Messe du jeudi 16 décembre 2021

Hebdomada III Adventus IIIème semaine de l'Avent
Feria V Jeudi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Philipp. 4, 4-6
GAUDÉTE in Dómino semper: íterum dico, gaudéte. Modéstia vestra nota sit ómnibus homínibus: Dóminus enim prope est. Nihil sollíciti sitis: sed in omni oratióne petitiónes vestræ innotéscant apud Deum. Ps. 84, 2 Benedixísti, Dómine, terram tuam: avertísti captivitátem Iacob. Soyez toujours joyeux dans le Seigneur ! Je vous le répète : soyez joyeux. Votre sérénité dans la vie doit frapper tous les regards, car le Seigneur est proche. Ne vous inquiétez de rien, mais dans toutes vos prières exposez à Dieu vos besoins. Ps. 84,2 Seigneur, Tu as béni Ton domaine, Tu as délivré Jacob de la captivité.
Collecta Collecte
Indígnos, quǽsumus, Dómine, nos fámulos tuos, quos actiónis própriæ culpa contrístat, Unigéniti tui advéntu salutári lætífica. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Aux indignes serviteurs que nous sommes pour Toi, Seigneur, nos propres fautes causent de la tristesse ; que la venue de Ton Fils unique, source de salut, nous apporte la joie. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri lsaíæ prophétæ (54,1-10)
Exsúlta, stérilis, quæ non peperísti, lætáre, gaude, quæ non parturísti, quóniam multi sunt fílii desértæ magis quam fílii nuptæ, dicit Dóminus. Diláta locum tentórii tui et pelles tabernaculórum tuórum exténde, ne parcas; longos fac funículos tuos et clavos tuos consólida. Ad déxteram enim et ad lævam penetrábis, et semen tuum hereditábit gentes, quæ civitátes desértas inhabitábunt. Noli timére, quia non confúnderis, neque erubéscas, quia non te pudébit; nam confusiónis adulescéntiæ tuæ obliviscéris et oppróbrii viduitátis tuæ non recordáberis ámplius. Qui enim fecit te, erit sponsus tuus, Dóminus exercítuum nomen eíus; et redémptor tuus Sanctus Israel, Deus omnis terræ vocábitur. Quia ut mulíerem derelíctam et mæréntem spíritu vocávit te Dóminus, et uxórem ab adulescéntia abiéctam dixit Deus tuus. Ad punctum in módico deréliqui te et in miseratiónibus magnis congregábo te. In moménto indignatiónis abscóndi fáciem meam parúmper a te et in misericórdia sempitérna misértus sum tui, dixit redémptor tuus Dóminus. Sicut in diébus Nœ istud mihi est, cui iurávi, ne indúcerem aquas Nœ ultra supra terram; sic iurávi, ut non iráscar tibi et non íncrepem te. Montes enim recédent, et colles movebúntur, misericórdia autem mea non recédet a te, et fœdus pacis meæ non movébitur, dixit miserátor tuus Dóminus. Réjouis-toi, stérile qui n'enfantes pas; chante des cantiques de louanges, et pousse des cris de joie, toi qui n'avais pas d'enfants, car la délaissée a plus d'enfants que celle qui avait un mari, dit le Seigneur. Elargis l'espace de ta tente; étends les peaux de tes tabernacles, ne les épargne pas; allonge tes cordages, et affermis tes pieux. Car tu t'étendras à droite et à gauche; ta postérité aura les nations pour héritage, et elle habitera les villes désertes. Ne crains point, car tu ne sera pas confondue, et tu ne rougiras pas; tu n'auras plus de honte, car tu oublieras la confusion de ta jeunesse, et tu ne te souviendras plus de l'opprobre de ton veuvage. Car Celui qui t'a créée sera ton maître, Son nom est le Seigneur des armées; et ton rédempteur, le Saint d'Israël, S'appellera le Dieu de toute la terre. Car le Seigneur t'a appelée comme une femme délaissée et à l'esprit désolé, et comme une femme répudiée dès sa jeunesse, dit ton Dieu. Je t'ai abandonnée pour un peu de temps, pour un moment, et Je te rassemblerai avec d'immenses miséricordes. Dans un moment d'indignation J'ai détourné Mon visage de toi pour un instant, mais J'ai eu pitié de toi par une miséricorde éternelle, dit le Seigneur qui t'a rachetée. J'ai fait pour toi comme aux jours de Noé auquel j'avais juré de ne plus répandre sur la terre les eaux du déluge; J'ai juré de même de ne plus M'irriter contre toi, et de ne plus te faire de reproches. Car les montagnes seront ébranlées, et les collines trembleront; mais Ma miséricorde ne se retirera point de toi, et Mon alliance de paix ne sera pas ébranlée, dit le Seigneur, qui a compassion de toi.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 79, 2, 3 et 2 Ps. 79, 2, 3 et 2
℟. Qui sedes, Dómine, super Chérubim, éxcita poténtiam tuam, et veni. ℣. Qui regis Israël, inténde : qui dedúcis, velut ovem, Ioseph. ℟. Toi qui es assis sur les Chérubins, fais éclater Ta puissance, Seigneur, et viens. ℣. Écoute-nous, ô Toi qui gouvernes Israël, qui conduis Joseph comme une brebis.
Allelúia Alléluia.
Ps. 79, 2, 3 et 2
℟. Allelúia. ℣. Excita, Dómine, poténtiam tuam, et veni, ut salvos fácias nos. ℟. Alléluia. ℣. Seigneur, fais éclater Ta puissance, viens et sauve-nous.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (7,24-30)
Cum discessíssent núntii Ioánnis, cœpit dícere de Ioánne ad turbas: “Quid exístis in desértum vidére? Arúndinem vento movéri? Sed quid exístis vidére? Hóminem móllibus vestiméntis indútum? Ecce, qui in veste pretiósa sunt et delíciis, in dómibus regum sunt. Sed quid exístis vidére? Prophétam? Útique, dico vobis, et plus quam prophétam. Hic est, de quo scriptum est: ‘Ecce mitto ángelum meum ante fáciem tuam, qui præparábit viam tuam ante te.’ Dico vobis: Maíor inter natos mulíerum Ioánne nemo est; qui autem minor est in regno Dei, maíor est illo. Et omnis pópulus áudiens et publicáni iustificavérunt Deum, baptizáti baptísmo Ioánnis; pharisǽi autem et legis périti consílium Dei sprevérunt in semetípsos, non baptizáti ab eo. Lorsque les envoyés de Jean furent partis, Il Se mit à dire aux foules, au sujet de Jean: Qu'êtes-vous allés voir dans le désert? Un roseau agité par le vent? Mais qu'êtes-vous allés voir? Un homme vêtu avec mollesse? Ceux qui portent des vêtements précieux et qui vivent dans les délices sont dans les maisons des rois. Qu'êtes-vous donc allés voir? Un prophète? Oui, vous dis-Je, et plus qu'un prophète. C'est de lui qu'il est écrit: Voici que J'envoie Mon ange devant Ta face, et il préparera Ton chemin devant Toi. Car, Je vous le dis, parmi ceux qui sont nés des femmes, nul n'est plus grand prophète que Jean-Baptiste. Mais celui qui est le plus petit dans le royaume de Dieu est plus grand que lui. Tout le peuple qui L'a entendu, et les publicains, ont justifié Dieu, en se faisant baptiser du baptême de Jean. Mais les pharisiens et les docteurs de la loi ont méprisé le dessein de Dieu à leur égard, en ne se faisant pas baptiser par Jean.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 84, 2 Ps. 84, 2
Benedixísti, Dómine, terram tuam: avertísti captivitátem Iacob: remisísti iniquitátem plebis tuæ. Seigneur, Tu as béni Ta terre, Tu as délivré Jacob de la captivité. Tu as pardonné les fautes de Ton peuple.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
 Súscipe, quáesumus, Dómine, múnera, quæ de tuis offérimus colláta benefíciis, et, quod nostræ devotióni concédis éffici temporáli, tuæ nobis fiat práemium redemptiónis ætérnæ. Per Christum.  
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
PRÆFATIO I DE ADVENTU Ière PREFACE DE L'AVENT
De duobus adventibus Christi Des deux avènements du Christ
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus: per Christum Dóminum nostrum.
Qui, primo advéntu in humilitáte carnis assúmptæ, dispositiónis antíquæ munus implévit, nobísque salútis perpétuæ trámitem reserávit: ut, cum secúndo vénerit in suæ glória maiestátis, manifésto demum múnere capiámus, quod vigilántes nunc audémus exspectáre promíssum.
Et ídeo cum Angelis et Archángelis, cum Thronis et Dominatiónibus, cumque omni milítia cæléstis exércitus, hymnum glóriæ tuæ cánimus, sine fine dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous, toujours et partout de Te rendre grâces : Seigneur, Père saint, Dieu éternel et tout puissant : par le Christ notre Seigneur.
Lui qui lors de Son premier Avènement a pris chair dans l'humilité, S'est acquitté du devoir qui Lui incombait par Ta disposition ancienne, et nous a ouvert le chemin du salut éternel ; c'est pourquoi lors de Sa seconde venue dans la gloire, de Sa majesté, nous recevrons de façon manifeste Son don, que nous osons désormais espérer et pour laquelle nous veillons.
C’est pourquoi, avec les Anges et les Archanges, avec les Trônes et les Dominations, ainsi qu'avec toute l'armée de la milice céleste, nous Te chantons une hymne de gloire, en disant sans fin :
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Isai. 35, 4 Is. 35,4
Dícite: Pusillánimes, confortámini, et nolíte timére: ecce Deus noster véniet, et salvábit nos. Dites à mon peuple : vous qui avez le cœur abattu, prenez courage et ne craignez point : voici notre Dieu qui vient, et Il nous sauvera.
Post communionem Post communion
Prosint nobis, quáesumus, Dómine, frequentáta mystéria, quibus nos, inter prætereúntia ambulántes,iam nunc instítuis amáre cæléstia et inhærére mansúris. Per Christum.  
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum    
Cf. Ps 118, 151-152
Prope es tu, Dómine, et omnes viæ tuæ véritas; inítio cognóvi de testimóniis tuis, quia in ætérnum tu es.
Ant. ad communionem   
Tit 2, 12-13
Iuste et pie vivámus in hoc sΔculo, exspectántes beátam spem et advéntum glóriæ magni Dei.