Office de none du mercredi 1 décembre 2021

Hebdomada I Adventus Ière semaine de l'Avent
Feria IV Mercredi
Ad Nonam
Ad Nonam
℣. Deus, in adiutórium meum inténde. ℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína. ℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, et au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Alléluia.
Hymnus Hymne
Rerum, Deus, tenax vigor, Dieu fort, soutien de l'univers,
immótus in te pérmanens, qui est en Toi sans changement,
lucis diúrnæ témpora Tu fixes dans leur succession
succéssibus detérminans, les temps que le soleil mesure.
Largíre clarum véspere, Donne-nous un soir lumineux
quo vita numquam décidat, où la vie ne décline pas,
sed prǽmium mortis sacræ où, pour le fruit de la Sainte Mort,
perénnis instet glória. resplendira toujours la gloire.
Præsta, Pater piíssime, Exauce-nous, Père très bon,
Patríque compar Unice, et Toi, le Fils égal au Père,
cum Spíritu Paráclito avec l'Esprit consolateur,
regnans per omne sǽculum. Amen. régnant pour les siècles des siècles.
Ant. 1 Prophétæ prædicavérunt nasci Salvatórem de Vírgine María.Ant. 1 Les prophètes ont prédi la naissance du Sauveur de la Vierge Marie.
Psalmus 118 (119), 9-16 Psaume 118 (119), 9-16
II (Beth) II (Beth)
In quo mundábit adulescéntior viam suam? * In custodiéndo sermónes tuos. Comment le jeune homme rendra-t-il pur son sentier? En se gardant selon Ta parole.
In toto corde meo exquisívi te, * ne erráre me fácias a præcéptis tuis. Je Te cherche de tout mon cœur: ne me laisse pas errer loin de Tes commandements.
In corde meo abscóndi elóquia tua, * ut non peccem tibi. Je garde Ta parole cachée dans mon cœur, afin de ne pas pécher contre Toi.
Benedíctus es, Dómine; * doce me iustificatiónes tuas. Béni sois-Tu, Seigneur! Enseigne-moi Tes lois.
In lábiis meis * numerávi ómnia iudícia oris tui. De mes lèvres j'énumère tous les préceptes de Ta bouche.
In via testimoniórum tuórum delectátus sum * sicut in ómnibus divítiis. J'ai de la joie à suivre Tes enseignements, comme si je possédais tous les trésors.
In mandátis tuis exercébor * et considerábo vias tuas. Je veux méditer Tes ordonnances, avoir les yeux sur Tes sentiers.
In iustificatiónibus tuis delectábor, * non oblivíscar sermónem tuum. Je fais mes délices de Tes lois, je n'oublierai pas Ta parole.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Prophétæ prædicavérunt nasci Salvatórem de Vírgine María.Ant. Les prophètes ont prédi la naissance du Sauveur de la Vierge Marie.
Ant. 2 Gábriel ángelus locútus est Maríæ, dicens: Ave, grátia plena; Dóminus tecum; benedícta tu inter mulíeres.Ant. 2 L'ange Gabriel s'adressa à Marie en disant : Salut, pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous ; vous êtes bénie entre les femmes.
Psalmus 16 (17) 1-6 Psaume 16 (17) 1-6
Ab impiis salva me, Domine Des impies, sauve-moi, Seigneur.
In diebus carnis suæ. .. preces offerens et exauditus (Hebr 5, 7). Lui qui, aux jours de Sa chair, avait présenté Ses prières, a été exaucé (Hebr 5, 7).
I I
Exáudi, Dómine, iustítiam meam, * inténde deprecatiónem meam. Seigneur, entends la justice, écoute mon cri ;
Auribus pércipe oratiónem meam, * non in lábiis dolósis. prête l'oreille à ma prière, qui n'est pas proférée par des lèvres trompeuses.
De vultu tuo iudícium meum pródeat; * óculi tui vídeant æquitátes. Que mon jugement sorte de Ta face, que Tes yeux regardent l'équité !
Proba cor meum et vísita nocte; igne me exámina, *et non invénies in me iniquitátem. Tu as éprouvé mon cœur, Tu l'as visité la nuit, Tu m'as mis dans le creuset : Tu ne trouves rien.
Non transgréditur os meum ad ópera hóminum, * propter verba labiórum tuórum custodívi me a viis violénti. Avec ma pensée ma bouche n'est pas en désaccord. Quant aux actions de l'homme, fidèle à la parole de Tes lèvres; j'ai pris garde aux voies des violents.
