Messe du jeudi 19 mai 2022

Hebdomada V Paschae Vème semaine de Pâques
Feria V Jeudi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 97, 1 et 2 Ps . 97,1 et 2
CANTÁTE Dómino cánticum novum, allelúia: quia mirabília fecit Dóminus, allelúia: ante conspéctum géntium revelávit iustítiam suam, allelúia, allelúia, allelúia. Ps. ibid., 1 Salvávit sibi déxtera eius: et bráchium sanctum eius. ℣. Glória Patri. Chantez au Seigneur un cantique nouveau, alléluia ; car le Seigneur a opéré des merveilles, alléluia, Il a révélé Sa justice en présence des nations, alléluia, alléluia, alléluia. Ps. Sa droite et Son saint bras L’ont fait triompher. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Deus, cuius grátia iusti ex ímpiis et beáti effícimur ex míseris, adésto opéribus tuis, adésto munéribus, ut, quibus inest fídei iustificátio, non desit perseverántiæ fortitúdo. Per Dóminum. Ô Dieu dont la grâce, d'impies, nous rend justes, et de malheureux, nous rend heureux, prends soin de Tes œuvres, prends soin de Tes dons, afin que ceux en qui réside la justification de la foi ne manquent pas de la force de la persévérance.
Lectio I Ière lecture
Léctio Actuum Apostolorum (15,7-21)
In diébus illis: Cum magna conquisítio fíeret, surgens Petrus dixit ad eos: “Víri fratres, vos scitis quóniam ab antíquis diébus in vobis elégit Deus per os meum audíre gentes verbum evangélii et crédere; et qui novit corda, Deus, testimónium perhíbuit illis dans Spíritum Sanctum sicut et nobis; et nihil díscrevit inter nos et illos fide puríficans corda eórum. Nunc ergo quid tentátis Deum impónere íugum super cervícem discipulórum, quod neque patres nostri neque nos portáre potúimus? Sed per grátiam Dómini Iésu crédimus salvári quemádmodum et illi.” Tácuit autem omnis multitúdo, et audiébant Bárnabam et Paulum narrántes quanta fecísset Deus signa et prodígia in géntibus per eos. Et postquam tacuérunt, respóndit Iacóbus dicens: “Víri fratres, audíte me. Símeon narrávit quemádmodum primum Deus visitávit súmere ex géntibus pópulum nómini suo; et huic concórdant verba Prophetárum, sicut scriptum est: ‘Post hæc revértar et reædificábo tabernáculum David, quod décidit, et dirúta eíus reædificábo et érigam illud. ut requírant réliqui hóminum Dóminum et omnes gentes, super quas invocátum est nomen meum, dicit Dóminus fáciens hæc nota a sǽculo.’ Propter quod ego iúdico non inquietári eos, qui ex géntibus convertúntur ad Deum, sed scríbere ad eos, ut abstíneant se a contaminatiónibus simulacrórum et fornicatióne et suffocáto et sánguine. Móyses enim a generatiónibus antíquis habet in síngulis civitátibus, qui eum prædícent in synagógis, ubi per omne sábbatum légitur.” En ces jours là : Comme il y avait une grande discussion, Pierre, se levant, leur dit : Mes frères, vous savez que depuis longtemps Dieu m'a choisi parmi nous, afin que les gentils entendissent par ma bouche la parole de l'Evangile, et qu'ils crussent. Et Dieu, qui connaît les cœurs, leur a rendu témoignage, leur donnant l'Esprit-Saint aussi bien qu'à nous ; et il n'a pas fait de différence entre nous et eux, purifiant leurs cœurs par la foi.  Maintenant, pourquoi tentez-vous donc Dieu, en voulant imposer sur le cou des disciples un joug que ni nos pères ni nous n'avons pu porter ? Mais c'est par la grâce du Seigneur Jésus-Christ que nous croyons être sauvés, de même qu'eux. Alors toute la multitude se tut ; et ils écoutaient Barnabé et Paul, qui racontaient quels grands miracles et prodiges Dieu avait faits par eux parmi les gentils. Après qu'ils se furent tus, Jacques prit la parole, et dit : Mes frères, écoutez-moi. Simon a raconté comment Dieu, pour la première fois, a visité les gentils, afin de choisir parmi eux un peuple consacré à son nom. Et avec cela concordent les paroles des prophètes, ainsi qu'il est écrit : Après ces choses je reviendrai, et je rebâtirai la tente (le tabernacle) de David, qui est tombée ; je réparerai ses ruines, et je la relèverai ; afin que le reste des hommes, et toutes les nations sur lesquelles mon nom a été invoqué, cherchent le Seigneur, dit le Seigneur qui fait ces choses. Le Seigneur connaît son œuvre de toute éternité. C'est pourquoi je juge qu'il ne faut pas inquiéter ceux d'entre les gentils qui se convertissent à Dieu, mais leur écrire de s'abstenir des souillures des idoles, de la fornication, des chairs (animaux) étouffées, et du sang. Car Moïse, depuis les temps anciens, a dans chaque ville des hommes qui le prêchent dans les synagogues, où on le lit tous les jours de sabbat.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
