Messe du jeudi 13 octobre 2022

Hebdomada XXVIII per annum XXVIIIème semaine dans l'année
Feria V Jeudi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 129, 3-4
SI iniquitátes observáveris, Dómine, Dómine, quis sustinébit ? quia apud te propitiátio est, Deus Israël. Ps. ibid., 1-2 De profúndis clamávi ad te, Dómine: Dómine, exáudi vocem meam. ℣. Glória Patri. Si Tu demandes un compte rigoureux des iniquités, Seigneur ; Seigneur, qui pourra soutenir Ton jugement ? Mais Tu aimes à pardonner, ô Dieu d’Israël. Ps. Des profondeurs de ma misère, j’ai crié vers Toi, Seigneur ; Seigneur, exauce ma voix. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Tua nos, quǽsumus, Dómine, grátia semper et prævéniat et sequátur, ac bonis opéribus iúgiter præstet esse inténtos. Per Dóminum. Nous T'en prions, Seigneur, que Ta grâce nous prévienne et nous accompagne toujours, qu'elle nous accorde également d'être sans cesse enclins aux bonnes œuvres.
Lectio I Ière lecture
Léctio Epístolæ beáti Pauli apóstoli ad Ephésios (1,1-10)
Paulus, apóstolus Christi Iésu per voluntátem Dei, sanctis, qui sunt Ephési, et fidélibus in Christo Iésu: grátia vobis et pax a Deo Patre nostro et Dómino Iésu Christo. Benedíctus Deus et Pater Dómini nostri Iésu Christi, qui benedíxit nos in omni benedictióne spiritáli in cæléstibus in Christo, sicut elégit nos in ipso ante mundi constitutiónem, ut essémus sancti et immaculáti in conspéctu eíus in caritáte; qui prædestinávit nos in adoptiónem filiórum per Iésum Christum in ipsum, secúndum beneplácitum voluntátis suæ, In laudem glóriæ grátiæ suæ, in qua gratificávit nos in Dilécto, in quo habémus redemptiónem per sánguinem eíus, remissiónem peccatórum, secúndum divítias grátiæ eíus, quam superabundáre fecit in nobis in omni sapiéntia et prudéntia, notum fáciens nobis mystérium voluntátis suæ, secúndum beneplácitum eíus, quod propósuit in eo, in dispensatiónem plenitúdinis témporum: recapituláre ómnia in Christo, quæ in cælis et quæ in terra, in ipso.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 132, 1-2 Ps. 132, 1-2
℟. Ecce quam bonum, et quam iucúndum, habitáre fratres in unum ! ℣. Sicut unguéntum in cápite, quod descéndit in barbam, barbam Aaron. ℟. Qu’il est bon, qu’il est doux pour des frères de vivre unis ensemble. ℣. Comme le parfum répandu sur la tête d’Aaron, qui descendit sur sa barbe et sur son visage.
Allelúia Alléluia
Ps. 113, 11
℟. Allelúia. ℣. Qui timent Dóminum sperent in eo: adiútor et protéctor eórum est. ℟. Alléluia. ℣. Que ceux qui craignent le Seigneur mettent en lui leur espérance, il est leur soutien et leur protecteur.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (11,47-54)
In illo témpore: Ait Dóminus: Væ vobis, quia ædificátis monuménta prophetárum, patres autem vestri occidérunt illos! Profécto testificámini et consentítis opéribus patrum vestrórum, quóniam ipsi quidem eos occidérunt, vos autem ædificátis. Proptérea et sapiéntia Dei dixit: Mittam ad illos prophétas et apóstolos, et ex illis occídent et persequéntur, ut requirátur sanguis ómnium prophetárum, qui effúsus est a constitutióne mundi, a generatióne ista, a sánguine Abel usque ad sánguinem Zacharíæ, qui périit inter altáre et ædem. Ita dico vobis: Requirétur ab hac generatióne. Væ vobis legis péritis, quia tulístis clavem sciéntiæ! Ipsi non introístis et eos, qui introíbant, prohibuístis.” Cum autem inde exísset, cœpérunt scribæ et pharisǽi gráviter insístere et eum allícere in sermóne de multis insidiántes ei, ut cáperent áliquid ex ore eíus. En ce temps là : Le Seigneur dit : Malheur à vous, qui bâtissez les tombeaux des prophètes; et ce sont vos pères qui les ont tués. Certes, vous témoignez que vous consentez aux oeuvres de vos pères; car eux, ils les ont tués, et vous, vous bâtissez leurs tombeaux. C'est pourquoi la sagesse de Dieu a dit: Je leur enverrai des prophètes et des apôtres, et ils tueront les uns et persécuteront les autres, afin qu'il soit demandé compte à cette génération du sang de tous les prophètes qui a été répandu depuis la création du monde, depuis le sang d'Abel jusqu'au sang de Zacharie, qui a été tué entre l'autel et le temple. Oui, Je vous le dis, il en sera demandé compte à cette génération. Malheur à vous, docteurs de la loi, parce que vous avez pris la clef de la science; vous-mêmes, vous n'êtes pas entrés, et vous avez arrêté ceux qui voulaient entrer. Comme Il leur disait ces choses, les pharisiens et les docteurs de la loi commencèrent à Le presser vivement et à Le harceler par une multitude de questions, Lui tendant des pièges, et cherchant à surprendre quelque parole de Sa bouche, afin de L'accuser.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Esth. 14, 12 et 13
Recordáre mei, Dómine, omni potentátui dóminans: et da sermónem rectum in os meum, ut pláceant verba mea in conspéctu príncipis. Souviens-Toi de moi, Seigneur, Toi qui domines toute puissance terrestre, et mets sur mes lèvres un langage plein de droiture, en sorte que mes paroles, prononcées en présence de Celui qui est le principe de toutes choses Lui soient agréables.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Súscipe, Dómine, fidélium preces cum oblatiónibus hostiárum, ut, per hæc piæ devotiónis offícia, ad cæléstem glóriam transeámus. Per Christum. Reçois, Seigneur, les prières des fidèles avec les offrandes du sacrifice, afin que, par cette dévotion pieuse, nous puissions passer à la gloire céleste.
Communio Communion
Ps. 118, 22 et 24 Ps. 118, 22 et 24
Aufer a me oppróbrium et contémptum, quia mandáta tua exquisívi, Dómine: nam et testimónia tua meditátio mea est. Éloigne de moi l'opprobre et le mépris, car j'ai recherché Tes commandements. Car Tes préceptes sont le sujet de ma méditation, et Tes ordonnances me servent de conseil.
Post communionem Post communion
Maiestátem tuam, Dómine, supplíciter deprecámur, ut, sicut nos Córporis et Sánguinis sacrosáncti pascis aliménto, ita divínæ natúræ fácias esse consórtes. Per Christum. Ta Majesté, Seigneur, nous l'implorons en suppliant, et comme Tu nous nourris de la nourriture sacrée du Corps et du Sang, que celle-ci nous fasse participer à la nature divine.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Ps 129, 3-4
Si iniquitátes observáveris, Dómine, Dómine, quis sustinébit? Quia apud te propitiátio est, Deus Israel. Si Tu demandes un compte rigoureux des iniquités, Seigneur ; Seigneur, qui pourra soutenir Ton jugement ? Mais Tu aimes à pardonner, ô Dieu d’Israël.
Ant. ad communionem
Cf. Ps 33, 11
Dívites eguérunt et esuriérunt; quæréntes autem Dóminum non minuéntur omni bono.
Vel: 1 Io 3, 2
Cum apparúerit Dóminus, símiles ei érimus, quóniam vidébimus eum sícuti est.