Rétine gressus meos in sémitis tuis, * ut non moveántur vestígia mea. Mes pas se sont attachés à Tes sentiers, et mes pieds n'ont pas chancelé.
Ego ad te clamávi, quóniam exáudis me, Deus; * inclína aurem tuam mihi et exáudi verba mea. Je crie vers Toi, car Tu m'exauces, ô Dieu ; incline vers moi Ton oreille, écoute ma prière.
Mirífica misericórdias tuas, * qui salvos facis ab insurgéntibus  sperántes in déxtera tua. Fais éclater Tes miséricordes, Toi qui sauves les insurgés et ceux qui espèrent à Ta droite.
Custódi me ut pupíllam óculi,  sub umbra alárum tuárum prótege me * a fácie impiórum, qui me afflixérunt. Garde-moi comme la prunelle de l'oeil ; à l'ombre de Tes ailes mets-moi à couvert des impies qui me persécutent.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Gábriel ángelus locútus est Maríæ, dicens: Ave, grátia plena; Dóminus tecum; benedícta tu inter mulíeres.Ant. L'ange Gabriel s'adressa à Marie en disant : Salut, pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous ; vous êtes bénie entre les femmes.
Ant. 3 María dixit: Qualis est ista salutátio? quia conturbáta est ánima mea, et quia paritúra sum Regem, qui claustrum virginitátis meæ non violábit.Ant. 3 Marie dit : quelle est cette salutation ? Mon âme est troublée, et parce que je suis enceinte du Roi, qui n'a pas brisé le sceau de ma virginité.
II II
Inimíci mei in furóre circumdedérunt me,  ádipem suum conclusérunt; * os eórum locútum est supérbiam. Des ennemis mortels m'entourent. Ils ferment leurs entrailles à la pitié, ils ont à la bouche des paroles hautaines.
Incedéntes nunc circumdedérunt me, * óculos suos statuérunt prostérnere in terram. Ils sont sur nos pas, ils nous entourent, ils nous épient pour nous renverser par terre.
Aspéctus eórum quasi leónis paráti ad prædam * et sicut cátuli leónis recubántis in ábditis. Ils ressemblent au lion avide de dévorer, au lionceau campé dans son fourré.
Exsúrge, Dómine, præveni eum, supplánta eum; * éripe ánimam meam ab ímpio frámea tua, Lève-Toi, le Seigneur, marche à sa rencontre, terrasse-le; délivre mon âme du méchant par Ton glaive,
a mórtuis manu tua, Dómine, * a mórtuis, quorum defécit pórtio vitæ. des hommes par Ta main, de ces hommes du siècle dont la part est dans la vie présente,
De recónditis tuis adímpleas ventrem eórum, * saturéntur fílii  et dimíttant relíquias párvulis suis. dont Tu remplis le ventre de Tes trésors, qui sont rassasiés de fils, et laissent leur superflu à leurs petits-fils.
Ego autem in iustítia vidébo fáciem tuam, * satiábor, cum evigilávero, conspéctu tuo. Pour moi, dans mon innocence je contemplerai Ta face ; à mon réveil, je me rassasierai de Ton image.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. María dixit: Qualis est ista salutátio? quia conturbáta est ánima mea, et quia paritúra sum Regem, qui claustrum virginitátis meæ non violábit.Ant. Marie dit : quelle est cette salutation ? Mon âme est troublée, et parce que je suis enceinte du Roi, qui n'a pas brisé le sceau de ma virginité.
Lectio brevis (Cf.Ez 34, 15-16) Lecture brève (Cf.Ez 34, 15-16)
Ego pascam oves meas et ego eas accubáre fáciam dicit Dóminus Deus. Quod períerat requíram, et quod confráctum fúerat alligábo, et quod infírmum erat consolidábo. Et pascam illas in iudício. Moi je paîtrai mes brebis, Moi, Je les ferai reposer, oracle du Seigneur.  Je chercherai celle qui était perdue, Je ramènerai celle qui était égarée, et Je fortifierai celle qui est malade; Je les paîtrai avec justice.
℣. Veni, Dómine, et noli tardáre.
℟. Reláxa facínora plebi tuæ.
℣. Viens Seigneur, ne tarde pas.
℟. Efface les délits de Ton peuple.
