de conseil.
Post communionem Post communion
Maiestátem tuam, Dómine, supplíciter deprecámur, ut, sicut nos Córporis et Sánguinis sacrosáncti pascis aliménto, ita divínæ natúræ fácias esse consórtes. Per Christum. Ta Majesté, Seigneur, nous l'implorons en suppliant, et comme Tu nous nourris de la nourriture sacrée du Corps et du Sang, que celle-ci nous fasse participer à la nature divine.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Ps 129, 3-4
Si iniquitátes observáveris, Dómine, Dómine, quis sustinébit? Quia apud te propitiátio est, Deus Israel. Si Tu demandes un compte rigoureux des iniquités, Seigneur ; Seigneur, qui pourra soutenir Ton jugement ? Mais Tu aimes à pardonner, ô Dieu d’Israël.
Ant. ad communionem
Cf. Ps 33, 11
Dívites eguérunt et esuriérunt; quæréntes autem Dóminum non minuéntur omni bono.
Vel: 1 Io 3, 2
Cum apparúerit Dóminus, símiles ei érimus, quóniam vidébimus eum sícuti est.