Messe du dimanche 16 octobre 2022

Hebdomada XXIX per annum XXIXème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica XXIX per annum XXIXème dimanche dans l'année
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 16, 6 et 8
EGO clamávi, quóniam exaudísti me, Deus: inclína aurem tuam, et exáudi verba mea: custódi me, Dómine, ut pupíllam óculi: sub umbra alárum tuárum prótege me. Ps. ibid., 1 Exáudi, Dómine, iustítiam meam: inténde deprecatiónem meam. ℣. Glória Patri. J'ai crié, mon Dieu, parce que Tu m'as exaucé: incline vers moi Ton oreille, et exauce mes paroles. Comme la prunelle de l’œil, protège-moi à l'ombre de Tes ailes. Ps. Exauce, Seigneur, ma justice; sois attentif à ma supplication. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Omnípotens sempitérne Deus, fac nos tibi semper et devótam gérere voluntátem, et maiestáti tuæ sincéro corde servíre. Per Dóminum. Dieu éternel et tout-puissant, fais que toujours nous Te montrions une ardeur dévouée et que nous nous mettions au service de Ta majesté avec un cœur sans partage.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri Exodi (17,8-13)
In diebus illis: Venit autem Ámalec et pugnábat contra Israel in Ráphidim. Dixítque Móyses ad Iósue: “Élige nobis viros et egréssus pugna contra Ámalec; cras ego stabo in vértice collis habens virgam Dei in manu mea.” Fecit Iósue, ut locútus erat ei Móyses, et pugnávit contra Ámalec; Móyses autem et Áaron et Hur ascendérunt super vérticem collis. Cumque leváret Móyses manus, vincébat Israel; sin autem remisísset, superábat Ámalec. Manus autem Móysi erant graves; suméntes ígitur lápidem posuérunt subter eum, in quo sedit; Áaron autem et Hur sustentábant manus eíus ex utráque parte. Et factum est ut manus eíus non lassaréntur usque ad occásum solis. Vicítque Iósue Ámalec et pópulum eíus in ore gládii.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 85, 2 et 6 Ps. 85, 2 et 6
℟. Salvum fac servum tuum, Deus meus, sperántem in te. ℣. Auribus pércipe, Dómine, oratiónem meam. ℟. Sauve, mon Dieu, Ton serviteur qui espère en Toi. ℣. Prête l'oreille, Seigneur, à ma prière.
Lectio II IIème lecture
Léctio Epístolæ secúndæ beáti Pauli apóstoli ad Timótheum (3,14-4,2)
Carissime: Pérmane in his, quæ didicísti et crédita sunt tibi, sciens a quibus didíceris et quia ab infántia Sacras Lítteras nosti, quæ te possunt instrúere ad salútem per fidem, quæ est in Christo Iésu. Omnis Scriptúra divínitus inspiráta est et útilis ad docéndum, ad arguéndum, ad corrigéndum, ad erudiéndum in iustítia, ut perféctus sit homo Dei, ad omne opus bonum instrúctus. Testíficor coram Deo et Christo Iésu, qui iudicatúrus est vivos ac mórtuos, per advéntum ipsíus et regnum eíus: prǽdica verbum, insta opportúne, importúne, árgue, íncrepa, óbsecra in omni longanimitáte et doctrína.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
Ps. 145,2-3 Ps. 145,2-3
℟. Allelúia ℟. Alléluia
℣. Lauda, ánima mea, Dóminum: laudábo Dóminum in vita: psallam Deo meo, quámdiu ero. ℣. O mon âme, loue le Seigneur. Je louerai le Seigneur pendant ma vie;
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (18,1-8)
In illo tempore : Dicébat Iésus discipulis suis parábolam, quóniam opórtet semper oráre et non defícere, dicens: “Iúdex quidam erat in quadam civitáte, qui Deum non timébat et hóminem non reverebátur. Vídua autem erat in civitáte illa et veniébat ad eum dicens: ‘Víndica me de adversário meo.’ Et nolébat per multum tempus; post hæc autem dixit intra se: ‘Etsi Deum non tímeo nec hóminem revéreor, tamen quia molésta est mihi hæc vídua, vindicábo illam, ne in novíssimo véniens suggíllet me.’” Ait autem Dóminus: “Áudite quid iúdex iniquitátis dicit; Deus autem non fáciet vindíctam electórum suórum clamántium ad se die ac nocte, et patiéntiam habébit in illis? Dico vobis: Cito fáciet vindíctam illórum. Verúmtamen Fílius hóminis véniens, putas, invéniet fidem in terra?” En ce temps là : leur disait aussi une parabole, pour leur montrer qu'il faut toujours prier, et ne pas se lasser. Il y avait, dit-il, dans une ville, un juge qui ne craignait pas Dieu et ne se souciait pas des hommes. Il y avait aussi, dans cette ville, une veuve qui venait auprès de lui, disant: Fais-moi justice de mon adversaire. Et il refusait pendant longtemps; mais ensuite il dit en lui-même: Quoique je ne craigne pas Dieu, et que je ne me soucie pas des hommes, néanmoins, parce que cette veuve m'importune, je lui ferai justice, de peur qu'à la fin elle n'en vienne à me frapper. Le Seigneur ajouta: Entendez ce que dit ce juge d'iniquité. Et Dieu ne ferait pas justice à Ses élus, qui crient à Lui jour et nuit, et Il tarderait à les secourir ? Je vous le dis, Il leur fera promptement justice. Mais lorsque le Fils de l'homme viendra, pensez-vous qu'Il trouve la foi sur la terre ?
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 118, 47-48
Meditábor in mandátis tuis, quæ diléxi valde: et levábo manus meas ad mandáta tua, quæ diléxi. (T.P Allelúia). Je méditerai sur Tes commandements, car je les aime, et je lèverai mes mains vers Tes commandements que j’aime (T.P. Alléluia).
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Tríbue nos, Dómine, quǽsumus, donis tuis líbera mente servíre, ut, tua purificánte nos grátia, iísdem quibus famulámur mystériis emundémur. Per Christum. Accorde-nous, Seigneur, nous Te le demandons, de servir Tes dons avec un esprit libre, afin que, comme la grâce nous purifie, nous soyons purifiés par les mystères mêmes que nous fréquentons.
Communio Communion
Ps.8,2 ab Ps. 8,2 ab
Domine Dóminus noster, quam admirábile est nomen tuum in univérsa terra! Seigneur, notre Maître, que Ton Nom est admirable dans toute la terre !
Post communionem Post communion
Fac nos, quǽsumus, Dómine, cæléstium rerum frequentatióne profícere, ut et temporálibus benefíciis adiuvémur, et erudiámur ætérnis. Per Christum. Fais-nous, nous Te le demandons, Seigneur, avancer en fréquentant les réalités célestes afin que nous puissions être nourris par des bénéfices temporels aussi bien qu'érudits par ceux qui sont éternels.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 16, 6.8
Ego clámavi, quóniam exaudísti me, Deus; inclína aurem tuam, et exáudi verba mea. Custódi me, Dómine, ut pupíllam óculi; sub umbra alárum tuárum prótege me. J'ai crié, mon Dieu, parce que Tu m'as exaucé: * incline vers moi Ton oreille, et exauce mes paroles. Comme la prunelle de l’œil, protège-moi à l'ombre de Tes ailes.
Ant. ad communionem
Cf. Ps 32, 189
Ecce óculi Dómini super timéntes eum, et in eis qui sperant super misericórdia eius; ut éruat a morte ánimas eórum, et alat eos in fame.
Vel: Mc 10, 45
Fílius hóminis venit, ut daret ánimam suam redemptiónem pro multis.