Introitus
Introït
Sedulius
annotation: 2; %% (f3) SAl(ce!fg)ve(f.) *(,) san(f)cta(fe) Pa(f!gwh_f)rens,(f.) (;) e(ef)ní(hhi)xa(h) pu(h)ér(h)pe(h)ra(hiHG') Re(hggfg)gem,(gf..) (:) qui(eh) cae(h)lum(hhh) ter(fe~)rám(f!hhf/gf)que(ef) re(fhhfgv_[oh:h]F~E~)git(fe..) (;) in(ef) saé(hh)cu(hi)la(f.) (,) sae(f!h'i)cu(hiHG')ló(hggfg)rum.(gf..) (::) T. P. Al(ef'h~)le(h_g)lú(hih){ia},(hhhffe.) (,) al(fh~)le(hghf)lú(f_[oh:h]g_[oh:h]f_[oh:h]){ia}.(f.) (::) Ps. E(e)ru(fe)ctá(eh)vit(h) cor(h) me(h)um(hg) ver(hi)bum(i) bo(hi)num :(h.) *(:) di(hf)co(fh) e(h)go(h) ó(h)pe(h')ra(i) me(hf)a(h) re(ge)gi.(fgf.) (::) Gló(e)ri(fe)a(eh) Pa(h)tri.(h) (::) E(h') u(i) o(hf) u(h) a(ge) e.(fgf.) (::)
annotation: 2; %% (f3) SAl(ce!fg)ve(f.) *(,) san(f)cta(fe) Pa(f!gwh_f)rens,(f.) (;) e(ef)ní(hhi)xa(h) pu(h)ér(h)pe(h)ra(hiHG') Re(hggfg)gem,(gf..) (:) qui(eh) cae(h)lum(hhh) ter(fe~)rám(f!hhf/gf)que(ef) re(fhhfgv_[oh:h]F~E~)git(fe..) (;) in(ef) saé(hh)cu(hi)la(f.) (,) sae(f!h'i)cu(hiHG')ló(hggfg)rum.(gf..) (::) T. P. Al(ef'h~)le(h_g)lú(hih){ia},(hhhffe.) (,) al(fh~)le(hghf)lú(f_[oh:h]g_[oh:h]f_[oh:h]){ia}.(f.) (::) Ps. E(e)ru(fe)ctá(eh)vit(h) cor(h) me(h)um(hg) ver(hi)bum(i) bo(hi)num :(h.) *(:) di(hf)co(fh) e(h)go(h) ó(h)pe(h')ra(i) me(hf)a(h) re(ge)gi.(fgf.) (::) Gló(e)ri(fe)a(eh) Pa(h)tri.(h) (::) E(h') u(i) o(hf) u(h) a(ge) e.(fgf.) (::)
SALVE, sancta parens, eníxa puérpera Regem: qui cælum terrámque regit in sǽcula sæculórum. (T. P. Allelúia, allelúia.) Ps. 44, 2 Eructávit cor meum verbum bonum: dico ego ópera mea Regi. ℣. Glória Patri.
Salut, ô Mère sainte ; mère qui avez enfanté le Roi qui régit le ciel et la terre dans les siècles des siècles. (T.P. Alléluia, alléluia). Ps. 44,2 De mon coeur a jailli une heureuse parole : je dédis mes oeuvres au Roi. ℣. Gloire au Père.
