Evangile commenté du mardi 12 juillet 2022

Feria III Mardi
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Mattháeum (11,20-24)
In illo témpore: Cœpit Iesus exprobráre civitátibus, in quibus factæ sunt plúrimæ virtútes eíus, quia non egíssent pæniténtiam: “Væ tibi, Chorázin! Væ tibi, Bethsáida! Quia si in Tyro et Sidóne factæ essent virtútes, quæ factæ sunt in vobis, olim in cilício et cínere pæniténtiam egíssent. Verúmtamen dico vobis: Tyro et Sidóni remíssius erit in die iudícii quam vobis. Et tu, Caphárnaum, numquid usque in cælum exaltáberis? Usque in inférnum descéndes! Quia si in Sodómis factæ fuíssent virtútes, quæ factæ sunt in te, mansíssent usque in hunc diem. Verúmtamen dico vobis: Terræ Sodomórum remíssius erit in die iudícii quam tibi.” En ce temps là : Jésus Se mit à adresser des reproches aux villes dans lesquelles avaient été opérés beaucoup de Ses miracles, parce qu’elles n’avaient pas fait pénitence. Malheur à toi, Corozaïn ; malheur à toi, Bethsaïde ; car si les miracles qui ont été faits au milieu de vous avaient été faits dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps qu’elles auraient fait pénitence dans le sac et la cendre. C’est pourquoi, Je vous le dis, au jour du jugement Tyr et Sidon seront traitées moins rigoureusement que vous. Et toi, Capharnaüm, t’élèveras-tu jusqu’au ciel ? Tu descendras jusqu’à l’enfer ; car si les miracles qui ont été faits au milieu de toi avaient été faits dans Sodome, elle subsisterait peut-être encore aujourd’hui. C’est pourquoi, Je vous le dis, au jour du jugement le pays de Sodome sera traité moins vigoureusement que toi.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Commentaire de l'Evangile par le TRP Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes.

Commentaire par Dom Paul Delatte (1848-1937), osb, abbé de saint Pierre de Solesmes