Deus, qui Cornélio centurióni ángelum tuum misísti, ut viam ei salútis osténderet, da nobis, quǽsumus, in salvatiónem ómnium libéntius operári, ut una cum eis, in Ecclésia tua, ad te perveníre possímus. Per Christum. Dieu qui as envoyé Ton ange au centurion Corneille pour lui montrer le chemin du salut, donne-nous, nous T'en supplions, de travailler au salut de tous: tous ensemble, en Ton Église, nous puissions parvenir jusqu'à Toi.
Benedicámus Dómino.
℟. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.

Ad Nonam - psalmodia complementaria

A None - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Prophétæ prædicavérunt nasci Salvatórem de Vírgine María.Ant. 1 Les prophètes ont prédi la naissance du Sauveur de la Vierge Marie.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 Gábriel ángelus locútus est Maríæ, dicens: Ave, grátia plena; Dóminus tecum; benedícta tu inter mulíeres.Ant. 2 L'ange Gabriel s'adressa à Marie en disant : Salut, pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous ; vous êtes bénie entre les femmes.
Psalmus 126 (127) Psaume 126 (127)
Vanus labor sine Domino Sans le Seigneur, le travail est vain
Dei ædificatio estis (1 Cor 3, 9). En Dieu, vous êtes édifiés (1 Cor 3, 9).
Nisi Dóminus ædificáverit domum, * in vanum labórant, qui ædíficant eam. Si le Seigneur ne bâtit pas la maison, en vain travaillent ceux qui la bâtissent.
Nisi Dóminus custodíerit civitátem, * frustra vígilat, qui custódit eam. Si le Seigneur ne garde pas la cité, en vain la sentinelle veille à ses portes.
Vanum est vobis ante lucem súrgere et sero quiéscere, qui manducátis panem labóris, * quia dabit diléctis suis somnum. C'est en vain que vous vous levez avant le jour, et que vous retardez votre repos, mangeant le pain de la douleur : il en donne autant à son bien-aimé pendant son sommeil.
Ecce heréditas Dómini fílii, * merces fructus ventris. Voici, c'est un héritage du Seigneur, que les enfants, une récompense, que les fruits d'un sein fécond.
Sicut sagíttæ in manu poténtis, * ita fílii iuventútis. Comme les flèches dans la main d'un guerrier, ainsi sont les fils de la jeunesse.
Beátus vir, qui implévit pháretram suam ex ipsis: * non confudétur, cum loquétur inimícis suis in porta. Heureux l'homme qui en a rempli son carquois. Ils ne rougiront pas quand ils répondront aux ennemis, à la porte de la ville.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 María dixit: Qualis est ista salutátio? quia conturbáta est ánima mea, et quia paritúra sum Regem, qui claustrum virginitátis meæ non violábit.Ant. 3 Marie dit : quelle est cette salutation ? Mon âme est troublée, et parce que je suis enceinte du Roi, qui n'a pas brisé le sceau de ma virginité.
Psalmus 127 (128) Psaume 127 (128)
Pax domestica in Domino Paix domestique dans le Seigneur
«Benedicat te Dominus ex Sion», id est: ex Ecclesia sua (Arnobius). «Que le Seigneur te bénisse de Sion », c'est à dire : de Son Eglise (Arnobius).
Beátus omnis, qui timet Dóminum, * qui ámbulat in viis eius. Heureux l'homme qui craint le Seigneur, qui marche dans Ses voies.
Labóres mánuum tuárum manducábis, * beátus es, et bene tibi erit. Tu te nourris alors du travail de tes mains; tu es heureux et comblé de biens.
Uxor tua sicut vitis fructífera * in latéribus domus tuæ; Ton épouse est comme une vigne féconde, dans l'intérieur de ta maison ;
fílii tui sicut novéllæ olivárum * in circúitu mensæ tuæ. tes fils, comme de jeunes plants d'olivier, autour de ta table.
Ecce sic benedicétur homo, * qui timet Dóminum. Voilà comment sera béni l'homme qui craint le Seigneur.
Benedícat tibi Dóminus ex Sion, * et vídeas bona Ierúsalem ómnibus diébus vitæ tuæ; Que le Seigneur te bénisse de Sion, puisses-tu voir Jérusalem florissante tous les jours de ta vie ;
et vídeas fílios filiórum tuórum. * Pax super Israel! Puisses-tu voir les enfants de tes enfants. Que la paix soit sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.