Evangile commenté du vendredi 24 juin 2022

Feria VI Vendredi
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam 15, 3-7
In illo témpore:
Ait Iesus ad Pharisáeos parábolam istam dicens: " Quis ex vobis homo, qui habet centum oves et si perdíderit unam ex illis, nonne dimíttit nonagínta novem in desérto et vadit ad illam, quæ períerat, donec invéniat illam? Et cum invénerit eam, impónit in úmeros suos gaudens et véniens domum cónvocat amícos et vicínos dicens illis: "Congratulámini mihi, quia invéni ovem meam, quæ períerat". Dico vobis: Ita gáudium erit in cælo super uno peccatóre pæniténtiam agénte quam super nonagínta novem iústis, qui non índigent pæniténtia.
En ce temps là : Jésus dit cette parabole aux Pharisiens : Quel est l’homme parmi vous qui a cent brebis, et qui, s’il en perd une, ne laisse les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert, pour s’en aller après celle qui est perdue, jusqu’à ce qu’il la trouve ? Et lorsqu’il l’a trouvée, il la met sur ses épaules avec joie ; et venant dans sa maison, il appelle ses amis et ses voisins, et leur dit : Réjouissez-vous avec moi, car j’ai trouvé ma brebis qui était perdue. Je vous le dis, il y aura de même plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui fait pénitence, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de pénitence.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.
Contenu indisponible pour aujourd'hui. Mise à jour en cours. Merci de votre patience.