Messe du dimanche 31 octobre 2021

Hebdomada XXXI per annum XXXIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica XXXI per annum XXXIème dimanche dans l'année
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 37, 22-23 Ps. 37,22-23
NE derelínquas me, Dómine, Deus meus, ne discédas a me: inténde in adiutórium meum, Dómine, virtus salútis meæ. Ps. ibid., 2 Dómine, ne in furóre tuo árguas me: neque in ira tua corrípias me. ℣. Glória Patri. Ne m’abandonne pas, Seigneur mon Dieu ; ne T'éloigne pas de moi. Hâte-Toi de me secourir, Seigneur, Dieu de mon salut.
Ps. ibid., 2. Seigneur, ne me reprends pas dans Ta fureur, et ne me punis pas dans Ta colère.
Collecta Collecte
Omnípotens et miséricors Deus, de cuius múnere venit, ut tibi a fidélibus tuis digne et laudabíliter serviátur, tríbue, quǽsumus, nobis, ut ad promissiónes tuas sine offensióne currámus. Per Dóminum. Dieu tout-puissant et miséricordieux, de qui vient toute grâce, Tu donnes à Tes fidèles de Te servir dignement et comme il convient ; accorde-nous de courir sans risque de chute, vers les biens que Tu as promis.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri Deuteronómii (6,2-6)
In diébus illis: Locutus est Moyses populo dicens: Time Dóminum Deum tuum et custódias ómnia præcépta et mandáta eíus, quæ ego præcípio tibi et fíliis ac nepótibus tuis, cunctis diébus vitæ tuæ, ut prolongéntur dies tui. Audi, Israel, et obsérva, ut fácias, et bene sit tibi, et multiplíceris ámplius, sicut pollícitus est Dóminus, Deus patrum tuórum, tibi terram lacte et melle manántem. Audi, Israel: Dóminus Deus noster Dóminus unus est. Díliges Dóminum Deum tuum ex toto corde tuo et ex tota ánima tua et ex tota fortitúdine tua. Erúntque verba hæc, quæ ego præcípio tibi hódie, in corde tuo. En ces jours là : Moïse prit la parole et dit au peuple : craignez le Seigneur votre Dieu, et que, tous les jours de votre vie, gardez tous Ses commandements et Ses préceptes que je vous donne, à vous, à vos enfants, et aux enfants de vos enfants, et que vous viviez longtemps sur la terre. Ecoutez, Israël, et ayez grand soin de faire ce que le Seigneur vous a commandé, afin que vous soyez heureux, et que vous vous multipliiez de plus en plus, selon la promesse que le Seigneur, le Dieu de vos pères, vous a faite de vous donner une terre où couleraient le lait et le miel. Ecoutez, Israël: le Seigneur notre Dieu est le seul et unique Seigneur. Vous aimerez le Seigneur votre Dieu de tout votre coeur, de toute votre âme et de toutes vos forces. Ces commandements, que je vous donne aujourd'hui, seront gravés dans votre coeur.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 47, 10-11 et 9 Ps 47, 10-11 et 9
℟. Suscépimus, Deus, misericórdiam tuam in médio templi tui: secúndum nomen tuum, Deus, ita et laus tua in fines terræ. ℣. Sicut audívimus, ita et vídimus in civitáte Dei nostri, in monte sancto eius. ℟. Nous avons reçu, ô Dieu, Ta miséricorde au milieu de Ton temple ; comme Ton nom, ô Dieu, ainsi Ta louange s’étend jusqu’aux extrémités de la terre. ℣. Ce que nous avions entendu dire, nous l’avons vu dans la cité de notre Dieu, sur Sa sainte montagne.
