Messe du dimanche 21 novembre 2021

Hebdomada XXXIV per annum XXXIVème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
D.N. IESU CHRISTI UNIVERSORUM REGIS N. S. JESUS CHRIST, ROI DE L'UNIVERS
Sollemnitas Solennité
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Apoc. 5, 12 ; 1, 6
DIGNUS est Agnus, qui occísus est, accípere virtútem, et divinitátem, et sapiéntiam, et fortitúdinem, et honórem. Ipsi glória et impérium in sǽcula sæculórum. Ps. 71, 1 Deus, iudícium tuum Regi da: et iustítiam tuam Fílio Regis. ℣. Glória Patri. L’Agneau qui a été égorgé, est digne de recevoir la puissance, la divinité, la sagesse, la force, l’honneur. A Lui la gloire et le pouvoir dans les siècles des siècles.
Ps. 71, 1. O Dieu, donne au Roi Ton jugement : et au Fils du Roi Ta justice. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Omnípotens sempitérne Deus, qui in dilécto Fílio tuo, universórum rege, ómnia instauráre voluísti, concéde propítius, ut tota creatúra, a servitúte liberáta, tuæ maiestáti desérviat ac te sine fine colláudet. Per Dóminum. Dieu éternel et tout puissant, qui as voulu tout restaurer en Ton Fils bien aimé, Roi de l'univers, fais, dans Ta bonté, que toute créature, libérée de la servitude, serve Ta majesté afin que sans fin elle Te loue.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri Daniélis prophétæ (7,13-14)
Aspiciébam in visióne noctis: et ecce cum núbibus cæli quasi Fílius hóminis veniébat et usque ad Antíquum diérum pervénit, et in conspéctu eíus obtulérunt eum; et data sunt ei potéstas et honor et regnum; et omnes pópuli, tribus et linguæ ipsi serviérunt: potéstas eíus potéstas ætérna, quæ non auferétur, et regnum eíus, quod non corrumpétur. Je regardais dans cette vision nocturne, et voici, quelqu’un, semblable au (comme un) fils de (d’un) l’homme, venait avec les nuées du ciel, et Il S’avança jusqu’à l’Ancien des jours (au vieillard). Ils le présentèrent devant Lui, et Il Lui donna la puissance, l’honneur et le royaume, et tous les peuples, les tribus et les langues Le servirent ; Sa puissance est une puissance éternelle qui ne Lui sera pas ôtée, et Son royaume ne sera jamais détruit.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 71, 8 et 11 Ps. 71, 8 et 11
℟. Dominábitur a mari usque ad mare, et a flúmine usque ad términos orbis terrárum. ℣. Et adorábunt eum omnes reges terræ: omnes gentes sérvient ei. ℟. Il dominera de la mer à la mer, et depuis le fleuve jusqu’aux extrémités de la terre. ℣. Et tous les rois de la terre L’adoreront, toutes les nations Lui seront assujetties.
Lectio II IIème lecture
Léctio libri Apocalýpsis beáti Ioánnis apóstoli (1,5-8)
Iésus Christus est testis fidélis, primogénitus mortuórum et princeps regum terræ. Ei, qui díligit nos et solvit nos a peccátis nostris in sánguine suo et fecit nos regnum, sacerdótes Deo et Patri suo, ipsi glória et impérium in sǽcula sæculórum. Amen. Ecce venit cum núbibus, et vidébit eum omnis óculus et qui eum pupugérunt, et plangent se super eum omnes tribus terræ. Étiam, amen. Ego sum Alpha et Ómega, dicit Dóminus Deus, qui est et qui erat et qui ventúrus est, Omnípotens. Jésus-Christ est le témoin fidèle, le premier-né d’entre les morts, et le prince des rois de la terre, qui nous a aimés et nous a lavés de nos péchés dans son sang, et qui a fait de nous son royaume et des prêtres pour Dieu son Père ; à lui la gloire et la puissance (l’empire) dans les siècles des siècles. Amen. Voici, Il vient sur les nuées ; et tout œil le verra, et ceux même qui l’ont percé, et toutes les tribus de la terre se frapperont la poitrine à cause de Lui. Oui, amen. Je suis l’Alpha et l’Oméga, le principe et la fin, dit le Seigneur Dieu, qui est, et qui était, et qui viendra, le Tout-Puissant.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
Dan. 7, 14
℟. Allelúia. ℣. Potéstas eius, potéstas ætérna, quæ non auferétur: et regnum eius, quod non corrumpétur. ℟. Alléluia. ℣. Sa puissance, est une puissance éternelle, qui ne sera pas emportée, et Son règne est un règne qui ne sera point bouleversé.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Ioánnem (18,33b-37)
In illo témpore: Dixit Pilátus ad Iesum: Tu es rex Iudæórum?” Respóndit Iésus: “A temetípso tu hoc dicis, an álii tibi dixérunt de me?” Respóndit Pilátus: “Númquid ego Iudǽus sum? Gens tua et pontífices tradidérunt te mihi; quid fecísti?” Respóndit Iésus: “Régnum meum non est de mundo hoc; si ex hoc mundo esset regnum meum, minístri mei decertárent, ut non tráderer Iudǽis; nunc autem meum regnum non est hinc.” Dixit ítaque ei Pilátus: “Ergo rex es tu?” Respóndit Iésus: “Tu dicis quia rex sum. Ego in hoc natus sum et ad hoc veni in mundum, ut testimónium perhíbeam veritáti; omnis, qui est ex veritáte, audit meam vocem. En ce temps là : Pilate dit à Jésus : Es-Tu le roi des Juifs ? Jésus répondit: Dis-tu cela de toi-même, ou d'autres te l'ont-ils dit de Moi ? Pilate répondit: Est-ce que je suis Juif, moi? Ta nation et les princes des prêtres T'ont livré à moi; qu'as-Tu fait? Jésus répondit: Mon royaume n'est pas de ce monde. Si Mon royaume était de ce monde, Mes serviteurs auraient combattu, pour que Je ne fusse pas livré aux Juifs; mais Mon royaume n'est point d'ici. Pilate Lui dit alors: Tu es donc roi? Jésus répondit: Tu le dis, Je suis Roi. Voici pourquoi Je suis né, et pourquoi Je suis venu dans le monde: pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité, écoute Ma voix.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 2, 8
Póstula a me, et dabo tibi gentes hereditátem tuam, et possessiónem tuam términos terræ. Demande-Moi, et Je Te donnerai les nations pour Ton héritage, et pour Ton domaine les extrémités de la terre.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Hóstiam tibi, Dómine, humánæ reconciliatiónis offeréntes, supplíciter deprecámur, ut ipse Fílius tuus cunctis géntibus unitátis et pacis dona concédat. Qui vivit et regnat in sæcula sæculórum. En T'offrant, Seigneur, cette victime pour la réconciliation humaine, nous implorons humblement que Ton Fils Lui-même accorde les dons de l'unité et de la paix à toutes les nations.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
Præfatio Préface
De Christo universorum Rege. Du Christ, Roi de l'univers.
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus:
Qui Unigénitum Fílium tuum, Dóminum nostrum Iesum Christum, Sacerdótem ætérnum et universórum Regem, óleo exsultatiónis unxísti: ut, seípsum in ara crucis hóstiam immaculátam et pacíficam ófferens, redemptiónis humánæ sacraménta perágeret: et, suo subiéctis império ómnibus creatúris, ætérnum et universále regnum imménsæ tuæ tráderet maiestáti: regnum veritátis et vitæ; regnum sanctitátis et grátiæ; regnum iustítiæ, amóris et pacis.
Et ídeo cum Angelis et Archángelis, cum Thronis et Dominatiónibus, cumque omni milítia cæléstis exércitus, hymnum glóriæ tuæ cánimus, sine fine dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous, toujours et partout de Te rendre grâces : Dieu éternel et tout-puissant :
Toi qui as oint Ton Fils unique, notre Seigneur Jésus-Christ, Prêtre éternel et Roi de toutes choses en l'oignant de l'huile de l'allégresse, pour qu'Il puisse S'offrir comme une victime parfaite et pacificatrice sur l'autel de la croix,
consommant le mystère de la rédemption humaine et soumettant la création entière à son pouvoir, à Ton immense majesté un royaume de vérité et de vie ; un royaume de sainteté et de grâce ; un royaume de justice, de amour et de paix.
C’est pourquoi, avec les Anges et les Archanges, avec les Trônes et les Dominations, ainsi qu'avec toute l'armée de la milice céleste, nous Te chantons une hymne de gloire, en disant sans fin :
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Ps. 28, 10 et 11
Sedébit Dóminus Rex in ætérnum: Dóminus benedícet pópulo suo in pace. Le Seigneur siègera comme Roi éternellement : le Seigneur bénira Son peuple dans la paix.
Post communionem Post communion
Immortalitátis alimóniam consecúti, quǽsumus, Dómine, ut, qui Christi Regis universórum gloriámur obodíre mandátis, cum ipso in cælésti regno sine fine vívere valeámus. Qui vivit. Après avoir obtenu la nourriture de l'immortalité, nous Te supplions, ô Seigneur, que nous qui nous glorifions dans le Christ, Roi de toutes choses eb obéissant à Ses préceptes, nous puissions vivre indéfiniment avec Lui dans le royaume des cieux.