Messe du vendredi 14 octobre 2022

Hebdomada XXVIII per annum XXVIIIème semaine dans l'année
Feria VI Vendredi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 129, 3-4
SI iniquitátes observáveris, Dómine, Dómine, quis sustinébit ? quia apud te propitiátio est, Deus Israël. Ps. ibid., 1-2 De profúndis clamávi ad te, Dómine: Dómine, exáudi vocem meam. ℣. Glória Patri. Si Tu demandes un compte rigoureux des iniquités, Seigneur ; Seigneur, qui pourra soutenir Ton jugement ? Mais Tu aimes à pardonner, ô Dieu d’Israël. Ps. Des profondeurs de ma misère, j’ai crié vers Toi, Seigneur ; Seigneur, exauce ma voix. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Tua nos, quǽsumus, Dómine, grátia semper et prævéniat et sequátur, ac bonis opéribus iúgiter præstet esse inténtos. Per Dóminum. Nous T'en prions, Seigneur, que Ta grâce nous prévienne et nous accompagne toujours, qu'elle nous accorde également d'être sans cesse enclins aux bonnes œuvres.
Lectio I Ière lecture
Léctio Epístolæ beáti Pauli apóstoli ad Ephésios (1,11-14)
Fratres: in Christo sorte vocáti sumus, prædestináti secúndum propósitum eíus, qui ómnia operátur secúndum consílium voluntátis suæ, ut simus in laudem glóriæ eíus, qui ante sperávimus in Christo; in quo et vos cum audissétis verbum veritátis, evangélium salútis vestræ, in quo et credéntes signáti estis Spíritu promissiónis Sancto, qui est arrábo hereditátis nostræ in redemptiónem acquisitiónis, in laudem glóriæ ipsíus.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 132, 1-2 Ps. 132, 1-2
℟. Ecce quam bonum, et quam iucúndum, habitáre fratres in unum ! ℣. Sicut unguéntum in cápite, quod descéndit in barbam, barbam Aaron. ℟. Qu’il est bon, qu’il est doux pour des frères de vivre unis ensemble. ℣. Comme le parfum répandu sur la tête d’Aaron, qui descendit sur sa barbe et sur son visage.
Allelúia Alléluia
Ps. 113, 11
℟. Allelúia. ℣. Qui timent Dóminum sperent in eo: adiútor et protéctor eórum est. ℟. Alléluia. ℣. Que ceux qui craignent le Seigneur mettent en lui leur espérance, il est leur soutien et leur protecteur.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (12,1-7)
In illo tempore: Multis turbis circumstántibus, ita ut se ínvicem conculcárent, cœpit Iesus dícere ad discípulos suos primum: “Atténdite a ferménto pharisæórum, quod est hypócrisis. Nihil autem opértum est, quod non revelétur, neque abscónditum, quod non sciátur. Quóniam, quæ in ténebris dixístis, in lúmine audiéntur; et, quod in aurem locúti estis in cubículis, prædicábitur in tectis. Dico autem vobis amícis meis: Ne terreámini ab his, qui occídunt corpus et post hæc non habent ámplius, quod fáciant. Osténdam autem vobis quem timeátis: Timéte eum, qui postquam occíderit, habet potestátem míttere in gehénnam. Ita dico vobis: Hunc timéte. Nonne quinque pásseres véneunt dipúndio? Et unus ex illis non est in oblivióne coram Deo. Sed et capílli cápitis vestri omnes numeráti sunt. Nolíte timére; multis passéribus pluris estis. En ce temps là, des foules nombreuses s'étant assemblées autour de Jésus, à ce point qu'on marchait les uns sur les autres, Il commença à dire à Ses disciples: Gardez-vous du levain des pharisiens, qui est l'hypocrisie. Il n'y a rien de secret qui ne doive être découvert, ni rien de caché qui ne doive être connu. Car, ce que vous avez dit dans les ténèbres, on le dira dans la lumière; et ce que vous avez dit à l'oreille, dans les chambres, sera prêché sur les toits. Je vous dis donc à vous, qui êtes Mes amis: Ne craignez point ceux qui tuent le corps, et qui, après cela, ne peuvent rien faire de plus. Mais Je vous montrerai qui vous devez craindre: craignez Celui qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter dans la géhenne. Oui, Je vous le dis, Celui-là, craignez-Le. Cinq passereaux ne se vendent-ils pas deux as ? Et pas un d'eux n'est en oubli devant Dieu. Les cheveux même de votre tête sont tous comptés. Ne craignez donc point ; vous valez plus que beaucoup de passereaux.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Esth. 14, 12 et 13
Recordáre mei, Dómine, omni potentátui dóminans: et da sermónem rectum in os meum, ut pláceant verba mea in conspéctu príncipis. Souviens-Toi de moi, Seigneur, Toi qui domines toute puissance terrestre, et mets sur mes lèvres un langage plein de droiture, en sorte que mes paroles, prononcées en présence de Celui qui est le principe de toutes choses Lui soient agréables.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Súscipe, Dómine, fidélium preces cum oblatiónibus hostiárum, ut, per hæc piæ devotiónis offícia, ad cæléstem glóriam transeámus. Per Christum. Reçois, Seigneur, les prières des fidèles avec les offrandes du sacrifice, afin que, par cette dévotion pieuse, nous puissions passer à la gloire céleste.
Communio Communion
Luc. 12, 4
Dico autem vobis amícis meis: Ne terreámini ab his, qui vos persequúntur. Je vous dis donc à vous qui êtes mes amis : Ne craignez pas ceux qui vous persécutent.
Post communionem Post communion
Maiestátem tuam, Dómine, supplíciter deprecámur, ut, sicut nos Córporis et Sánguinis sacrosáncti pascis aliménto, ita divínæ natúræ fácias esse consórtes. Per Christum. Ta Majesté, Seigneur, nous l'implorons en suppliant, et comme Tu nous nourris de la nourriture sacrée du Corps et du Sang, que celle-ci nous fasse participer à la nature divine.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Ps 129, 3-4
Si iniquitátes observáveris, Dómine, Dómine, quis sustinébit? Quia apud te propitiátio est, Deus Israel. Si Tu demandes un compte rigoureux des iniquités, Seigneur ; Seigneur, qui pourra soutenir Ton jugement ? Mais Tu aimes à pardonner, ô Dieu d’Israël.
Ant. ad communionem
Cf. Ps 33, 11
Dívites eguérunt et esuriérunt; quæréntes autem Dóminum non minuéntur omni bono.
Vel: 1 Io 3, 2
Cum apparúerit Dóminus, símiles ei érimus, quóniam vidébimus eum sícuti est.