Messe du lundi 17 octobre 2022

Hebdomada XXIX per annum XXIXème semaine dans l'année
Feria II Lundi
S. Ignatii Antiocheni, episcopi et martyris St Ignace d’Antioche, évêque et martyr
Memoria Mémoire
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Gal. 6, 14
NOS autem gloriári opórtet in cruce Dómini nostri Iesu Christi: in quo est salus, vita et resurréctio nostra: per quem salváti et liberáti sumus. Ps. 66, 2 Deus misereátur nostri, et benedícat nobis: illúminet vultum suum super nos, et misereátur nostri. Pour moi, à Dieu ne plaise que je me glorifie, si ce n'est dans la Croix de notre Seigneur Jésus-Christ, par laquelle nous sommes sauvés et libérés. Ps. Que Dieu ait pitié de nous, et nous bénisse; qu'Il fasse briller Son visage sur nous, et qu'Il ait pitié de nous.
Collecta Collecte
Omnípotens sempitérne Deus, qui sanctórum mártyrum confessiónibus Ecclésiæ tuæ sacrum corpus exórnas, concéde, quǽsumus, ut hodiérna glória passiónis, sicut beáto Ignátio magnificéntiam tríbuit sempitérnam, ita nobis perpétuum munímen operétur. Per Dóminum.
Lectio I Ière lecture
Lectio Epístolæ beáti Pauli apóstoli ad Philippénses (3,17-4,1)
Coimitatóres mei estóte, fratres, et observáte eos, qui ita ámbulant, sicut habétis formam nos. Multi enim ámbulant, quos sæpe dicébam vobis, nunc autem et flens dico, inimícos crucis Christi, quorum finis intéritus, quorum deus venter et glória in confusióne ipsórum, qui terréna sápiunt.  Noster enim municipátus in cælis est, unde étiam salvatórem exspectámus Dóminum Iésum Christum, qui transfigurábit corpus humilitátis nostræ, ut illud confórme fáciat córpori glóriæ suæ secúndum operatiónem, qua possit étiam subícere sibi ómnia. Ítaque, fratres mei caríssimi et desideratíssimi, gáudium et coróna mea, sic state in Dómino, caríssimi! Mes frères, soyez mes imitateurs, et regardez ceux qui marchent selon le modèle que vous avez en nous. Car il y en a beaucoup, dont je vous ai souvent parlé, et dont je vous parle encore maintenant avec larmes, qui marchent en ennemis de la croix du Christ. Leur fin sera la perdition ; ils ont pour dieu leur ventre, ils mettent leur gloire dans ce qui est leur honte, et leurs pensées sont pour la terre. Quant à nous, notre vie est dans le ciel, d’où nous attendons comme sauveur Notre Seigneur Jésus-Christ, qui transformera notre corps d’humiliation, en le rendant semblable à son corps glorieux, par le pouvoir qu’il a de s’assujettir toutes choses. C’est pourquoi, mes frères très aimés et très désirés, qui êtes ma joie (gloire) et ma couronne, demeurez ainsi fermes dans le Seigneur, mes bien-aimés.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Eccli. 44, 16
℟. Ecce sacérdos magnus, qui in diébus suis plácuit Deo. ℣. Ibid., 20 Non est invéntus símilis illi, qui conserváret legem Excélsi. ℟. Voici le grand Pontife qui dans les jours de sa vie a plu à Dieu. ℣. Nul ne lui a été trouvé semblable, lui qui a conservé la loi du Très-Haut.
Allelúia Alléluia
Ioann. 8, 12
℟. Allelúia. ℣. Qui séquitur me, non ámbulat in ténebris : sed habébit lumen vitæ ætérnæ. ℟. Alléluia. ℣. Celui qui Me suit ne marche pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie éternelle.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Ioánnem (12,24-26)
In illo tempore: Dixit Iesus discipulis suis: Amen, amen dico vobis: Nisi granum fruménti cadens in terram mórtuum fúerit, ipsum solum manet; si autem mórtuum fúerit, multum fructum affert. Qui amat ánimam suam, perdit eam; et, qui odit ánimam suam in hoc mundo, in vitam ætérnam custódiet eam. Si quis mihi minístrat, me sequátur, et ubi sum ego, illic et miníster meus erit; si quis mihi ministráverit, honorificábit eum Pater. En ce temps là, Jésus dit à Ses disciples : En vérité, en vérité, Je vous le dis, si le grain de froment qui tombe en terre ne meurt pas, il demeure seul; mais, s'il meurt, il porte beaucoup de fruit. Celui qui aime sa vie, la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde, la conserve pour la vie éternelle. Si quelqu'un Me sert, qu'il Me suive; et là où Je suis, Mon serviteur sera aussi. Si quelqu'un Me sert, Mon Père l'honorera.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 8, 6-7
Glória et honóre coronásti eum: et constituísti eum super ópera mánuum tuárum, Dómine. Tu l'as couronné de gloire et d'honneur, et Tu l'as établi sur les ouvrages de Tes mains.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Grata tibi sit, Dómine, nostræ devotiónis oblátio, qui beátum Ignátium, fruméntum Christi, per martýrii passiónem panem mundum suscepísti. Per Christum.
Communio Communion
Fruméntum Christi sum, déntibus bestiárum molar, ut panis mundus in véniar. Je suis le froment du Christ : Puisse-je être broyé sous les dents des bêtes féroces pour devenir un pain blanc.
Post communionem Post communion
Refíciat nos, Dómine, panis cæléstis, quem in beáti Ignátii natáli suscépimus, ac tríbuat nos nómine et ópere esse christiános. Per Christum.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum
Cf. Gal 2, 19-20
Christo confíxus sum cruci; vivo autem, iam non ego: vivit vero in me Christus; in fide vivo Fílii Dei, qui diléxit me, et trádidit semetípsum pro me.
Ant. ad communionem
Fruméntum Christi sum: déntibus bestiárum molar, ut panis mundus invéniar.