(c4) KY(g')ri(h)e(igkvJI'HG.) *(,) e(hg)lé(hih')i(h)son.(g.) bis.(::) Chri(g)ste(gegvFED.) e(f)lé(e')i(f)son.(g.) bis.(::) Ký(g')ri(h)e(igkvJI'HG.) (,) e(hg)lé(hih')i(h)son.(g.) (::) Ký(g')ri(h)e(igkvJI'HG'gegvFED.) ~~~~~~~~~~~~~~~~~~*() e(f)lé(e')i(f)son.(g.) (::)
(c4) KY(g')ri(h)e(igkvJI'HG.) *(,) e(hg)lé(hih')i(h)son.(g.) bis.(::) Chri(g)ste(gegvFED.) e(f)lé(e')i(f)son.(g.) bis.(::) Ký(g')ri(h)e(igkvJI'HG.) (,) e(hg)lé(hih')i(h)son.(g.) (::) Ký(g')ri(h)e(igkvJI'HG'gegvFED.) ~~~~~~~~~~~~~~~~~~*() e(f)lé(e')i(f)son.(g.) (::)
Collecta
Collecte
Famulórum tuórum, quǽsumus, Dómine, delíctis ignósce, ut, qui tibi placére de nostris áctibus non valémus, Genetrícis Fílii tui intercessióne salvémur.
La faute de tes serviteurs, nous te prions, Seigneur, de nous pardonner, afin que nous qui sommes incapables de te plaire par nos actes, soyons sauvés par l'intercession de la génitrice de ton Fils.
Lectio I
Ière lecture
Léctio libri Apocalypsis beati Ioannis apostoli (21,1-5a)
Ego, Ioannes, vidi cælum novum et terram novam; primum enim cælum et prima terra abiérunt, et mare iam non est. Et civitátem sanctam Ierusálem novam vidi descendéntem de cælo a Deo, parátam sicut sponsam ornátam viro suo. Et audívi vocem magnam de throno dicéntem: “Ecce tabernáculum Dei cum homínibus! Et habitábit cum eis, et ipsi pópuli eíus erunt, et ipse Deus cum eis erit eórum Deus; et abstérget omnem lácrimam ab óculis eórum, et mors ultra non erit, neque luctus neque clamor neque dolor erit ultra, quia prima abiérunt.” Et dixit, qui sedébat super throno: “Ecce nova fácio ómnia.”
Moi, Jean, je vis un ciel nouveau et une terre nouvelle ; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’existait plus. Et moi, Jean, je vis la cité sainte, la Jérusalem nouvelle, qui descendait du ciel, d’auprès de Dieu, prête comme une épouse qui s’est parée pour son époux. Et j’entendis une voix forte venant du trône, qui disait : Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes, et il habitera avec eux ; et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux, comme leur Dieu ; et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort n’existera plus, et il n’y aura plus ni deuil (mort), ni cri, ni douleur, car ce qui était autrefois a disparu (les premières choses sont passées). Alors celui qui était assis sur le trône dit : Voici, je vais faire toutes choses nouvelles.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias.
Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale
Graduel
Ps. 44, 12
℟. Concupívit Rex decórem tuum, quóniam ipse est Dóminus Deus tuus. ℣. Ibid., 11 Audi, fília, et vide, et inclína aurem tuam.
℟. Le roi s’est épris de votre beauté, car Il est le Seigneur, votre Dieu. ℣. Écoutez, ma fille, voyez et prêtez l’oreille.
Allelúia
Alléluia
Ps. 44, 5
Ps 44,5
℟. Allelúia. ℣. Spécie tua et pulchritúdine tua inténde, próspere procéde, et regna.
℟. Alléluia. ℣. Avec Ta gloire et Ta majesté, avance, marche victorieusement, et règne.
Evangelium
Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (11,27-28)
In illo tempore: Loquente Iesu ad turbas, extóllens vocem quædam múlier de turba dixit illi: “Beátus venter, qui te portávit, et úbera, quæ suxísti!” At ille dixit: “Quinímmo beáti, qui áudiunt verbum Dei et custódiunt!”
En ce temps là : alors que Jésus parlait aux foules, une femme, élevant la voix du milieu de la foule, lui dit : Heureux le sein qui T'a porté, et les mamelles qui T'ont allaité. Mais il dit : Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la gardent.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe.
Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Quando vero anno A hoc Evangelium dominica præcedenti iam lectum est, legitur hodie Mt 14, 22-36.
