Decimo Kalendas Octobris, luna vigesima.
1. Sancti Pii de Pietrelcína (Francísci) Forgione, presbyteri ex Ordine Fratrum Minórum Capuccinórum, qui in convéntu oppíduli Sancti Ioánnis Rotúndi in Apúlia ad spiritálem moderatiónem fidélium et ad pæniténtium reconciliatiónem summópere inténdit, tanta erga egénos pauperésque providénti cura, ut hac die terrénam peregrinatiónem Christo crucifíxo vere configurátus compléret.
1. Mémoire de saint Pie de Pietrelcina, prêtre capucin, qui exerça très longtemps un ministère pastoral de miséricorde, de prière et de pénitence dans le même couvent de Saint Jean le Rond (San- Giovanni Rotondo) dans les Pouilles, y fit construire la Maison du soulagement de la souffrance, et y mourut en 1968, vraiment configuré au Christ en croix.
2. Commemorátio sanctórum Zacharíæ et Elísabeth, paréntum beáti Ioánnis Baptístæ, Præcursóris Dómini. Elísabeth, cum Maríam cognátam in domum suam suscepísset, repléta Spíritu Sancto matrem Dómini salutávit benedíctam inter mulíeres. Zacharías vero, sacérdos prophético spíritu replétus, fílio nato, laudávit Deum redemptórem et próximum prædicávit advéntum Christi, ex alto oriéntis.
2. Commémoraison des saints Zacharie et Élisabeth, les parents de saint Jean Baptiste, précurseur du Seigneur. Quand Élisabeth reçut chez elle Marie, sa cousine, elle fut remplie de l’Esprit Saint et salua la mère du Seigneur bénie entre toutes les femmes. Le prêtre Zacharie, rempli de l’Esprit des prophètes à la naissance de son fils, proclama la louange du Dieu rédempteur et annonça la venue prochaine du Christ, Soleil levant.
3. Romæ, commemorátio sancti Lini, papæ, cui, ut refert sanctus Irenæus, beáti Apóstoli Ecclésiæ in Urbe fundátæ episcopátus curam commisérunt quemque sibi sócium méminit beátus Paulus Apóstolus.
3. À Rome, commémoraison de saint Lin, pape, au Ier siècle. Comme le rapporte saint Irénée, les bienheureux Apôtres Pierre et Paul lui remirent la charge de l’Église fondée dans cette ville et l’Apôtre saint Paul fait mention de lui.
4. Miséni in Campánia, sancti Sóssii, diáconi et mártyris, qui, ut fert sanctus Symmachus papa, epíscopum suum morti subdúcere cúpiens, cum eo necem nanctus est ac pari prétio parem glóriam consecútus.
4. À Misène en Campanie, vers 305, saint Sossus, diacre et martyr. Selon ce que rapporte le pape saint Symmaque, Sossus voulut soustraire son évêque à la mort, mais fut massacré avec lui, et obtint, au même prix, la même gloire.
5. Ancónæ in Pjcéno Itáliæ, commemorátio sancti Constántii, qui, ecclésiæ mansionárius, magis humilitáte quam miraculórum grátia conspícuus éxstitit.
5. Dans les Marches, au Ve siècle, commémoraison de saint Constance, sacristain de l’église d’Ancône, plus illustre encore par son humilité que par ses miracles.
6*. In Hiénsi ínsula Scótiæ, sancti Adamnáni, presbyteri et abbátis, viri sciéntia Scripturárum óptime instrúcti unitatísque ac pacis stu-
6*. Dans l’île d’Iona en Écosse, l’an 704, saint Adamnan, prêtre et abbé. Doté d’une connaissance excellente des Écritures et très zélé pour l’unité et la paix, il réussit par sa parole à persuader un grand nombre en Écosse et en Irlande de suivre l’usage romain pour la célébration de Pâques.
diosíssimi, qui tarn in Scótia quam in Hibérnia románam consuetúdinem de Páschatis celebratióne multis prædicatióne sua suásit.
7*. En Afrique, après 881, les saints martyrs André, Jean, Pierre et Antoine, capturés à Syracuse par les Maures, déportés et suppliciés.
7. In Africa, sanctórum Andréæ, Ioánnis, Petri et Antónii, mártyrum, qui, Syracúsis capti, a Mauris deportáti sunt ac supplíciis affécti.
8*. À Venise, vers 1187, le bienheureux Pierre Acotanto, moine, qui refusa par humilité la charge d’abbé et préféra vivre reclus dans le cloître.
8*. Venétiis, beáti Petri Acotanto, mónachi, qui abbátis offícium humíliter recusávit et reclúsus vívere máluit in claustro.
9*. À Bologne en Émilie, en 1523, la bienheureuse Hélène Duglioli. Après son mariage, vécu en admirable concorde avec son mari, devenue veuve, elle mena une vie exemplaire.
9*. Bonóniæ in Æmília, beátæ Hélenæ Duglioli Dal1’O1io, quæ, post matrimónium in mirábili cum cóniuge concórdia, vídua effécta, exemplárem duxit vitam.
10*. Commémoraison des bienheureux Christophe, Antoine et Jean, martyrs à Tlaxcala au Mexique. Au temps de la première évangélisation de l’Amérique, ils adhérèrent avec joie à la foi chrétienne et, à cause de cela, furent battus à mort par leurs compatriotes, en 1527-1529.
10*. Tlaxcálæ in México, beatórum Christóphori, Antónii et Ioánnis, mártyrum, qui, témpore primæ Américæ evangelizatiónis, christiánæ fídei læti adhæsérunt, quaprópter a concívibus ad mortem cæsi sunt.
11*. À Montréal au Canada, l’an 1851, la bienheureuse Émilie Tavernier, religieuse. Après la mort de son mari et de ses enfants, elle se dévoua auprès des indigents et fonda la Congrégation des Sœurs de la Providence pour le service des orphelins, des vieillards et des aliénés.
11*. Marianópoli in Quebecénsi Cánadæ província, beátæ Maríæ Æmíliæ Tavernier, religiósæ, quæ, maríto filiísque orbáta, egénis assidéndo se dedit et Congregatiónem Sorórum a Providéntia fundávit pro órphanis, sénibus et mente captis ministrándis.
12*. À Kingston sur la Tamise, en 1588, le bienheureux Guillaume Way (ou Flower), prêtre et martyr. Sous la reine Élisabeth Ière, il fut condamné à mort parce que, prêtre, il était entré en Angleterre, et fut soumis au supplice de la pendaison.
12*. In loco Kingston ad Támesim in Anglia, beáti Guliélmi Way, presbyteri et mártyris, qui, sub Elísabeth regína Prima cápite damnátus quod sacérdos Angliam ingréssus petivísset, patíbulo suspénsus est.
13*. Dans la région de Valence en Espagne, durant la persécution menée contre l’Église au cours de la guerre civile, en 1936, le bienheureux martyrs : à Benisa, Vincent Ballester Far, prêtre.
13*. In vico Benisa in pago Valentíno in Hispánia, beáti Vincéntii Ballester Far, presbyteri et mártyris, qui, témpore persecutiónis, pro Christo egrégium perégit certámen.
14*. En Espagne, les bienheureuses Sophie Ximenez Ximenez, mère de famille, sa sœur religieuse Marie de la Purification et Marie-Josèphe del Rio Messa, toutes deux vierges du Carmel de la Charité
14*. In vico Benicalağ in eódem pago Hispániæ, beatórum Sóphiæ Ximénez Ximénez, matrisfamílias, Maríæ a Purificatióne a Sancto loseph Ximénez atque Maríæ Ioséphæ del Río Mesa, vírginum ex Institúto Sorórum Carmelitárum a Caritáte, mártyrum, quæ per agónem certáminis ad glóriam copiósam ductæ sunt.
15*. À Cracovie en Pologne, en 1940, la bienheureuse Bernardine (Marie) Jablonska, vierge, fondatrice de la Congrégation des Sœurs Servantes des pauvres, qui eut toujours le souci des pauvres et des malades.
15 . Cracóviæ in Polónia, beátæ Bernardínæ Jablonska, vírginis, quæ, Congregatiónis Sorórum Paupéribus Serviéntium fundátrix, pro paupéribus et ægrótis semper sollícita fuit.
16*. À Varsovie, en 1944, le bienheureux Joseph Stanek, prêtre de la Société de l’Apostolat catholique et martyr. Arrêté la veille, alors qu’il venait négocier la capitulation des insurgés de Varsovie, il fut pendu, en soutane, devant deux cents personnes.
16*. Varsáviæ item in Polónia, beáti Ioséphi Stanek, presbyteri e Societáte Apostolátus Cathólici et mártyris, qui, témpore belli, a persecutóribus fídei per suspéndii cruciátum martyrium perfécit.
Et álibi aliórum plurimórum sanctórum Mártyrum et Confessórum, atque sanctárum Vírginum.
Et en d'autres lieux, beaucoup de saints Martyrs, de Confesseurs et de  Vierges saintes.
℟. Deo grátias.
℟. Rendons grâces à Dieu.
℣. Pretiósa in conspéctu Dómini, (T.P. Allelúia.)
℟. Mors sanctórum eius, (T.P. Allelúia.)
℣. Elle est précieuse devant Dieu, (T.P. Alléluia.)
℟. La mort de Ses saints (T.P. Alléluia).
Lectio brevis (Rom 11, 16-18)
Lecture brève (Rom 11, 16-18)
Quod si primítiæ sanctæ sunt, et massa; et si radix sancta, et rami. Quod si áliqui ex ramis fracti sunt, tu autem, cum oleáster esses, insértus es in illis et consócius radícis pinguédinis olívæ factus es, noli gloriári advérsus ramos; quod si gloriáris, non tu radícem portas, sed radix te.
Si les prémices sont saintes, la masse l'est aussi ; et si la racine est sainte, les branches le sont aussi. Si quelques-uns des rameaux ont été brisés, et si toi, qui étais un olivier sauvage, tu as été enté parmi elles, et mis en participation avec la racine et la sève de l'olivier, ne te glorifie pas aux dépens des rameaux. Si tu te glorifies, sache que ce n'est pas toi qui portes la racine, mais que la racine te porte.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias.
Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Sancta María et omnes Sancti intercédant pro nobis ad Dóminum, ut nos mereámur ab eo adiuvári et salvári, qui vivit et regnat in sǽcula sæculórum. ℟. Amen.
Que sainte Marie et tous les Saints intercèdent pour nous auprès du Seigneur, afin que nous obtenions de Lui le secours et le salut, Lui qui vit pour les siècles des siècles. ℟. Amen.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur:
En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.
Et fidélium ánimæ per misericórdiam Dei requiéscant in pace. ℟. Amen.
Et que les âmes des fidèles par la miséricorde de Dieu reposent en paix. ℟. Amen.
℣. Ite in pace. ℟. Deo grátias.
℣. Allez en paix. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut