Quelques règles de traduction du latin au français sur ce site

Chers amis usagers de ce site et internautes de passage. Vous avez remarqué qu’il y a désormais en haut et à droite de la page, au dessus du petit module indiquant le calendrier liturgique, un petit interrupteur qui permet de passer la plupart des pages en mode « édition ». Oui c’est le retour d’une fonctionnalité qui existait jadis sur www.societaslaudis.org et qui était il est vrai, très pénible à utiliser.

C’est désormais beaucoup plus facile et pratique. Je suis sûr que beaucoup d’entre vous seront heureux de proposer des corrections et sauront apporter leur valeur ajoutée à ce travail.

Archives départementales de la Manche

Je vous invite donc à contribuer, pour corriger certaines fautes de traduction, de frappe ou même pour proposer des traductions pour les textes qui n’en ont pas encore.

Pour cela voici les règles qui sont applicables pour les traductions, en vue de proposer des textes relativement unifiés quant au style :

  • Dieu est tutoyé. Tous les pronoms divins prennent une majuscule.
  • Les saints sont vouvoyés, y compris la bienheureuse Vierge Marie, et leurs pronoms sont toujours en minuscule.
  • Les traductions cherchent à se rapprocher le plus possible du latin ; en aucun cas il s’agira de coller ici des textes issus d’une version hébraïque de la bible, ou provenant de l’AELF.
  • Les textes français de référence pour les lectures et autre psaumes moyennant adaptations, sont : la bible Fillion, la bible Glaire.
  • Les textes latins de référence pour les différents textes présentés ici sont : la bible néo-vulgate, la bible vulgate sixto-clémentine, et pour les textes des propres des chants, très souvent, des textes bibliques  plus anciens.

6 thoughts on “Quelques règles de traduction du latin au français sur ce site”

  1. Bonjour,

    Très beaux critères ; cependant, pour être honnête, je ne vois pas l’intérêt de tutoyer Dieu si l’on vouvoie les saints et les ministres. A mon sens, il faut ou bien tutoyer tout le monde, ou bien vouvoyer tout le monde (Dieu et les créatures).

    Socrate d’Aquin

    1. C’est l’usage liturgique. Il faudrait alors avec ces critères également tutoyer avec minuscule le prêtre ?). Le tutoiement de majesté est une réalité de la langue française, qui a du sens. En tout cas c’est ce sens là qui a été retenu pour la liturgie en français, et cela permet de distinguer Dieu de Ses saints…

      1. Je ne suis pas contre le tutoiement de Dieu ; je trouve juste paradoxal qu’on tutoie le maître et qu’on vouvoie les serviteurs…
        Sinon, si vous avez besoin de traducteurs, je puis vous venir en aide (j’ai commencé pour mon compte personnel une traduction française du psautier latin).

        1. Merci à vous. Vos contributions seront précieuses. Même un simple « contrôle qualité » (fautes de frappe, incohérences) sur des textes déjà traduits rend de grands services.

  2. Ancienne secrétaire de rédaction aux éditions du Carmel, j’ai gardé mes réflexes dans les lectures. C’est donc avec plaisir que je vous propose mes modestes services en vous mentionnant les éventuelles coquilles.
    Un grand merci pour ce site complet, dans lequel je me trouve enfin en paix avec la prière des Heures,les hymnes par exemple.
    Belle semaine de la Passion, semaine Sainte, Triduum.
    Marie

    1. Merci pour votre aide qui sera précieuse pour remplir nos objectifs, qui j’espère ne sont pas trop ambitieux. Mais peut être que le temps dégagé par le confinement pourra être mis à profit et faire avancer les choses ! Bonne semaine sainte cloîtrée (!) qui approche.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.