Vêpres du mercredi 5 janvier 2022

Hebdomada III post Nativitatem IIIème semaine après la Nativité
Feria IV Mercredi
IN EPIPHANIA DOMINI EPIPHANIE DU SEIGNEUR
Sollemnitas Solennité
Ad I Vesperas
Aux Ières Vêpres
℣. Deus, in adiutórium meum inténde. ℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína. ℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, et au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Alléluia.
Hymnus Hymne
Christe, redémptor ómnium, O Christ, ô Rédempteur de tous,
ex Patre, Patris Unice, Issu du Père, Fils unique,
solus ante princípium Toi qui seul, avant le principe,
natus ineffabíliter, Es né inexprimablement,
Tu lumen, tu splendor Patris, Splendeur du Père et Son éclat.
tu spes perénnis ómnium, Espoir à jamais de tout homme,
inténde quas fundunt preces Écoute les flots des prières
tui per orbem sérvuli. De ceux qui Te servent partout.
Salútis auctor, récole Auteur du salut, souviens-Toi:
quod nostri quondam córporis, Naguère, Tu as pris la forme
ex illibáta Vírgine De notre corps, en Ta naissance
nascéndo, formam súmpseris. D'une femme au corps virginal.
Hic præsens testátur dies, Ce jour présent en est témoin,
currens per anni círculum, Que le cycle de l'an ramène:
quod solus a sede Patris Seul, quittant le séjour du Père,
mundi salus advéneris; Tu vins sauver le monde entier.
Hunc cælum, terra, hunc mare, Le ciel et la terre et la mer
hunc omne quod in eis est, Et tous les êtres qu'ils contiennent
auctórem advéntus tui Louent, dans la joie de leur cantique,
laudat exsúltans cántico. Ce jour de Ton avènement.
Nos quoque, qui sancto tuo Et nous les hommes, nous aussi,
redémpti sumus sánguine, Que Ton sang de grand prix rachète,
ob diem natális tui Fêtons le jour de Ta naissance,
hymnum novum concínimus. Entonnons le chant nouveau.
Iesu, tibi sit glória, Toute gloire à Toi, ô Jésus,
qui natus es de Vírgine, A Toi qui es né de la Vierge;
cum Patre et almo Spíritu, Au Père, à l'Esprit, même gloire.
in sempitérna sæcula. Amen. A travers les siècles sans fin. Amen.
Ant. 1 Exspectémus beátam spem et advéntum glóriæ Salvatóris nostri.Ant. 1 Nous attendons l'heureuse espérance de l'avènement de la gloire de notre Sauveur.
Psalmus 61 (62) Psaume 61 (62)
Pax in Deo Paix en Dieu
Deus spei repleat vos omni pace in credendo (Rom 15, 13). Que le Dieu de l'espérance vous donne en plénitude, dans votre acte de foi, la joie et la paix. (Rom 15, 13).
In Deo tantum quiésce, ánima mea, * ab ipso enim salutáre meum. Oui, à Dieu mon âme en paix s'abandonne, de Lui vient mon secours.
Verúmtamen ipse refúgium meum et salutáre meum, * præsídium meum, non movébor ámplius. Oui, Il est mon refuge et mon salut ; Il est ma forteresse : je ne serai pas tout à fait ébranlé.
Quoúsque irrúitis in hóminem, contúnditis univérsi vos * tamquam paríetem inclinátum et macériam depúlsam? Jusques à quand vous jetterez-vous sur un homme, pour l'abattre tous ensemble, comme une clôture qui penche, comme une muraille qui s'écroule?
Verúmtamen de excélso suo cogitavérunt depéllere; delectabántur mendácio. * Ore suo benedicébant et corde suo maledicébant. Oui, ils complotent pour le précipiter de sa hauteur ; ils se plaisent au mensonge ; ils bénissent de leur bouche, et ils maudissent dans leur coeur.
In Deo tantum quiésce, ánima mea, * quóniam ab ipso patiéntia mea. Oui, ô mon âme, à Dieu abandonne-toi en paix; car de Lui vient mon endurance.
Verúmtamen ipse Deus meus et salutáre meum, * præsídium meum, non movébor. Oui, Il est mon Dieu et mon salut ; Il est ma forteresse : je ne chancellerai point.
In Deo salutáre meum et glória mea; * Deus fortitúdinis meæ, et refúgium meum in Deo est. Sur Dieu reposent mon salut et ma gloire; le rocher de ma force, mon refuge, est en Dieu .
Speráte in eo, omnis congregátio pópuli, effúndite coram illo corda vestra; * Deus refúgium nobis. En tout temps, ô peuple, confie-toi en Lui ; épanchez devant Lui vos coeurs : Dieu est notre refuge.
Verúmtamen vánitas fílii Adam, * mendácium fílii hóminum. Oui, les mortels sont vanité, les fils de l'homme sont mensonge ;
In statéram si conscéndant, * super fumum leves sunt omnes. dans la balance ils monteraient, tous ensemble plus légers qu'un souffle.
Nolíte speráre in violéntia et in rapína nolíte décipi; * divítiæ si áffluant, nolíte cor appónere. N'espérez pas dans la violence, et ne vous confiez pas dans la rapine ; Si vos richesses s'accroissent, n'y attachez pas votre coeur.
Semel locútus est Deus, * duo hæc audívi: Dieu a dit une parole, ou deux, que j'ai entendues :
quia potéstas Deo est, et tibi, Dómine, misericórdia; * quia tu reddes unicuíque iuxta ópera sua. La puissance est à Dieu ; à Toi aussi, Seigneur, la miséricorde. Car Tu rends à chacun selon ses oeuvres.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Exspectémus beátam spem et advéntum glóriæ Salvatóris nostri.Ant. Nous attendons l'heureuse espérance de l'avènement de la gloire de notre Sauveur.
Ant. 2 Illúminet vultum suum super nos Deus, et benedícat nobis.Ant. 2 Illumine Ton visage sur nous, Dieu, et bénis-nous.
Psalmus 66 (67) Psaume 66 (67)
Omnes gentes Domino confiteantur Toutes les nations rendront gloire au Seigneur
Notum sit vobis quoniam gentibus missum est hoc salutare Dei (Act 28, 28). Sachez que le salut de Dieu a été envoyé aux gentils (Act 28, 28).
Deus misereátur nostri et benedícat nobis; * illúminet vultum suum super nos, Que Dieu nous soit favorable et qu'Il nous bénisse ; qu'Il illumine sur nous Son visage,
ut cognoscátur in terra via tua, * in ómnibus géntibus salutáre tuum. afin que l'on connaisse sur la terre Ta voie, et parmi toutes les nations Ton salut.
Confiteántur tibi pópuli, Deus; * confiteántur tibi pópuli omnes. Que les peuples Te louent, ô Dieu ; que les peuples Te louent tous.
Læténtur et exsúltent gentes, quóniam iúdicas pópulos in æquitáte * et gentes in terra dírigis. Que les nations se réjouissent, qu'elles soient dans l'allégresse ; car Tu juges les peuples avec droiture, et Tu conduis les nations sur la terre.
Confiteántur tibi pópuli, Deus, * confiteántur tibi pópuli omnes. Que les peuples Te louent, ô Dieu, que les peuples Te louent tous.
Terra dedit fructum suum; * benedícat nos Deus, Deus noster, La terre a donné son fruit ; que nous bénisse Dieu, notre Dieu,
benedícat nos Deus, * et métuant eum omnes fines terræ. que Dieu nous bénisse, et que toutes les extrémités de la terre Le révèrent.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Illúminet vultum suum super nos Deus, et benedícat nobis.Ant. Illumine Ton visage sur nous, Dieu, et bénis-nous.
Ant. 3 In ipso cóndita sunt univérsa, et ómnia in ipso constant.Ant. 3 En Lui tout fut créé, et tout subsiste en Lui.
Canticum (Cf. Col 1, 12-20) Cantique (Cf. Col 1, 12-20)
Christus primogenitus omnis creaturæ et primogenitus ex mortuis Le Christ, premier-né de toutes créatures, premier-né d'entre les morts
Grátias agámus Deo Patri, * qui idóneos nos fecit in partem sortis sanctórum in lúmine; Rendons grâce à Dieu le Père, Lui qui nous a donné d'avoir part à l'héritage des saints, dans la lumière;
qui erípuit nos de potestáte tenebrárum * et tránstulit in regnum Fílii dilectiónis suæ, nous arrachant à la puissance des ténèbres, Il nous a placés dans le Royaume de Son Fils bien-aimé,
in quo habémus redemptiónem, * remissiónem peccatórum; en Lui nous avons le rachat, le pardon des péchés;
qui est imágo Dei invisíbilis, * primogénitus omnis creatúræ, Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né, avant toute créature.
quia in ipso cóndita sunt univérsa in cælis et in terra, * visibília et invisibília, en Lui, tout fut créé, dans le ciel et sur la terre, les êtres visibles et invisibles,
sive throni sive dominatiónes * sive principátus sive potestátes. puissances, principautés, souverainetés, dominations, tout est créé par Lui et pour Lui.
Omnia per ipsum et in ipsum creáta sunt, et ipse est ante ómnia, * et ómnia in ipso constant. Il est avant toute chose, et tout subsiste en Lui.
Et ipse est caput córporis Ecclésiæ; qui est princípium, primogénitus ex mórtuis, * ut sit in ómnibus ipse primátum tenens, Il est aussi la tête du corps, la tête de l'Église: c'est Lui le commencement, le premier-né d'entre les morts, afin qu'il ait en tout la primauté,
quia in ipso complácuit omnem plenitúdinem habitáre * et per eum reconciliáre ómnia in ipsum, car Dieu a jugé bon qu'habite en Lui toute plénitude et que tout, par le Christ, Lui soit enfin réconcilié,
pacíficans per sánguinem crucis eius, * sive quæ in terris sive quæ in cælis sunt. faisant la paix par le sang de Sa Croix, la paix pour tous les êtres sur la terre et dans le ciel.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. In ipso cóndita sunt univérsa, et ómnia in ipso constant.Ant. En Lui tout fut créé, et tout subsiste en Lui.
