℣. Deus, ✠ in adiutórium meum inténde.
℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína.
℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio,  et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia.
Alléluia.
Hymnus
Hymne
Pange, lingua, gloriósi
Chante, ô ma langue, le mystère
córporis mystérium,
De ce corps très glorieux
sanguinísque pretiósi,
Et de ce sang si précieux
quem in mundi prétium
Que le Roi des nations
fructus ventris generósi
Issu d'une noble lignée
Rex effúdit géntium.
Versa pour le prix de ce monde
Nobis datus, nobis natus
Fils d'une mère toujours vierge
ex intácta Vírgine,
Né pour nous, à nous donné,
et in mundo conversátus,
Et dans ce monde ayant vécu,
sparso verbi sémine,
Verbe en semence semé,
sui moras incolátus
Il conclut Son temps d'ici-bas
miro clausit órdine.
Par une action incomparable :
In suprémæ nocte cenæ
La nuit de la dernière Cène,
recúmbens cum frátribus,
A table avec Ses amis,
observáta lege plene
Ayant pleinement observé
cibis in legálibus,
La Pâque selon la loi,
cibum turbæ duodénæ
De Ses propres mains Il S'offrit
se dat suis mánibus.
En nourriture aux douze Apôtres.
Verbum caro panem verum
Le Verbe fait chair, par Son verbe,
verbo carnem éfficit,
Fait de Sa chair le vrai pain;
fitque sanguis Christi merum,
Le sang du Christ devient boisson;
et, si sensus déficit,
Nos sens étant limités,
ad firmándum cor sincérum
C'est la foi seule qui suffit
sola fides súfficit.
pour affermir les coeurs sincères.
Tantum ergo sacraméntum
Il est si grand, ce sacrement !
venerémur cérnui,
Adorons-Le, prosternés.
et antíquum documéntum
Que s'effacent les anciens rites
novo cedat rítui;
Devant le culte nouveau !
præstet fides suppleméntum
Que la foi vienne suppléer
sénsuum deféctui.
Aux faiblesses de nos sens !
Genitóri Genitóque
Au Père et au Fils qu'Il engendre
laus et iubilátio,
Louange et joie débordante,
salus, honor, virtus quoque
Salut, honneur, toute-puissance
sit et benedíctio;
Et toujours bénédiction !
procedénti ab utróque
A l'Esprit qui des deux procède
compar sit laudátio. Amen.
soit rendue même louange. Amen.
Ant. 1. Miserátor Dóminus escam dedit timéntibus se in memóriam suórum mirabílium.
Ant. 1. Le Seigneur miséricordieux a donné en mémoire de Ses merveilles, une nourriture à ceux qui Le craignent.
Psalmus 110 (111)
Psaume 110 (111)
Magna opera Domini
Les oeuvres du Seigneur sont grandes
Magna et mirabilia opera tua, Domine Deus omnipotens (Ap 15, 3).
Grandes et merveilleuses Tes oeuvres, Seigneur, Dieu tout puissant (Ap 15, 3).
Confitébor Dómino in toto corde meo, * in consílio iustórum et congregatióne.
Je Te louerai, Seigneur, de tout mon coeur, au conseil des justes et dans l'assemblée.
Magna ópera Dómini, * exquirénda ómnibus, qui cúpiunt ea.
Grandes sont les oeuvres du Seigneur ; parfaitement conforme à toutes Ses volontés.
Decor et magnificéntia opus eius, * et iustítia eius manet in sǽculum sǽculi.
Son oeuvre est louange et magnificence, et Sa justice demeure dans les siècles des siècles.
Memóriam fecit mirabílium suórum, * miséricors et miserátor Dóminus.
Il a fait un mémorial de ses merveilles, le Seigneur miséricordieux et compatissant ;
Escam dedit timéntibus se; * memor erit in sǽculum testaménti sui.
Il a donné une nourriture à ceux qui Le craignent. * Il Se souviendra à jamais de Son alliance.
Virtútem óperum suórum annuntiávit pópulo suo, ut det illis hereditátem géntium; * ópera mánuum eius véritas et iudícium.
Il annoncera la puissance de Ses oeuvres à Son peuple, afin de leur donner l'héritage des nations : * les oeuvres de Ses mains sont vérité et justice.
Fidélia ómnia mandáta eius, confirmáta in sǽculum sǽculi, * facta in veritáte et æquitáte.
Tous Ses commandements sont fidèles, confirmés dans les siècles des siècles, faits selon la vérité et l'équité.
Redemptiónem misit pópulo suo, * mandávit in ætérnum testaméntum suum.
Il en a envoyé la rédemption à Son peuple : il a établi pour l'éternité Son alliance.
Sanctum et terríbile nomen eius. * Inítium sapiéntiæ timor Dómini,
Saint et terrible est Son nom ; le commencement de la sagesse est la crainte du Seigneur.
intelléctus bonus ómnibus faciéntibus ea; * laudátio eius manet in sǽculum sǽculi.
La bonne intelligence est à tous ceux qui agissent de la sorte; Sa louange demeure dans les siècles des siècles.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Miserátor Dóminus escam dedit timéntibus se in memóriam suórum mirabílium.
Ant. Le Seigneur miséricordieux a donné en mémoire de Ses merveilles, une nourriture à ceux qui Le craignent.
Ant. 2. Qui pacem ponit fines Ecclésiæ, fruménti ádipe sátiat nos Dóminus.
Ant. 2. Celui qui dans la paix établit les frontières de l'Eglise, le Seigneur, nous rassasie de la fleur du froment.
Psalmus 147 (147B)
Psaume 147 (147B)
Instauratio Ierusalem
Instauration de Jerusalem
Veni, ostendam tibi sponsam uxorem Agni (Ap 21, 9).
Viens, je te montrerai, l'épouse, la femme de l'Agneau (Ap 21, 9).
Lauda, Ierúsalem, Dóminum; * colláuda Deum tuum, Sion.
Jérusalem, célèbre le Seigneur; Sion, loue ton Dieu.
Quóniam confortávit seras portárum tuárum, * benedíxit fíliis tuis in te.
Car Il affermit les verrous de tes portes, Il bénit tes fils au milieu de toi.
Qui ponit fines tuos pacem * et ádipe fruménti sátiat te.
Il assure la paix à tes frontières, Il te rassasie de la fleur du froment.
Qui emíttit elóquium suum terræ, * velóciter currit verbum eius.
Il envoie Ses ordres à la terre ; Sa parole court avec vitesse.
Qui dat nivem sicut lanam, * pruínam sicut cínerem spargit.
Il fait tomber la neige comme de la laine, Il répand le givre comme de la cendre.
Mittit crystállum suam sicut buccéllas; * ante fáciem frígoris eius quis sustinébit?
Il jette Ses glaçons par morceaux ; qui peut tenir devant Ses frimas ?
Emíttet verbum suum et liquefáciet ea, * flabit spíritus eius, et fluent aquæ.
Il envoie Sa parole, et Il les fond, Il fait souffler Son vent, et les eaux coulent.
Qui annúntiat verbum suum Iacob, * iustítias et iudícia sua Israel.
C'est Lui qui a révélé Sa parole à Jacob, Ses lois et Ses ordonnances à Israël.
Non fecit táliter omni natióni, * et iudícia sua non manifestávit eis.
Il n'a pas fait de même pour toutes les autres nations ; elles ne connaissent pas Ses ordonnances.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Qui pacem ponit fines Ecclésiæ, fruménti ádipe sátiat nos Dóminus.
Ant. Celui qui dans la paix établit les frontières de l'Eglise, le Seigneur, nous rassasie de la fleur du froment.
Ant. 3. Amen, amen dico vobis: Si quid petiéritis Patrem in nómine meo, dabit vobis allelúia.
Ant. 3. En vérité, en vérité Je vous le dis, tout ce que vous demanderez à Mon Père, Il vous le donnera, alléluia.
Canticum (Eph 1, 3-10)
Cantique (Eph 1, 3-10)
De Deo salvatore
Au Dieu sauveur
Benedíctus Deus et Pater Dómini nostri Iesu Christi, * qui benedíxit nos in omni benedictióne spiritáli in cæléstibus in Christo,
Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis dans le Christ de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les cieux,
sicut elégit nos in ipso ante mundi constitutiónem, ut essémus sancti et immaculáti * in conspéctu eius in caritáte,
c'est en Lui qu'il nous a choisis dès avant la création du monde, pour que nous soyons saints et immaculés devant Lui dans la charité,
qui prædestinávit nos in adoptiónem filiórum per Iesum Christum in ipsum, * secúndum beneplácitum voluntátis suæ,
nous ayant, dans Son amour, prédestinés à être Ses fils adoptifs par Jésus-Christ, selon Sa libre volonté,
in laudem glóriæ grátiæ suæ, * in qua gratificávit nos in Dilécto,
en faisant ainsi éclater la gloire de Sa grâce, par laquelle Il nous a rendus agréables à Ses yeux en Son [Fils] bien-aimé.
in quo habémus redemptiónem per sánguinem eius, * remissiónem peccatórum,
C'est en Lui que nous avons la rédemption acquise par Son sang, la rémission des péchés,
secúndum divítias grátiæ eius, qua superabundávit in nobis * in omni sapiéntia et prudéntia,
selon la richesse de Sa grâce, que Dieu a répandue abondamment sur nous en toute sagesse et intelligence,
notum fáciens nobis mystérium voluntátis suæ, * secúndum beneplácitum eius,
en nous faisant connaître le mystère de Sa volonté, selon le libre dessein que s'était proposé Sa bonté,
quod propósuit in eo, * in dispensatiónem plenitúdinis témporum:
pour le réaliser lorsque la plénitude des temps serait accomplie :
recapituláre ómnia in Christo, * quæ in cælis et quæ in terra.
à savoir, de réunir toutes choses en Jésus-Christ, celles qui sont dans les cieux et celles qui sont sur la terre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Amen, amen dico vobis: Si quid petiéritis Patrem in nómine meo, dabit vobis allelúia.
Ant. En vérité, en vérité Je vous le dis, tout ce que vous demanderez à Mon Père, Il vous le donnera, alléluia.
Lectio brevis (1 Cor 10, 16-17)
Lecture brève (1 Cor 10, 16-17)
Calix benedictiónis, cui benedícimus, nonne communicátio sánguinis Christi est? Et panis, quem frángimus, nonne communicátio córporis Christi est? Quóniam unus panis, unum corpus multi sumus, omnes enim de uno pane participámur.
Le calice de bénédiction, que nous bénissons, n'est-il pas une communion au sang du Christ? Et le pain, que nous rompons, n'est-il pas une communion au corps du Christ? Puisqu'il y a un seul pain, nous formons un seul corps, tout en étant plusieurs; car nous participons tous à un même pain.
 Responsorium breve
Répons bref 
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55)
Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino
Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat ✠ * ánima mea Dóminum,
Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo,
et mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ. * Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes,
parce qu'Il a pris en considération l'humilité de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius,
parce que Celui qui est puissant a fait en moi de grandes choses, et Son nom est saint,
et misericórdia eius in progénies et progénies * timéntibus eum.
et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui;
Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur ;
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles;
Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles ;
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes.
Il a comblé de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum, * recordátus misericórdiæ,
Il a relevé Israël, Son enfant, Se souvenant de Sa miséricorde,
sicut locútus est ad patres nostros, * Abraham et sémini eius in sǽcula.
selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Preces
Prières litaniques
Ætérno Patri, cuius misericórdia in pópulum suum magnificáta est usque ad cælos, exsultántibus córdibus acclamémus:
Acclamons d'un cœur joyeux le Père éternel dont la miséricorde envers Son peuple est magnifiée jusqu'aux cieux :
Læténtur omnes, qui sperant in te, Dómine.
Que se rejouissent tous ceux qui espèrent en Toi, Seigneur.
Dómine, qui misísti Fílium tuum non ut iúdicet mundum, sed ut salvétur mundus
per ipsum,
da ut mors eius gloriósa in nobis fructum suum áfferat copiósum.
Qui sacerdótes tuos minístros Christi et tuórum constituísti mysteriórum
dispensatóres,
ipsis concéde cor fidéle, sciéntiam et caritátem.
Quos vocásti ad castitátem propter regnum cælórum,
fac ut intemeráta fidelitáte Fílium tuum sequántur.
Qui hóminem ab inítio másculum et féminam creásti,
omnes serva famílias in amóre sincéro.
Qui, per Christi oblatiónem, hóminum peccáta abstulísti,
ómnibus defúnctis remissiónem tríbue peccatórum.
Seigneur, Tu as envoyé Ton Fils dans le monde pour être son sauveur et non son juge,
permets que Sa mort glorieuse nous donne le salut.
Tu as constitué Tes prêtres pour être les ministres du Christ et les intendants de Tes mystères,
remplis-les de fidélité, de sagesse et d'amour.
Ceux que Tu as appelé à la chasteté pour le royaume des cieux,
laisse-les suivre dans la fidélité Ton Fils.
Toi qui dès le commencement as créé l'humain, homme et femme,
garde toutes les familles unies dans un amour sincère.
Toi qui par l'oblation du Christ as délié l'homme de ses péchés,
efface les péchés de tous les défunts.
Pater noster, qui es in cælis:
Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum;
que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;
qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.
que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;
Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,
et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;
comme nous remettons nous-mêmes à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;
et ne nous abandonne pas dans l'épreuve ;
sed líbera nos a malo.
mais libère nous du mauvais.
Postea dicitur immediate et sine orémus oratio propria, cum conclusione longiore.
Après cela on dit immédiatement et sans "Prions" l'oraison propre, avec la conclusion longue.
Deus, qui nobis sub sacraménto mirábili passiónis tuæ memóriam reliquísti, tríbue, quǽsumus, ita nos Córporis et Sánguinis tui sacra mystéria venerári, ut redemptiónis tuæ fructum in nobis iúgiter sentiámus.
Dieu, qui nous as laissé sous un Sacrement admirable le mémorial de Ta passion, daigne nous accorder la grâce de révérer les sacrés mystères de Ton Corps et de Ton Sang, de manière à ressentir toujours en nous le fruit de Ta rédemption.
Dóminus vobíscum.
Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et cum spíritu tuo.
℟. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que Dieu tout puissant vous bénisse, le Père, et le Fils et le Saint Esprit.
℟. Amen.
℟. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa.
Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio:
Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
℣. Ite in pace. ℟. Deo grátias.
℣. Allez en paix. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur:
En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut