Vêpres du vendredi 15 juillet 2022

Hebdomada XV per annum XVème semaine dans l'année
Feria VI Vendredi
S. BONAVENTURÆ, EPISCOPI ET ECCLESIÆ DOCTORIS S. BONAVENTURÆ, EPISCOPI ET ECCLESIÆ DOCTORIS
Memoria Mémoire
Ad Vesperas
Aux Vêpres
℣. Deus, in adiutórium meum inténde. ℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína. ℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, et au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Alléluia.
Hymnus Hymne
Laude te cives súperi corónant, Les citoyens d'en haut te couronnent de louanges,
magne Ioannes, sociúsque noster illustre Jean, et notre chant se joint au leur,
iúngitur cantus, generóse præsul, généreux pontife,
celse magíster. maître éminent.
Aureo profers veheménter ore Ta bouche d'or profère des paroles véhémentes,
verba quæ dives facilísque amóris qui jaillissent d'un cœur généreux et aimant,
vena progígnit, fériunt vel acri ou frappent les vices
vúlnere noxas. de cruelles blessures.
Ipse virtútum spéculum nitéscis Mais toi, tu brilles comme le miroir des vertus,
ac tuæ plebi méritis corúscas, et tu resplendis devant ton peuple
ómnibus, Pauli velut æmulátor, par tes mérites, te faisant tout à tous
ómnia factus. à l'exemple de Paul.
Nemo te frangit, nihil imperántum Nul ne te brise, la colère des souverains,
te domant iræ rutilæque honórem ne te fait pas reculer, et tu obtiens l'honneur
óbtines palmæ venerándus exsul, de la palme vermeille, exilé vénérable,
péctore martyr. martyr de cœur.
Nunc tuis valde précibus iuvémur, A présent, aide-nous puissamment par tes prières,
ut Dei sedem céleres petámus, afin que nous gagnions vte le séjour de Dieu,
dúlcibus tecum sonitúri amóris pour chanter avec toi de nos douces voix
vócibus hymnos. Amen. les hymnes de l'amour.
Ant. 1 Magnus est Dóminus, et Deus noster præ ómnibus diis.Ant. 1 Le Seigneur est grand, notre Dieu est au-dessus de tous les dieux.
Psalmus 134 (135) Psaume 134 (135)
Laus Domini mirabilia operantis Louange au Dieu qui fait des merveilles
Populus in acquisitionem... annuntiate virtutes eius qui de tenebris vos vocavit in admirabile lumen suum (Cf. 1 Petr 2, 9). Le peuple qu'Il S'est acquis... afin que vous annonciez les perfections de Celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière (Cf. 1 Petr 2, 9).
I I
Laudáte nomen Dómini, * laudáte, servi Dómini, Louez le nom du Seigneur, * louez-Le, serviteurs du Seigneur,
qui statis in domo Dómini, * in átriis domus Dei nostri. vous qui êtes de service dans la maison du Seigneur, dans les parvis de la maison de notre Dieu.
Laudáte Dóminum, quia bonus Dóminus; * psállite nómini eius, quóniam suáve. Louez le Seigneur, car le Seigneur est bon; chantez Son nom sur la harpe, car Il est plein de douceur.
Quóniam Iacob elégit sibi Dóminus, * Israel in pecúlium sibi. Car le Seigneur S'est choisi Jacob, Il S'est choisi Israël pour en faire Son héritage.
Quia ego cognóvi quod magnus est Dóminus * et Deus noster præ ómnibus diis. Oui, je le sais, le Seigneur est grand, notre Seigneur est au-dessus de tous les dieux.
Omnia, quæcúmque vóluit, Dóminus fecit in cælo et in terra, * in mari et in ómnibus abyssis. Tout ce que veut le Seigneur, Il le fait, dans les cieux et sur la terre, dans la mer et dans tous les abîmes.
Addúcens nubes ab extrémo terræ, fúlgura in plúviam facit, * prodúcit ventos de thesáuris suis. Il fait monter les nuages des extrémités de la terre, Il produit les éclairs avec la pluie, Il tire le vent de ses trésors.
Qui percússit primogénita ægypti * ab hómine usque ad pecus. Il frappa jadis les premiers-nés de l'Egypte, depuis l'homme jusqu'à l'animal.