Lorsqu'à l'année A est lu l'Evangile du dimanche précédent, on lit aujourd'hui Mt 14, 22-36.
Offertorium
Offertoire
Luc. 1, 28
annotation: 8; %% (c3) A(gxdef!hvvFE'//gvFE)ve(e_[uh:l]f) *(,) Ma(fdf)rí(h_g//ijIH'hg/hf)a,(fe..) (;) grá(hhf!gwhefvED'C[ull:0]B.)(,)(ef/h.f!gwh)ti(h)a(g.) ple(hiHF.g/hiH//E.)(,)(fhFEf./ih/ijh)na :(hiih.0) (:) Dó(fvEDevDC'db.0/cd!effe)mi(de)nus(e.) (`) te(fe/hhe//ffdev.)(,)(de/f_de./df!hvGFE'f)cum :(fe..) (:) be(hi)ne(ih)dí(h'/jij)cta(h.f!gwh/ih) tu(he..) (,) in(ef) mu(fh)li(fe)é(e_[oh:h][ll:1]d/efD'C[ull:0]B.)(,)(cd/e_[oh:h][ll:1]d/f_e)ri(de)bus,(effe.) (;) al(fe~)le(fdf)lú(h_g/ijIH'hg/hf){ia}.(fe/fgffe.) (::)
annotation: 8; %% (c3) A(gxdef!hvvFE'//gvFE)ve(e_[uh:l]f) *(,) Ma(fdf)rí(h_g//ijIH'hg/hf)a,(fe..) (;) grá(hhf!gwhefvED'C[ull:0]B.)(,)(ef/h.f!gwh)ti(h)a(g.) ple(hiHF.g/hiH//E.)(,)(fhFEf./ih/ijh)na :(hiih.0) (:) Dó(fvEDevDC'db.0/cd!effe)mi(de)nus(e.) (`) te(fe/hhe//ffdev.)(,)(de/f_de./df!hvGFE'f)cum :(fe..) (:) be(hi)ne(ih)dí(h'/jij)cta(h.f!gwh/ih) tu(he..) (,) in(ef) mu(fh)li(fe)é(e_[oh:h][ll:1]d/efD'C[ull:0]B.)(,)(cd/e_[oh:h][ll:1]d/f_e)ri(de)bus,(effe.) (;) al(fe~)le(fdf)lú(h_g/ijIH'hg/hf){ia}.(fe/fgffe.) (::)
Ave, María, grátia plena: Dóminus tecum: benedícta tu in muliéribus, allelúia.
Je vous salue, Marie, pleine de grâce : le Seigneur est avec vous : vous êtes bénie entre les femmes, alléluia.
Super oblata
Sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:
Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.
Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet:
Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.
Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Propítius Dómine, quǽsumus, hæc dona sanctífica, et, hóstiæ spiritális oblatióne suscépta, nosmetípsos tibi pérfice munus ætérnum.
Sois propice, nous T'en prions, Seigneur, et sanctifie ces dons, accepte l'oblation de ce sacrifice spirituel, et qu'il nous transforme en oblation perpétuelle.
Dóminus vobíscum. ℟. Et cum spíritu tuo. ℣. Sursum corda. ℟. Habémus ad Dóminum. ℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro. ℟. Dignum et iustum est.
Le Seigneur soit avec vous ℟. Et avec votre esprit. ℣. Haut les cœurs. ℟. Nous les avons dans le Seigneur. ℣. Rendons grâces au Seigneur notre Dieu. ℟. Cela est juste et bon.
Præfatio I de beata Maria Virgine
Ière préface de la bienheureuse Vierge Marie
De Maternitate beatæ Mariæ Virginis
De la maternité de la bienheureuse Vierge Marie
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus:
Vraiment il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous toujours et partout de Te rendre grâces : Seigneur, Père saint, Dieu tout puissant et éternel : par le Christ, notre Seigneur.
