Office de tierce du mercredi 29 décembre 2021

Infra octavam Nativitatis Infra octavam Nativitatis
Feria IV Mercredi
Ad Tertiam
Ad Tertiam
℣. Deus, in adiutórium meum inténde. ℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína. ℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, et au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Alléluia.
Hymnus Hymne
Nunc, Sancte, nobis, Spíritus, Esprit très Saint, daigne en cette heure,
unum Patri cum Fílio, uni au Père, uni au Fils,
dignáre promptus íngeri descendre Toi-même sur nous
nostro refúsus péctori. et Te répandre dans nos âmes.
 
Os, lingua, mens, sensus, vigor Que notre coeur et notre bouche,
confessionem pérsonent, que tout en nous dise la foi !
flamméscat igne cáritas, Embrase-nous de charité ;
accéndat ardor próximos. que ce feu brûle aussi nos proches !
 
Per te sciámus da Patrem, Fais-nous connaître Dieu le Père,
noscámus atque Fílium, fais-nous apprendre aussi le Fils
te utriúsque Spíritum et croire en tout temps que Tu es
credámus omni témpore. Amen. l'unique Esprit de l'Un et l'Autre. Amen.
Ant. 1 Erant Ioseph et María, mater Iesu, mirántes super iis, quæ dicebántur de illo.Ant. 1 Joseph et Marie, la mère de Jésus, étaient dans l'étonnement pour les choses que l'on disait de Lui.
Psalmus 118 (119), 9-16 Psaume 118 (119), 9-16
II (Beth) II (Beth)
In quo mundábit adulescéntior viam suam? * In custodiéndo sermónes tuos. Comment le jeune homme rendra-t-il pur son sentier? En se gardant selon Ta parole.
In toto corde meo exquisívi te, * ne erráre me fácias a præcéptis tuis. Je Te cherche de tout mon cœur: ne me laisse pas errer loin de Tes commandements.
In corde meo abscóndi elóquia tua, * ut non peccem tibi. Je garde Ta parole cachée dans mon cœur, afin de ne pas pécher contre Toi.
Benedíctus es, Dómine; * doce me iustificatiónes tuas. Béni sois-Tu, Seigneur! Enseigne-moi Tes lois.
In lábiis meis * numerávi ómnia iudícia oris tui. De mes lèvres j'énumère tous les préceptes de Ta bouche.
In via testimoniórum tuórum delectátus sum * sicut in ómnibus divítiis. J'ai de la joie à suivre Tes enseignements, comme si je possédais tous les trésors.
In mandátis tuis exercébor * et considerábo vias tuas. Je veux méditer Tes ordonnances, avoir les yeux sur Tes sentiers.
In iustificatiónibus tuis delectábor, * non oblivíscar sermónem tuum. Je fais mes délices de Tes lois, je n'oublierai pas Ta parole.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Erant Ioseph et María, mater Iesu, mirántes super iis, quæ dicebántur de illo.Ant. Joseph et Marie, la mère de Jésus, étaient dans l'étonnement pour les choses que l'on disait de Lui.
Ant. 2 María autem conservábat ómnia verba hæc, cónferens in corde suo.Ant. 2 Quant à Marie, elle conservait avec soin toutes ces choses, les méditant dans son coeur.
Psalmus 16 (17) 1-6 Psaume 16 (17) 1-6
Ab impiis salva me, Domine Des impies, sauve-moi, Seigneur.
In diebus carnis suæ. .. preces offerens et exauditus (Hebr 5, 7). Lui qui, aux jours de Sa chair, avait présenté Ses prières, a été exaucé (Hebr 5, 7).
I I
Exáudi, Dómine, iustítiam meam, * inténde deprecatiónem meam. Seigneur, entends la justice, écoute mon cri ;
Auribus pércipe oratiónem meam, * non in lábiis dolósis. prête l'oreille à ma prière, qui n'est pas proférée par des lèvres trompeuses.
De vultu tuo iudícium meum pródeat; * óculi tui vídeant æquitátes. Que mon jugement sorte de Ta face, que Tes yeux regardent l'équité !
Proba cor meum et vísita nocte; igne me exámina, *et non invénies in me iniquitátem. Tu as éprouvé mon cœur, Tu l'as visité la nuit, Tu m'as mis dans le creuset : Tu ne trouves rien.
Non transgréditur os meum ad ópera hóminum, * propter verba labiórum tuórum custodívi me a viis violénti. Avec ma pensée ma bouche n'est pas en désaccord. Quant aux actions de l'homme, fidèle à la parole de Tes lèvres; j'ai pris garde aux voies des violents.
Rétine gressus meos in sémitis tuis, * ut non moveántur vestígia mea. Mes pas se sont attachés à Tes sentiers, et mes pieds n'ont pas chancelé.
Ego ad te clamávi, quóniam exáudis me, Deus; * inclína aurem tuam mihi et exáudi verba mea. Je crie vers Toi, car Tu m'exauces, ô Dieu ; incline vers moi Ton oreille, écoute ma prière.
Mirífica misericórdias tuas, * qui salvos facis ab insurgéntibus  sperántes in déxtera tua. Fais éclater Tes miséricordes, Toi qui sauves les insurgés et ceux qui espèrent à Ta droite.
Custódi me ut pupíllam óculi,  sub umbra alárum tuárum prótege me * a fácie impiórum, qui me afflixérunt. Garde-moi comme la prunelle de l'oeil ; à l'ombre de Tes ailes mets-moi à couvert des impies qui me persécutent.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. María autem conservábat ómnia verba hæc, cónferens in corde suo.Ant. Quant à Marie, elle conservait avec soin toutes ces choses, les méditant dans son coeur.
Ant. 3 Vidérunt óculi mei salutáre tuum, quod parásti ante fáciem ómnium populórum.Ant. 3 Mes yeux ont vu le salut que Tu préparais à la face des peuples.
II II
Inimíci mei in furóre circumdedérunt me,  ádipem suum conclusérunt; * os eórum locútum est supérbiam. Des ennemis mortels m'entourent. Ils ferment leurs entrailles à la pitié, ils ont à la bouche des paroles hautaines.
Incedéntes nunc circumdedérunt me, * óculos suos statuérunt prostérnere in terram. Ils sont sur nos pas, ils nous entourent, ils nous épient pour nous renverser par terre.
Aspéctus eórum quasi leónis paráti ad prædam * et sicut cátuli leónis recubántis in ábditis. Ils ressemblent au lion avide de dévorer, au lionceau campé dans son fourré.
Exsúrge, Dómine, præveni eum, supplánta eum; * éripe ánimam meam ab ímpio frámea tua, Lève-Toi, le Seigneur, marche à sa rencontre, terrasse-le; délivre mon âme du méchant par Ton glaive,
a mórtuis manu tua, Dómine, * a mórtuis, quorum defécit pórtio vitæ. des hommes par Ta main, de ces hommes du siècle dont la part est dans la vie présente,
De recónditis tuis adímpleas ventrem eórum, * saturéntur fílii  et dimíttant relíquias párvulis suis. dont Tu remplis le ventre de Tes trésors, qui sont rassasiés de fils, et laissent leur superflu à leurs petits-fils.
Ego autem in iustítia vidébo fáciem tuam, * satiábor, cum evigilávero, conspéctu tuo. Pour moi, dans mon innocence je contemplerai Ta face ; à mon réveil, je me rassasierai de Ton image.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Vidérunt óculi mei salutáre tuum, quod parásti ante fáciem ómnium populórum.Ant. Mes yeux ont vu le salut que Tu préparais à la face des peuples.
Lectio brevis (Tit 2, 11-12) Lecture brève (Tit 2, 11-12)
Appáruit grátia Dei salutáris ómnibus homínibus erúdiens nos, ut abnegántes impietátem et sæculária desidéria sóbrie et iuste et pie vivámus in hoc sæculo. La grâce de Dieu s'est manifestée, source de salut pour tous les hommes; elle nous enseigne à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent avec tempérance, justice et piété.
℣. Recordátus est Dóminus misericórdiæ suæ, allelúia.
℟. Et veritátis suæ dómui Israel, allelúia.
℣. Le Seigneur S'est souvenu de Sa miséricorde, alléluia. ℟. Et de Sa vérité sur la maison d’Israël, alléluia.
Omnípotens et invisíbilis Deus, qui tuæ lucis advéntu mundi ténebras effugásti, seréno vultu nos, quǽsumus, intuére, ut magnificéntiam nativitátis Unigéniti tui dignis præcóniis collaudémus. Qui tecum. Dieu tout puissant et invisible, qui par l'avènement de Ta lumière as dissipé les ténèbres du monde, nous T'en prions ; tourne vers nous Ton visage de sérénité, et nos louanges proclameront la magnificence de la naissance de Ton Fils unique.
Benedicámus Dómino.
℟. Deo grátias.
Bénissons le Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.

Ad Tertiam - psalmodia complementaria

A Tierce - psalmodie complémentaire.
Post ℣. Deus, in adiutórium et hymnum, dicuntur psalmi graduales qui sequuntur cum suis antiphonis. Après le ℣. Dieu, viens à mon aide et l'hymne, on peut [choisir de] dire [ad libitum, à la place des précédents] les psaumes graduels qui suivent avec leurs antiennes.
Ant. 1 Erant Ioseph et María, mater Iesu, mirántes super iis, quæ dicebántur de illo.Ant. 1 Joseph et Marie, la mère de Jésus, étaient dans l'étonnement pour les choses que l'on disait de Lui.
Psalmus 119 (120) Psaume 119 (120)
Desiderium pacis Désir de paix
In tribulatione patientes, orationi instantes (Rom 12, 12). Soyez patients dans l'affliction, assidus à la prière, (Rom 12, 12).
Ad Dóminum, cum tribulárer, clamávi, * et exaudívit me. Vers le Seigneur, dans ma détresse, j'ai crié, et Il m'a exaucé:
Dómine, líbera ánimam meam a lábiis mendácii, * a língua dolósa. « Seigneur, délivre mon âme de la lèvre de mensonge, de la langue astucieuse! »
Quid detur tibi aut quid apponátur tibi, * língua dolósa? Que te sera-t-il donné, quel sera ton profit, langue perfide?
Sagíttæ poténtis acútæ * cum carbónibus iuniperórum. Les flèches aiguës du Tout-puissant, avec les charbons ardents du genêt.
Heu mihi, quia peregrinátus sum in Mosoch, * habitávi ad tabernácula Cedar! Malheureux que je suis de séjourner dans Mések, d'habiter sous les tentes de Cédar !
Multum íncola fuit ánima mea * cum his, qui odérunt pacem. Trop longtemps j'ai demeuré avec ceux qui haïssent la paix.
Ego eram pacíficus; * cum loquébar, illi impugnábant me. Je suis un homme de paix et, quand je leur parle, ils sont pour la guerre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 2 María autem conservábat ómnia verba hæc, cónferens in corde suo.Ant. 2 Quant à Marie, elle conservait avec soin toutes ces choses, les méditant dans son coeur.
Psalmus 120 (121) Psaume 120 (121)
Custos populi Garde du peuple
Non esurient amplius, neque sitient amplius, neque cadet super illos sol neque ullus æstus (Ap 7, 16). Ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, la brûlure du soleil ne les accablera plus. (Ap 7, 16).
Levábo óculos meos in montes: * unde véniet auxílium mihi? Je lève les yeux vers les montagnes : d'où me viendra le secours?
Auxílium meum a Dómino, * qui fecit cælum et terram. Mon secours viendra du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Non dabit in commotiónem pedem tuum, * neque dormitábit, qui custódit te. Il ne permettra pas que ton pied trébuche; celui qui te garde ne sommeillera pas.
Ecce non dormitábit neque dórmiet, * qui custódit Israel. Non, il ne sommeille ni ne dort, celui qui garde Israël.
Dóminus custódit te, Dóminus umbráculum tuum, * ad manum déxteram tuam. Le Seigneur est ton gardien, le Seigneur est ton abri, toujours à ta droite.
Per diem sol non percútiet te, * neque luna per noctem. Pendant le jour le soleil ne te frappera point, ni la lune pendant la nuit.
Dóminus custódiet te ab omni malo; * custódiet ánimam tuam Dóminus. Le Seigneur te gardera de tout mal, il gardera ton âme.
Dóminus custódiet intróitum tuum et éxitum tuum * ex hoc nunc et usque in sǽculum. Le Seigneur gardera ton départ et ton arrivée, maintenant et à jamais.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. 3 María autem conservábat ómnia verba hæc, cónferens in corde suo.Ant. 3 Quant à Marie, elle conservait avec soin toutes ces choses, les méditant dans son coeur.
Psalmus 121 (122) Psaume 121 (122)
Civitas sancta Ierusalem La cité sainte de Jérusalem
Accessistis ad Sion montem et civitatem Dei viventis, Ierusalem cælestem (Hebr 12, 22). Vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant qui est la Jérusalem céleste (Hebr 12, 22).
Lætátus sum in eo quod dixérunt mihi: * «In domum Dómini íbimus» . J'ai été dans la joie quand on m'a dit: « Allons à la maison du Seigneur »
Stantes iam sunt pedes nostri * in portis tuis, Ierúsalem. Maintenant nos pieds se tiennent à tes portes, Jérusalem.
Ierúsalem, quæ ædificáta est ut cívitas, * sibi compácta in idípsum. Jérusalem, tu es bâtie comme une ville où tout se tient ensemble.
Illuc enim ascendérunt tribus, tribus Dómini, * testimónium Israel, ad confiténdum nómini Dómini. Là montent les tribus, les tribus du Seigneur, selon la loi d'Israël, pour louer le nom du Seigneur.
Quia illic sedérunt sedes ad iudícium, * sedes domus David. Là sont établis des sièges pour le jugement, les sièges de la maison de David.
Rogáte, quæ ad pacem sunt Ierúsalem: * «Secúri sint diligéntes te! Faites des voeux pour Jérusalem: « Qu'ils soient en sûreté ceux qui t'aiment !
Fiat pax in muris tuis, * et secúritas in túrribus tuis! ». Que la paix règne dans tes murs, la prospérité dans tes palais ! »
Propter fratres meos et próximos meos * loquar: «Pax in te! ». A cause de mes frères et de mes amis, je dis : «Paix sur toi ! ».
Propter domum Dómini Dei nostri * exquíram bona tibi. A cause de la maison du Seigneur, notre Dieu, je désire pour toi le bonheur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.