Messe du mardi 8 novembre 2022

Hebdomada XXXII per annum XXXIIème semaine dans l'année
Feria III Mardi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 87, 3
INTRET orátio mea in conspéctu tuo: inclína aurem tuam ad precem meam, Dómine. Ps. ibid., 2 Dómine, Deus salútis meæ: in die clamávi, et nocte coram te. ℣. Glória Patri. Que ma prière pénètre jusqu’à Toi, Seigneur, prête l’oreille à ma supplication.
Ps. ibid., 2. Seigneur, Dieu de mon salut, devant Toi j’ai crié le jour et la nuit. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Omnípotens et miséricors Deus, univérsa nobis adversántia propitiátus exclúde, ut, mente et córpore páriter expedíti, quæ tua sunt líberis méntibus exsequámur. Per Dóminum. Dieu tout-puissant et miséricordieux, écarte dans Ta bonté tout ce qui nous serait contraire, afin que l'âme et le corps dégagés, nous puissions nous consacrer à Ton service en toute liberté d'esprit.
Lectio I Ière lecture
Léctio Epístolæ beáti Pauli apóstoli ad Titum (2,1-8.11-14)
Carissime: Tu lóquere, quæ decent sanam doctrínam. Senes, ut sóbrii sint, pudíci, prudéntes, sani fide, dilectióne, patiéntia. Anus simíliter in hábitu sanctæ, non criminatríces, non vino multo déditæ, bene docéntes, ut prudéntiam dóceant adulescéntulas, ut viros suos ament, fílios díligant, prudéntes sint, castæ, domus curam habéntes, benígnæ, súbditæ suis viris, ut non blasphemétur verbum Dei. Iuvénes simíliter hortáre, ut sóbrii sint. In ómnibus teípsum præbens exémplum bonórum óperum, in doctrína integritátem, gravitátem, In verbo sano irreprehensíbilem, ut is, qui ex advérso est, vereátur, nihil habens malum dícere de nobis. Appáruit enim grátia Dei salutáris ómnibus homínibus erúdiens nos, ut abnegántes impietátem et sæculária desidéria sóbrie et iúste et pie vivámus in hoc sǽculo, exspectántes beátam spem et advéntum glóriæ magni Dei et salvatóris nostri Iésu Christi; qui dedit semetípsum pro nobis, ut nos redímeret ab omni iniquitáte et mundáret sibi pópulum peculiárem, sectatórem bonórum óperum. Pour toi, enseigne ce qui convient à la saine doctrine: aux vieillards à être sobres, pudiques, sages, sains dans la foi, dans la charité, dans la patience; pareillement, aux femmes âgées, à avoir une sainte modestie dans leur tenue, à n'être pas médisantes, pas adonnées aux excès du vin, à bien instruire, pour enseigner la sagesse aux jeunes femmes, leur apprenant à aimer leurs maris, à chérir leurs enfants, à être sages, chastes, sobres, appliquées au soin de leur maison, bonnes, soumises à leurs maris, afin que la parole de Dieu ne soit pas décriée. Exhorte pareillement les jeunes hommes à être sobres. En toutes choses montre-toi toi-même un modèle de bonnes oeuvres, dans la doctrine, dans l'intégrité, dans la gravité; que la parole soit saine, irrépréhensible, afin que l'adversaire soit confondu, n'ayant aucun mal à dire de vous.
Car la grâce de Dieu notre sauveur s'est manifestée à tous les hommes; nous enseignant à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines, pour que nous vivions sobrement, et justement, et pieusement dans ce siècle, attendant la bienheureuse espérance et l'avènement de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus-Christ, qui S'est livré Lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de Se faire de nous un peuple purifié, agréable, et zélé pour les bonnes oeuvres.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 140, 2 Ps. 140,2
℟. Dirigátur orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo, Dómine. ℣. Elevátio mánuum meárum sacrifícium vespertínum. ℟. Que ma prière s'élève devant Toi comme l'encens; ℣. Que l'élévation de mes mains Te soit comme le sacrifice du soir.
Allelúia Alléluia
Ps. 147,3
℟. Allelúia. ℣. Qui pósuit fines tuos pacem, et ádipe fruménti sátiat te. ℟. Alléluia. ℣. Il a établi la paix sur tes frontières, et Il te rassasie de la fleur du froment.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (17,7-10)
In illo tempore: Dixit Dominus : quis vestrum habens servum arántem aut pascéntem, qui regrésso de agro dicet illi: ‘Státim transi, recúmbe’, et non dicet ei: ‘Pára, quod cenem, et præcínge te et minístra mihi, donec mandúcem et bibam, et post hæc tu manducábis et bibes’? Numquid grátiam habet servo illi, quia fecit, quæ præcépta sunt? Sic et vos, cum fecéritis ómnia, quæ præcépta sunt vobis, dícite: ‘Sérvi inútiles sumus; quod debúimus fácere, fécimus.’” En ce temps là, Jésus dit à Ses disciples : qui de vous, ayant un serviteur qui laboure ou fait paître les troupeaux, lui dit, lorsqu’il revient des champs : Approche-toi vite, mets-toi à table ? Ne lui dira-t-il pas : Prépare-moi à souper, et ceins-toi, et sers-moi jusqu’à ce que j’aie mangé et bu ; après cela, tu mangeras et tu boiras ? A-t-il de la reconnaissance pour ce serviteur, parce qu’il a fait ce qu’il lui avait ordonné ? Je ne le pense pas. Et vous de même, quand vous aurez fait tout ce qui vous est commandé, dites : Nous sommes des serviteurs inutiles ; nous avons fait ce que nous devions faire.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 118, 133
Gressus meos dírige secúndum elóquium tuum: ut non dominétur mei omnis iniustítia, Dómine. Conduis mes pas selon Ta parole, et que nulle injustice ne domine sur moi, Seigneur.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Sacrifíciis præséntibus, Dómine, quǽsumus, inténde placátus, ut, quod passiónis Fílii tui mystério gérimus, pio consequámur afféctu. Per Christum. Seigneur, nous T'en prions, regarde avec bonté les sacrifices que nous présentons, et accorde-nous de nous unir avec une piété sincère à la passion de Ton Fils que nous célébrons dans ce mystère.
Communio Communion
Ps. 22, 1-2
Dóminus regit me, et nihil mihi déerit: in loco páscuæ ibi me collocávit: super aquam refectiónis educávit me. C’est le Seigneur qui me conduit, et rien ne pourra me manquer. Il m’a établi dans un lieu de pâturages. Il m’a élevé près d’une eau fortifiante.
Post communionem Post communion
Grátias tibi, Dómine, reférimus sacro múnere vegetáti, tuam cleméntiam implorántes, ut, per infusiónem Spíritus tui, in quibus cæléstis virtus introívit, sinceritátis grátia persevéret. Per Christum. Nous Te rendons grâces, Seigneur, d'avoir été nourris par ce don sacré, en implorant Ta clémence, afin que, par l'infusion de Ton Esprit, la grâce de la droiture persévère en ceux dans lesquels Ta force céleste est entrée.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 87, 3
Intret orátio mea in conspéctu tuo; inclína aurem tuam ad precem meam, Dómine. Que ma prière pénètre jusqu’à Toi, Seigneur, prête l’oreille à ma supplication.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Ps 22, 1-2
Dóminus regit me, et nihil mihi déerit; in loco páscuæ ibi me collocávit, super aquam refectiónis educávit me. C’est le Seigneur qui me conduit, et rien ne pourra me manquer. Il m’a établi dans un lieu de pâturages. Il m’a élevé près d’une eau fortifiante.
Vel: Lc 24, 35
Cognovérunt discípuli Dóminum Iesum in fractióne panis. Ils reconnurent le Seigneur Jésus à la fraction du pain.