Et te in festivitáte beátæ Maríæ semper Vírginis collaudáre, benedícere et prædicáre. Quæ et Unigénitum tuum Sancti Spíritus obumbratióne concépit, et, virginitátis glória permanénte, lumen ætérnum mundo effúdit, Iesum Christum Dóminum nostrum.
Et de Te louer, Te bénir et Te prêcher à l'occasion de la fête de la bienheureuse Marie, toujours vierge. Parce qu'elle a conçu Ton Fils unique à travers l'œuvre du Saint-Esprit et, sans perdre la gloire de sa virginité, a jeté une lumière éternelle sur le monde, Jésus-Christ, notre Seigneur.
Per quem maiestátem tuam laudant Angeli, adórant Dominatiónes, tremunt Potestátes. Cæli cælorúmque Virtútes, ac beáta Séraphim, sócia exsultatióne concélebrant.
Lui par qui les anges louent Ta majesté, adorent les dominations et tremblent les puissances. Les cieux des cieux, les vertus et les bienheureux séraphins Te célèbrent unis dans l'exultation.
Cum quibus et nostras voces ut admítti iúbeas, deprecámur, súpplici confessióne dicéntes:
C'est avec eux que nos voix pour que nous y soyons associés, nous T'en supplions, disant humblement Tes louanges:
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth...
Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
(f3) SAn(fhGF'Ef)ctus,(f.) *(,) San(kxfh!jjk)ctus,(j.) (,) San(jh/i_[oh:h]fhvGF'Ef)ctus(f.) (;) Dó(c)mi(ef)nus(f) De(hg)us(f') Sá(e)ba(ef)oth.(f.) (:) Ple(f)ni(hj) sunt(j.) cae(j)li(i') et(g) ter(hg)ra(f.) (,) gló(e)ri(gf)a(ghg) tu(f.)a.(f.) (:) Ho(c)sán(ef~)na(f.) in(j) ex(ih)cél(i_[oh:h]fhvGF'Ef)sis.(f.) (:) Be(f)ne(hj)dí(j)ctus(i') qui(g) ve(hg)nit(f.) (,) in(e) nó(gf)mi(g)ne(hg) Dó(f)mi(ef)ni.(f.) (:) Ho(c)sán(ef~)na(f.) in(j) ex(ih)cél(i_[oh:h]fhvGF'Ef)sis.(f.) (::)
(f3) SAn(fhGF'Ef)ctus,(f.) *(,) San(kxfh!jjk)ctus,(j.) (,) San(jh/i_[oh:h]fhvGF'Ef)ctus(f.) (;) Dó(c)mi(ef)nus(f) De(hg)us(f') Sá(e)ba(ef)oth.(f.) (:) Ple(f)ni(hj) sunt(j.) cae(j)li(i') et(g) ter(hg)ra(f.) (,) gló(e)ri(gf)a(ghg) tu(f.)a.(f.) (:) Ho(c)sán(ef~)na(f.) in(j) ex(ih)cél(i_[oh:h]fhvGF'Ef)sis.(f.) (:) Be(f)ne(hj)dí(j)ctus(i') qui(g) ve(hg)nit(f.) (,) in(e) nó(gf)mi(g)ne(hg) Dó(f)mi(ef)ni.(f.) (:) Ho(c)sán(ef~)na(f.) in(j) ex(ih)cél(i_[oh:h]fhvGF'Ef)sis.(f.) (::)
(f3) A(ce)gnus(fh) De(ghG'F)i,(f.) *(,) qui(g) tol(ihi)lis(hg) pec(fj)cá(jji)ta(hg) mun(fg~)di :(g.) (;) mi(g)se(gfh)ré(hg)re(ef) no(f.)bis.(f.) (::) A(c')gnus(e) De(fe)i,(f.) *(,) qui(f) tol(fg)lis(f) pec(fe)cá(eg)ta(g) mun(ff)di :(e.) (;) mi(f)se(fe)ré(fg)re(g) no(f.)bis.(f.) (::) A(ce)gnus(fh) De(ghG'F)i,(f.) *(,) qui(g) tol(ihi)lis(hg) pec(fj)cá(jji)ta(hg) mun(fg~)di :(g.) (;) do(g)na(gfh) no(hg)bis(ef) pa(f.)cem.(f.) (::)
