Messe du vendredi 7 janvier 2022

Hebdomada III post Nativitatem IIIème semaine après la Nativité
Feria VI Vendredi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Sap.18,14-15; Ps.92
Dum médium siléntium tenérent ómnia, et nox in suo cursu médium iter habéret, omnípotens sermo tuus, Dómine, de cælis a regálibus sédibus venit. Ps. Dóminus regnávit, decórem indútus est: indútus est Dóminus fortitúdinem, et præcínxit se. ℣. Gloria Patri. Tandis que tout reposait dans le silence, et que la nuit, dans sa course, était au milieu de son chemin, Ta parole toute-puissante, Seigneur, vint des cieux du trône royal. Ps. Le Seigneur a régné et a été revêtu de gloire ; le Seigneur a été revêtu et S’est ceint de force. ℣. Gloire au Père.
Lectio I Ière lecture
Léctio Epístolæ primæ beáti loannis apóstoli (5,14-21)
Carissimi : hæc est fidúcia, quam habémus ad eum, quia si quid petiérimus secúndum voluntátem eíus, audit nos. Et si scimus quóniam audit nos, quidquid petiérimus, scimus quóniam habémus petitiónes, quas postulávimus ab eo. Si quis videt fratrem suum peccáre peccátum non ad mortem, petet, et dabit ei Deus vitam, peccántibus non ad mortem. Est peccátum ad mortem; non pro illo dico, ut roget. Omnis iniustítia peccátum est, et est peccátum non ad mortem. Scimus quóniam omnis, qui natus est ex Deo, non peccat, sed ille, qui génitus est ex Deo, consérvat eum, et Malígnus non tangit eum. Scimus quóniam ex Deo sumus, et mundus totus in Malígno pósitus est. Et scimus quóniam Fílius Dei venit et dedit nobis sensum, ut cognoscámus eum, qui verus est; et sumus in eo, qui verus est, in Fílio eíus Iésu Christo. Hic est qui verus est, Deus et vita ætérna. Filíoli, custodíte vos a simulácris! Très chers : c'est là l'assurance que nous avons envers Lui: quoi que nous Lui demandions selon Sa volonté, Il nous exauce. Et nous savons qu'Il nous exauce, quoi que nous Lui demandions; nous le savons, parce que nous obtenons les choses que nous Lui demandons. Si quelqu'un voit son frère commettre un péché qui ne va pas à la mort, qu'il prie; et la vie lui sera donnée, si ce péché ne va pas à la mort. Il y a un péché qui va à la mort: ce n'est pas pour ce péché-là que je vous dis de prier. Toute iniquité est un péché, et il y a un péché qui va à la mort. Nous savons que quiconque est né de Dieu ne pèche point; mais la naissance qu'il a reçue de Dieu le conserve, et le malin n'a pas de prise sur lui. Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous l'empire du malin. Et nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu'Il nous a donné l'intelligence, afin que nous connaissions le vrai Dieu, et que nous soyons en Son vrai Fils. C'est Lui qui est le vrai Dieu et la vie éternelle. Mes petits enfants, gardez-vous des idoles.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 44, 3 et 2
℟. Speciósus forma præ fíliis hóminum: diffúsa est grátia in lábiis tuis. ℣. Eructávit cor meum verbum bonum, dico ego ópera mea Regi: lingua mea cálamus scribæ, velóciter scribéntis. ℟. Tu surpasses en beauté les enfants des hommes; la grâce est répandue sur Tes lèvres; ℣. De mon cœur a jailli une excellente parole; c'est que j'adresse mes œuvres à un Roi. Ma langue est comme le roseau du scribe qui écrit rapidement.
Allelúia Alléluia
Ps. 92, 1
℟. Allelúia. ℣. Dóminus regnávit, decórem índuit: índuit Dóminus fortitúdinem, et præcínxit se virtúte. ℟. Alléluia. ℣. Le Seigneur a régné, et a été revêtu de gloire; le Seigneur a été revêtu et S'est ceint de force.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Ioánnem (2,1-11)
In illo témpore : Núptiæ factæ sunt in Cana Galiláeæ, et erat Mater Iesu ibi : vocátus est autem et Iesus et discípuli eius ad núptias. Et defìciénte vino, dicit Mater Iesu ad eum: « Vinum non habent ». Et dicit ei Iesus: « Quid mihi et tibi, múlier? Nondum venit hora mea ». Dicit Mater eius minístris: « Quodcumque díxedt vobis facite ». Erant autem ibi lapídeæ hýdriæ sex pósitæ secúndum purifìcatiónem ludreórum, capiéntes slngulæ metrétas binas vel ternas. Dicit ei Iesus: « lmpléte hydrias aqua » . Et implevérunt eas usque ad summum. Et dicit eis : « Hauríte nunc et ferte architriclíno ». Illi autem tulérunt. Ut autem gustavit architriclínus aquam vinum factam, et non sciébat unde esset, minístri autem sciébant qui haurlerant aquam, vocat sponsum architriclínus, et dicit ei: « Omnis homo primum bonum vinum ponit, et cum inebriáti fuerint, id quod detérius est : tu servasti bonum vinum usque adhuc ». Hoc fecit ini'tium signórum lesus in Cana Galiláeæ et manifestavit glóriam suam, et credidérunt in eum discípuli eius. Post hoc descéndit Caphárnaum ipse et Mater eius et fratres eius et discípuli eius, et ibi mansérunt non multis diébus. En ce temps là : il se fit des noces à Cana en Galilée, et la Mère de Jésus y était. Et Jésus fut aussi invité aux noces, avec Ses disciples. Et le vin venant à manquer, la Mère de Jésus Lui dit: Ils n'ont pas de vin. Jésus Lui dit: Femme, qu'y a-t-il entre Moi et Vous? Mon heure n'est pas encore venue. Sa Mère dit aux serviteurs: Faites tout ce qu'Il vous dira. Or il y avait là six urnes de pierre, pour servir aux purifications des Juifs, et contenant chacune deux ou trois mesures. Jésus leur dit: Remplissez d'eau ces urnes. Et ils les remplirent jusqu'au bord. Alors Jésus leur dit: Puisez maintenant, et portez-en au maître d'hôtel. Et ils lui en portèrent. Dès que le maître d'hôtel eut goûté l'eau changée en vin, ne sachant d'où venait ce vin, quoique les serviteurs qui avaient puisé l'eau le sussent bien, il appela l'époux, et lui dit: Tout homme sert d'abord le bon vin; puis, après qu'on a beaucoup bu, il en sert du moins bon; mais toi, tu as réservé le bon vin jusqu'à maintenant. Jésus fit là le premier de Ses miracles, à Cana en Galilée; et Il manifesta Sa gloire, et Ses disciples crurent en Lui. Après cela, Il descendit à Capharnaüm, avec Sa Mère, Ses frères et Ses disciples; et ils n'y demeurèrent que peu de jours.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 102, 2 et 5
Bénedic, ánima mea, Dómino, et noli oblivísci omnes retributiónes eius: et renovábitur, sicut áquilæ, iuvéntus tua. Mon âme, bénis le Seigneur, et n’oublie jamais tous Ses bienfaits ; et ta jeunesse sera renouvelée comme celle de l’aigle.
Communio Communion
Ps. 8, 2
Dómine, Dóminus noster, quam admirábile est nomen tuum in univérsa terra ! Seigneur, notre Seigneur, que Ton nom est admirable dans toute la terre !