Messe du mercredi 13 octobre 2021

Hebdomada XXVIII per annum XXVIIIème semaine dans l'année
Feria IV Mercredi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 129, 3-4
SI iniquitátes observáveris, Dómine, Dómine, quis sustinébit ? quia apud te propitiátio est, Deus Israël. Ps. ibid., 1-2 De profúndis clamávi ad te, Dómine: Dómine, exáudi vocem meam. ℣. Glória Patri. Si Tu demandes un compte rigoureux des iniquités, Seigneur ; Seigneur, qui pourra soutenir Ton jugement ? Mais Tu aimes à pardonner, ô Dieu d’Israël. Ps. Des profondeurs de ma misère, j’ai crié vers Toi, Seigneur ; Seigneur, exauce ma voix. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Tua nos, quǽsumus, Dómine, grátia semper et prævéniat et sequátur, ac bonis opéribus iúgiter præstet esse inténtos. Per Dóminum. Nous T'en prions, Seigneur, que Ta grâce nous prévienne et nous accompagne toujours, qu'elle nous accorde également d'être sans cesse enclins aux bonnes œuvres.
Lectio I Ière lecture
Léctio Epístolæ beáti Pauli apóstoli ad Romános (2,1-11)
Inexcusábilis es, o homo omnis, qui iúdicas. In quo enim iúdicas álterum, teípsum condémnas; eádem enim agis, qui iúdicas. Scimus enim quóniam iudícium Dei est secúndum veritátem in eos, qui tália agunt. Exístimas autem hoc, o homo, qui iúdicas eos, qui tália agunt, et facis ea, quia tu effúgies iudícium Dei? An divítias benignitátis eíus et patiéntiæ et longanimitátis contémnis, ignórans quóniam benígnitas Dei ad pæniténtiam te addúcit? Secúndum durítiam autem tuam et impǽnitens cor thesaurízas tibi iram in die iræ et revelatiónis iústi iudícii Dei, qui reddet unicuíque secúndum ópera eíus: his quidem, qui secúndum patiéntiam boni óperis glóriam et honórem et incorruptiónem quærunt, vitam ætérnam; his autem, qui ex contentióne et non obóediunt veritáti, obóediunt autem iniquitáti, ira et indignátio. Tribulátio et angústia in omnem ánimam hóminis operántis malum, Iudǽi primum et Græci; glória autem et honor et pax omni operánti bonum, Iudǽo primum et Græco. Non est enim personárum accéptio apud Deum! Tu es inexcusable, ô homme, qui que tu sois, qui juges les autres; car en jugeant autrui, tu te condamnes toi-même, puisque tu fais les choses mêmes que tu juges. Car nous savons que le jugement de Dieu contre ceux qui se conduisent ainsi est conforme à la vérité. Penses-tu, ô homme qui juges ceux qui font de telles choses, et qui les fais toi-même, que tu échapperas au jugement de Dieu? Est-ce que tu méprises les richesses de Sa bonté, de Sa patience et de Sa longanimité? Ignores-tu que la bonté de Dieu t'invite à la pénitence? Cependant, par ton endurcissement et par ton coeur impénitent, tu t'amasses un trésor de colère pour le jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu, qui rendra à chacun selon ses oeuvres: à ceux qui, par la persévérance dans les bonnes oeuvres, cherchent la gloire, l'honneur et l'immortalité, la vie éternelle; mais à ceux qui ont l'esprit de dispute, et qui ne se rendent pas à la vérité, mais qui suivent l'iniquité, la colère et l'indignation. Tribulation et angoisse sur toute âme d'homme qui fait mal: sur le Juif d'abord, puis sur le Grec. Mais gloire et honneur et paix sur quiconque fait le bien: sur le Juif d'abord, puis sur le Grec. Car Dieu ne fait point acception de personnes.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 132, 1-2 Ps. 132, 1-2
℟. Ecce quam bonum, et quam iucúndum, habitáre fratres in unum ! ℣. Sicut unguéntum in cápite, quod descéndit in barbam, barbam Aaron. ℟. Qu’il est bon, qu’il est doux pour des frères de vivre unis ensemble. ℣. Comme le parfum répandu sur la tête d’Aaron, qui descendit sur sa barbe et sur son visage.
