Messe du mardi 2 août 2022

Hebdomada XVIII per annum XVIIIème semaine dans l'année
Feria III Mardi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 69, 2 et 3 Ps. 69, 2 et 3
DEUS, in adiutórium meum inténde: Dómine, ad adiuvándum me festína: confundántur et revereántur inimíci mei, qui quærunt ánimam meam. Ps. ibid., 4 Avertántur retrórsum, et erubéscant: qui cógitant mihi mala. ℣. Glória Patri. O Dieu, viens à mon aide; Seigneur, hâte-Toi de me secourir. Qu'ils soient confondus et couverts de honte, ceux qui cherchent à m'ôter la vie. Ps. ibid.,4 Qu'ils reculent en arrière et soient dans la confusion, ceux qui me veulent du mal.
Collecta Collecte
Adésto, Dómine, fámulis tuis, et perpétuam benignitátem largíre poscéntibus, ut his, qui te auctórem et gubernatórem gloriántur habére, et grata restáures, et restauráta consérves. Per Dóminum. Rends-Toi présent, Seigneur, à Tes serviteurs qui T'implorent, en leur prodiguant Ton inépuisable bonté ; c'est leur fierté de T'avoir pour Créateur et Providence, restaure (en eux) ce qui T'est agréable et maintiens ensuite ce qui aura été restauré.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri Ieremíæ prophétæ (30,1-2.12-15.18-22)
Hoc verbum, quod factum est ad Ierémiam a Dómino dicens: “Hæc dicit Dóminus, Deus Israel, dicens: Scribe tibi ómnia verba, quæ locútus sum ad te, in libro. Quia hæc dicit Dóminus: Insanábilis fractúra tua, péssima plaga tua; non est qui iúdicet iudícium tuum; sunt úlceri medicámina, tibi vero cicátrix non obdúcitur. Omnes amatóres tui oblíti sunt tui, te non quærunt; plaga enim inimíci percússi te castigatióne crúdeli: propter multitúdinem iniquitátis tuæ dura facta sunt peccáta tua. Quid clamas super contritióne tua? Insanábilis est dolor tuus. Propter multitúdinem iniquitátis tuæ et propter dura peccáta tua feci hæc tibi. Hæc dicit Dóminus: Ecce ego convértam sortem tabernaculórum Iácob et tectis eíus miserébor, et ædificábitur cívitas in ruínis suis, et arx in loco suo fundábitur; et egrediétur de eis laus voxque ludéntium. Et multiplicábo eos, et non imminuéntur, et glorificábo eos, et non attenuabúntur. Et erunt fílii eíus sicut a princípio, et cœtus eíus coram me permanébit, et visitábo advérsum omnes, qui tríbulant eum. Et erit dux eíus ex eo, et princeps de médio eíus procédet; et applicábo eum, et accédet ad me. Quis enim iste est, qui pígnori dabit cor suum, ut appropínquet mihi?, ait Dóminus. Et éritis mihi in pópulum, et ego ero vobis in Deum. Voici la Parole qui fut adressée à Jérémie par le Seigneur, en ces termes: Ainsi parle le Seigneur, le Dieu d'Israël : Ecris dans un livre toutes les paroles que Je t'ai dites. Ainsi parle le Seigneur ; Ta blessure est incurable, ta plaie est très maligne; personne ne juge ta cause pour te bander; les remèdes qu'on t'applique sont inutiles. Tous ceux qui t'aimaient t'ont oubliée, et ils ne te recherchent plus; car Je t'ai frappée en ennemi, Je t'ai châtiée cruellement, à cause de la multitude de tes iniquités et de ton endurcissement dans le péché. Pourquoi cries-tu au sujet de ta blessure? Ta douleur est incurable; c'est à cause de la multitude de tes iniquités, et de ton endurcissement dans le péché, que Je t'ai traitée ainsi. Ainsi parle le Seigneur : Voici, Je ferai revenir les captifs des tentes de Jacob; J'aurai compassion de ses toits; la ville sera rebâtie sur sa colline, et le temple sera rétabli tel qu'il était; du milieu d'eux sortiront les louanges et les cris de joie. Je les multiplierai, et ils ne diminueront pas; Je les glorifierai, et ils ne seront plus humiliés. Ses fils seront comme dans le commencement, son assemblée demeurera ferme devant Moi, et Je châtierai tous ceux qui le persécutent. Son chef sera tiré de son sein, et un Prince sortira du milieu de lui; Je L'appliquerai Moi-même, et Il S'approchera de Moi. Car quel est celui qui appliquera son coeur à s'approcher de Moi? dit le Seigneur. Vous serez Mon peuple, et Je serai votre Dieu.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 33, 2-3 Ps. 33, 2-3
℟. Benedícam Dóminum in omni témpore: semper laus eius in ore meo. ℣. In Dómino laudábitur ánima mea: áudiant mansuéti, et læténtur. ℟. Je bénirai le Seigneur en tout temps; toujours Sa louange sera dans ma bouche. ℣. Mon âme mettra sa gloire dans le Seigneur. Que ceux qui sont doux entendent et se réjouissent.
