Messe du jeudi 4 novembre 2021

Hebdomada XXXI per annum XXXIème semaine dans l'année
Feria V Jeudi
S. Caroli Borromeo, episcopi St Charles Borromée, évêque
Memoria Mémoire
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Eccli. 45, 30 Eccli. 45, 30
STÁTUIT ei Dóminus testaméntum pacis, et príncipem fecit eum: ut sit illi sacerdótii dígnitas in ætérnum. (T.P. Allelúia, allelúia.) Ps. 131, 1 Meménto, Dómine, David: et omnis mansuetúdinis eius. ℣. Glória Patri. Le Seigneur fit avec lui une alliance de paix et l’établit prince, afin que la dignité sacerdotale lui appartînt toujours. (T.P. Alléluia, alléluia). ℣.Gloire au Père.
Collecta Collecte
Custódi, quǽsumus, Dómine, in pópulo tuo spíritum, quo beátum Cárolum epíscopum implevísti, ut Ecclésia indesinénter renovétur, et, Christi se imágini confórmans, ipsíus vultum mundo váleat osténdere. Per Dóminum. Daigne maintenir, Seigneur, dans Ton peuple l'esprit dont Tu as rempli le bienheureux Charles, évêque : ainsi Ton Église pourra-t'elle se renouveler sans cesse, et, rendue conforme à l'image du Christ, manifester au monde Son visage.
Lectio I Ière lecture
Léctio Epístolæ beáti Pauli apóstoli ad Romános (12,3-13)
Fratres: Dico per grátiam, quæ data est mihi, ómnibus, qui sunt inter vos, non áltius sápere quam opórtet sápere, sed sápere ad sobrietátem, unicuíque sicut Deus divísit mensúram fídei. Sicut enim in uno córpore multa membra habémus, ómnia autem membra non eúndem actum habent, ita multi unum corpus sumus in Christo, sínguli autem alter altérius membra. Habéntes autem donatiónes secúndum grátiam, quæ data est nobis, differéntes: sive prophetíam, secúndum ratiónem fídei; sive ministérium, in ministrándo; sive qui docet, in doctrína; sive qui exhortátur, in exhortándo; qui tríbuit, in simplicitáte; qui præest, in sollicitúdine; qui miserétur, in hilaritáte. Diléctio sine simulatióne. Odiéntes malum, adhæréntes bono; caritáte fraternitátis ínvicem diligéntes, honóre ínvicem præveniéntes, sollicitúdine non pigri, spíritu fervéntes, Dómino serviéntes, spe gaudéntes, in tribulatióne patiéntes, oratióni instántes, necessitátibus sanctórum communicántes, hospitalitátem sectántes. Frères : je dis par la grâce qui m'a été donnée, à tous ceux qui sont parmi vous, de n'avoir pas d'eux-mêmes une meilleure opinion qu'ils ne doivent, mais d'avoir des sentiments modestes, selon la mesure de la foi que Dieu a départie à chacun. Car, comme dans un seul corps nous avons plusieurs membres, et que tous les membres n'ont pas la même fonction, ainsi, quoique nombreux, nous sommes un seul corps dans le Christ, étant tous en particulier les membres les uns des autres. Nous avons toutefois des dons différents, selon la grâce qui nous a été accordée: soit le don de prophétie, selon l'analogie de la foi; soit le ministère, pour s'exercer au ministère; soit l'enseignement, pour celui qui enseigne; l'exhortation, pour celui qui exhorte; la simplicité, pour celui qui distribue; la sollicitude, pour celui qui préside; la joie, pour celui qui exerce la miséricorde. Que la charité soit sans déguisement; ayez le mal en horreur, attachez-vous fortement au bien. Aimez-vous mutuellement d'une affection fraternelle; prévenez-vous par des égards réciproques. Ayez du zèle, et non de la paresse; soyez fervents d'esprit, servez le Seigneur. Soyez joyeux dans l'espérance, patients dans l'affliction, persévérants dans la prière. Prenez part aux nécessités des saints, exercez l'hospitalité avec empressement.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Eccli. 44, 16
℟. Ecce sacérdos magnus, qui in diébus suis plácuit Deo. ℣. Ibid., 20 Non est invéntus símilis illi, qui conserváret legem Excélsi. ℟. Voici le grand Pontife qui dans les jours de sa vie a plu à Dieu. ℣. Nul ne lui a été trouvé semblable, lui qui a conservé la loi du Très-Haut.
Allelúia Alléluia
Ps. 109, 4
℟. Allelúia. ℣. Tu es sacérdos in ætérnum, secúndum órdinem Melchísedech. ℟. Alléluia. ℣. Tu es prêtre pour l'éternité, selon l'ordre du roi Melchisédech.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Ioánnem (10,11-16)
In illo tempore: Dixit Iesus: Ego sum pastor bonus; bonus pastor ánimam suam ponit pro óvibus; mercennárius et, qui non est pastor, cuíus non sunt oves própriæ, videt lupum veniéntem et dimíttit oves et fugit – et lupus rapit eas et dispérgit – quia mercennárius est et non pértinet ad eum de óvibus. Ego sum pastor bonus et cognósco meas, et cognóscunt me meæ, sicut cognóscit me Pater, et ego cognósco Patrem; et ánimam meam pono pro óvibus. Et álias oves hábeo, quæ non sunt ex hoc ovíli, et illas opórtet me addúcere, et vocem meam áudient et fient unus grex, unus pastor. En ce temps là : Jésus dit : Je suis le bon pasteur. Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis. Mais le mercenaire, et celui qui n'est point pasteur, à qui les brebis n'appartiennent pas, voit venir le loup, et abandonne les brebis, et s'enfuit; et le loup ravit et disperse les brebis. Le mercenaire s'enfuit, parce qu'il est mercenaire, et qu'il ne se met point en peine des brebis. Je suis le bon pasteur, et Je connais Mes brebis, et Mes brebis Me connaissent, comme le Père Me connaît et que Je connais le Père; et Je donne Ma vie pour Mes brebis. J'ai encore d'autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie; celles-là aussi, il faut que Je les amène, et elles écouteront Ma voix, et il n'y aura qu'une seule bergerie et qu'un seul pasteur.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 88, 21-22
Invéni David servum meum, óleo sancto meo unxi eum: manus enim mea auxiliábitur ei, et bráchium meum confortábit eum. J'ai trouvé David, Mon serviteur; Je l'ai oint de Mon huile sainte. Car Ma main l'assistera, et Mon bras le fortifiera.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Inténde múnera, Dómine, altáribus tuis pro beáti Cároli commemoratióne propósita, et huius sacrifícii virtúte concéde, ut, sicut illum pastorális offícii vigilántia et præcláris virtútum méritis sublimásti, ita nos fácias sincéris óperum frúctibus abundáre. Per Christum. Regarde Seigneur, les dons présentés sur Ton autel en mémoire de saint Charles Borromée, et, tout comme Tu le glorifiais pour son zèle pastoral et ses admirables vertus, accorde-nous, pour l'efficacité de ce sacrifice,
abondent en fruits de bonnes œuvres.
Communio Communion
Luc. 12, 42
Fidélis servus et prudens, quem constítuit dóminus super famíliam suam: ut det illis in témpore trítici mensúram. Serviteur fidèle, prudent, que le maître établira sur sa domesticité pour donner, au temps (voulu), la ration de froment.
Post communionem Post communion
Præstent nobis, quǽsumus, Dómine, sacra mystéria quæ súmpsimus eam ánimi fortitúdinem, quæ beátum Cárolum réddidit in ministério fidélem et in caritáte fervéntem. Per Christum. Nous Te demandons, Seigneur, que les sacrements reçus nous donnent cette force d'esprit qui a rendu le bienheureux Charles Borromée fidèle dans le ministère et fervent dans la charité.