Messe du mercredi 24 août 2022

Hebdomada XXI per annum XXIème semaine dans l'année
Feria IV Mercredi
S. Bartholomaei, apostoli St Barthélemy, apôtre
Festum Fête
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 138, 17
MIHI autem nimis honoráti sunt amíci tui, Deus: nimis confortátus est principátus eórum. Ps. ibid., 1-2 Dómine, probásti me, et cognovísti me: tu cognovísti sessiónem meam, et resurrectiónem meam. ℣. Glória Patri. Selon moi, Tes amis ont été plus qu’honorés, ô Dieu ; leur dignité de princes de l’Église a été puissamment établie. Ps. Seigneur, Tu m’as éprouvé et Tu m’as connu ; Tu as connu mon entrée dans le repos et ma résurrection future.
Collecta Collecte
Róbora in nobis, Dómine, fidem, qua Fílio tuo beátus Bartholomæus apóstolus sincéro ánimo adhæsit, et præsta, ut, ipso deprecánte, Ecclésia tua cunctis géntibus salútis fiat sacraméntum. Per Dóminum. Fortifie en nous, Seigneur, la foi qui permit au bienheureux apôtre Barthélémy de s'unir à Ton Fils d'un coeur sincère, et à sa prière, fais que Ton Eglise devienne pour tous les peuples le sacrement du salut.
Lectio I Ière lecture
Léctio libri Apocalýpsis beáti Ioánnis apóstoli (21,9b-14)
Locútus est angelus mecum dicens: “Veni, osténdam tibi sponsam uxórem Agni.” Et sústulit me in spíritu super montem magnum et altum et osténdit mihi civitátem sanctam Ierusálem descendéntem de cælo a Deo, habéntem claritátem Dei; lumen eíus símile lápidi pretiosíssimo, tamquam lápidi iáspidi, in modum crystálli; et habébat murum magnum et altum et habébat portas duódecim et super portas ángelos duódecim et nómina inscrípta, quæ sunt duódecim tríbuum filiórum Israel. Ab oriénte portæ tres, et ab aquilóne portæ tres, et ab austro portæ tres, et ab occásu portæ tres; et murus civitátis habens fundaménta duódecim, et super ipsis duódecim nómina duódecim apostólorum Agni. Un ange s'adressa à moi en disant : Viens et je te montrerai l’épouse, la femme de l’Agneau. Et il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne, et il me montra la cité sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel, d’auprès de Dieu. Elle avait la gloire (clarté) de Dieu, et l’astre qui l’éclaire (sa lumière) était semblable à une pierre précieuse, à une pierre de jaspe brillante comme du cristal. Elle avait une grande et haute muraille, où il y avait douze portes ; et aux portes étaient douze anges, et des noms inscrits, qui sont les noms des douze tribus des enfants d’Israël. A l’orient, trois portes ; au nord (septentrion), trois portes ; au midi, trois portes, et au couchant (à l’occident), trois portes. Et la muraille de la ville avait douze fondements, et sur ces douze fondements étaient les noms des douze Apôtres de l’Agneau.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 44, 17-18 Ps. 44, 17-18
℟. Constítues eos príncipes super omnem terram: mémores erunt nóminis tui, Dómine. ℣. Pro pátribus tuis nati sunt tibi fílii: proptérea pópuli confitebúntur tibi. ℟. Tu les établiras princes sur toute la terre ; ils se souviendront de Ton nom, de génération en génération, Seigneur. ℣. A la place de tes pères, des fils te sont nés, c’est pourquoi les peuples te loueront.
Allelúia Alléluia
℟. Allelúia. ℣. Te gloriósus Apostolórum chorus laudat, Dómine. ℟. Alléluia. ℣. Le choeur glorieux des apôtres Te loue, ô Seigneur.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Ióannem (1,45-51)
In illo tempore: Invénit Philíppus Nathánael et dicit ei: “Quem scripsit Móyses in Lege et Prophétae invénimus, Iésum fílium Ióseph a Názareth.” Et dixit ei Nathánael: “A Názareth potest áliquid boni esse?” Dicit ei Philíppus: “Veni et vide.” Vidit Iésus Nathánael veniéntem ad se et dicit de eo: “Ecce vere Israelíta, in quo dolus non est.” Dicit ei Nathánael: “Unde me nosti?” Respóndit Iésus et dixit ei: “Priúsquam te Philíppus vocáret, cum esses sub ficu, vidi te.” Respóndit ei Nathánael: “Rábbi, tu es Fílius Dei, tu rex es Israel!” Respóndit Iésus et dixit ei: “quia dixi tibi: Vidi te sub ficu, credis? Maióra his vidébis.” Et dicit ei: “Amen, amen dico vobis: Vidébitis caelum apértum et ángelos Dei ascendéntes et descendéntes supra Fílium hóminis.” En ce temps là : Philippe rencontra Nathanaël, et lui dit: Celui de qui Moïse a écrit dans la loi, et qu'ont annoncé les prophètes, nous L'avons trouvé; c'est Jésus de Nazareth, fils de Joseph. Et Nathanaël lui dit: De Nazareth peut-il venir quelque chose de bon? Philippe lui dit: Viens et vois. Jésus vit Nathanaël qui venait à Lui, et Il dit de lui: Voici un véritable Israélite, en qui il n'y a pas de fraude. Nathanaël Lui dit: D'où me connais-Tu ? Jésus lui répondit: Avant que Philippe t'appelât, lorsque tu étais sous le figuier, Je t'ai vu.Nathanaël Lui répondit: Rabbi, Tu es le Fils de Dieu, Tu es le roi d'Israël. Jésus lui répondit: Parce que Je t'ai dit: Je t'ai vu sous le figuier, tu crois; tu verras des choses plus grandes que celles-là. Et Il lui dit: En vérité, en vérité, Je vous le dis, vous verrez le Ciel ouvert, et les Anges de Dieu monter et descendre sur le Fils de l'homme.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 138, 17
Mihi autem nimis honoráti sunt amíci tui, Deus: nimis confortátus est principátus eórum. O Dieu, que Tes amis sont singulièrement honorés à mes yeux ! Leur empire s’est extraordinairement affermi.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Beáti apóstoli Bartholomǽi festivitátem, Dómine, recenséntes, quǽsumus, ut eius intercessióne tua capiámus auxília, in cuius honórem tibi laudis hóstias immolámus. Per Christum. Alors que nous célébrons la fête du bienheureux apôtre Barthélemy, nous Te demandons, Seigneur, que par son intercession, nous obtenion Ton secours car en son honneur nous T'immolons ce sacrifice de louange.
℣. Dóminus vobíscum.
℟. Et cum spíritu tuo.
℣. Sursum corda.
℟. Habémus ad Dóminum.
℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro.
℟. Dignum et iustum est.
℣. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et avec votre esprit.
℣. Haut les coeurs.
℟. Ils sont vers le Seigneur.
℣. Rendons-grâces au Seigneur notre Dieu.
℟. C'est digne et juste.
Præfatio de Apostolis Préface des Apôtres
De Apostolis pastoribus populi Dei Des Apôtres, pasteurs du peuple de Dieu
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus:
Qui gregem tuum, Pastor ætérne, non déseris, sed per beátos Apóstolos contínua protectióne custódis, ut iísdem rectóribus gubernétur, quos Fílii tui vicários eídem contulísti præésse pastóres.
Et ídeo cum Angelis et Archángelis, cum Thronis et Dominatiónibus, cumque omni milítia cæléstis exércitus, hymnum glóriæ tuæ cánimus, sine fine dicéntes:
Vraiment il est juste et bon, équitable et salutaire, ppour nous de Te rendre grâce toujours et partout : Seigneur, Père saint, Dieu éternel et tout puissant :
Pasteur éternel, Tu n'abandonnes jamais Ton troupeau, mais par les saints Apôtres Tu le protèges et le préserves, et Tu veux qu'il ait toujours pour guide la parole de ces mêmes pasteurs à qui ton Fils a confié la mission d'annoncer l'Evangile.
C'est pourquoi avec les Anges et les Archanges, avec les Trônes et les Dominations, ainsi qu'avec toute l'armée de la miice céleste, nous Te chantons une hymne de gloire en disant sans fin :
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth... Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
Communio Communion
Matth. 19, 28 Matth. 19,28
Vos, qui secúti estis me, sedébitis super sedes, iudicántes duódecim tribus Israël. Vous qui M'avez suivi, vous siégerez sur douze trônes, et vous jugerez les douze tribus d'Israël.
Post communionem Post communion
Súmpsimus, Dómine, pignus salútis ætérnæ, festivitátem beáti Bartholomǽi apóstoli celebrántes, quod sit nobis, quǽsumus, vitæ præséntis auxílium páriter et futúræ. Per Christum. En la fête de Ton apôtre le bienheureux Barthélemy nous avons reçu, Seigneur, le gage du salut éternel ; fais qu'il soit pour nous un secours dans la vie présente comme dans la vie future.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum
Cf. Ps 95, 2-3
Annuntiáte de die in diem salutáre Dei, annuntiáte inter gentes glóriam eius.
Ant. ad communionem Lc 22, 29-30
Ego dispóno vobis, sicut dispósuit mihi Pater meus, regnum, ut edátis et bibátis super mensam meam in regno meo, dicit Dóminus.