Vêpres du jeudi 23 septembre 2021

Hebdomada XXV per annum XXVème semaine dans l'année
Feria V Jeudi
S. PII DE PIETRELCINA, PRESBYTERI S. PII DE PIETRELCINA, PRESBYTERI
Memoria Mémoire
Ad Vesperas
Aux Vêpres
℣. Deus, in adiutórium meum inténde. ℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína. ℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, et au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Alléluia.
Hymnus Hymne
Vir celse, forma fúlgida
virtútis, hymnum súscipe,
qui iure dum te prǽdicat,
Dei canit magnália.
O homme illustre, image resplendissante
de la vertu, acceptez l'hymne qui,
tout en vous louant à juste titre,
chante les merveilles de Dieu.
Qui sempitérnus Póntifex
stirpem Deo mortálium
revínxit, atque réddidit
paci novo nos fœdere,
Le Pontife éternel, qui
a étroitement lié la lignée des hommes à Dieu
et nous a ramenés à la paix
avec une nouvelle alliance,
Te fecit ipse próvidus
sui minístrum múneris,
Patri datúrum glóriam
eiúsque vitam plébibus.
Lui-même a fait de vous
un ministre prévoyant de Sa grâce,
qui donnerait gloire au Père
et vie à Son peuple.
Pro papa: Pour un pape :
Tu Petri ovíle cælitus
sumptis regébas clávibus,
gregémque verbo grátiæ,
puris fovébas áctibus.
Ayant reçu le pouvoir des clefs,
vous avez régné sur la bergerie de Pierre,
et revigoré le troupeau par la parole de grâce
et par des œuvres justes.
Pro presbytero: Pour un prêtre :
Regális huius cúlminis
adéptus altitúdinem,
verbo fuísti et móribus
doctor, sacérdos, hóstia.
Arrivé au sommet
de la montagne royale,
avec la parole et avec les coutumes
vous avez été été docteur, prêtre et victime.
Pro episcopo:
Virtúte factus dítior
te consecrántis Spíritus,
præsul, salútis pínguia
tu tradidísti pábula.
Enrichi davantage par la puissance
de l'Esprit qui vous a consacré,
ô Prélat, vous avez donné,
de gras pâturages de salut.
Locátus in cæléstibus,
sanctæ meménto Ecclésiæ,
oves ut omnes páscua
Christi petant felícia.
Maintenant que vous êtes au ciel,
souvenez-vous de la sainte Église,
afin que toutes les brebis recherchent
les heureux pâturages du Christ.
Sit Trinitáti glória,
quæ sancti honóris múnia
tibi minístro sédulo
dignis corónat gáudiis. Amen.
Gloire à la Trinité,
Qui vous couronne de joies méritées,
fidèle serviteur,
pour votre saint ministère. Amen.
Ant. 1 Clamávi ad te, et sanásti me, Dómine; in ætérnum confitébor tibi.Ant. 1 J'ai crié vers Toi, et Tu m'as guéri, Seigneur ; pour l'éternité je Te louerai.
Psalmus 29 (30) Psaume 29 (30)
Gratiarum actio pro liberatione a morte Action de grâce pour la délivrance de la mort.
Christus post resurrectionem gloriosam Patri gratias agit (Cassiodorus). Le Christ, après la résurrection, rendit gloire au Père (Cassiodorus).
Exaltábo te, Dómine, quóniam extraxísti me, * nec delectásti inimícos meos super me. Je T'exalte, Seigneur, car Tu m'as relevé, Tu n'as pas réjoui mes ennemis à mon sujet.
Dómine Deus meus, clamávi ad te, * et sanásti me. Seigneur, mon Dieu, j'ai crié vers Toi et Tu m'as guéri.
Dómine, eduxísti ab inférno ánimam meam, * vivificásti me, ut non descénderem in lacum. Seigneur, Tu as fait remonter mon âme du schéol, Tu m'as rendu la vie, loin de ceux qui descendent dans la fosse.
Psállite Dómino, sancti eius, * et confitémini memóriæ sanctitátis eius, Chantez le Seigneur, vous Ses fidèles, célébrez Son saint souvenir !
quóniam ad moméntum indignátio eius * et per vitam volúntas eius. Car Sa colère dure un instant, mais Sa grâce toute la vie ;
Ad vésperum demorátur fletus, * ad matutínum lætítia. le soir viennent les pleurs, et le matin l'allégresse.
Ego autem dixi in securitáte mea: * «Non movébor in ætérnum». Je disais dans ma sécurité : " Je ne serai jamais ébranlé ! "
Dómine, in voluntáte tua * præstitísti decóri meo virtútem; Seigneur, par Ta grâce Tu avais affermi ma montagne;
avertísti fáciem tuam a me, * et factus sum conturbátus. Tu as caché Ta face, et j'ai été troublé.
Ad te, Dómine, clamábam * et ad Deum meum deprecábar. Seigneur, j'ai crié vers Toi, j'ai imploré le Seigneur
Quæ utílitas in sánguine meo, * dum descéndo in corruptiónem? Que gagnes-Tu à verser mon sang; à me faire descendre dans la fosse ?
Numquid confitébitur tibi pulvis * aut annuntiábit veritátem tuam? La poussière chantera-t-elle Tes louanges, annoncera-t-elle Ta vérité ?
Audívit Dóminus et misértus est mei, * Dóminus factus est adiútor meus. Ecoute, Seigneur, sois-moi propice; Seigneur, viens à mon secours !
Convertísti planctum meum in choros mihi, * conscidísti saccum meum et accinxísti me lætítia, Et Tu as changé mes lamentations en allégresse, Tu as délié mon sac et Tu m'as ceint de joie,
ut cantet tibi glória mea et non táceat. * Dómine Deus meus, in ætérnum confitébor tibi. afin que mon âme Te chante et ne se taise pas. Seigneur, mon Dieu, à jamais je Te louerai.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Clamávi ad te, et sanásti me, Dómine; in ætérnum confitébor tibi.Ant. J'ai crié vers Toi, et Tu m'as guéri, Seigneur ; pour l'éternité je Te louerai.
Ant. 2 Beátus vir, cui non imputávit Dóminus peccátum.Ant. 2 Heureux celui à qui Dieu n'impute pas son péché.
Psalmus 31 (32) Psaume 31 (32)
Beatus, cui remissa est iniquitas Heureux celui dont l'iniquité est remise
David dicit beatitudinem hominis, cui Deus reputat iustitiam sine operibus (Rom 4, 6). David proclame heureux l'homme à qui Dieu impute la justice indépendamment des oeuvres (Rom 4, 6).
Beátus, cui remíssa est iníquitas * et obtéctum est peccátum. Heureux celui dont la transgression a été remise, dont le péché est pardonné !
Beátus vir, cui non imputávit Dóminus delíctum, * nec est in spíritu eius dolus. Heureux l'homme à qui le Seigneur n'impute pas l'iniquité, et dans l'esprit duquel il n'y a point de fraude !
Quóniam tácui, inveteravérunt ossa mea, * dum rugírem tota die. Tant que je me suis tu, mes os se consumaient dans mon gémissement, chaque jour.
Quóniam die ac nocte graváta est super me manus tua, * immutátus est vigor meus in ardóribus æstátis. Car jour et nuit Ta main s'appesantissait sur moi ; la sève de ma vie se desséchait aux ardeurs de l'été.
Peccátum meum cógnitum tibi feci * et delíctum meum non abscóndi. Je T'ai fait connaître mon péché je n'ai point caché mon iniquité ;
Dixi: «Confitébor advérsum me iniquitátem meam Dómino». * Et tu remisísti impietátem peccáti mei. j'ai dit " Je veux confesser au Seigneur mes transgressions " et Toi, Tu as remis l'iniquité de mon péché.
Propter hoc orábit ad te omnis sanctus * in témpore opportúno. Que tout homme pieux Te prie donc au temps favorable !
Et in dilúvio aquárum multárum * ad eum non approximábunt. quand les grandes eaux déborderont, elles ne l'atteindront point.
Tu es refúgium meum, a tribulatióne conservábis me; * exsultatiónibus salútis circúmdabis me. Tu es mon asile, Tu me préserveras de la détresse; Tu m'entoureras de chants de délivrance.
Intelléctum tibi dabo et ínstruam te in via, qua gradiéris; * firmábo super te óculos meos. "Je t'instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre ; je serai ton conseiller, mon oeil sera sur toi. "
Nolíte fíeri sicut equus et mulus, * quibus non est intelléctus; Ne soyez pas comme le cheval ou le mulet sans intelligence ;
in camo et freno si accédis ad constringéndum, * non appróximant ad te. il faut les gouverner avec le mors et le frein, autrement, ils n'obéissent pas.
Multi dolóres ímpii, * sperántem autem in Dómino misericórdia circúmdabit. De nombreuses douleurs sont la part du méchant. Mais celui qui se confie dans le Seigneur est environné de Sa grâce.
Lætámini in Dómino et exsultáte, iusti, * et gloriámini, omnes recti corde Justes, réjouissez-vous dans le Seigneur et soyez dans l'allégresse ! Poussez des cris de joie, vous tous qui avez le coeur droit !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Beátus vir, cui non imputávit Dóminus peccátum.Ant. Heureux celui à qui Dieu n'impute pas son péché.
Ant. 3 Dedit ei Dóminus potestátem et honórem et regnum, et omnes pópuli ipsi sérvient.Ant. 3 Il fut donné au Seigneur domination, gloire et règne, et tous les peuples Le servirent.
Canticum (Ap 11, 17-18; 12, 10 b-12 a) Cantique (Ap 11, 17-18; 12, 10 b-12 a)
De iudicio Dei Le jugement de Dieu
Grátias ágimus tibi, * Dómine Deus omnípotens, A Toi, nous rendons grâce, Seigneur, Dieu de l'univers,
qui es et qui eras, * quia accepísti virtútem tuam magnam et regnásti. Toi qui es, Toi qui étais Tu as saisi Ta grande puissance et pris possession de Ton règne.
Et irátæ sunt gentes, * et advénit ira tua, et tempus mortuórum iudicári, Les peuples s'étaient mis en colère, alors, Ta colère est venue et le temps du jugement pour les morts,
et réddere mercédem servis tuis prophétis et sanctis * et timéntibus nomen tuum, pusíllis et magnis. le temps de récompenser Tes serviteurs, les saints, les prophètes, ceux qui craignent Ton nom, les petits et les grands.
Nunc facta est salus et virtus et regnum Dei nostri * et potéstas Christi eius, Maintenant voici le salut et le règne et la puissance de notre Dieu, voici le pouvoir de Son Christ.
quia proiéctus est accusátor fratrum nostrórum, * qui accusábat illos ante conspéctum Dei nostri die ac nocte. Car l'accusateur de nos frères est rejeté, Lui qui les accusait, jour et nuit, devant notre Dieu.
Et ipsi vicérunt illum propter sánguinem Agni * et propter verbum testimónii sui; Ils l'ont vaincu par le sang de l'Agneau par la parole dont ils furent les témoins ;
et non dilexérunt ánimam suam * usque ad mortem. renonçant à l'amour d'eux-mêmes, jusqu'à mourir.
Proptérea lætámini, cæli * et qui habitátis in eis. Soyez donc dans la joie, cieux, et vous, habitants des cieux.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Dedit ei Dóminus potestátem et honórem et regnum, et omnes pópuli ipsi sérvient.Ant. Il fut donné au Seigneur domination, gloire et règne, et tous les peuples Le servirent.
Lectio brevis (1 Petr 5, 1-4) Lecture brève (1 Petr 5, 1-4)
Senióres, qui in vobis sunt, óbsecro, consénior et testis Christi passiónum, qui et eius, quæ in futúro revelánda est glóriæ communicátor: Páscite, qui est in vobis, grégem Dei, providéntes non coácto sed spontánee secúndum Deum, neque turpis lucri grátia sed voluntárie, neque ut dominántes in cleris sed formæ facti gregis. Et cum apparúerit Princeps pastórum, percipiétis immarcescíbilem glóriæ corónam. Je prie donc les anciens qui sont parmi vous, moi qui suis ancien comme eux et témoin des souffrances du Christ, moi qui aurai aussi ma part à cette gloire qui doit être manifestée dans l'avenir : paissez le troupeau de Dieu qui vous est confié, veillez sur lui, non par contrainte, mais de bon gré, selon Dieu ; non pour un gain honteux, mais par dévouement; non en dominant sur ceux qui sont votre partage, mais devenant les modèles du troupeau, du fond du cœur. Et lorsque le prince des pasteurs paraîtra, vous remporterez la couronne incorruptible de gloire.
 Responsorium breve Répons bref 
℟. Hic est fratrum amátor, * Qui multum orat pro pópulo. Hic est. ℣. Et ánimam suam trádidit pro frátribus suis. * Qui multum orat pro pópulo. Glória Patri. Hic est. ℟. Celui-ci est l'ami de ses frères, * qui prie beaucoup pour le peuple. Celui-ci. ℣. Et son âme est livrée pour ses frères. * qui prie beaucoup pour le peuple. Gloire au Père. Celui-ci.
Ant. Grátias tibi ago, Christe, pastor bone, qui me ad hanc glóriam perdúcere dignátus es; peto ergo ut oves, quas tradidísti mihi, participéntur mecum de grátia tua in sempitérnum.Ant. Je Te rends grâce, ô Christ, bon pasteur, qui m'as trouvé digne d'accéder à une telle gloire ; je demande donc que les brebis que Tu m'as confiées participent avec moi de Ta grâce pour toujours.
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55) Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ.* Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a pris en considération l'humilité de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en moi de grandes choses, et Son nom est saint;
et misericórdia eius in progénies et progénies* timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur.
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum,* recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde:
sicut locútus est ad patres nostros,* Abraham et sémini eius in sæcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Grátias tibi ago, Christe, pastor bone, qui me ad hanc glóriam perdúcere dignátus es; peto ergo ut oves, quas tradidísti mihi, participéntur mecum de grátia tua in sempitérnum.Ant. Je Te rends grâce, ô Christ, bon pasteur, qui m'as trouvé digne d'accéder à une telle gloire ; je demande donc que les brebis que Tu m'as confiées participent avec moi de Ta grâce pour toujours.
PrecesPrières litaniques
Christum, pro homínibus pontíficem constitútum in iis quæ sunt ad Deum, dignis láudibus celebrémus, humíliter deprecántes: Célébrons le Christ, digne de toute louange, constitué pontife entre les hommes qui sont à Dieu, en suppliant humblement :
Salvum fac pópulum tuum, Dómine. Sauve Ton peuple, Seigneur.
Qui Ecclésiam tuam per sanctos et exímios rectóres mirabíliter illustrásti,
fac ut christiáni eódem semper lætificéntur splendóre.
Qui, cum sancti te pastóres sicut Móyses orárent, pópuli peccáta dimisísti,
per intercessiónem eórum Ecclésiam tuam contínua purificatióne sanctífica.
Qui sanctos tuos unxísti in médio fratrum et Spíritum tuum in illos direxísti,
reple Spíritu Sancto omnes pópuli tui rectóres.
Qui pastórum sanctórum ipse posséssio exstitísti
tríbue nullum ex iis, quos sánguine acquisísti, sine te manére.
Qui, per Ecclésiæ pastóres, vitam ætérnam óvibus tuis præstas, ne rápiat eas quisquam de manu tua,
salva defúnctos, pro quibus ánimam tuam posuísti.
Tu as merveilleusement illuminé Ton Église par des saints et des chefs éminents,
que les chrétiens se réjouissent toujours d'une telle splendeur.
Tu as pardonné les péchés de Ton peuple lorsque ses saints dirigeants, comme Moïse, T l'ont prié,
par leur intercession, continue à purifier et à sanctifier Ton Eglise.
Au milieu de leurs frères, tu as oint Tes saints et les as remplis de l'Esprit Saint,
remplis tous les dirigeants de Tes peuples du même Esprit.
Tu es Toi-même la seule possession de nos saints pasteurs,
qu'aucun d'eux, acquis au prix de Ton sang, ne reste loin de Toi.
Les pasteurs de Ton Église empêchent que Ton troupeau ne soit arraché de Ta main, et par eux, Tu donnes à tes brebis la vie éternelle,
sauve les défunts, ceux pour qui Tu as donné ta vie.
Pater nosterNotre père
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum; qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie; Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra, et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris; comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem; et ne nous abandonne pas dans l'épreuve ;
sed líbera nos a malo. mais libère nous du malin.
Omnípotens sempitérne Deus, qui sanctum Pium, presbýterum, crucis Fílii tui singulári grátia partícipem esse donásti, et per eius ministérium misericórdiæ tuæ mirabília renovásti, concéde nobis, ut, eius intercessióne, passiónibus Christi iúgiter sociáti ad resurrectiónis glóriam felíciter perducámur. Per Dóminum. Dieu tout-puissant et éternel, qui a accordé à saint Pio, prêtre, la grâce unique de participer à la croix de Ton Fils, et renouvelé, par son ministère, les merveilles de Ta miséricorde, accorde-nous, par son intercession, que, toujours associés aux souffrances du Christ, nous arrivions au bonheur de la gloire de la résurrection.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et cum spíritu tuo. ℟. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus. Que le Dieu tout puissant vous bénisse, le Père, et le Fils et le Saint Esprit.
℟. Amen. ℟. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
℣. Ite in pace. ℣. Allez en paix.
℟. Deo grátias. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.