Messe du mercredi 27 juillet 2022

Hebdomada XVII per annum XVIIème semaine dans l'année
Feria IV Mercredi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 67, 6-7 et 36 Ps. 67,6-7 et 36
DEUS in loco sancto suo: Deus qui inhabitáre facit unánimes in domo: ipse dabit virtútem, et fortitúdinem plebi suæ. Ps. ibid., 2 Exsúrgat Deus, et dissipéntur inimíci eius: et fúgiant, qui odérunt eum, a fácie eius. ℣. Glória Patri. Dieu est dans Son lieu saint. C'est le Dieu qui fait habiter dans une même maison ceux qui ont un même esprit; c'est Lui qui donne la puissance et la force à Son peuple. Ps. ibid. 2 Que Dieu Se lève, et que Ses ennemis soient dissipés: et que ceux qui Le haïssent fuient devant Sa face.
Collecta Collecte
Protéctor in te sperántium, Deus, sine quo nihil est válidum, nihil sanctum, multíplica super nos misericórdiam tuam, ut, te rectóre, te duce, sic bonis transeúntibus nunc utámur, ut iam possímus inhærére mansúris. Per Dóminum. Protecteur de ceux qui espèrent en Toi, ô Dieu, sans qui rien n'est solide, rien n'est saint, répands sur nous avec abondance Ta miséricorde, afin que sous Ta conduite et Ta direction, nous usions actuellement des biens passagers de manière à pouvoir dès ici-bas rester attachés à ceux qui demeurent.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri Ieremíæ prophétæ (15,10.16-21)
Væ mihi, mater mea, quóniam genuísti me virum rixæ et virum discórdiæ in univérsa terra! Non fenerávi, nec fenerávit mihi quisquam; omnes maledícunt mihi. Invénti sunt sermónes tui, et comédi eos, et factum est mihi verbum tuum in gáudium et in lætítiam cordis mei, quóniam invocátum est nomen tuum super me, Dómine, Deus exercítuum. Non sedi in concílio ludéntium et gloriátus sum; a fácie manus tuæ solus sedébam, quóniam indignatióne replésti me. Quare factus est dolor meus perpétuus, et plaga mea desperábilis rénuit curári? Factus es mihi quasi rivus mendax, aquæ infidéles. Propter hoc hæc dixit Dóminus: “Si convérteris, convértam te, et ante fáciem meam stabis; et si separáveris pretiósum a vili, quasi os meum eris; converténtur ipsi ad te, et tu non convérteris ad eos. Et dabo te pópulo huic in murum ǽreum fortem; et bellábunt advérsum te et non prævalébunt, quia ego tecum sum, ut salvem te et éruam te, dicit Dóminus. Et liberábo te de manu pessimórum et rédimam te de manu fórtium.” Malheur à moi, ma mère! Pourquoi m'as-tu enfanté, pour être un homme de contradiction, un homme de discorde dans tout le pays? Je n'ai pas prêté d'argent, et personne ne m'en a prêté; et cependant tous me maudissent. J'ai trouvé Vos paroles, et je m'en suis nourri; et Ta parole est devenue la joie et l'allégresse de mon coeur, car Ton nom a été invoqué sur moi, Seigneur, Dieu des armées. Je ne me suis point assis dans l'assemblée des rieurs, et je ne me suis glorifié qu'à cause de Ta main; je me suis assis solitaire, parce que Tu m'as rempli de menaces. Pourquoi ma douleur est-elle devenue perpétuelle? et pourquoi ma plaie désespérée refuse-t-elle de se guérir? Elle est pour moi comme le mensonge des eaux trompeuses. C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur : Si tu te tournes, Je te tournerai, et tu te tiendras devant Moi; et si tu sépares ce qui est précieux de ce qui est vil, tu seras comme Ma bouche; ce seront eux qui se tourneront vers toi, ce n'est pas toi qui te tourneras vers eux. Et Je te rendrai pour ce peuple comme un mur d'airain, inébranlable; ils te feront la guerre, et ils ne te vaincront pas, car Je suis avec toi pour te sauver et pour te délivrer, dit le Seigneur. Et Je te délivrerai de la main des méchants, et Je te préserverai de la main des forts.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 27, 7 et 1 Ps. 27,7 et 1
℟. In Deo sperávit cor meum, et adiútus sum: et reflóruit caro mea, et ex voluntáte mea confitébor illi. ℣. Ad te, Dómine, clamávi: Deus meus, ne síleas, ne discédas a me. ℟. Mon coeur a espéré en Dieu, et j'ai été secouru. Aussi Le louerai-je de tout mon coeur. ℣. Je crierai vers Toi, Seigneur; mon Dieu, ne garde pas le silence à mon égard.