(f3) A(ce)gnus(fh) De(ghG'F)i,(f.) *(,) qui(g) tol(ihi)lis(hg) pec(fj)cá(jji)ta(hg) mun(fg~)di :(g.) (;) mi(g)se(gfh)ré(hg)re(ef) no(f.)bis.(f.) (::) A(c')gnus(e) De(fe)i,(f.) *(,) qui(f) tol(fg)lis(f) pec(fe)cá(eg)ta(g) mun(ff)di :(e.) (;) mi(f)se(fe)ré(fg)re(g) no(f.)bis.(f.) (::) A(ce)gnus(fh) De(ghG'F)i,(f.) *(,) qui(g) tol(ihi)lis(hg) pec(fj)cá(jji)ta(hg) mun(fg~)di :(g.) (;) do(g)na(gfh) no(hg)bis(ef) pa(f.)cem.(f.) (::)
Communio
Communion
annotation: 8; %% (c4) GLo(gg)ri(gh)ó(hvGF//g.h!iwjg)sa(g.) *(,) di(g!jj)cta(j) sunt(kij) de(h) te,(hvGF') Ma(h)rí(hjI'G)a :(g.) (:) qui(g)a(hih) fe(g)cit(e) ti(ffg)bi(gvFED.) () () ma(f/gh/jg)gna(g.) (,) qui(f) pot(ghg/h!jjh)ens(hig) est.(g.) (::)
annotation: 8; %% (c4) GLo(gg)ri(gh)ó(hvGF//g.h!iwjg)sa(g.) *(,) di(g!jj)cta(j) sunt(kij) de(h) te,(hvGF') Ma(h)rí(hjI'G)a :(g.) (:) qui(g)a(hih) fe(g)cit(e) ti(ffg)bi(gvFED.) () () ma(f/gh/jg)gna(g.) (,) qui(f) pot(ghg/h!jjh)ens(hig) est.(g.) (::)
Gloriósa dicta sunt de te, María: quia fecit tibi magna qui potens est.
Des choses glorieuses ont été dites de vous, Marie : parce que le Puissant vous a fait de grandes choses.
Post communionem
Post communion
Quos cælésti récreas múnere, perpétuo, Dómine, comitáre præsídio, et, quos fovére non désinis, dignos fíeri sempitérna redemptióne concéde.
Ceux que Tu as renouvelés par le don du ciel, accompagne-les toujours de Ton aide, Seigneur, et, puisque Tu continues à les réconforter, rends-les dignes de la rédemption éternelle.
Ad Missam lectam:
A la Messe lue :
Ant. ad introitum
Ant. à l'introït
Ps 69, 2.6
Deus, in adiutórium meum inténde; Dómine, ad adiuvándum me festína. Adiútor meus et liberátor meus es tu; Dómine, ne moréris.
O Dieu, viens à mon aide; Seigneur, hâte-Toi de me secourir. Mon secours et mon libérateur, c'est Toi ; Seigneur, ne tarde pas.
Ant. ad communionem
Ant. à la communion
Sap 16, 20
Panem de cælo dedísti nobis, Dómine, habéntem omne delectaméntum, et omnem sapórem suavitátis.
Tu as nourri Ton peuple de la nourriture des Anges, et Tu leur as donné du ciel un pain ayant en lui toutes les douceurs et tous les goûts exquis.
Vel: Io 6, 35
Ego sum panis vitæ, dicit Dóminus. Qui venit ad me non esúriet, et qui credit in me non sítiet.
Je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif, dit le Seigneur.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut