Messe du jeudi 24 février 2022

Hebdomada VII per annum VIIème semaine dans l'année
Feria V Jeudi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 12, 6 Ps.12,6
DÓMINE, in tua misericórdia sperávi: exsultávit cor meum in salutári tuo: cantábo Dómino, qui bona tríbuit mihi. Ps. ibid., 1 Usquequo, Dómine, obliviscéris me in finem ? úsquequo avértis fáciem tuam a me ? ℣. Glória Patri. Seigneur, j’ai espéré en Ta miséricorde : mon cœur sera transporté de joie à cause de Ton salut : je chanterai le Seigneur qui m’a comblé de biens et je célébrerai le nom du Seigneur Très-Haut. Ps. Jusques à quand, Seigneur, m’oublieras-Tu sans cesse ? Jusques à quand détourneras-Tu de moi Ta face. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Præsta, quǽsumus, omnípotens Deus, ut, semper rationabília meditántes, quæ tibi sunt plácita, et dictis exsequámur et factis. Per Dóminum. Nous T'en prions, Dieu tout-puissant, accorde-nous de nous occuper sans cesse des réalités spirituelles afin d'accomplir ce qui Te plaît, dans nos paroles et dans nos actes.
Lectio I Ière lecture
Léctio Epistolre beáti lacóbi apóstoli (5,1-6)
Age nunc, dívites, ploráte ululántes in misériis, quae advénient vobis. Divítiae vestrae putrefáctae sunt, et vestiménta vestra a tíneis comésta sunt, aurum et argéntum vestrum aeruginávit, et aerúgo eórum in testimónium vobis erit et manducábit carnes vestras sicut ignis: thesaurizástis in novíssimis diébus. Ecce merces operariórum, qui messuérunt regiónes vestras, quae fraudáta est a vobis, clamat, et clamóres eórum, qui messuérunt, in aures Dómini Sábaoth introiérunt. Epuláti estis super terram et in luxúriis fuístis, enutrístis corda vestra in die occisiónis. Addixístis, occidístis iústum. Non resístit vobis. A vous, maintenant, riches: pleurez, poussez des cris, à cause des malheurs qui viendront sur vous.
Vos richesses sont pourries, et vos vêtements sont rongés par les vers.
Votre or et votre argent se sont rouillés, et leur rouille témoignera contre vous, et dévorera vos chairs comme un feu. Vous vous êtes amassé un trésor de colère dans les derniers jours.
Voici, le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs, et dont vous les avez frustrés, crie, et leur cri a pénétré jusqu'aux oreilles du Seigneur des armées.
Vous avez vécu sur la terre dans les festins et dans les délices; vous avez rassasié vos coeurs au jour de carnage.
Vous avez condamné et vous avez tué le juste, et il ne vous a pas résisté.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 40, 5 et 2
℟. Ego dixi: Dómine, miserére mei: sana ánimam meam, quia peccávi tibi. ℣. Beátus qui intélligit super egénum et páuperem: in die mala liberábit eum Dóminus. ℟. Moi, je dis : « le Seigneur, aie pitié de moi ! Guéris mon âme, car j'ai péché contre Toi. ℣. Heureux celui qui prend souci du pauvre, au jour du malheur, le Seigneur le délivrera.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Marcum (9,41-50)
In illo tempore: Dixit Iesus discipulis suis: Quisquis enim potum déderit vobis cálicem aquae in nómine, quia Christi estis, amen dico vobis: Non perdet mercédem suam. Et quisquis scandalizáverit unum ex his pusíllis credéntibus in me, bonum est ei magis, ut circumdétur mola asinária collo eíus, et in mare mittátur. Et si scandalizáverit te manus tua, abscíde illam: bonum est tibi débilem introíre in vitam, quam duas manus habéntem ire in gehénnam, in ignem inexstinguíbilem. ubi vermis eórum non móritur, et ignis non extínguitur. (vérse omítted in NV). Et si pes tuus te scandalízat, ámputa illum: bonum est tibi claudum introíre in vitam, quam duos pedes habéntem mitti in gehénnam. ubi vermis eórum non móritur, et ignis non extínguitur. Et si óculus tuus scandalízat te, éice eum: bonum est tibi luscum introíre in regnum Dei, quam duos óculos habéntem mitti in gehénnam, ubi vermis eórum non móritur, et ignis non exstínguitur; omnis enim igne saliétur. Bonum est sal; quod si sal insúlsum fúerit, in quo illud condiétis? Habéte in vobis sal et pacem habéte inter vos.” En ce temps là : Jésus dit à Ses disciples : quiconque vous donnera un verre d'eau en Mon nom, parce que vous appartenez au Christ, en vérité, Je vous le dis, il ne perdra point sa récompense.
Mais si quelqu'un scandalisait un de ces petits qui croient en Moi, il vaudrait mieux pour lui qu'on lui mît autour du cou une de ces meules que les ânes tournent, et qu'on le jeta dans la mer.
Et si ta main te scandalise, coupe-la; il vaut mieux pour toi entrer manchot dans la vie, que d'aller, ayant deux mains, dans la géhenne, dans le feu inextinguible,
là où leur ver ne meurt pas, et où le feu ne s'éteint pas.
Et si ton pied te scandalise, coupe-le; il vaut mieux pour toi entrer boiteux dans la vie éternelle, que d'être jeté, ayant deux pieds, dans la géhenne du feu inextinguible, là où leur ver ne meurt pas, et où le feu ne s'éteint pas.
Et si ton oeil te scandalise, arrache-le; il vaut mieux pour toi entrer borgne dans le royaume de Dieu, que d'être jeté, ayant deux yeux, dans la géhenne de feu,
là où leur ver ne meurt pas, et où le feu ne s'éteint pas.
Car tous seront salés par le feu, comme toute victime est salée par le sel.
Le sel est bon; mais si le sel devient fade, avec quoi l'assaisonnerez-vous? Ayez du sel en vous, et ayez la paix entre vous.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 5, 3-4
Inténde voci oratiónis meae, Rex meus, et Deus meus: quóniam ad te orábo, Dómine. Sois attentif à la voix de ma prière, mon roi et mon Dieu ; car c’est Toi que je prierai, Seigneur.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Mystéria tua, Dómine, débitis servítiis exsequéntes, súpplices te rogámus, ut, quod ad honórem tuæ maiestátis offérimus, nobis profíciat ad salútem. Per Christum.
Communio Communion
Ps. 9, 2-3 Ps 9, 2-3
Narrábo ómnia mirabília tua: lætábor, et exsultábo in te: psallam nómini tuo, Altíssime. Je raconterai toutes Tes merveilles. Je me réjouirai et j’exulterai en Toi, je chanterai Ton Nom, ô Très-Haut.
Post communionem Post communion
Præsta, quǽsumus, omnípotens Deus, ut illíus capiámus efféctum, cuius per hæc mystéria pignus accépimus. Per Christum.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Ps 12, 6
Dómine, in tua misericórdia sperávi. Exsultávit cor meum in salutári tuo, cantábo Dómino, qui bona tríbuit mihi. Seigneur, j’ai espéré en Ta miséricorde : mon cœur sera transporté de joie à cause de Ton salut : je chanterai le Seigneur, qui m'a comblé de biens.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Ps 9, 2-3
Narrábo ómnia mirabília tua. Lætábor et exsultábo in te, psallam nómini tuo, Altíssime. Je raconterai toutes Tes merveilles. Je me réjouirai et j’exulterai en Toi, je chanterai Ton Nom, ô Très-Haut.
Vel:
Io 11, 27
Dómine, ego crédidi quia tu es Christus Fílius Dei vivi, qui in hunc mundum venísti. Seigneur, je crois que Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant, qui est venu dans ce monde.