Ps. 104, 1
℟. Allelúia. ℣. Confitémini Dómino, et invocáte nomen eius: annuntiáte inter gentes ópera eius. ℟. Alléluia. ℣. Rendez hommage au Seigneur et invoquez Son nom ; annoncez Ses œuvres parmi les nations.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secundum loannem (15,9-11)
In illo tempore: Dixit Iesus discipulis suis: Sicut diléxit me Pater, et ego diléxi vos; manéte in dilectióne mea. Si præcépta mea servavéritis, manébitis in dilectióne mea, sicut ego Patris mei præcépta servávi et máneo in eíus dilectióne. Hæc locútus sum vobis, ut gáudium meum in vobis sit, et gáudium vestrum impleátur. En ce temps là : Jésus dit à Ses disciples : Comme le Père M'a aimé, Je vous ai aussi aimés. Demeurez dans Mon amour. Si vous gardez Mes commandements, vous demeurerez dans Mon amour, comme J'ai Moi-même gardé les commandements de Mon Père, et que Je demeure dans Son amour. Je vous ai dit ces choses, afin que Ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 65, 1-2 et 16 Ps. 65, 1-2 et 16
Iubiláte Deo, univérsa terra: psalmum dícite nómini eius: veníte, et audíte, et narrábo vobis, omnes qui timétis Deum, quanta fecit Dóminus ánimæ meæ, allelúia. Jubilez en Dieu, ô terre entière; chantez un psaume à Son Nom; Venez, entendez, vous tous qui craignez Dieu, et je vous raconterai tout ce qu'Il a fait à mon âme, alléluia.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Deus, qui nos, per huius sacrifícii veneránda commércia, uníus summǽque divinitátis partícipes effecísti, præsta, quǽsumus, ut, sicut tuam cognóvimus veritátem, sic eam dignis móribus assequámur. Per Christum. Dieu, qui nous fais participer à Ta divinité unique et suprême à travers l'admirable échange de ce sacrifice, accorde-nous, nous T'en prions, de réaliser dans une vie sainte la vérité que nous avons connue en Toi.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
PRÆFATIO PASCHALIS V Vème PREFACE PASCALE
De Christo sacerdote et victima Du Christ, prêtre et victime
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre:
Te quidem, Dómine, omni témpore confitéri, sed in hoc potíssimum gloriósius prædicáre, cum Pascha nostrum immolátus est Christus.
Qui, oblatióne córporis sui, antíqua sacrifícia in crucis veritáte perfécit, et, seípsum tibi pro nostra salúte comméndans, idem sacérdos, altáre et agnus exhíbuit.
Quaprópter, profúsis paschálibus gáudiis, totus in orbe terrárum mundus exsúltat.
Sed et supérnæ virtútes atque angélicæ potestátes hymnum glóriæ tuæ cóncinunt, sine fine dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire :
mais plus encore de T'exalter en ce temps glorieux où Christ, notre Pâque, a été immolé.
Lui qui, par l'immolation de Son corps sur la croix, a pleinement accompli ce qu'annonçaient les anciens sacrifices et, s'offrant pour notre salut, S'est manifesté comme prêtre, autel et victime.
Donc, avec la profusion de la joie pascale, le monde entier exulte.
Mais aussi les vertus supérieures et les puissances angéliques entonnent l'hymne de Ta gloire en disant sans cesse:
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Io, 15,5
Ego sum vitis vera et vos pálmites, qui manet in me, et ego in eo, hic fert fructum multum, allelúia, allelúia. Je suis la vigne, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en Moi, et Moi en lui, porte beaucoup de fruit, alléluia, alléluia.
Post communionem Post communion
Pópulo tuo, quǽsumus, Dómine, adésto propítius, et, quem mystériis cæléstibus imbuísti, fac ad novitátem vitæ de vetustáte transíre. Per Christum. Assiste, nous T'en prions Seigneur, Ton peuple, et lui qui a été nourri avec les mystères du ciel, qu'ils puissent le faire passer de l'ancien à la vie nouvelle.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum
Cf. Ex 15, 1-2
Cantémus Dómino: glorióse enim magnificátus est. Fortitúdo mea et laus mea Dóminus, et factus est mihi in salútem, allelúia.
Ant. ad communionem
2 Cor 5, 15
Pro ómnibus mórtuus est Christus, ut et qui vivunt iam non sibi vivant, sed ei qui pro ipsis mórtuus est et resurréxit, allelúia.