Messe du mardi 15 novembre 2022

Hebdomada XXXIII per annum XXXIIIème semaine dans l'année
Feria III Mardi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introit
Ierem. 29, 11, 12 et 14 Ier. 29,11,12 et 14
DICIT Dóminus: Ego cógito cogitatiónes pacis, et non afflictiónis: invocábitis me, et ego exáudiam vos: et redúcam captivitátem vestram de cunctis locis. Ps. 84, 2 Benedixísti, Dómine, terram tuam: avertísti captivitátem Iacob. ℣. Glória Patri. Moi, J’ai des pensées de paix et non d’affliction, dit le Seigneur ; vous M’invoquerez et Je vous exaucerai, et Je ramènerai vos captifs de tous les lieux. Ps. 84, 2. Tu as béni, Seigneur, Ta terre, Tu as délivré Jacob de la captivité. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Da nobis, quǽsumus, Dómine Deus noster, in tua semper devotióne gaudére, quia perpétua est et plena felícitas, si bonórum ómnium iúgiter serviámus auctóri. Per Dóminum. Nous T'en prions, Seigneur notre Dieu, accorde-nous de toujours trouver notre joie dans notre dévouement pour Toi, car c'est dans le service constant de l'auteur de tous biens, (que se trouve) le bonheur durable et plénier.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri Apocalýpsis beáti Ioánnis apóstoli (3,1-6.14-22)
Ego, Ioánnes, audívi Dóminum dicéntem mihi: Angelo ecclésiæ, quæ est Sardis, scribe: Hæc dicit, qui habet septem spíritus Dei et septem stellas: Scio ópera tua, quia nomen habes quod vivas, et mórtuus es. Esto vígilans et confírma cétera, quæ moritúra erant, non enim invénio ópera tua plena coram Deo meo; in mente ergo habe quáliter accéperis et audíeris, et serva et pæniténtiam age. Si ergo non vigiláveris, véniam tamquam fur, et néscies qua hora véniam ad te. Sed habes pauca nómina in Sardis, qui non inquinavérunt vestiménta sua et ambulábunt mecum in albis, quia digni sunt. Qui vícerit, sic vestiétur vestiméntis albis, et non delébo nomen eíus de libro vitæ et confitébor nomen eíus coram Patre meo et coram ángelis eíus. Qui habet aurem, áudiat quid Spíritus dicat ecclésiis. Et ángelo ecclésiæ, quæ est Laodíciæ, scribe: Hæc dicit Amen, testis fidélis et verus, princípium creatúræ Dei: Scio ópera tua, quia neque frígidus es neque cálidus. Útinam frígidus esses aut cálidus! Sic quia tépidus es et nec cálidus nec frígidus, incípiam te evómere ex ore meo. Quia dicis: ‘Díves sum et locupletátus et nullíus égeo’, et nescis quia tu es miser et miserábilis et pauper et cæcus et nudus, suádeo tibi émere a me aurum igne probátum, ut lócuples fias et vestiméntis albis induáris, et non appáreat confúsio nuditátis tuæ, et collýrium ad inunguéndum óculos tuos, ut vídeas. Ego, quos amo, árguo et castígo. Æmuláre ergo et pæniténtiam age. Ecce sto ad óstium et pulso. Si quis audíerit vocem meam et aperúerit iánuam, introíbo ad illum et cenábo cum illo, et ipse mecum. Qui vícerit, dabo ei sedére mecum in throno meo, sicut et ego vici et sedi cum Patre meo in throno eíus. Qui habet aurem, áudiat quid Spíritus dicat ecclésiis.” Moi, Jean, j'ai entendu ce que le Seigneur me dit : Ecris aussi à l'ange de l'Eglise de Sardes: Voici ce que dit Celui qui a les sept esprits de Dieu et les sept étoiles: Je connais tes oeuvres; tu passes pour être vivant, et tu es mort. Sois vigilant, et affermis ce qui reste et qui est près de mourir; car Je ne trouve pas tes oeuvres pleines devant Mon Dieu. Rappelle-toi donc comment tu as reçu et entendu; et retiens-le, et fais pénitence. Si donc tu n'es pas vigilant, Je viendrai à toi comme un voleur, et tu ne sauras pas à quelle heure Je viendrai à toi. Cependant tu as à Sardes un petit nombre de noms qui n'ont pas souillé leurs vêtements; ils marcheront avec Moi vêtus de blanc, parce qu'ils en sont dignes. Celui qui vaincra sera ainsi vêtu d'habits blancs, et Je n'effacerai point son nom du livre de vie; et Je confesserai son nom devant Mon Père et devant Ses Anges. Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Eglises. Ecris aussi à l'ange de l'Eglise de Laodicée: Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu: Je connais tes oeuvres, Je sais que tu n'est ni froid ni chaud. Ah! que n'es-tu froid ou chaud! Mais parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni chaud, Je vais te vomir de ma bouche. Car tu dis: Je suis riche, et je me suis enrichi, et je n'ai besoin de rien; et tu ne sais pas que tu es malheureux, et misérable, et pauvre, et aveugle, et nu. Je te conseille d'acheter de Moi de l'or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs pour t'en couvrir, et que la honte de ta nudité ne paraisse point; oins aussi tes yeux d'un collyre, afin que tu voies. Ceux que J'aime, Je les reprends et les châtie; aie donc du zèle, et fais pénitence. Voici, Je me tiens à la porte, et Je frappe: si quelqu'un entend Ma voix et M'ouvre la porte, J'entrerai chez lui, et Je souperai avec lui, et lui avec Moi. Celui qui vaincra, Je le ferai asseoir avec Moi sur Mon trône, de même que Moi aussi J'ai vaincu, et Me suis assis avec Mon Père sur Son trône. Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Eglises.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 43, 8-9 Ps 43,8,9
℟. Liberásti nos, Dómine, ex affligéntibus nos: et eos, qui nos odérunt, confudísti. ℣. In Deo laudábimur tota die, et in nómine tuo confitébimur in sǽcula. ℟. Tu nous as délivrés, Seigneur, de ceux qui nous affligeaient et Tu as confondu ceux qui nous haïssaient. ℣. En Dieu nous nous glorifierons tout le jour et nous célébrerons à jamais Ton nom.