Allelúia. Alléluia
Ps. 87, 2 Ps. 87,2
℟. Allelúia. ℣. Dómine Deus salútis meæ, in die clamávi et nocte coram te. ℟. Alléluia. ℣. Seigneur, Dieu de mon salut, devant Toi, jour et nuit, j'ai crié.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Matthǽum (14,22-36)
Postquam saturata est turba, statim iússit discípulos ascéndere in navículam et præcédere eum trans fretum, donec dimítteret turbas. Et dimíssis turbis, ascéndit in montem solus oráre. Véspere autem facto, solus erat ibi. Navícula autem iam multis stádiis a terra distábat, flúctibus iactáta; erat enim contrárius ventus. Quarta autem vigília noctis venit ad eos ámbulans supra mare. Discípuli autem, vidéntes eum supra mare ambulántem, turbáti sunt dicéntes: “Phantásma est”, et præ timóre clamavérunt. Statímque Iésus locútus est eis dicens: “Habéte fidúciam, ego sum; nolíte timére!” Respóndens autem ei Petrus dixit: “Dómine, si tu es, iúbe me veníre ad te super aquas.” At ipse ait: “Veni!” Et descéndens Petrus de navícula ambulávit super aquas et venit ad Iésum. Videns vero ventum válidum tímuit et, cum cœpísset mergi, clamávit dicens: “Dómine, salvum me fac!” Contínuo autem Iésus exténdens manum apprehéndit eum et ait illi: “Módicæ fídei, quare dubitásti?” Et cum ascendíssent in navículam, cessávit ventus. Qui autem in navícula erant, adoravérunt eum dicéntes: “Vere Fílius Dei es!” Et cum transfretássent, venérunt in terram Gennesár. Et cum cognovíssent eum viri loci illíus, misérunt in univérsam regiónem illam et obtulérunt ei omnes male habéntes, et rogábant eum, ut vel fímbriam vestiménti eíus tángerent; et, quicúmque tetigérunt, salvi facti sunt. Après avoir rassasié la foule, aussitôt Jésus pressa Ses disciples de monter dans la barque, et de Le précéder sur l'autre rive, pendant qu'Il renverrait les foules. Et lorsqu'Il eut renvoyé la foule, Il monta seul sur une montagne, pour prier; et, le soir étant venu, Il était là seul. Cependant la barque était battue par les flots au milieu de la mer, car le vent était contraire. Mais, à la quatrième veille de la nuit, Jésus vint à eux, marchant sur la mer. Et Le voyant marcher sur la mer, ils furent troublés, et dirent: C'est un fantôme. Et ils poussèrent des cris d'effroi. Aussitôt Jésus leur parla, en disant: Ayez confiance; c'est Moi, ne craignez point. Pierre Lui répondit: Seigneur, si c'est Toi, ordonne que j'aille à Toi sur les eaux. Jésus lui dit: Viens. Et Pierre, descendant de la barque, marchait sur l'eau pour aller à Jésus. Mais, voyant la violence du vent, il eut peur; et comme il commençait à enfoncer, il s'écria: Seigneur, sauvez-moi! Et aussitôt Jésus, étendant la main, le saisit, et lui dit: Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté? Et lorsqu'ils furent montés dans la barque, le vent cessa. Alors ceux qui étaient dans la barque vinrent et L'adorèrent, en disant: Tu es vraiment le Fils de Dieu. Lorsqu'ils eurent traversé la mer, ils vinrent dans le pays de Génésaret. Et les hommes de ce lieu, L'ayant reconnu, envoyèrent dans toute cette région, et Lui présentèrent tous ceux qui étaient malades. Et ils Le priaient de leur laisser seulement toucher la frange de Son vêtement. Et tous ceux qui la touchèrent furent guéris.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Vel: Ou :
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Matthǽum (15,1-2.10-14)