Lectio II IIème lecture
Léctio Epístolæ ad Hebrǽos (7,23-28)
Fratres: Plures facti sunt sacerdótes prióris Testaménti, idcírco quod morte prohibebántur permanére; hic autem eo quod manet in ætérnum, intransgressíbile habet sacerdótium; unde et salváre in perpétuum potest accedéntes per semetípsum ad Deum, semper vivens ad interpellándum pro eis. Talis enim et decébat ut nobis esset póntifex, sanctus, ínnocens, impollútus, segregátus a peccatóribus et excélsior cælis factus; qui non habet necessitátem cotídie, quemádmodum pontífices, prius pro suis delíctis hóstias offérre, deínde pro pópuli; hoc enim fecit semel semetípsum offeréndo. Lex enim hómines constítuit pontífices infirmitátem habéntes; sermo autem iúris iurándi, quod post legem est, Fílium in ætérnum consummátum. Frères : il y a eu chez eux des prêtres en grand nombre, parce que la mort les empêchait de l'être toujours; mais Celui-ci, parce qu'Il demeure éternellement, possède un sacerdoce éternel. C'est pourquoi Il peut sauver pour toujours ceux qui s'approchent de Dieu par Lui, étant toujours vivant pour intercéder en notre faveur. Car il convenait que nous eussions un tel pontife, saint, innocent, sans tache, séparé des pécheurs, et plus élevé que les cieux; qui n'a pas besoin, comme les prêtres, d'offrir tous les jours des victimes, d'abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple; car cela, Il l'a fait une fois pour toutes, en S'offrant Lui-même. La loi, en effet, établit pour prêcher des hommes sujets à la faiblesse; mais la parole du serment, qui est postérieure à la loi, institue le Fils, qui est parfait pour l'éternité.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
Ps. 32, 6
℟. Allelúia . ℣. Verbo Dómini cæli firmáti sunt, et Spíritu oris eius omnis virtus eórum. ℟. Alléluia. ℣. Le Verbe du Seigneur a affermi les cieux, et le Souffle de Sa bouche leur a donné toute leur vertu.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Marcum (12,28a.c-34)
In illo tempore: Accéssit unus de scribis ad Iesum, et interrogávit eum: “Quod est primum ómnium mandátum?” Iésus respóndit: “Primum est: ‘Audi, Israel: Dóminus Deus noster Dóminus unus est, et díliges Dóminum Deum tuum ex toto corde tuo et ex tota ánima tua et ex tota mente tua et ex tota virtúte tua.’ Secúndum est illud: ‘Díliges próximum tuum tamquam teípsum.’ Maíus horum áliud mandátum non est.” Et ait illi scriba: “Bene, Magíster, in veritáte dixísti: ‘Unus est, et non est álius præter eum; et dilígere eum ex toto corde et ex toto intelléctu et ex tota fortitúdine’ et: ‘Dilígere próximum tamquam seípsum’ maíus est ómnibus holocautomátibus et sacrifíciis.” Et Iésus videns quod sapiénter respondísset, dixit illi: “Non es longe a regno Dei.” Et nemo iam audébat eum interrogáre. En ce temps là, un des scribes s'approcha de J2sus, et Lui demanda quel était le premier de tous les commandements. Jésus lui répondit: Le premier de tous les commandements est celui-ci: Ecoute, Israël; le Seigneur ton Dieu est le Dieu unique; et tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, et de toute ton âme, et de tout ton esprit, et de toute ta force. C'est là le premier commandement. Le second lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a pas d'autre commandement plus grand que ceux-là. Le scribe lui dit: Bien, Maître; Vous avez dit avec vérité qu'il n'y a qu'un seul Dieu, et qu'il n'y en a pas d'autre que Lui, et qu'on doit L'aimer de tout son coeur, et de tout son esprit, et de toute son âme, et de toute sa force, et qu'aimer le prochain comme soi-même est quelque chose de plus grand que tous les holocaustes et les sacrifices. Jésus, voyant qu'il avait sagement répondu, lui dit: Tu n'es pas loin du royaume de Dieu. Et personne n'osait plus Lui adresser de question.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 102, 2 et 5
Bénedic, ánima mea, Dómino, et noli oblivísci omnes retributiónes eius: et renovábitur, sicut áquilæ, iuvéntus tua. Mon âme, bénis le Seigneur, et n’oublie jamais tous Ses bienfaits ; et ta jeunesse sera renouvelée comme celle de l’aigle.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Fiat hoc sacrifícium, Dómine, oblátio tibi munda, et nobis misericórdiæ tuæ sancta largítio. Per Christum. Que ce sacrifice, Seigneur, soit pour Toi une offrande pure
et, pour nous, une sainte effusion de Ta miséricorde.
Communio Communion
Ps. 15, 10 Ps. 15,10
Notas mihi fecísti vias vitæ: adimplébis me lætítia cum vultu tuo, Dómine. Tu m’as fait connaître les voies de la vie ; Tu me combleras de joie par Ton visage, Seigneur.
Post communionem Post communion
Augeátur in nobis, quǽsumus, Dómine, tuæ virtútis operátio, ut, refécti cæléstibus sacraméntis, ad eórum promíssa capiénda tuo múnere præparémur. Per Christum. Augmente en nous, Seigneur, l'action de Ta puissance, pour que nourris ces sacrements du ciel, nous nous préparions, par Ta grâce, à recevoir Tes promesses.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 37, 22-23
Ne derelínquas me, Dómine Deus meus, ne discédas a me; inténde in adiutórium meum, Dómine, virtus salútis meæ. Ne m’abandonne pas, Seigneur mon Dieu ; ne T'éloigne pas de moi. Hâte-Toi de me secourir, Seigneur, Dieu de mon salut.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Ps 15, 11
Notas mihi fecísti vias vitæ, adimplébis me lætítia cum vultu tuo, Dómine. Tu m’as fait connaître les voies de la vie ; Tu me combleras de joie par Ton visage, Seigneur.
Vel: Io 6, 58
Sicut misit me vivens Pater, et ego vivo propter Patrem, et qui mandúcat me, et ipse vivet propter me, dicit Dóminus. Comme le Père vivant M'a envoyé, Je vis pour le Père; de la même manière, quiconque me mange vivra pour Moi, dit le Seigneur.