Evangile commenté du vendredi 1 octobre 2021

Feria VI Vendredi
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (10,13-16)
In illo tempore: Dixit Iesus: Væ tibi, Chorázin! Væ tibi, Bethsáida! Quia si in Tyro et Sidóne factæ fuíssent virtútes, quæ in vobis factæ sunt, olim in cilício et cínere sedéntes pæníterent. Verúmtamen Tyro et Sidóni remíssius erit in iudício quam vobis. Et tu, Caphárnaum, numquid usque in cælum exaltáberis? Usque ad inférnum demérgeris! Qui vos audit, me audit; et, qui vos spernit, me spernit; qui autem me spernit, spernit eum, qui me misit.” En ce temps là : Jésus dit : Malheur à toi, Corozaïn ! malheur à toi, Bethsaïde ! car si les miracles qui ont été faits au milieu de vous avaient été faits dans Tyr et dans Sidon, depuis longtemps elles auraient fait pénitence, revêtues d’un sac et assises dans la cendre. C’est pourquoi, au jugement, il y aura moins de rigueur pour Tyr et pour Sidon que pour vous. Et toi, Capharnaüm, qui as été élevée jusqu'au ciel, tu seras plongée jusque (au fond de) dans l’enfer. Celui qui vous écoute, m’écoute ; celui qui vous méprise, me méprise. Et celui qui me méprise, méprise celui qui m’a envoyé.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.

Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes