Messe du jeudi 3 novembre 2022

Hebdomada XXXI per annum XXXIème semaine dans l'année
Feria V Jeudi
Ad Missam
A la Messe


Introitus Introït
Ps. 37, 22-23 Ps. 37,22-23
NE derelínquas me, Dómine, Deus meus, ne discédas a me: inténde in adiutórium meum, Dómine, virtus salútis meæ. Ps. ibid., 2 Dómine, ne in furóre tuo árguas me: neque in ira tua corrípias me. ℣. Glória Patri. Ne m’abandonne pas, Seigneur mon Dieu ; ne T'éloigne pas de moi. Hâte-Toi de me secourir, Seigneur, Dieu de mon salut.
Ps. ibid., 2. Seigneur, ne me reprends pas dans Ta fureur, et ne me punis pas dans Ta colère.
Collecta Collecte
Omnípotens et miséricors Deus, de cuius múnere venit, ut tibi a fidélibus tuis digne et laudabíliter serviátur, tríbue, quǽsumus, nobis, ut ad promissiónes tuas sine offensióne currámus. Per Dóminum. Dieu tout-puissant et miséricordieux, de qui vient toute grâce, Tu donnes à Tes fidèles de Te servir dignement et comme il convient ; accorde-nous de courir sans risque de chute, vers les biens que Tu as promis.
Lectio I Ière lecture
Lectio Epístolæ beáti Pauli apóstoli ad Philippénses (3,3-8a)
Fratres: Nos sumus circumcísio, qui Spíritu Dei sérvimus et gloriámur in Christo Iésu et non in carne fidúciam habéntes, quamquam ego hábeam confidéntiam et in carne. Si quis álius vidétur confídere in carne, ego magis: circumcísus octáva die, ex génere Israel, de tribu Beniámin, Hebrǽus ex Hebrǽis, secúndum legem pharisǽus, secúndum æmulatiónem pérsequens ecclésiam, secúndum iustítiam, quæ in lege est, conversátus sine queréla. Sed, quæ mihi erant lucra, hæc arbitrátus sum propter Christum detriméntum. Verúmtamen exístimo ómnia detriméntum esse propter eminéntiam sciéntiæ Christi Iésu Dómini mei. Frères : c'est nous qui sommes les vrais circoncis, nous qui servons Dieu en esprit, et qui nous glorifions en Jésus-Christ, et qui ne mettons pas notre confiance dans la chair. Ce n'est pas que je ne puisse aussi mettre ma confiance dans la chair. Si un autre croit pouvoir se confier dans la chair, je le puis bien davantage, moi, circoncis le huitième jour, de la race d'Israël, de la tribu de Benjamin, né Hébreu et d'Hébreux; pour ce qui est de la loi, pharisien; pour ce qui est du zèle, persécuteur de l'Eglise; pour ce qui est de la justice de la loi, ayant été irréprochable. Mais les choses qui avaient été pour moi des gains, je les ai regardées comme une perte à cause du Christ. Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l'excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour Lequel j'ai renoncé à toutes choses, les regardant comme des ordures, afin de gagner le Christ,
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias. Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale Graduel
Ps. 47, 10-11 et 9 Ps 47, 10-11 et 9
℟. Suscépimus, Deus, misericórdiam tuam in médio templi tui: secúndum nomen tuum, Deus, ita et laus tua in fines terræ. ℣. Sicut audívimus, ita et vídimus in civitáte Dei nostri, in monte sancto eius. ℟. Nous avons reçu, ô Dieu, Ta miséricorde au milieu de Ton temple ; comme Ton nom, ô Dieu, ainsi Ta louange s’étend jusqu’aux extrémités de la terre. ℣. Ce que nous avions entendu dire, nous l’avons vu dans la cité de notre Dieu, sur Sa sainte montagne.
Allelúia Alléluia
Ps. 32, 6
℟. Allelúia . ℣. Verbo Dómini cæli firmáti sunt, et Spíritu oris eius omnis virtus eórum. ℟. Alléluia. ℣. Le Verbe du Seigneur a affermi les cieux, et le Souffle de Sa bouche leur a donné toute leur vertu.