Allelúia Alléluia
Ps. 80, 2-3 Ps. 80,2-3
℟. Allelúia. ℣. Exsultáte Deo adiutóri nostro, iubiláte Deo Iacob: súmite psalmum iucúndum cum cíthara. ℟. Alléluia. ℣. Tressaillez d'allégresse en Dieu notre protecteur; * chantez avec transport en l'honneur du Dieu de Jacob. Entonnez le psaume de joie avec la cithare.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Matthǽum (13,44-46)
In illo tempore: Dixit Iesus turbis: Símile est regnum cælórum thesáuro abscóndito in agro; quem qui invénit homo abscóndit et præ gáudio illíus vadit et vendit univérsa, quæ habet, et emit agrum illum. Íterum símile est regnum cælórum hómini negotiatóri quærénti bonas margarítas. Invénta autem una pretiósa margaríta, ábiit et véndidit ómnia, quæ hábuit, et emit eam. En ce temps là : Jésus dit aux foules : Le royaume des Cieux est semblable à un trésor caché dans un champ. L'homme qui l'a trouvé le cache, et dans sa joie il va, vend tout ce qu'il a, et achète ce champ. Le royaume des Cieux est encore semblable à un marchand qui cherche de bonnes perles. Ayant trouvé une perle de grand prix, il s'en est allé, a vendu tout ce qu'il avait, et l'a achetée.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 29, 2-3
Exaltábo te, Dómine, quóniam suscepísti me, nec delectásti inimícos meos super me: Dómine, clamávi ad te, et sanásti me. Je T'exalterai, Seigneur, parce que Tu m'as relevé, et que Tu n'as pas réjoui mes ennemis à mon sujet. Seigneur j'ai crié vers Toi, et Tu m'as guéri.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Súscipe, quǽsumus, Dómine, múnera, quæ tibi de tua largitáte deférimus, ut hæc sacrosáncta mystéria, grátiæ tuæ operánte virtúte, et præséntis vitæ nos conversatióne sanctíficent, et ad gáudia sempitérna perdúcant. Per Christum. Reçois Seigneur, nous T'en prions, les offrandes que nous présentons grâce à Ta générosité, pour que ces saints mystères, où Tu peux agir efficacement, sanctifient les jours de nos vies et nous conduisent aux joies éternelles.
Communio Communion
Prov. 3, 9-10 Prov. 3,9-10
Honóra Dóminum de tua substántia, et de primítiis frugum tuárum: et implebúntur hórrea tua saturitáte, et vino torculária redundábunt. Honore le Seigneur avec tes biens, et donne-Lui les prémices de tous tes fruits; et tes greniers seront remplis d'abondance, et tes pressoirs regorgeront de vin.
Post communionem Post communion
Súmpsimus, Dómine, divínum sacraméntum, passiónis Fílii tui memoriále perpétuum; tríbue, quǽsumus, ut ad nostram salútem hoc munus profíciat, quod ineffábili nobis caritáte ipse donávit. Qui vivit. Nous avons reçu, Seigneur, le divin sacrement, mémorial de la passion perpétuelle de Ton Fils; accorde-nous, nous T'en prions, que le don qu'Il nous a lui-même fait avec une charité ineffable, soit utile à notre salut.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 67, 6-7.36
Deus in loco sancto suo; Deus qui inhabitáre facit unánimes in domo, ipse dabit virtútem et fortitúdinem plebi suæ. Dieu est dans Son lieu saint. C'est le Dieu qui fait habiter dans une même maison ceux qui ont un même esprit; c'est Lui qui donne la puissance et la force à Son peuple.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Ps 102, 2
Bénedic, ánima mea, Dómino, et noli oblivísci omnes retributiónes eius. Bénis, mon âme, Seigneur et n'oublie aucun de Ses bienfaits.
Vel: Ou :
Mt 5, 7-8
Beáti misericórdes, quóniam ipsi misericórdiam consequéntur. Beáti mundo corde, quóniam ipsi Deum vidébunt. Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.