Messe du lundi 26 septembre 2022

Hebdomada XXVI per annum XXVIème semaine dans l'année
Feria II Lundi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Dan. 3, 31
OMNIA, quæ fecísti nobis, Dómine, in vero iudício fecísti, quia peccávimus tibi, et mandátis tuis non obedívimus: sed da glóriam nómini tuo, et fac nobíscum secúndum multitúdinem misericórdiæ tuæ. Ps. 118, 1 Beáti immaculáti in via: qui ámbulant in lege Dómini. Omnia. Tout ce que Tu nous as fait, Seigneur, c’est par une justice véritable que Tu l’as fait ; car nous avons péché contre Toi et nous n’avons point obéi à Tes commandements : mais donne gloire à Ton nom et agis à notre égard selon la multitude de Tes miséricordes. Ps. Heureux ceux qui sont immaculés dans la voie, qui marchent dans la loi du Seigneur.
Collecta Collecte
Deus, qui omnipoténtiam tuam parcéndo máxime et miserándo maniféstas, multíplica super nos grátiam tuam, ut, ad tua promíssa curréntes, cæléstium bonórum fácias esse consórtes. Per Dominum. Dieu, Toi qui manifestes surtout Ta toute-puissance en pardonnant et en faisant miséricorde, répands inlassablement en nous Ta grâce, pour que, nous hâtant vers Tes promesses, nous devenions participants des biens célestes.
Lectio I Ière lecture
Iob (1,6-22)
Quadam autem die, cum veníssent fílii Dei, ut assísterent coram Dómino, áffuit inter eos étiam Satan. Cui dixit Dóminus: “Unde venis?” Qui respóndens ait: “Circuívi terram et perambulávi eam.” Dixítque Dóminus ad eum: “Númquid considerásti servum meum Iob, quod non sit ei símilis in terra, homo simplex et rectus ac timens Deum et recédens a malo?” Cui respóndens Satan ait: “Númquid Iob frustra timet Deum? Nonne tu vallásti eum ac domum eíus universámque substántiam per circúitum, opéribus mánuum eíus benedixísti, et posséssio eíus crevit in terra? Sed exténde páululum manum tuam et tange cuncta, quæ póssidet, nisi in fáciem benedíxerit tibi.” Dixit ergo Dóminus ad Satan: “Ecce, univérsa, quæ habet, in manu tua sunt; tantum in eum ne exténdas manum tuam.” Egressúsque est Satan a fácie Dómini. Cum autem quadam die fílii et fíliæ eíus coméderent et bíberent vinum in domo fratris sui primogéniti, núntius venit ad Iob, qui díceret: “Boves árabant, et ásinæ pascebántur iúxta eos; et irruérunt Sabǽi tulerúntque eos et púeros percussérunt gládio, et evási ego solus, ut nuntiárem tibi.” Cumque adhuc ille loquerétur, venit alter et dixit: “Ignis Dei cécidit e cælo et ussit oves puerósque consúmpsit, et effúgi ego solus, ut nuntiárem tibi.” Sed et illo adhuc loquénte, venit álius et dixit: “Chaldǽi fecérunt tres turmas et invasérunt cámelos et tulérunt eos necnon et púeros percussérunt gládio, et ego fugi solus, ut nuntiárem tibi.” Adhuc loquebátur ille, et ecce álius intrávit et dixit: “Fíliis tuis et filiábus vescéntibus et bibéntibus vinum in domo fratris sui primogéniti, repénte ventus vehémens írruit a regióne desérti et concússit quáttuor ángulos domus; quæ córruens oppréssit líberos tuos, et mórtui sunt, et effúgi ego solus, ut nuntiárem tibi.” Tunc surréxit Iob et scidit vestiménta sua et, tonso cápite, córruens in terram adorávit et dixit: “Núdus egréssus sum de útero matris meæ et nudus revértar illuc. Dóminus dedit, Dóminus ábstulit; sicut Dómino plácuit, ita factum est: sit nomen Dómini benedíctum.” In ómnibus his non peccávit Iob lábiis suis neque stultum quid contra Deum locútus est.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 144, 15-16
℟. Oculi ómnium in te sperant, Dómine: et tu das illis escam in témpore opportúno. ℣. Aperis tu manum tuam: et imples omne ánimal benedictióne. ℟. Les yeux de tous espèrent en Toi, Seigneur : et Tu leur donnes leur nourriture en temps opportun. ℣. Tu ouvres Ta main : * et Tu combles de bénédictions tout ce qui a vie.