 Evangelium  Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Lucam (15,1-10)
In illo tempore: Erant autem appropinquántes ei omnes publicáni et peccatóres, ut audírent illum. Et murmurábant pharisǽi et scribæ dicéntes: “Hic peccatóres récipit et mandúcat cum illis.” Et ait ad illos parábolam istam dicens: “Quis ex vobis homo, qui habet centum oves et si perdíderit unam ex illis, nonne dimíttit nonagínta novem in desérto et vadit ad illam, quæ períerat, donec invéniat illam? Et cum invénerit eam, impónit in úmeros suos gaudens et véniens domum cónvocat amícos et vicínos dicens illis: ‘Congratulámini mihi, quia invéni ovem meam, quæ períerat.’ Dico vobis: Ita gáudium erit in cælo super uno peccatóre pæniténtiam agénte quam super nonagínta novem iústis, qui non índigent pæniténtia. Aut quæ múlier habens drachmas decem, si perdíderit drachmam unam, nonne accéndit lucérnam et evérrit domum et quærit diligénter, donec invéniat? Et cum invénerit, cónvocat amícas et vicínas dicens: ‘Congratulámini mihi, quia invéni drachmam, quam perdíderam.’ Ita dico vobis: Gáudium fit coram ángelis Dei super uno peccatóre pæniténtiam agénte.” En ce temps là : les publicains et les pécheurs s'approchaient de Jésus pour L'écouter. Et les pharisiens et les scribes murmuraient, en disant: Cet homme accueille les pécheurs, et mange avec eux. Alors Il leur dit cette parabole: Quel est l'homme parmi vous qui a cent brebis, et qui, s'il en perd une, ne laisse les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert, pour s'en aller après celle qui est perdue, jusqu'à ce qu'il la trouve ?Et lorsqu'il l'a trouvée, il la met sur ses épaules avec joie ; et venant dans sa maison, il appelle ses amis et ses voisins, et leur dit: Réjouissez-vous avec moi, car j'ai trouvé ma brebis qui était perdue. Je vous le dis, il y aura de même plus de joie dans le Ciel pour un seul pécheur qui fait pénitence, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de pénitence. Ou quelle est la femme qui, ayant dix drachmes, si elle en perd une, n'allume la lampe, ne balaye la maison, et ne cherche avec soin jusqu'à ce qu'elle la trouve? Et lorsqu'elle l'a trouvée, elle appelle ses amies et ses voisines, et leur dit: Réjouissez-vous avec moi, car j'ai trouvé la drachme que j'avais perdue. De même, Je vous le dis, il y aura de la joie parmi les Anges de Dieu, pour un seul pécheur qui fait pénitence.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe. Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 102, 2 et 5
Bénedic, ánima mea, Dómino, et noli oblivísci omnes retributiónes eius: et renovábitur, sicut áquilæ, iuvéntus tua. Mon âme, bénis le Seigneur, et n’oublie jamais tous Ses bienfaits ; et ta jeunesse sera renouvelée comme celle de l’aigle.
Super oblataPrière sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit: Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet: Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ. Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Fiat hoc sacrifícium, Dómine, oblátio tibi munda, et nobis misericórdiæ tuæ sancta largítio. Per Christum. Que ce sacrifice, Seigneur, soit pour Toi une offrande pure
et, pour nous, une sainte effusion de Ta miséricorde.
Communio Communion
Luc. 15, 10 Luc. 15,10
Dico vobis: gáudium est Angelis Dei super uno peccatóre pæniténtiam agénte. Je vous le dis : la joie des anges de Dieu est plus grande pour un pécheur faisant pénitence.
Post communionem Post communion
Augeátur in nobis, quǽsumus, Dómine, tuæ virtútis operátio, ut, refécti cæléstibus sacraméntis, ad eórum promíssa capiénda tuo múnere præparémur. Per Christum. Augmente en nous, Seigneur, l'action de Ta puissance, pour que nourris ces sacrements du ciel, nous nous préparions, par Ta grâce, à recevoir Tes promesses.
Modifications aux messes lues :
Ant. ad introitum Ant. à l'introït
Cf. Ps 37, 22-23
Ne derelínquas me, Dómine Deus meus, ne discédas a me; inténde in adiutórium meum, Dómine, virtus salútis meæ. Ne m’abandonne pas, Seigneur mon Dieu ; ne T'éloigne pas de moi. Hâte-Toi de me secourir, Seigneur, Dieu de mon salut.
Ant. ad communionem Ant. à la communion
Cf. Ps 15, 11
Notas mihi fecísti vias vitæ, adimplébis me lætítia cum vultu tuo, Dómine. Tu m’as fait connaître les voies de la vie ; Tu me combleras de joie par Ton visage, Seigneur.
Vel: Io 6, 58
Sicut misit me vivens Pater, et ego vivo propter Patrem, et qui mandúcat me, et ipse vivet propter me, dicit Dóminus. Comme le Père vivant M'a envoyé, Je vis pour le Père; de la même manière, quiconque me mange vivra pour Moi, dit le Seigneur.