Messe du mercredi 19 octobre 2022

Hebdomada XXIX per annum XXIXème semaine dans l'année
Feria IV Mercredi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 16, 6 et 8
EGO clamávi, quóniam exaudísti me, Deus: inclína aurem tuam, et exáudi verba mea: custódi me, Dómine, ut pupíllam óculi: sub umbra alárum tuárum prótege me. Ps. ibid., 1 Exáudi, Dómine, iustítiam meam: inténde deprecatiónem meam. ℣. Glória Patri. J'ai crié, mon Dieu, parce que Tu m'as exaucé: incline vers moi Ton oreille, et exauce mes paroles. Comme la prunelle de l’œil, protège-moi à l'ombre de Tes ailes. Ps. Exauce, Seigneur, ma justice; sois attentif à ma supplication. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Omnípotens sempitérne Deus, fac nos tibi semper et devótam gérere voluntátem, et maiestáti tuæ sincéro corde servíre. Per Dóminum. Dieu éternel et tout-puissant, fais que toujours nous Te montrions une ardeur dévouée et que nous nous mettions au service de Ta majesté avec un cœur sans partage.
Lectio I Ière lecture
Léctio Epístolæ beáti Pauli apóstoli ad Ephésios (3,2-12)
Fratres: Si audístis dispensatiónem grátiæ Dei, quæ data est mihi pro vobis, quóniam secúndum revelatiónem notum mihi factum est mystérium, sicut supra scripsi in brevi, prout potéstis legéntes intellégere prudéntiam meam in mystério Christi, quod áliis generatiónibus non innótuit fíliis hóminum, sícuti nunc revelátum est sanctis apóstolis eíus et prophétis in Spíritu, esse gentes coherédes et concorporáles et compartícipes promissiónis in Christo Iésu per evangélium, cuíus factus sum miníster secúndum donum grátiæ Dei, quæ data est mihi secúndum operatiónem virtútis eíus. Mihi ómnium sanctórum mínimo data est grátia hæc: géntibus evangelizáre investigábiles divítias Christi et illumináre omnes, quæ sit dispensátio mystérii abscónditi a sǽculis in Deo, qui ómnia creávit, ut innotéscat nunc principátibus et potestátibus in cæléstibus per ecclésiam multifórmis sapiéntia Dei, secúndum propósitum sæculórum, quod fecit in Christo Iésu Dómino nostro, in quo habémus fidúciam et accéssum in confidéntia per fidem eíus.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 85, 2 et 6 Ps. 85, 2 et 6
℟. Salvum fac servum tuum, Deus meus, sperántem in te. ℣. Auribus pércipe, Dómine, oratiónem meam. ℟. Sauve, mon Dieu, Ton serviteur qui espère en Toi. ℣. Prête l'oreille, Seigneur, à ma prière.
Allelúia Alléluia
Ps. 145,2-3 Ps. 145,2-3
℟. Allelúia ℟. Alléluia
℣. Lauda, ánima mea, Dóminum: laudábo Dóminum in vita: psallam Deo meo, quámdiu ero. ℣. O mon âme, loue le Seigneur. Je louerai le Seigneur pendant ma vie;
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (12,39-48)
Or sachez que, si le père de famille savait à quelle heure le voleur doit venir, il veillerait certainement, et ne laisserait pas percer sa maison. Vous aussi, soyez prêts; car, à l'heure que vous ne pensez pas, le Fils de l'homme viendra. Alors Pierre Lui dit: Seigneur, est-ce à nous que Tu adresses cette parabole, ou est-ce à tous ? Et le Seigneur lui dit: Quel est, penses-tu, le dispensateur fidèle et prudent, que le maître a établi sur ses serviteurs pour leur donner, au temps fixé, leur mesure de blé ? Heureux ce serviteur, que le maître, à son arrivée, trouvera agissant ainsi ! En vérité, Je vous le dis, il l'établira sur tout ce qu'il possède. Mais si ce serviteur dit en son coeur: Mon maître tarde à venir, et s'il se met à frapper les serviteurs et les servantes, à manger, à boire et à s'enivrer, le maître de ce serviteur viendra au jour où il ne s'y attend pas et à l'heure qu'il ne sait pas, et il le retranchera, et lui donnera sa part avec les infidèles. Le serviteur qui a connu la volonté de son maître, et n'a rien préparé, et n'a pas agi selon sa volonté, recevra un grand nombre de coups ; mais celui qui ne l'a pas connue, et qui a fait des choses dignes de châtiment, recevra peu de coups. A quiconque beaucoup aura été donné, beaucoup sera demandé; et de celui à qui on a confié beaucoup, on exigera davantage.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 118, 47-48
Meditábor in mandátis tuis, quæ diléxi valde: et levábo manus meas ad mandáta tua, quæ diléxi. (T.P Allelúia). Je méditerai sur Tes commandements, car je les aime, et je lèverai mes mains vers Tes commandements que j’aime (T.P. Alléluia).
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Tríbue nos, Dómine, quǽsumus, donis tuis líbera mente servíre, ut, tua purificánte nos grátia, iísdem quibus famulámur mystériis emundémur. Per Christum. Accorde-nous, Seigneur, nous Te le demandons, de servir Tes dons avec un esprit libre, afin que, comme la grâce nous purifie, nous soyons purifiés par les mystères mêmes que nous fréquentons.
Communio Communion
Luc. 12, 42
Fidélis servus et prudens, quem constítuit dóminus super famíliam suam: ut det illis in témpore trítici mensúram. Serviteur fidèle, prudent, que le maître établira sur sa domesticité pour donner, au temps (voulu), la ration de froment.
Post communionem Post communion
Fac nos, quǽsumus, Dómine, cæléstium rerum frequentatióne profícere, ut et temporálibus benefíciis adiuvémur, et erudiámur ætérnis. Per Christum. Fais-nous, nous Te le demandons, Seigneur, avancer en fréquentant les réalités célestes afin que nous puissions être nourris par des bénéfices temporels aussi bien qu'érudits par ceux qui sont éternels.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 16, 6.8
Ego clámavi, quóniam exaudísti me, Deus; inclína aurem tuam, et exáudi verba mea. Custódi me, Dómine, ut pupíllam óculi; sub umbra alárum tuárum prótege me. J'ai crié, mon Dieu, parce que Tu m'as exaucé: * incline vers moi Ton oreille, et exauce mes paroles. Comme la prunelle de l’œil, protège-moi à l'ombre de Tes ailes.
Ant. ad communionem
Cf. Ps 32, 189
Ecce óculi Dómini super timéntes eum, et in eis qui sperant super misericórdia eius; ut éruat a morte ánimas eórum, et alat eos in fame.
Vel: Mc 10, 45
Fílius hóminis venit, ut daret ánimam suam redemptiónem pro multis.