Allelúia Alléluia
Ps. 107, 2
℟. Allelúia. ℣. Parátum cor meum, Deus, parátum cor meum: cantábo et psallam tibi, glória mea. ℟. Alléluia. ℣. Mon cœur est prêt, ô Dieu, mon cœur est prêt ; je chanterai, et je célébrerai Tes louanges sur la cithare, ô Toi qui es ma gloire.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (9,46-50)
In illo tempore: Intrávit cogitátio in discípulos, quis eórum maíor esset. At Iésus sciens cogitatiónem cordis illórum, apprehéndens púerum státuit eum secus se et ait illis: “Quicúmque suscéperit púerum istum in nómine meo, me récipit; et, quicúmque me recéperit, récipit eum, qui me misit; nam qui minor est inter omnes vos, hic maíor est.” Respóndens autem Ioánnes dixit: “Præcéptor, vídimus quendam in nómine tuo eiciéntem dæmónia et prohibúimus eum, quia non séquitur nobíscum.” Et ait ad illum Iésus: “Nólite prohibére; qui enim non est advérsus vos, pro vobis est.” En ce temps là : une pensée vint dans l'esprit des disciples : lequel d'entre eux était le plus grand. Mais Jésus, voyant les pensées de leurs coeurs, prit un enfant et le plaça auprès de Lui. Puis Il leur dit: Quiconque reçoit cet enfant en Mon nom, Me reçoit; et quiconque Me reçoit, reçoit Celui qui M'a envoyé. Car celui qui est le plus petit parmi vous tous, celui-là est le plus grand. Alors Jean, prenant la parole, dit: Maître, nous avons vu un homme chasser les démons en Votre nom, et nous l'en avons empêché, parce qu'il ne Vous suit pas avec nous. Et Jésus lui dit: Ne l'en empêchez point; car celui qui n'est pas contre vous est pour vous.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 136, 1
Super flúmina Babylónis illic sédimus, et flévimus: dum recordarémur tui, Sion. Au bord des fleuves de Babylone, nous nous sommes assis, et nous avons pleuré en nous souvenant de toi, Sion.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Concéde nobis, miséricors Deus, ut hæc nostra oblátio tibi sit accépta, et per eam nobis fons omnis benedictiónis aperiátur. Per Christum. Accorde-nous, Dieu miséricordieux, que cette offrande qui est la nôtre Te soit toujours agréable, et que par elle la source de toutes les bénédictions nous soit ouverte.
Communio Communion
Ps. 118, 49-50
Meménto verbi tui servo tuo, Dómine, in quo mihi spem dedísti: hæc me consoláta est in humilitáte mea. Souviens-Toi, Seigneur, de Ta parole à Ton serviteur, de cette parole en laquelle Tu m’as donné l’espérance ; c’est elle qui m’a consolé dans mon humiliation.
Post communionem Post communion
Sit nobis, Dómine, reparátio mentis et córporis cæléste mystérium, ut simus eius in glória coherédes, cui, mortem ipsíus annuntiándo, compátimur. Qui vivit et regnat in sæcula sæculórum. Que pour nous, Seigneur, soient restaurés l'esprit et le corps par le mystère du ciel, afin que nous soyons cohéritiers dans la gloire de Celui avec qui, en proclamant Sa mort, nous souffrons.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Dan 3, 31.29.30.43.42
Omnia, quæ fecísti nobis, Dómine, in vero iudício fecísti, quia peccávimus tibi, et mandátis tuis non obœdívimus; sed da glóriam nómini tuo, et fac nobíscum secúndum multitúdinem misericórdiæ tuæ. Tout ce que Tu nous as fait, Seigneur, c’est par une justice véritable que Tu l’as fait ; car nous avons péché contre Toi et nous n’avons point obéi à Tes commandements : mais donne gloire à Ton nom et agis à notre égard selon la multitude de Tes miséricordes.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Ps 118, 49-50
Meménto verbi tui servo tuo, Dómine, in quo mihi spem dedísti; hæc me consoláta est in humilitáte mea. Souviens-Toi, Seigneur, de Ta parole à Ton serviteur, de cette parole en laquelle Tu m’as donné l’espérance ; c’est elle qui m’a consolé dans mon humiliation.
Vel: 1 Io 3, 16
In hoc cognóvimus caritátem Dei: quóniam ille ánimam suam pro nobis pósuit; et nos debémus pro frátribus ánimas pónere. En cela nous avons connu l'amour de Dieu : car Il a livré Sa vie pour nous ; et nous devons pour nos frères, livrer notre vie.