Messe du dimanche 7 novembre 2021

Hebdomada XXXII per annum XXXIIème semaine dans l'année
Dominica Dimanche
Dominica XXXII per annum XXXIIème dimanche dans l'année
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 87, 3
INTRET orátio mea in conspéctu tuo: inclína aurem tuam ad precem meam, Dómine. Ps. ibid., 2 Dómine, Deus salútis meæ: in die clamávi, et nocte coram te. ℣. Glória Patri. Que ma prière pénètre jusqu’à Toi, Seigneur, prête l’oreille à ma supplication.
Ps. ibid., 2. Seigneur, Dieu de mon salut, devant Toi j’ai crié le jour et la nuit. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Omnípotens et miséricors Deus, univérsa nobis adversántia propitiátus exclúde, ut, mente et córpore páriter expedíti, quæ tua sunt líberis méntibus exsequámur. Per Dóminum. Dieu tout-puissant et miséricordieux, écarte dans Ta bonté tout ce qui nous serait contraire, afin que l'âme et le corps dégagés, nous puissions nous consacrer à Ton service en toute liberté d'esprit.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri primi Regum (17,10-16)
In diébus illis: Surréxit Elías prophétæ t abiit in Saréphta. Cumque venísset ad portam civitátis, appáruit ei múlier vídua colligens ligna; et vocavit eam, dixitque ei: « Da mihi páululum aqure in vase ut bibam ». Cumque illa pérgeret ut afférret, clamávit post tergum eius dicens: « Affer mihi, óbsecro, et buccéllam panis in manu tua ». Quæ respondit: « Vivit Dóminus Deus tuus quia non hábeo panem, nisi quantum pugíllus capere potest farínæ in hýdria, et páululum ólei in lécytho. En cólligo duo ligna ut ingrédiar, et fáciam illum mihi et fílio meo, ut comedamus et moriamur ». Ad quam Elías ait: « Noli timére, sed vade et fac sicut dixísti; verumtamen mihi primum fac de ipsa farínula subcinericium panem párvulum, et affer ad me; tibi autem et fílio tuo facies postea. Hæc autem dicit Dóminus Deus lsrael: "Hýdria farínæ non defíciet, nec lécythus olei minuétur, usque ad diem in qua Dóminus datúrus est pluviam super faciem terræ" ». Quæ ábiit et fecit iuxta verbum Elíæ, et comédit ipse et illa et domus eius; et ex illa die hýdria farínæ non defécit, et lécythus ólei non est imminútus iuxta verbum Dómini, quod locutus fúerat in manu Elíæ. En ces jours là : Elie se leva et s'en alla à Sarepta. Lorsqu'il fut venu à la porte de la ville, il aperçut une femme veuve qui ramassait du bois; il l'appela et lui dit : Donnez-moi un peu d'eau dans un vase afin que je boive. Tandis qu'elle allait lui en chercher, il lui cria derrière elle : Apportez-moi aussi, je vous prie, une bouchée de pain dans votre main. Elle lui répondit : Vive le Seigneur votre Dieu, je n'ai point de pain; j'ai seulement dans un pot autant de farine qu'on en peut prendre avec trois doigts, et un peu d'huile dans un petit vase. Je viens ramasser ici deux morceaux de bois pour aller apprêter à manger à moi et à mon fils, afin que nous mourions ensuite. Elie lui dit : Ne craignez point, et faites comme vous avez dit; mais faites d'abord pour moi, de ce petit reste de farine, un petit pain cuit sous la cendre, et apportez-le-moi, et vous en ferez après cela pour vous et pour votre fils. Car voici ce que dit le Seigneur, Dieu d'Israël : La farine qui est dans ce pot ne manquera point, et l'huile qui est dans ce petit vase ne diminuera pas, jusqu'au jour où le Seigneur doit faire tomber la pluie sur la terre. Cette femme s'en alla donc, et fit ce qu'Elie lui avait dit. Et Elie mangea, et elle, et sa maison; et depuis ce jour, la farine du pot ne manqua point, et l'huile du petit vase ne diminua pas, selon que le Seigneur l'avait prédit par Elie.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 140, 2 Ps. 140,2
℟. Dirigátur orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo, Dómine. ℣. Elevátio mánuum meárum sacrifícium vespertínum. ℟. Que ma prière s'élève devant Toi comme l'encens; ℣. Que l'élévation de mes mains Te soit comme le sacrifice du soir.
