Messe du jeudi 16 juin 2022

Hebdomada XI per annum XIème semaine dans l'année
Feria V Jeudi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introit
Ps. 26, 7 et 9
EXÁUDI, Dómine, vocem meam, qua clamávi ad te: adiútor meus esto, ne derelínquas me, neque despícias me, Deus salutáris meus. Ps. ibid., 1 Dóminus illuminátio mea, et salus mea, quem timébo ? ℣. Glória Patri. Exauce, Seigneur, ma voix, qui a crié vers Toi ; sois mon secours, ne m'abandonne pas, et ne me méprise pas, Dieu de mon salut. Ps. ibidem, 1. Le Seigneur est ma lumière et mon salut, qui craindrai-je ? ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Deus, in te sperántium fortitúdo, invocatiónibus nostris adésto propítius, et, quia sine te nihil potest mortális infírmitas, grátiæ tuæ præsta semper auxílium, ut, in exsequéndis mandátis tuis, et voluntáte tibi et actióne placeámus. Per Dóminum. Ô Dieu, force de ceux qui espèrent en Toi, rends-Toi propice à nos appels, et, puisque la fragilité humaine ne peut rien sans Toi, accorde-nous toujours le secours de Ta grâce, de sorte qu'en suivant Tes commandements, nous puissions Te plaire et par le désir et par les actions.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri Sirácidæ (48,1-15)
Surréxit Elías prophéta quasi ignis, et verbum ipsíus quasi fácula ardébat. Qui indúxit in illos famem et zelo suo paucos fecit eos. Verbo Dómini contínuit cælum et deiécit de cælo ignem ter. Quam amplificátus es, Elías, in mirabílibus tuis! Et quis potest simíliter gloriári tibi? Qui suscitásti mórtuum de sorte mortis ab ínferis in verbo Dómini. Qui deiecísti reges ad perníciem et gloriósos de lecto suo et confregísti fácile poténtiam ipsórum; qui audis in Sínai indícium et in Horeb iudícia vindíctæ. Qui ungis reges ad retributiónem et prophétas facis successóres post te; qui recéptus es in túrbine ignis et in curru equórum igneórum; qui scriptus es parátus in témpora leníre iracúndiam Dómini ante furórem, convértere cor patris ad fílium et restitúere tribus Iácob. Beáti sunt, qui te vidérunt et in amicítia tua dormiérunt! Nam et nos vita quidem vivémus, post mortem autem non erit tale nomen nostrum. Elías quidem in túrbine tectus est, et in Eliséo complétus est spíritus eíus. In diébus suis non pertímuit príncipem, et poténtia nemo vicit illum; nec superávit illum verbum áliquod, et mórtuum prophetávit corpus eíus. In vita sua fecit monstra et in morte mirabília operátus est. Le prophète Elie se leva ensuite comme un feu, et sa parole brûlait comme une torche. Il amena contre eux la famine, et ceux qui l'irritaient par leur envie furent réduits à un petit nombre, car ils ne pouvaient supporter les préceptes du Seigneur. Par la parole du Seigneur, il ferma le ciel, et il fit tomber trois fois le feu du ciel. C'est ainsi qu'Elie acquit de la gloire par ses miracles. Qui donc peut se glorifier comme toi, toi qui as fait sortir un mort des enfers et l'as arraché au trépas par la parole du Seigneur Dieu; toi qui as précipité les rois dans la ruine et qui as brisé sans peine leur puissance, et qui as fait tomber les superbes de leur lit; toi qui entends la sentence sur le Sinaï, et les arrêts de la vengeance sur l'Horeb; toi qui sacres les rois pour le châtiment, et qui laisses après toi des prophètes pour te succéder; toi qui as été enlevé dans un tourbillon de flammes, sur un char traîné par des chevaux de feu; toi dont il est écrit qu'au temps des jugements tu viendras adoucir la colère du Seigneur, réconcilier le coeur du père avec le fils, et rétablir les tribus d'Israël? Bienheureux ceux qui t'ont vu, et qui ont été honorés de ton amitié. Car, pour nous, nous vivons seulement pendant cette vie; mais après la mort nous n'aurons pas un pareil nom. Elie fut dérobé par le tourbillon, mais Elisée a été rempli de son esprit. Pendant sa vie, il ne redouta pas les princes, et nul ne triompha de lui par sa puissance.Rien ne le domina jamais, et après sa mort son corps prophétisa. Pendant sa vie il fit des prodiges, et après sa mort il opéra des merveilles.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 83, 10 et 9 Ps. 83, 10 et 9
℟. Protéctor noster áspice, Deus, et réspice super servos tuos. ℣. Dómine Deus virtútum, exáudi preces servórum tuórum. ℟. Toi qui es notre protecteur, regarde, ô Dieu, et jette les yeux sur Tes serviteurs. ℣. Seigneur, Dieu des armées, exauce les prières de Tes serviteurs.
Allelúia Alléluia
Ps. 20, 1 Ps. 20,1
℟. Allelúia. ℣. Dómine, in virtúte tua lætábitur rex: et super salutáre tuum exsultábit veheménter. ℟. Alléluia. ℣. Seigneur, le roi se réjouira dans Ta force : et il tressaillira d’une vive allégresse parce que Tu l’auras sauvé.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Matthǽum (6,7-15)
In illo tempore: Dixit Iesus discipulis suis: Orántes autem nolíte multum loqui sicut éthnici; putant enim quia in multilóquio suo exaudiántur. Nolíte ergo assimilári eis; scit enim Pater vester, quibus opus sit vobis, ántequam petátis eum. Sic ergo vos orábitis: Pater noster, qui es in cælis, sanctificétur nomen tuum, advéniat regnum tuum, fiat volúntas tua, sicut in cælo, et in terra. Panem nostrum supersubstantiálem da nobis hódie; et dimítte nobis débita nostra, sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris; et ne indúcas nos in tentatiónem, sed líbera nos a Malo. Si enim dimiséritis homínibus peccáta eórum, dimíttet et vobis Pater vester cæléstis; si autem non dimiséritis homínibus, nec Pater vester dimíttet peccáta vestra. En ce temps là, Jésus dit à Ses disciples : Quand vous priez, ne multipliez pas les paroles, comme les païens, qui s'imaginent que c'est par la multitude de leurs paroles qu'ils seront exaucés. Ne leur ressemblez donc pas; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous Le Lui demandiez.  C'est donc ainsi que vous prierez: Notre Père, qui es aux Cieux, que Ton nom soit sanctifié; que Ton règne arrive; que Ta volonté soit faite sur la terre comme au Ciel. Donnez-nous aujourd'hui le pain qui nous est nécessaire, et remettez-nous nos dettes, comme nous les remettons nous-mêmes à ceux qui nous doivent; et ne nous abandonne pas à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il. Car si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi vos péchés. Mais si vous ne pardonnez point aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos péchés.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 15, 7 et 8
Benedícam Dóminum, qui tríbuit mihi intelléctum: providébam Deum in conspéctu meo semper: quóniam a dextris est mihi, ne commóvear. Je bénirai le Seigneur qui m’a donné l’intelligence : je prenais soin d’avoir toujours le Seigneur devant mes yeux : car Il est à ma droite, pour que je ne sois pas ébranlé.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Deus, qui humáni géneris utrámque substántiam præséntium múnerum et aliménto végetas et rénovas sacraménto, tríbue, quǽsumus, ut eórum et corpóribus nostris subsídium non desit et méntibus. Per Christum. Dieu qui, selon la double substance des dons que nous présentons, nourrit les hommes et les renouvelle sacramentellement, accorde-nous, par Ta bonté, que nous ne manquions pas de leur aide pour le corps et l'esprit.
Communio Communion
Ps. 26, 4 Ps. 26, 4
Unam pétii a Dómino, hanc requíram: ut inhábitem in domo Dómini ómnibus diébus vitæ meæ. Il est une chose que j’ai demandé au Seigneur, et je la rechercherai uniquement : c’est d’habiter dans la maison du Seigneur tous les jours de ma vie.
Post communionem Post communion
Hæc tua, Dómine, sumpta sacra commúnio, sicut fidélium in te uniónem præsígnat, sic in Ecclésia tua unitátis operétur efféctum. Per Christum. Seigneur que cette sainte communion reçue, fasse avancer l'union des fidèles en Toi tout comme Tu réalises aussi l'unité dans Ton Eglise.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 26, 7.9
Exáudi, Dómine, vocem meam, qua clamávi ad te. Adiútor meus esto, ne derelínquas me, neque despícias me, Deus salutáris meus. Exauce, Seigneur, ma voix, qui a crié vers Toi. Sois mon secours, ne m'abandonne pas, ne me méprise pas, Dieu de mon salut.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Ps 26, 4
Unam pétii a Dómino, hoc requíram, ut inhábitem in domo Dómini ómnibus diébus vitæ meæ. Il est une chose que j’ai demandé au Seigneur, et je la rechercherai uniquement : c’est d’habiter dans la maison du Seigneur tous les jours de ma vie.
Vel:
Io 17, 11
Pater sancte, serva eos in nómine tuo, quos dedísti mihi, ut sint unum sicut et nos, dicit Dóminus. Père saint, garde en Ton nom ceux que Tu M'as donné, afin qu'ils soient un comme nous le sommes, dit le Seigneur.