Allelúia Alléluia
Ps. 129, 1-2 Ps. 129,1-2
℟. Allelúia. ℣. De profúndis clamávi ad te, Dómine: Dómine, exáudi oratiónem meam. ℟. Alléluia. ℣. Des profondeurs, je crie vers Toi, Seigneur. Seigneur, exauce ma prière.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (19,1-10)
In illo tempore: Ingréssus Iesus perambulábat Iéricho. Et ecce vir nómine Zacchǽus, et hic erat princeps publicanórum et ipse dives. Et quærébat vidére Iésum, quis esset, et non póterat præ turba, quia statúra pusíllus erat. Et præcúrrens ascéndit in árborem sycómorum, ut vidéret illum, quia inde erat transitúrus. Et cum venísset ad locum, suspíciens Iésus dixit ad eum: “Zacchǽe, festínans descénde, nam hódie in domo tua opórtet me manére.” Et festínans descéndit et excépit illum gaudens. Et cum vidérent, omnes murmurábant dicéntes: “Ad hóminem peccatórem divértit!” Stans autem Zacchǽus dixit ad Dóminum: “Ecce dimídium bonórum meórum, Dómine, do paupéribus et, si quid áliquem defraudávi, reddo quádruplum.” Ait autem Iésus ad eum: “Hódie salus dómui huic facta est, eo quod et ipse fílius sit Ábrahæ; venit enim Fílius hóminis quǽrere et salvum fácere, quod períerat.” En ce temps là : Etant entré dans Jéricho, Jésus traversait (la ville). Et voici qu'un homme appelé du nom de Zachée, qui était un publicain-chef et qui était riche, cherchait à voir Jésus, qui Il était; et il ne le pouvait pas à cause de la foule, car il était petit de taille. Courant en avant, il monta sur un sycomore pour le voir, car il devait passer par là. Quand il arriva à cet endroit, Jésus leva les yeux et lui dit : " Zachée, hâte-toi de descendre, car aujourd'hui il faut que Je demeure dans ta maison. " Il se hâta de descendre et le reçut avec joie. Ce que voyant, ils murmuraient tous, disant : " Il est entré pour loger chez un pécheur. " Or Zachée, s'étant arrêté, dit au Seigneur : " Voici, Seigneur, je donne aux pauvres la moitié de mes biens; et si j'ai fait du tort à quelqu'un, je rends le quadruple. " Jésus lui dit : " Le salut est arrivé aujourd'hui pour cette maison, parce que lui aussi est fils d'Abraham. Car le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. "
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium Offertoire
Ps. 129, 1-2
De profúndis clamávi ad te, Dómine: Dómine, exáudi oratiónem meam: de profúndis clamávi ad te, Dómine. Des profondeurs, je crie vers Toi, Seigneur : Seigneur, exauce ma prière : des profondeurs je crie vers Toi.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Concéde, quǽsumus, Dómine, ut óculis tuæ maiestátis munus oblátum et grátiam nobis devotiónis obtíneat, et efféctum beátæ perennitátis acquírat. Per Christum. Permets, nous T'en supplions, Seigneur, que le don que nous offrons puisse nous conserver à la fois la grâce de la dévotion et nous acquérir efficacement l'immortalité bienheureuse devant les yeux de Ta majesté.
Communio Communion
Marc. 11, 24 Marc 11,24
Amen dico vobis, quidquid orántes pétitis, crédite quia accipiétis, et fiet vobis. Amen Je vous le dis, tout ce que vous demandez dans votre prière, croyez que vous l'avez reçu, et cela se fera.
Post communionem Post communion
Súmpsimus, Dómine, sacri dona mystérii, humíliter deprecántes, ut, quæ in sui commemoratiónem nos Fílius tuus fácere præcépit, in nostræ profíciant caritátis augméntum. Per Christum. Nous avons reçu, Seigneur, les dons du mystère sacré, et nous demandons humblement qu'ils servent à la croissance de notre charité, comme Ton Fils nous l'a ordonné en Sa mémoire.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Ier 29, 11.12.14
Dicit Dóminus: Ego cógito cogitatiónes pacis et non afflictiónis; invocábitis me, et ego exáudiam vos, et redúcam captivitátem vestram de cunctis locis. Moi, J’ai des pensées de paix et non d’affliction, dit le Seigneur ; vous M’invoquerez et Je vous exaucerai, et Je ramènerai vos captifs de tous les lieux.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Ps 72, 28
Mihi autem adhærére Deo bonum est, pónere in Dómino Deo spem meam.
Vel: Mc 11, 23-24
Amen dico vobis, quidquid orántes pétitis, crédite quia accipiétis, et fiet vobis, dicit Dóminus.