Lectio II IIème lecture
Léctio Epístolæ ad Hebrǽos (9,24-28)
Non in manufácta Sancta Christus introívit, quæ sunt similitúdo verórum, sed in ipsum cælum, ut appáreat nunc vúltui Dei pro nobis; neque ut sæpe ófferat semetípsum, quemádmodum póntifex intrat in Sancta per síngulos annos in sánguine aliéno. Alióquin oportébat eum frequénter pati ab orígine mundi; nunc autem semel in consummatióne sæculórum ad destitutiónem peccáti per sacrifícium sui manifestátus est. Et quemádmodum statútum est homínibus semel mori, post hoc autem iudícium, sic et Christus, semel oblátus ad multórum auferénda peccáta, secúndo sine peccáto apparébit exspectántibus se in salútem. Ce n'est pas dans un sanctuaire fait de main d'homme, image du véritable, que Jésus est entré, mais dans le Ciel même, afin de Se présenter maintenant pour nous devant la face de Dieu. Et ce n'est pas pour S'offrir Soi-même plusieurs fois qu'Il y est entré, comme le grand prêtre entre chaque année dans le sanctuaire avec du sang étranger; autrement il aurait fallu qu'Il souffrît plusieurs fois depuis la création du monde, tandis qu'Il n'a paru qu'une seule fois à la fin des siècles, pour abolir le péché par Son sacrifice. Et de même qu'il est établi que les hommes meurent une fois, et qu'ensuite vient le jugement, de même le Christ S'est offert une fois pour effacer les péchés de beaucoup; une seconde fois Il apparaîtra sans péché, pour donner le salut à ceux qui L'attendent.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia Alléluia
Matth. 25, 4 et 6
℟. Allelúia. ℣. Quinque prudéntes vírgines accepérunt óleum in vasis suis cum lampádibus: média autem nocte clamor factus est: Ecce sponsus venit: exíte óbviam Christo Dómino. ℟. Alléluia. ℣. Cinq vierges prudentes prirent de l'huile dans leurs vases avec leurs lampes : au milieu de la nuit, un cri se fit entendre : voici l'époux, sortez à la rencontre du Christ Seigneur.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Marcum (12,38-44)
In illo tempore: Dicébat Iesus turbis in doctrína sua: “Cavéte a scribis, qui volunt in stolis ambuláre et salutári in foro et in primis cáthedris sedére in synagógis et primos discúbitus in cenis; qui dévorant domos viduárum et osténtant prolíxas oratiónes. Hi accípient ámplius iudícium.” Et sedens contra gazophylácium aspiciébat quómodo turba iactáret æs in gazophylácium; et multi dívites iactábant multa. Et cum venísset una vídua pauper, misit duo minúta, quod est quadrans. Et cónvocans discípulos suos ait illis: “Amen dico vobis: Vídua hæc pauper plus ómnibus misit, qui misérunt in gazophylácium: Omnes enim ex eo, quod abundábat illis, misérunt; hæc vero de penúria sua ómnia, quæ hábuit, misit, totum victum suum.” En ce temps là : Jésus disait aux foules dans Son enseignement: Gardez-vous des scribes, qui aiment à se promener vêtus de longues robes, et à être salués sur la place publique; à occuper les premières chaires dans les synagogues et les premières places dans les festins; qui dévorent les maisons des veuves, sous prétexte de longues prières: ils subiront un jugement plus prolongé. Après cela Jésus, S'étant assis vis-à-vis du tronc, regardait comment la foule y jetait de l'argent; et beaucoup de riches en jetaient beaucoup. Il vint aussi une pauvre veuve, qui y mit deux petites pièces, valant le quart d'un as. Alors Jésus, appelant Ses disciples, leur dit: En vérité, Je vous le dis, cette pauvre veuve a plus donné que tous ceux qui ont mis dans le tronc. Car tous ont mis de leur superflu; mais elle a donné, de son indigence même, tout ce qu'elle possédait, tout ce qu'elle avait pour vivre.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 118, 133
Gressus meos dírige secúndum elóquium tuum: ut non dominétur mei omnis iniustítia, Dómine. Conduis mes pas selon Ta parole, et que nulle injustice ne domine sur moi, Seigneur.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Sacrifíciis præséntibus, Dómine, quǽsumus, inténde placátus, ut, quod passiónis Fílii tui mystério gérimus, pio consequámur afféctu. Per Christum. Seigneur, nous T'en prions, regarde avec bonté les sacrifices que nous présentons, et accorde-nous de nous unir avec une piété sincère à la passion de Ton Fils que nous célébrons dans ce mystère.
Communio Communion
Matth. 25, 4 et 6 Mt 25,4 et 6
Quinque prudéntes vírgines accepérunt óleum in vasis suis cum lampádibus: média autem nocte clamor factus est: Ecce sponsus venit: exíte óbviam Christo Dómino. (T. P. Allelúia.) Les cinq vierges sages prirent de l'huile dans leurs vases avec leurs lampes : au milieu de la nuit, un cri se fit entendre: Voici l'époux qui vient; allez au-devant du Christ Seigneur. (T.P. Alléluia).
Post communionem Post communion
Grátias tibi, Dómine, reférimus sacro múnere vegetáti, tuam cleméntiam implorántes, ut, per infusiónem Spíritus tui, in quibus cæléstis virtus introívit, sinceritátis grátia persevéret. Per Christum. Nous Te rendons grâces, Seigneur, d'avoir été nourris par ce don sacré, en implorant Ta clémence, afin que, par l'infusion de Ton Esprit, la grâce de la droiture persévère en ceux dans lesquels Ta force céleste est entrée.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 87, 3
Intret orátio mea in conspéctu tuo; inclína aurem tuam ad precem meam, Dómine. Que ma prière pénètre jusqu’à Toi, Seigneur, prête l’oreille à ma supplication.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Ps 22, 1-2
Dóminus regit me, et nihil mihi déerit; in loco páscuæ ibi me collocávit, super aquam refectiónis educávit me. C’est le Seigneur qui me conduit, et rien ne pourra me manquer. Il m’a établi dans un lieu de pâturages. Il m’a élevé près d’une eau fortifiante.
Vel: Lc 24, 35
Cognovérunt discípuli Dóminum Iesum in fractióne panis. Ils reconnurent le Seigneur Jésus à la fraction du pain.