Allelúia Alléluia
Ps. 113, 11
℟. Allelúia. ℣. Qui timent Dóminum sperent in eo: adiútor et protéctor eórum est. ℟. Alléluia. ℣. Que ceux qui craignent le Seigneur mettent en lui leur espérance, il est leur soutien et leur protecteur.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (11,42-46)
In illo témpore: Ait Dóminus: Væ vobis pharisǽis, quia decimátis mentam et rutam et omne holus et prætéritis iudícium et caritátem Dei! Hæc autem opórtuit fácere et illa non omíttere. Væ vobis pharisǽis, quia dilígitis primam cáthedram in synagógis et salutatiónes in foro! Væ vobis, quia estis ut monuménta, quæ non parent, et hómines ambulántes supra nésciunt!” Respóndens autem quidam ex legis péritis ait illi: “Magíster, hæc dicens étiam nobis contuméliam facis.” At ille ait: “Et vobis legis péritis: Væ, quia onerátis hómines onéribus, quæ portári non possunt, et ipsi uno dígito vestro non tángitis sárcinas! En ce temps là, le Seigneur dit : Malheur à vous, pharisiens, parce que vous payez la dîme de la menthe, et de la rue, et de tous les légumes, et que vous négligez la justice et l'amour de Dieu; il fallait cependant faire ces choses, sans omettre les autres. Malheur à vous, pharisiens, parce que vous aimez les premiers sièges dans les synagogues, et les salutations sur la place publique. Malheur à vous, parce que vous êtes comme des sépulcres que ne paraissent point, et sur lesquels les hommes marchent sans le savoir.. Alors un des docteurs de la loi, prenant la parole, Lui dit: Maître, en parlant de la sorte, Vous nous faites injure à nous aussi. Mais Jésus dit: Malheur à vous aussi, docteurs de la loi, parce que vous chargez les hommes de fardeaux qu'ils ne peuvent porter, et que vous-mêmes vous ne touchez pas ces fardeaux d'un seul de vos doigts.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Esth. 14, 12 et 13
Recordáre mei, Dómine, omni potentátui dóminans: et da sermónem rectum in os meum, ut pláceant verba mea in conspéctu príncipis. Souviens-Toi de moi, Seigneur, Toi qui domines toute puissance terrestre, et mets sur mes lèvres un langage plein de droiture, en sorte que mes paroles, prononcées en présence de Celui qui est le principe de toutes choses Lui soient agréables.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Súscipe, Dómine, fidélium preces cum oblatiónibus hostiárum, ut, per hæc piæ devotiónis offícia, ad cæléstem glóriam transeámus. Per Christum. Reçois, Seigneur, les prières des fidèles avec les offrandes du sacrifice, afin que, par cette dévotion pieuse, nous puissions passer à la gloire céleste.
Communio Communion
Ps. 118, 22 et 24 Ps. 118, 22 et 24
Aufer a me oppróbrium et contémptum, quia mandáta tua exquisívi, Dómine: nam et testimónia tua meditátio mea est. Éloigne de moi l'opprobre et le mépris, car j'ai recherché Tes commandements. Car Tes préceptes sont le sujet de ma méditation, et Tes ordonnances me servent de conseil.
Post communionem Post communion
Maiestátem tuam, Dómine, supplíciter deprecámur, ut, sicut nos Córporis et Sánguinis sacrosáncti pascis aliménto, ita divínæ natúræ fácias esse consórtes. Per Christum. Ta Majesté, Seigneur, nous l'implorons en suppliant, et comme Tu nous nourris de la nourriture sacrée du Corps et du Sang, que celle-ci nous fasse participer à la nature divine.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Ps 129, 3-4
Si iniquitátes observáveris, Dómine, Dómine, quis sustinébit? Quia apud te propitiátio est, Deus Israel. Si Tu demandes un compte rigoureux des iniquités, Seigneur ; Seigneur, qui pourra soutenir Ton jugement ? Mais Tu aimes à pardonner, ô Dieu d’Israël.
Ant. ad communionem
Cf. Ps 33, 11
Dívites eguérunt et esuriérunt; quæréntes autem Dóminum non minuéntur omni bono.
Vel: 1 Io 3, 2
Cum apparúerit Dóminus, símiles ei érimus, quóniam vidébimus eum sícuti est.