Vêpres du mardi 26 avril 2022

Hebdomada II Paschae IIème semaine de Pâques
Feria III Mardi
Ad Vesperas
Aux Vêpres
℣. Deus, in adiutórium meum inténde. ℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína. ℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, et au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Alléluia.
Hymnus Hymne
Ad cenam Agni próvidi, L'Agneau nous convie à Sa table,
stolis salútis cándidi, vêtus de l'aube du salut,
post tránsitum maris Rubri après avoir passé la mer,
Christo canámus príncipi. célébrons le Christ notre chef.
Cuius corpus sanctíssimum En goûtant Sa chair toute sainte,
in ara crucis tórridum, brûlée sur l'autel de la Croix,
sed et cruórem róseum en goûtant le vin de Son sang,
gustándo, Deo vívimus. nous vivons de la vie de Dieu.
Protécti paschæ véspero Protégés au soir de la Pâque
a devastánte ángelo, contre l'ange exterminateur,
de Pharaónis áspero nous avons été arrachés
sumus erépti império. au dur pouvoir du Pharaon.
Iam pascha nostrum Christus est, C'est le Christ qui est notre Pâque,
agnus occísus innocens; Agneau innocent immolé ;
sinceritátis ázyma pain azyme de pureté,
qui carnem suam óbtulit. qui a livré Sa propre chair.
O vera, digna hóstia, O victime vraiment digne,
per quam frangúntur tártara, par qui fut brisée la porte des enfers,
captíva plebs redímitur, le peuple captif est racheté,
reddúntur vitæ præmia! les biens de la vie sont rendus !
Consúrgit Christus túmulo, Le Christ Se lève de la tombe,
victor redit de bárathro, Il sort de l'abîme en vainqueur,
tyránnum trudens vínculo poussant le tyran enchaîné
et paradísum réserans. et rouvrant l'entrée du Paradis.
Esto perénne méntibus Demeure à tout jamais pour les âmes,
paschále, Iesu, gáudium la joie pascale à tout jamais, ô Jésus,
et nos renátos grátiæ et nous, renés à la grâce
tuis triúmphis ággrega. associe-nous à Ton triomphe .
Iesu, tibi sit glória, A Toi, Jésus, soit la gloire,
qui morte victa prænites, qui a glorieusement vaincu la mort,
cum Patre et almo Spíritu, avec le Père et l'Esprit Saint,
in sempitérna sǽcula. Amen. à travers les siècles sans fin. Amen.
Ant. 1 Quæ sursum sunt quærite, non quæ super terram, allelúia.Ant. 1 Recherchez les choses d'en haut, qui ne sont pas sur la terre, alléluia.
Psalmus 48 (49) Psaume 48 (49)
Vanitas divitiarum Vanité des richesses
Dives difficile intrabit in regnum cælorum (Mt 19, 23). Il est difficile à un riche d'entrer dans le Royaume des cieux (Mt 19, 23).
I I
Audíte hæc, omnes gentes, * áuribus percípite, omnes, qui habitátis orbem: Ecoutez tous ceci, ô nations, prêtez l'oreille vous tous habitants du monde,
quique húmiles et viri nóbiles, * simul in unum dives et pauper! que vous soyez d'humble ou de noble condition, ensemble riches et pauvres.
Os meum loquétur sapiéntiam * et meditátio cordis mei prudéntiam. Ma bouche profère la sagesse, et mon coeur médite des pensées de prudence.
Inclinábo in parábolam aurem meam, * apériam in psaltério ænígma meum. Je prête l'oreille aux paraboles que Dieu m'inspire, j'explique mon énigme au son du psalterion.
Cur timébo in diébus malis, * cum iníquitas supplantántium circúmdabit me? Pourquoi craindrais-je aux jours du malheur, lorsque l'iniquité de mes persécuteurs m'assiège ?
Qui confídunt in virtúte sua * et in multitúdine divitiárum suárum gloriántur. Eux qui mettent leur confiance dans leurs biens, leur gloire dans leurs grandes richesses.
Etenim seípsum non rédimet homo; * non dabit Deo propitiatiónem suam. Un homme ne peut racheter son frère, ni payer à Dieu sa rançon.
Nímium est prétium redemptiónis ánimæ eius: ad últimum defíciet, * ut vivat usque in finem, nec vídeat intéritum. Le rachat de leur vie est trop cher : il est à jamais impossible, pour qu'il vive éternellement, et qu'il ne voie jamais la fosse.
Et vidébit sapiéntes moriéntes; simul insípiens et stultus períbunt * et relínquent aliénis divítias suas. Et il verra que les sages meurent ; l'insensé et le stupide périssent également, laissant à d'autres leurs biens.