In illo témpore: Accédunt ad Iésum ab Hierosólymis pharisǽi et scribæ dicéntes: " Quare discípuli tui transgrediúntur traditiónem seniórum? Non enim lavant manus suas, cum panem mandúcant ". Et convocáta ad se turba, dixit eis: " Audíte et intellégite: Non quod intrat in os, coínquinat hóminem; sed quod procédit ex ore, hoc coínquinat hóminem! ". Tunc accedéntes discípuli dicunt ei: " Scis quia pharisǽi, audíto verbo, scandalizáti sunt? ". At ille respóndens ait: " Omnis plantátio, quam non plantávit Pater meus cæléstis, eradicábitur. Sínite illos: cæci sunt, duces cæcórum. Cæcus autem si cæco ducátum præstet, ambo in fóveam cadent ". En ce temps là : Des scribes et des pharisiens de Jérusalem s'approchèrent de Jésus, en disant: Pourquoi Tes disciples violent-ils la tradition des anciens? Car ils ne se lavent pas les mains lorsqu'ils mangent du pain. Puis, ayant appelé à Lui les foules, Il leur dit: Ecoutez et comprenez. Ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme; mais ce qui sort de la bouche, voilà ce qui souille l'homme. Alors les disciples, s'approchant, Lui dirent: Sais-Tu que les pharisiens, en entendant cette parole, se sont scandalisés? Mais Il répondit: Toute plante que mon Père céleste n'a pas plantée sera déracinée. Laissez-les: ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles; or, si un aveugle conduit un aveugle, ils tombent tous deux dans la fosse.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
(Ad libitum, præsertim quando anno A lectum est hoc Evangelium die præcedenti) (Au choix, spécialement quand à l'année A est lu l'Evangile du jour précédent).
Offertorium Offertoire
Exodi 32, 11, 13 et 14
Precátus est Móyses in conspéctu Dómini Dei sui, et dixit: Quare, Dómine, irásceris in pópulo tuo ? Parce iræ ánimæ tuæ: meménto Abraham, Isaac, et Iacob, quibus iurásti dare terram fluéntem lac et mel. Et placátus factus est Dóminus de malignitáte, quam dixit fácere pópulo suo. Moïse conjurait le Seigneur son Dieu, en disant: Seigneur, pourquoi Ta fureur s'allume-t-elle contre Ton peuple ? Que Ta colère s'apaise, et souviens-Toi d'Abraham, d'Isaac et d'Israël auxquels Tu as juré : Je donnerai cette terre où coule le lait et le miel. Alors le Seigneur S'apaisa, et Il résolut de ne point faire à Son peuple le mal qu'Il lui voulait faire.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Propítius, Dómine, quǽsumus, hæc dona sanctífica, et, hóstiæ spiritális oblatióne suscépta, nosmetípsos tibi pérfice munus ætérnum. Per Christum. Sois propice, nous T'en prions, Seigneur, et sanctifie ces dons, accepte l'oblation de ce sacrifice spirituel, et qu'il nous transforme en oblation perpétuelle.
Communio Communion
Sap. 16, 20 Sagesse 16,20
Panem de cælo dedísti nobis, Dómine, habéntem omne delectaméntum, et omnem sapórem suavitátis. Tu as nourri Ton peuple de la nourriture des Anges, et Tu leur as donné du ciel un pain ayant en lui toutes les douceurs et tous les goûts exquis.
Post communionem Post communion
Quos cælésti récreas múnere, perpétuo, Dómine, comitáre præsídio, et, quos fovére non désinis, dignos fíeri sempitérna redemptióne concéde. Per Christum. Ceux que Tu as renouvelés par le don du ciel, accompagne-les toujours de Ton aide, Seigneur, et, puisque Tu continues à les réconforter, rends-les dignes de la rédemption éternelle.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Ps 69, 2.6
Deus, in adiutórium meum inténde; Dómine, ad adiuvándum me festína. Adiútor meus et liberátor meus es tu; Dómine, ne moréris. O Dieu, viens à mon aide; Seigneur, hâte-Toi de me secourir. Mon secours et mon libérateur, c'est Toi ; Seigneur, ne tarde pas.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Sap 16, 20
Panem de cælo dedísti nobis, Dómine, habéntem omne delectaméntum, et omnem sapórem suavitátis. Tu as nourri Ton peuple de la nourriture des Anges, et Tu leur as donné du ciel un pain ayant en lui toutes les douceurs et tous les goûts exquis.
Vel: Io 6, 35
Ego sum panis vitæ, dicit Dóminus. Qui venit ad me non esúriet, et qui credit in me non sítiet. Je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif, dit le Seigneur.