Misit signa et prodígia in médio tui, Ægypte, * in pharaónem et in omnes servos eius. Il fit éclater des signes et des prodiges au milieu de toi, ô Egypte, contre Pharaon et tous ses serviteurs.
Qui percússit gentes multas * et occídit reges fortes: Il frappa des nations nombreuses, et fit mourir des rois puissants:
Sehon regem Amorræórum et Og regem Basan * et ómnia regna Chánaan. Séhon, roi des Amorrhéens, Og, roi de Basan, et tous les rois de Chanaan.
Et dedit terram eórum hereditátem, * hereditátem Israel pópulo suo. Et Il donna leur pays en héritage, en héritage à Israël, Son peuple.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Magnus est Dóminus, et Deus noster præ ómnibus diis.Ant. Le Seigneur est grand, notre Dieu est au-dessus de tous les dieux.
Ant. 2 Domus Israel, benedícite Dómino; psállite nómini eius, quóniam suáve.Ant. 2 Maison d'Israël, bénis le Seigneur, psalmodie Son nom, car il est doux.
II II
Dómine, nomen tuum in ætérnum; * Dómine, memoriále tuum in generatiónem et generatiónem. Seigneur, Ton nom subsiste à jamais; Seigneur, Ton souvenir dure d'âge en âge.
Quia iudicábit Dóminus pópulum suum * et servórum suórum miserébitur. Car le Seigneur fait droit à Son peuple, et Il a compassion de Ses serviteurs.
Simulácra géntium argéntum et aurum, * ópera mánuum hóminum: Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, ouvrage de la main des hommes.
os habent et non loquéntur; * óculos habent et non vidébunt; Elles ont une bouche et ne parlent pas; elles ont des yeux et ne voient pas.
aures habent et non áudient; * neque enim est spíritus in ore ipsórum. Elles ont des oreilles et n'entendent pas; Il n'y a pas même un souffle dans leur bouche.
Símiles illis erunt, qui fáciunt ea, * et omnes, qui confídunt in eis. Qu'ils leur ressemblent ceux qui les font, quiconque se confie en elles!
Domus Israel, benedícite Dómino; * domus Aaron, benedícite Dómino; Maison d'Israël, bénissez le Seigneur! Maison d'Aaron, bénissez le Seigneur!
domus Levi, benedícite Dómino; * qui timétis Dóminum, benedícite Dómino. Maison de Lévi, bénissez le Seigneur! Vous qui craignez le Seigneur, bénissez le Seigneur!
Benedíctus Dóminus ex Sion, * qui hábitat in Ierúsalem. Que de Sion soit béni le Seigneur, qui habite Jérusalem!
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Domus Israel, benedícite Dómino; psállite nómini eius, quóniam suáve.Ant. Maison d'Israël, bénis le Seigneur, psalmodie Son nom, car il est doux.
Ant. 3 Omnes gentes vénient et adorábunt coram te, Dómine.Ant. 3 Toutes les nations viendront et T’adoreront, Seigneur.
Canticum (Ap 15, 3-4) NT 11 Cantique (Ap 15, 3-4) NT 11
Hymnus adorationis Hymne d'adoration
Magna et mirabília ópera tua, * Dómine Deus omnípotens; Grandes, merveilleuses, Tes oeuvres, Seigneur, Dieu de l'univers ;
iustæ et veræ viæ tuæ, * Rex géntium! Ils sont justes, ils sont vrais, Tes chemins, Roi des nations.
Quis non timébit, Dómine, * et glorificábit nomen tuum? Qui ne Te craindrait, Seigneur, à Ton nom, qui ne rendrait gloire?
Quia solus Sanctus,   quóniam omnes gentes vénient et adorábunt in conspéctu tuo, * quóniam iudícia tua manifestáta sunt. Oui, Toi seul es saint, oui, toutes les nations viendront et se prosterneront devant Toi; oui, ils sont manifestés, Tes jugements.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Omnes gentes vénient et adorábunt coram te, Dómine.Ant. Toutes les nations viendront et T’adoreront, Seigneur.
Lectio brevis (Iac 3, 17-18) Lecture brève (Iac 3, 17-18)
Quæ desúrsum est sapiéntia primum quidem pudíca est, deínde pacífica, modésta, suadíbilis, plena misericórdia et frúctibus bonis, non iúdicans, sine simulatióne; fructus autem iustítiæ in pace seminátur faciéntibus pacem. La sagesse d'en haut est premièrement pure, ensuite pacifique, condescendante, traitable, pleine de miséricorde et de bons fruits, sans partialité, sans hypocrisie. Le fruit de justice se sème dans la paix par ceux qui pratiquent la paix.
 Responsorium breve Répons bref 
℟. In médio Ecclésiæ * Apéruit os eius. In médio. ℣. Et implévit eum Dóminus spíritu sapiéntiæ et intelléctus. * Apéruit os eius. Glória Patri. In médio. ℟. Au milieu de l'Eglise * Il leur a ouvert la bouche. Au milieu. ℣. Et le Seigneur les a rempli de l'Esprit de sagesse et d'intelligence. * Il leur a ouvert la bouche. Gloire au Père. Au milieu.
Ant. O doctor óptime, Ecclésiæ sanctæ lumen, beáte N., divínæ legis amátor, deprecáre pro nobis Fílium Dei.Ant. O grand docteur, Lumière de la Sainte Eglise, bienheureux N., amateur de la loi divine, suppplie pour nous le Fils de Dieu.
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55) Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ.* Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a pris en considération l'humilité de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en moi de grandes choses, et Son nom est saint;
et misericórdia eius in progénies et progénies* timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur.
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum,* recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde:
sicut locútus est ad patres nostros,* Abraham et sémini eius in sæcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. O doctor óptime, Ecclésiæ sanctæ lumen, beáte N., divínæ legis amátor, deprecáre pro nobis Fílium Dei.Ant. O grand docteur, Lumière de la Sainte Eglise, bienheureux N., amateur de la loi divine, suppplie pour nous le Fils de Dieu.
PrecesPrières litaniques
Dóminum Iesum, quem Pater propter delícta nostra trádidit et propter
iustificatiónem nostram resúrgere vóluit, deprecémur dicéntes:
Invoquons le Seigneur Jésus, livré par le Père pour nos péchés et ressuscité par Lui pour notre justification, en disant :
Miserére pópuli tui, Dómine. Seigneur, aie pitié de Ton peuple.
Exáudi, quǽsumus, Dómine, súpplicum preces et confiténtium tibi parce
peccátis,
ut páriter nobis indulgéntiam tríbuas benígnus et pacem.
Qui per Apóstolum dixísti: «Ubi abundávit peccátum, superabundávit grátia»,
multa débita nostra lárgiter dimítte.
Multum quidem peccávimus, Dómine, sed tuam confitémur misericórdiam
infinítam:
convérte nos et convertémur.
Salvum fac pópulum tuum, Dómine, a peccátis eius,
et beneplácitum tibi sit in ipso.
Qui latróni, te salvatórem confiténti, paradísum aperuísti,
noli defúnctis nostris cæli cláudere portas.
Écoute, nous T'en suppions, Seigneur, nos supplications, pardonne les péchés de ceux qui les reconnaissent,
et, dans Ta bonté, accorde-nous le pardon et la paix.
Toi qui, par l'Apôtre, nous as appris que si le péché grandit, la grâce surabonde,
remets-nous nos nombreuses dettes.
Nous avons beaucoup péché, Seigneur, mais nous avons confiance en Ton infinie miséricorde ;
Reviens vers nous, afin que nous puissions devenir toi.
Sauve Ton peuple, Seigneur, de ses péchés
et sois bon envers nous.

Toi qui as ouvert les portes du paradis au voleur repentant, qui t'as reconnu comme un sauveur,
ouvre-les aussi pour nos morts.
Pater nosterNotre père
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum; qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie; Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra, et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris; comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem; et ne nous abandonne pas dans l'épreuve ;
sed líbera nos a malo. mais libère nous du malin.
Da, quǽsumus, omnípotens Deus, ut, beáti Bonaventúræ epíscopi natalícia celebrántes, et ipsíus proficiámus eruditióne præclára, et caritátis ardórem iúgiter æmulémur. Per Dóminum. Nous T'en prions, Dieu tout puissant, tandis que nous célébrons l'anniversaire du bienheureux Bonnaventure, évêque, accorde-nous de mettre à profit les richesses de son enseignement, et de prendre continuellement pour modèle sa brûlante charité.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et cum spíritu tuo. ℟. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus. Que le Dieu tout puissant vous bénisse, le Père, et le Fils et le Saint Esprit.
℟. Amen. ℟. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
℣. Ite in pace. ℣. Allez en paix.
℟. Deo grátias. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.