Sepúlcra eórum domus illórum in ætérnum; tabernácula eórum in progéniem et progéniem, * etsi vocavérunt nomínibus suis terras suas. Ils s'imaginent que leurs maisons seront éternelles ; que leurs tentes subsisteront d'âge en âge, et ils donnent leurs noms à leurs terres.
Et homo, cum sit in honóre, non permanébit; comparátus est iuméntis, quæ péreunt, * et símilis factus est illis. Et l'homme, même s'il est honoré, ne dure pas ; tout comme les bêtes de somme qui périssent, il leur est semblable.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Quæ sursum sunt quærite, non quæ super terram, allelúia.Ant. Recherchez les choses d'en haut, qui ne sont pas sur la terre, alléluia.
Ant. 2 Redémit Dóminus ánimam meam de manu ínferi, allelúia.Ant. 2 Le Seigneur a retiré mon âme de la main des enfers, alléluia.
II II
Hæc via illórum, quorum fidúcia in semetípsis, * et finis eórum, qui cómplacent in ore suo. Tel est leur sort, à ces hommes si confiants, et à ceux qui les suivent en approuvant leurs discours.
Sicut oves in inférno pósiti sunt, * mors depáscet eos; Comme un troupeau, ils sont poussés en enfer, c'est la mort qui les guide ;
descéndent præcípites ad sepúlcrum, et figúra eórum erit in consumptiónem: * inférnus habitáculum eórum. ils descendent directement au sépulcre, et leur ombre se consumera, les enfers sont leur demeure.
Verúmtamen Deus rédimet ánimam meam, * de manu ínferi vere suscípiet me. Mais Dieu rachètera mon âme, car Il me retirera de de l'emprise du séjour des morts.
Ne timúeris, cum dives factus fúerit homo * et cum multiplicáta fúerit glória domus eius, Ne crains donc pas, quand un homme s'enrichit, quand s'accroît l'opulence de sa maison.
quóniam, cum interíerit, non sumet ómnia, * neque descéndet cum eo glória eius. Car, lorsqu'il tombera, il n'emportera rien, et sa gloire ne descendra pas avec lui.
Cum ánimæ suæ in vita ipsíus benedíxerit: * «Laudábunt te quod benefecísti tibi», Car, pendant sa vie, son âme sera bénie : "il Te louera de ce que Tu lui auras fait du bien",
tamen introíbit ad progéniem patrum suórum, * qui in ætérnum non vidébunt lumen. Il entrera jusqu’auprès des générations de ses pères, parmi ceux qui durant l’éternité ne verront pas la lumière.
Homo, cum in honóre esset, non intelléxit; comparátus est iuméntis, quæ péreunt, * et símilis factus est illis. L’homme, quoique élevé en honneur, n’a point compris ; il a été comparé aux bêtes de somme, et il leur est devenu semblable.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Redémit Dóminus ánimam meam de manu ínferi, allelúia.Ant. Le Seigneur a retiré mon âme de la main des enfers, alléluia.
Ant. 3 Tua est, Dómine, magnificéntia et poténtia et glória atque victória, allelúia.Ant. 3 A Toi, Seigneur, la magnificence, la puissance, la gloire et la victoire, alléluia.
Canticum (Ap 4,11; 5, 9.10.12) Cantique (Ap 4,11; 5, 9.10.12)
Hymnus redemptorum Hymne du rédempteur
Dignus es, Dómine et Deus noster, * accípere glóriam et honórem et virtútem, Tu es digne, Seigneur notre Dieu, de recevoir l'honneur, la gloire et la puissance.
quia tu creásti ómnia, * et propter voluntátem tuam erant et creáta sunt. C'est Toi qui créas l'univers; Tu as voulu qu'il soit: il fut créé.
Dignus es, Dómine, accípere librum * et aperíre signácula eius, Tu es digne, Christ et Seigneur, de prendre le Livre et d'en ouvrir les sceaux.
quóniam occísus es et redemísti Deo in sánguine tuo * ex omni tribu et língua et pópulo et natióne Car Tu fus immolé, rachetant pour Dieu, au prix de Ton sang, des hommes de toute tribu, langue, peuple et nation.
et fecísti eos Deo nostro regnum et sacerdótes, * et regnábunt super terram. Tu as fait de nous, pour notre Dieu, un royaume et des prêtres, et nous régnerons sur la terre.
Dignus est Agnus, qui occísus est, accípere virtútem et divítias et sapiéntiam * et fortitúdinem et honórem et glóriam et benedictiónem. Il est digne, l'Agneau immolé, de recevoir puissance et richesse, sagesse et force, honneur, gloire et louange.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Tua est, Dómine, magnificéntia et poténtia et glória atque victória, allelúia.Ant. A Toi, Seigneur, la magnificence, la puissance, la gloire et la victoire, alléluia.
