Messe du mardi 25 octobre 2022

Hebdomada XXX per annum XXXème semaine dans l'année
Feria III Mardi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 104, 3-4
LÆTÉTUR cor quæréntium Dóminum: quǽrite Dóminum, et confirmámini: quǽrite fáciem eius semper. Ps. ibid., 1 Confitémini Dómino, et invocáte nomen eius: annuntiáte inter gentes ópera eius. ℣. Glória Patri. Que le cœur de ceux qui cherchent le Seigneur se réjouisse. Cherchez le Seigneur, et soyez remplis de force, cherchez sans cesse Son visage. Ps. Célébrez le Seigneur et invoquez Son Nom; annoncez Ses œuvres parmi les nations. ℣. Gloire au Père.
Collecta Collecte
Omnípotens sempitérne Deus, da nobis fídei, spei et caritátis augméntum, et, ut mereámur ássequi quod promíttis, fac nos amáre quod præcipis. Per Dóminum. Dieu éternel et tout-puissant, augmente en nous la foi, l'espérance et la charité ; et pour que nous puissions obtenir ce que Tu promets, fais-nous aimer ce que Tu prescris.
Lectio I Ière lecture
Léctio Epístolæ beáti Pauli apóstoli ad Ephésios (5,21-33)
Fratres: Subiécti ínvicem in timóre Christi. Mulíeres viris suis sicut Dómino, quóniam vir caput est mulíeris, sicut et Christus caput est ecclésiæ, ipse salvátor córporis. Sed ut ecclésia subiécta est Christo, ita et mulíeres viris in ómnibus. Viri, dilígite uxóres, sicut et Christus diléxit ecclésiam et seípsum trádidit pro ea, ut illam sanctificáret mundans lavácro aquæ in verbo, ut exhibéret ipse sibi gloriósam ecclésiam non habéntem máculam aut rugam aut áliquid eiúsmodi, sed ut sit sancta et immaculáta. Ita et viri debent dilígere uxóres suas ut córpora sua. Qui suam uxórem díligit, seípsum díligit; nemo enim umquam carnem suam ódio hábuit, sed nutrit et fovet eam sicut et Christus ecclésiam, quia membra sumus córporis eíus. Propter hoc relínquet homo patrem et matrem et adhærébit uxóri suæ, et erunt duo in carne una. Mystérium hoc magnum est; ego autem dico de Christo et ecclésia! Verúmtamen et vos sínguli unusquísque suam uxórem sicut seípsum díligat; uxor autem tímeat virum. Frères : soumettez-vous les uns aux autres dans la crainte du Christ. Que les femmes soient soumises à leurs maris, comme au Seigneur; car le mari est le chef de la femme, comme le Christ est le chef de l'Eglise, qui est Son corps, et dont Il est le Sauveur. Or, de même que l'Eglise est soumise au Christ, de même aussi les femmes doivent être soumises à leurs maris en toutes choses. Vous, maris, aimez vos femmes, comme le Christ aussi a aimé l'Eglise, et S'est livré Lui-même pour elle, afin de la sanctifier, après l'avoir purifiée dans le baptême d'eau par la parole de vie, pour Se la présenter Lui-même comme une Eglise glorieuse, n'ayant ni tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et immaculée. De même les maris aussi doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s'aime lui-même. Car jamais personne n'a haï sa propre chair; mais il la nourrit et la soigne, comme le Christ le fait pour l'Eglise, parce que nous sommes les membres de Son corps, formés de Sa chair et de Ses os. C'est pourquoi l'homme abandonnera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux seront une seule chair. Ce mystère est grand: Je dis cela par rapport au Christ et à l'Eglise. Ainsi, que chacun de vous individuellement aime sa femme comme lui-même, et que la femme respecte son mari.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 26, 4
℟. Unam pétii a Dómino, hanc requíram, ut inhábitem in domo Dómini. ℣. Ut vídeam voluptátem Dómini, et prótegar a templo sancto eius. ℟. Il est une chose que j’ai demandé au Seigneur, et je la rechercherai uniquement : c’est d’habiter dans la maison du Seigneur. ℣. Pour contempler les délices et être protégé par Son saint temple.
Allelúia. Alléluia.
Ps. 147, 12 Ps. 147,12
℟. Allelúia. ℣. Lauda, Ierúsalem, Dóminum: lauda Deum tuum, Sion. ℟. Alléluia. ℣. Jérusalem, loue le Seigneur; loue ton Dieu, ô Sion.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (13,18-21)
In illo tempore: Dicébat Iesus: “Cui símile est regnum Dei, et cui símile existimábo illud? Símile est grano sinápis, quod accéptum homo misit in hortum suum, et crevit et factum est in árborem, et vólucres cæli requievérunt in ramis eíus.” Et íterum dixit: “Cui símile æstimábo regnum Dei? Símile est ferménto, quod accéptum múlier abscóndit in farínæ sata tria, donec fermentarétur totum.” En ce temps là : Jésus disait : A quoi est semblable le royaume de Dieu, et à quoi le comparerai-Je? Il est semblable à un grain de sénevé, qu'un homme a pris et mis dans son jardin; et il a crû et est devenu un grand arbre, et les oiseaux du ciel se sont reposés sur ses branches. Il dit encore: A quoi comparerai-Je le royaume de Dieu? Il est semblable à du levain, qu'une femme a pris et mêlé dans trois mesures de farine, jusqu'à ce que tout fût fermenté.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 118, 154 et 125
Dómine, vivífica me secúndum elóquium tuum: ut sciam testimónia tua. Seigneur, rends-moi la vie selon Ta parole : afin que je connaisse Tes témoignages.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Réspice, quǽsumus, Dómine, múnera quæ tuæ offérimus maiestáti, ut, quod nostro servítio géritur, ad tuam glóriam pótius dirigátur. Per Christum. Regarde, Seigneur, les dons que nous offrons à Ta majesté, afin que tout ce qui est accompli par notre service aboutisse à Ta plus grande gloire.
Communio Communion
Ps. 19, 6 Ps. 19,6
Lætábimur in salutári tuo: et in nómine Dómini Dei nostri magnificábimur. Nous nous réjouirons de Ton salut, et nous nous glorifierons au Nom de notre Dieu.
Post communionem Post communion
Perfíciant in nobis, Dómine, quǽsumus, tua sacraménta quod cóntinent, ut, quæ nunc spécie gérimus, rerum veritáte capiámus. Per Christum. Que Tes sacrements, Seigneur, produisent en nous ce qu'ils expriment, afin que nous puissions obtenir en réalité ce que nous célébrons maintenant.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 104, 3-4
Lætétur cor quæréntium Dóminum. Quǽrite Dóminum, et confirmámini, quǽrite fáciem eius semper. Que le cœur de ceux qui cherchent le Seigneur se réjouisse. Cherchez le Seigneur, et soyez remplis de force, cherchez sans cesse Son visage.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Ps 19, 6
Lætábimur in salutári tuo, et in nómine Dei nostri magnificábimur. Nous nous réjouirons de Ton salut, et nous nous glorifierons au Nom de notre Dieu.
Vel: Eph 5, 2
Christus diléxit nos, et trádidit semetípsum pro nobis, oblatiónem Deo in odórem suavitátis. Le Christ nous a aimés, et S'est livré pour nous, offrande à Dieu d'une agréable odeur.