Lectio brevis (1 Io 5, 20) Lecture brève (1 Io 5, 20)
Scimus quóniam Fílius Dei venit, et dedit nobis sensum, ut cognoscámus eum, qui verus est; et sumus in eo qui verus est, in Fílio eius Iesu Christo. Hic est qui verus est, Deus et vita ætérna. Nous savons que le Fils de Dieu est venu, et qu'Il nous a donné l'intelligence pour connaitre le vrai Dieu, et nous sommes en ce vrai Dieu, étant en son Fils Jésus-Christ. C'est Lui qui est le Dieu véritable et la vie éternelle.
 Responsorium breve Répons bref 
℟. Verbum caro factum est, * Allelúia, allelúia. Verbum. ℣. Et habitávit in nobis. * Allelúia, allelúia. Glória Patri. Verbum. ℟. Le Verbe S'est fait chair, * Alléluia, alléluia. Le Verbe. ℣. Et Il a habité parmi nous. * Alléluia, alléluia. Gloire au Père. Le Verbe.
Ant. Quem scripsit Móyses in lege et prophétæ, invénimus Iesum, fílium Ioseph, a Názareth.Ant. Nous avons trouvé Celui dont parle Moïse dans la loi et les prophètes, Jésus, le fils de Joseph, à Nazareth.
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55) Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ. * Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a pris en considération l'humilité de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en moi de grandes choses, et Son nom est saint,
et misericórdia eius in progénies et progénies * timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur ;
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles ;
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum, * recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde,
sicut locútus est ad patres nostros, * Abraham et sémini eius in sǽcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Quem scripsit Móyses in lege et prophétæ, invénimus Iesum, fílium Ioseph, a Názareth.Ant. Nous avons trouvé Celui dont parle Moïse dans la loi et les prophètes, Jésus, le fils de Joseph, à Nazareth.
PrecesPrières litaniques
Iubilémus Deo nostro, fratres caríssimi, qui máxime in benefíciis pópulo suo elargiéndis congáudet, et cum ánimi fervóre precémur: Jubilons en notre Dieu, frères très chers, qui Se plaît à nous enrichir de Ses dons, et disons avec foi :
Grátiam et pacem multíplica, Dómine. Multiplie, Seigneur, la grâce et la paix.
Ætérne Deus, cui mille anni sunt tamquam dies hestérna, quæ prætériit,
esse vitam quasi florem mane germinántem, véspere autem arescéntem nos memoráre concéde.
Manna tuum pópulo largíre, ne esúriat,
et aquam vivam, ne sítiat in ætérnum.
Fac ut fidéles tui quæ sursum sunt quærant et sápiant,
étiam témpora óperis et ótii in tuam glóriam vertant.
Ærem nobis, Dómine, largíre propítium,
quo uberióres percipiámus fructus terræ.
(vel: Ab ómnibus noxis líbera nos, Dómine,
et copiósam benedictiónem super domus nostras effúnde).
Visiónem vultus tui largíre defúnctis,
et eius contemplatióne nos redde beátos.
Dieu éternel, mille ans en Ta présence sont comme un jour passé ;
aide-nous à toujours nous souvenir que notre vie est comme une herbe qui se renouvelle le matin et se dessèche l'après-midi.
Nourris Ton peuple de manne pour qu'il ne meurt pas de faim
et donne-lui de l'eau vive pour qu'il n'ait plus jamais soif.
Que Tes fidèles recherchent et savourent les biens d'en haut
et Te glorifient aussi dans leur repos.
Accorde-nous de bonnes récoltes, Seigneur,
afin que nous puissions bénéficier des abondants fruits de la terre.
Que les défunts puissent contempler Ton visage
et que nous puissions , bienheureux, Le contempler.
Pater nosterNotre père
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum; qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie; Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra, et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris; comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem; et ne nous abandonne pas dans l'épreuve ;
sed líbera nos a malo. mais libère nous du malin.
Deus, qui pópulo tuo, Unigéniti tui nativitáte, redemptiónis efféctum mirabíliter inchoásti, ita, quǽsumus, fídei fámulis tuis tríbue firmitátem, ut usque ad promíssum glóriæ præmium, ipso gubernánte, pervéniant. Per Dóminum. O Dieu, qui as merveilleusement inauguré le salut de Ton peuple par la naissance de Ton Fils unique, accorde à Tes serviteurs cette fermeté dans la foi qui les fera parvenir, sous Sa conduite, jusqu'à la gloire promise en récompense.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et cum spíritu tuo. ℟. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus. Que le Dieu tout puissant vous bénisse, le Père, et le Fils et le Saint Esprit.
℟. Amen. ℟. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
℣. Ite in pace. ℣. Allez en paix.
℟. Deo grátias. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.