Lectio brevis (1 Petr 2, 4-5) Lecture brève (1 P 2, 4-5)
Ad Dóminum accedéntes, lápidem vivum, ab homínibus quidem reprobátum, coram Deo autem eléctum, pretiósum, et ipsi tamquam lápides vivi ædificámini domus spiritális in sacerdótium sanctum offérre spiritáles hóstias acceptábiles Deo per Iesum Christum. Approchez-vous de Lui, pierre vivante, rejetée des hommes, il est vrai, mais choisie et précieuse devant Dieu ; et, vous-mêmes comme des pierres vivantes, entrez dans la structure de l'édifice, pour former un temple spirituel, un sacerdoce saint, afin d'offrir des sacrifices spirituels, agréables à Dieu, par Jésus-Christ.
 Responsorium breve Répons bref 
℟. Gavísi sunt discípuli, * Allelúia, allelúia. Gavísi. ℣. Viso Dómino. * Allelúia, allelúia. Glória Patri. Gavísi. ℟. Les disciples furent emplis de joie, * Alléluia, alléluia. Les disciples. ℣. En voyant le Seigneur. * Alléluia, alléluia. Gloire au Père. Les disciples.
Ant. Nonne cor nostrum ardens erat in nobis, dum Iesus loquerétur nobis in via? allelúia.Ant. Est-ce que notre coeur n'était pas brûlant en nous, lorsque Jésus nous parlait sur le chemin ? Alléluia.
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55) Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ. * Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a pris en considération l'humilité de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en moi de grandes choses, et Son nom est saint,
et misericórdia eius in progénies et progénies * timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur ;
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles ;
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum, * recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde,
sicut locútus est ad patres nostros, * Abraham et sémini eius in sǽcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Nonne cor nostrum ardens erat in nobis, dum Iesus loquerétur nobis in via? allelúia.Ant. Est-ce que notre coeur n'était pas brûlant en nous, lorsque Jésus nous parlait sur le chemin ? Alléluia.
PrecesPrières litaniques
Christum, qui resurrectióne sua spem pópuli sui confirmávit, instánter invocémus: Invoquons le Christ qui, par Sa résurrection, a ravivé l'espérance de son peuple et disons-Lui:
Christe, semper vivens, exáudi nos. O Christ, vivant pour toujours, exauce-nous.
Dómine Iesu, de cuius látere apérto fluxérunt sanguis et aqua,
Ecclésiam fac tibi sponsam immaculátam.
Pastor summe, qui post resurrectiónem tuam Petro tui amórem profiténti oves pascéndas tradidísti,
Papæ nostro N. caritátem et zelum semper adáuge.
Qui dedísti discípulis, in mari piscántibus, multitúdinem píscium inveníre,
operários mitte, qui eórum munus apostólicum contínuent.
Tu, qui discípulis in lítore maris panem et piscem præparásti,
ne síveris culpa nostra fratres fame períre.
Iesu, novíssime Adam et spíritus vivíficans, ad imáginem tuam defúnctos confórma,
ut gáudium tuum hábeant plenum in semetípsis.
Seigneur Jésus, de Ton côté a jailli du sang et de l'eau, -
fais de l'Église Ton épouse immaculée.
Pasteur suprême, qui après Ta résurrection as à Pierre, qui professait Son amour pour Toi, le soin de Tes brebis,
donne à notre pape N. un amour ardent et un zèle apostolique.
Toi qui as accordé aux disciples qui pêchaient en mer une abondante prise,
envoie des ouvriers pour qu'ils poursuivent leur travail apostolique.
Toi qui as préparé du pain et du poisson pour les disciples au bord de la mer,
ne laisse pas nos frères mourir de faim à cause de nous.
Jésus, nouvel Adam et esprit vivifiant, rends nos défunts à Ton image,
afin qu'ils partagent avec Toi la joie de Ton royaume.
Pater nosterNotre père
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum; qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie; Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra, et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris; comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem; et ne nous abandonne pas dans l'épreuve ;
sed líbera nos a malo. mais libère nous du malin.
Fac nos, quǽsumus, omnípotens Deus, Dómini resurgéntis prædicáre virtútem, ut, cuius múneris pignus accépimus, manifésta dona comprehéndere valeámus. Per Dóminum. Fais, nous T'en prions, Dieu tout-puissant, que nous annoncions la force du Seigneur dans Sa résurrection, pour que nous puissions saisir les dons manifestes dont nous avons reçu les gages.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et cum spíritu tuo. ℟. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus. Que le Dieu tout puissant vous bénisse, le Père, et le Fils et le Saint Esprit.
℟. Amen. ℟. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
℣. Ite in pace. ℣. Allez en paix.
℟. Deo grátias. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.