Messe du samedi 30 juillet 2022

Hebdomada XVII per annum XVIIème semaine dans l'année
Sabbato Sabbato
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 67, 6-7 et 36 Ps. 67,6-7 et 36
DEUS in loco sancto suo: Deus qui inhabitáre facit unánimes in domo: ipse dabit virtútem, et fortitúdinem plebi suæ. Ps. ibid., 2 Exsúrgat Deus, et dissipéntur inimíci eius: et fúgiant, qui odérunt eum, a fácie eius. ℣. Glória Patri. Dieu est dans Son lieu saint. C'est le Dieu qui fait habiter dans une même maison ceux qui ont un même esprit; c'est Lui qui donne la puissance et la force à Son peuple. Ps. ibid. 2 Que Dieu Se lève, et que Ses ennemis soient dissipés: et que ceux qui Le haïssent fuient devant Sa face.
Collecta Collecte
Protéctor in te sperántium, Deus, sine quo nihil est válidum, nihil sanctum, multíplica super nos misericórdiam tuam, ut, te rectóre, te duce, sic bonis transeúntibus nunc utámur, ut iam possímus inhærére mansúris. Per Dóminum. Protecteur de ceux qui espèrent en Toi, ô Dieu, sans qui rien n'est solide, rien n'est saint, répands sur nous avec abondance Ta miséricorde, afin que sous Ta conduite et Ta direction, nous usions actuellement des biens passagers de manière à pouvoir dès ici-bas rester attachés à ceux qui demeurent.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri Ieremíæ prophétæ (26,11-16.24)
In diébus illis: Locúti sunt sacerdótes et prophétæ ad príncipes et ad omnem pópulum dicéntes: “Iudícium mortis est viro huic, quia prophetávit advérsus civitátem istam, sicut audístis áuribus vestris.” Et ait Ierémias ad omnes príncipes et ad univérsum pópulum dicens: “Dóminus misit me, ut prophetárem ad domum istam et ad civitátem hanc ómnia verba, quæ audístis. Nunc ergo bonas fácite vias vestras et ópera vestra et audíte vocem Dómini Dei vestri, et pænitébit Dóminum mali, quod locútus est advérsum vos. Ego autem ecce in mánibus vestris sum; fácite mihi, quod bonum et rectum est in óculis vestris. Verúmtamen scitóte et cognoscíte quod si occidéritis me, sánguinem innocéntem tradétis contra vosmetípsos et contra civitátem istam et habitatóres eíus; in veritáte enim misit me Dóminus ad vos, ut lóquerer in áuribus vestris ómnia verba hæc.” Et dixérunt príncipes et omnis pópulus ad sacerdótes et prophétas: “Non est viro huic iudícium mortis, quia in nómine Dómini Dei nostri locútus est ad nos.” Ígitur manus Áhicam fílii Saphan fuit cum Ierémia, ut non traderétur in manus pópuli, et interfícerent eum. En ces jours là : Les prêtres et les prophètes parlèrent aux princes et à tout le peuple, en disant : Cet homme mérite la mort, car il a prophétisé contre cette ville, comme vous l'avez entendu de vos oreilles. Jérémie dit à tous les princes et à tout le peuple : Le Seigneur m'a envoyé pour prédire à cette maison et à cette ville toutes les choses que vous avez entendues. Améliorez donc maintenant vos voies et vos penchants, et écoutez la parole du Seigneur votre Dieu, et le Seigneur Se repentira du mal qu'Il a proféré contre vous. Pour moi, me voici entre vos mains, faites-moi ce qui est bon et juste à vos yeux. Cependant sachez et apprenez que si vous me faites mourir, vous livrerez le sang innocent, contre vous-mêmes, et contre cette ville et ses habitants, car le Seigneur m'a véritablement envoyé vers vous, pour prononcer toutes ces paroles à vos oreilles. Et les princes et tout le peuple dirent aux prêtres et aux prophètes : Cet homme n'a pas mérité la mort, car il nous a parlé au nom du Seigneur notre Dieu. Cependant la main d'Ahicam, fils de Saphan, fut avec Jérémie, et empêcha qu'il ne fût livré aux mains du peuple et qu'on ne le mît à mort.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 27, 7 et 1 Ps. 27,7 et 1
℟. In Deo sperávit cor meum, et adiútus sum: et reflóruit caro mea, et ex voluntáte mea confitébor illi. ℣. Ad te, Dómine, clamávi: Deus meus, ne síleas, ne discédas a me. ℟. Mon coeur a espéré en Dieu, et j'ai été secouru. Aussi Le louerai-je de tout mon coeur. ℣. Je crierai vers Toi, Seigneur; mon Dieu, ne garde pas le silence à mon égard.
Allelúia Alléluia
Ps. 80, 2-3 Ps. 80,2-3
℟. Allelúia. ℣. Exsultáte Deo adiutóri nostro, iubiláte Deo Iacob: súmite psalmum iucúndum cum cíthara. ℟. Alléluia. ℣. Tressaillez d'allégresse en Dieu notre protecteur; * chantez avec transport en l'honneur du Dieu de Jacob. Entonnez le psaume de joie avec la cithare.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Matthǽum (14,1-12)
In illo témpore audívit Heródes tetrárcha famam Iésu et ait púeris suis: " Hic est Ioánnes Baptísta; ipse surréxit a mórtuis, et ídeo virtútes operántur in eo ". Heródes enim ténuit Ioánnem et alligávit eum et pósuit in cárcere propter Herodíadem uxórem Philíppi fratris sui. Dicébat enim illi Ioánnes: " Non licet tibi habére eam ". Et volens illum occídere, tímuit pópulum, quia sicut prophétam eum habébant. Die autem natális Heródis saltávit fília Herodíadis in médio et plácuit Heródi, unde cum iuraménto pollícitus est ei dare, quodcúmque postulásset. At illa, præmónita a matre sua: " Da mihi, inquit, hic in disco caput Ioánnis Baptístæ ". Et contristátus rex propter iuraméntum et eos, qui páriter recumbébant, iússit dari misítque et decollávit Ioánnem in cárcere; et allátum est caput eíus in disco et datum est puéllæ, et tulit matri suæ. Et accedéntes discípuli eíus tulérunt corpus et sepeliérunt illud et veniéntes nuntiavérunt Iésu. En ce temps-là, Hérode le tétraque apprit ce qui se publiait de Jésus, et il dit à ses serviteurs: C'est Jean-Baptiste; il est ressuscité d'entre les morts, et c'est pour cela que des miracles se font par lui. Car Hérode s'était saisi de Jean, et l'avait fait lier et mettre en prison, à cause d'Hérodiade, femme de son frère, parce que Jean lui disait: il ne t'est pas permis d'avoir cette femme. Et voulant le faire mourir, il craignit le peuple, qui regardait Jean comme un prophète. Or, le jour de la naissance d'Hérode, la fille d'Hérodiade dansa au milieu des convives, et elle plut à Hérode; aussi lui promit-il avec serment de lui donner tout ce qu'elle lui demanderait. Avertie d'abord par sa mère, elle lui dit: Donne-moi ici sur un plat la tête de Jean-Baptiste. Le roi fut attristé; mais, à cause de son serment et de ceux qui étaient à table avec lui, il ordonna qu'on la lui donnât. Et il envoya décapiter Jean dans la prison. Et sa tête fut apportée sur un plat et donnée à la jeune fille, qui l'apporta à sa mère. Alors ses disciples vinrent, prirent son corps et l'ensevelirent; puis ils allèrent l'annoncer à Jésus.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 29, 2-3
Exaltábo te, Dómine, quóniam suscepísti me, nec delectásti inimícos meos super me: Dómine, clamávi ad te, et sanásti me. Je T'exalterai, Seigneur, parce que Tu m'as relevé, et que Tu n'as pas réjoui mes ennemis à mon sujet. Seigneur j'ai crié vers Toi, et Tu m'as guéri.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Súscipe, quǽsumus, Dómine, múnera, quæ tibi de tua largitáte deférimus, ut hæc sacrosáncta mystéria, grátiæ tuæ operánte virtúte, et præséntis vitæ nos conversatióne sanctíficent, et ad gáudia sempitérna perdúcant. Per Christum. Reçois Seigneur, nous T'en prions, les offrandes que nous présentons grâce à Ta générosité, pour que ces saints mystères, où Tu peux agir efficacement, sanctifient les jours de nos vies et nous conduisent aux joies éternelles.
Communio Communion
Prov. 3, 9-10 Prov. 3,9-10
Honóra Dóminum de tua substántia, et de primítiis frugum tuárum: et implebúntur hórrea tua saturitáte, et vino torculária redundábunt. Honore le Seigneur avec tes biens, et donne-Lui les prémices de tous tes fruits; et tes greniers seront remplis d'abondance, et tes pressoirs regorgeront de vin.
Post communionem Post communion
Súmpsimus, Dómine, divínum sacraméntum, passiónis Fílii tui memoriále perpétuum; tríbue, quǽsumus, ut ad nostram salútem hoc munus profíciat, quod ineffábili nobis caritáte ipse donávit. Qui vivit. Nous avons reçu, Seigneur, le divin sacrement, mémorial de la passion perpétuelle de Ton Fils; accorde-nous, nous T'en prions, que le don qu'Il nous a lui-même fait avec une charité ineffable, soit utile à notre salut.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 67, 6-7.36
Deus in loco sancto suo; Deus qui inhabitáre facit unánimes in domo, ipse dabit virtútem et fortitúdinem plebi suæ. Dieu est dans Son lieu saint. C'est le Dieu qui fait habiter dans une même maison ceux qui ont un même esprit; c'est Lui qui donne la puissance et la force à Son peuple.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Ps 102, 2
Bénedic, ánima mea, Dómino, et noli oblivísci omnes retributiónes eius. Bénis, mon âme, Seigneur et n'oublie aucun de Ses bienfaits.
Vel: Ou :
Mt 5, 7-8
Beáti misericórdes, quóniam ipsi misericórdiam consequéntur. Beáti mundo corde, quóniam ipsi Deum vidébunt. Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.