Vêpres du jeudi 16 septembre 2021

Hebdomada XXIV per annum XXIVème semaine dans l'année
Feria V Jeudi
Ad Vesperas
Aux Vêpres
℣. Deus, in adiutórium meum inténde. ℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína. ℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen. Gloire au Père, et au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia. Alléluia.
Hymnus Hymne
Sanctórum méritis ínclita gáudia Ensemble célébrons les mérites des saints,
pangámus, sócii, géstaque fórtia; leur bonheur dans le ciel, leur geste de vaillance,
nam gliscit ánimus prómere cántibus car notre âme se plaît à dire en ses cantiques
victórum genus óptimum. l'excellence de ces vainqueurs.
(Pro sanctis viris:) Pour des saints
Hi sunt quos rétinens mundus inhórruit, Le monde les tenait, mais ils l'ont fait trembler;
ipsum nam stérili flore peráridum pour ce monde stérile, et dont les fleurs se fanent,
sprevére pénitus teque secúti sunt, ils n'ont eu que mépris: ils T'ont suivi, ô Christ,
rex, Christe, bone cælitum. Toi le bon roi des bienheureux.
(Pro sanctis mulieribus:) Pour des saintes
Hæ sunt, quas rétinens mundus inhórruit, Le monde les tenait, mais elles l'ont fait trembler;
ipsum nam stérili flore peráridum pour ce monde stérile, et dont les fleurs se fanent,
sprevére pénitus teque secútæ sunt, Elles n'ont eu que mépris: elles T'ont suivi, ô Christ,
rex, Christe, bone cælitum. Toi le bon roi des bienheureux.
Hi (Hæ) pro te fúrias sævaque sústinent; Ils (elles) supportent pour Toi fureurs et cruautés
non murmur résonat, non querimónia, sans laisser échapper un murmure, une plainte,
sed corde tácito mens bene cónscia le coeur silencieux et l'âme résolue,
consérvat patiéntiam. gardant jusqu'au bout patience.
Quæ vox, quæ póterit lingua retéxere Quelle voix, quelle langue aura pouvoir de dire
quæ tu martyribus múnera præparas? les dons qu'à ces martyrs Tu prépares Toi-même?
Rubri nam flúido sánguine láureis Rouges du sang qui coule, ils (elles) reçoivent la gloire
ditántur bene fúlgidis. de Tes lauriers étincelants.
Te, trina Déitas únaque, póscimus, Trinité, un seul Dieu, c'est Toi que nous prions
ut culpas ábluas, nóxia súbtrahas, de laver les péchés, d'effacer toute faute:
des pacem fámulis, nos quoque glóriam donne à Tes serviteurs la paix, accorde-nous
per cuncta tibi sǽcula. Amen. de Te glorifier pour les siècles.
Ant. 1 Misericórdia mea et refúgium meum Dóminus: in ipso sperávi.Ant. 1 Ma miséricorde et mon refuge, c'est le Seigneur, en Qui j'espère.
Psalmus 143 (144) Psaume 143 (144)
Pro victoria et pace Pour obtenir la victoire et la paix
Manus eius edoctæ sunt ad bellum, cum sæculum vincit: «Ego enim, ait, vici mundum» (S. Hilarius). Ses mains ont été exercées pour le combat lors de Sa victoire sur le monde, car Il a dit « J'ai vaincu le monde » (S. Hilaire)
I I
Benedíctus Dóminus, adiútor meus, qui docet manus meas ad prœlium * et dígitos meos ad bellum. Béni soit le Seigneur mon Dieu, qui enseigne à mes mains le combat, et à mes doigts la guerre.
Misericórdia mea et fortitúdo mea, * refúgium meum et liberátor meus; Il est ma miséricorde et mon refuge, mon défenseur et mon libérateur.
scutum meum, et in ipso sperávi, * qui subdit pópulum meum sub me. Il est mon protecteur, et c'est en Lui que j'espère; c'est Lui qui assujettit mon peuple sous moi.
Dómine, quid est homo, quod agnóscis eum, * aut fílius hóminis, quod réputas eum? Seigneur, qu'est-ce que l'homme, pour que Tu te sois fait connaître à lui? ou le fils de l'homme, pour que Tu prennes garde à lui?
Homo vanitáti símilis factus est, * dies eius sicut umbra prætériens. L'homme est devenu semblable au néant; ses jours passent comme l'ombre.
Dómine, inclína cælos tuos et descénde; * tange montes, et fumigábunt. Seigneur, abaisse Tes cieux et descends ; touche les montagnes, et elles seront fumantes.
Fúlgura coruscatiónem et díssipa eos; * emítte sagíttas tuas et contúrba eos. Fais briller Tes éclairs, et Tu les disperseras; lance Tes flèches, et Tu les mettras en déroute.
Emítte manum tuam de alto; * éripe me et líbera me de aquis multis, Étends Ta main d'en haut, délivre-moi, et sauve-moi des grandes eaux,
de manu filiórum alienigenárum, quorum os locútum est vanitátem, * et déxtera eórum déxtera mendácii. de la main des fils des étrangers, dont la bouche a proféré la vanité, et dont la droite est une droite d'iniquité.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Misericórdia mea et refúgium meum Dóminus: in ipso sperávi.Ant. Ma miséricorde et mon refuge, c'est le Seigneur, en Qui j'espère.
Ant. 2 Beátus pópulus cuius Dóminus Deus eius.Ant. 2 Heureux le peuple dont le Seigneur est le Dieu.
II II
Deus, cánticum novum cantábo tibi, * in psaltério decachórdo psallam tibi, O Dieu, je Te chanterai un cantique nouveau; je Te célébrerai sur la lyre à dix cordes.
qui das salútem régibus * qui rédimis David servum tuum de gládio malígno. O Toi qui procures le salut aux rois, qui as sauvé David, Ton serviteur, du glaive meurtrier.
Eripe me et líbera me * de manu filiórum alienigenárum, Délivre-moi et retire-moi d'entre les mains des fils des étrangers,
quorum os locútum est vanitátem, * et déxtera eórum déxtera mendácii. dont la bouche a proféré la vanité, et dont la droite est une droite d'iniquité.
Fílii nostri sicut novéllæ crescéntes * in iuventúte sua; Nos fils sont comme de nouvelles plantes dans leur jeunesse.
fíliæ nostræ sicut colúmnæ anguláres, * sculptæ ut structúra templi. Nos filles sont parées et ornées à la manière d'un temple.
Promptuária nostra plena, * redundántia ómnibus bonis; Nos greniers sont remplis, et débordent de l'un dans l'autre.
oves nostræ in mílibus innumerábiles in campis nostris, * boves nostræ crassæ. Nos brebis sont fécondes et innombrables quand elles vont dans nos pâturages.Leurs génisses sont grasses.
Non est ruína macériæ neque egréssus, * neque clamor in platéis nostris. Il n'y a pas de brèche ni d'ouverture dans nos murailles, et jamais un cri sur nos places publiques.
Beátus pópulus, cui hæc sunt; * beátus pópulus, cuius Dóminus Deus eius. Heureux le peuple qui jouit de ces biens; heureux le peuple qui a le Seigneur pour son Dieu.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Beátus pópulus cuius Dóminus Deus eius.Ant. Heureux le peuple dont le Seigneur est le Dieu.
Ant. 3 Nunc facta est salus et regnum Dei nostri.Ant. 3 C'est maintenant que se réalise le salut et le règne de notre Dieu.
Canticum (Ap 11, 17-18; 12, 10 b-12 a) NT10 Cantique (Ap 11, 17-18; 12, 10 b-12 a) NT10
De iudicio Dei Le jugement de Dieu
Grátias ágimus tibi, * Dómine Deus omnípotens, A Toi, nous rendons grâce, Seigneur, Dieu de l'univers,
qui es et qui eras, * quia accepísti virtútem tuam magnam et regnásti. Toi qui es, Toi qui étais Tu as saisi Ta grande puissance et pris possession de Ton règne.
Et irátæ sunt gentes, * et advénit ira tua, et tempus mortuórum iudicári, Les peuples s'étaient mis en colère, alors, Ta colère est venue et le temps du jugement pour les morts,
et réddere mercédem servis tuis prophétis et sanctis * et timéntibus nomen tuum, pusíllis et magnis. le temps de récompenser Tes serviteurs, les saints, les prophètes, ceux qui craignent Ton nom, les petits et les grands.
Nunc facta est salus et virtus et regnum Dei nostri * et potéstas Christi eius, Maintenant voici le salut et le règne et la puissance de notre Dieu, voici le pouvoir de Son Christ.
quia proiéctus est accusátor fratrum nostrórum, * qui accusábat illos ante conspéctum Dei nostri die ac nocte. Car l'accusateur de nos frères est rejeté, Lui qui les accusait, jour et nuit, devant notre Dieu.
Et ipsi vicérunt illum propter sánguinem Agni * et propter verbum testimónii sui; Ils l'ont vaincu par le sang de l'Agneau par la parole dont ils furent les témoins ;
et non dilexérunt ánimam suam * usque ad mortem. renonçant à l'amour d'eux-mêmes, jusqu'à mourir.
Proptérea lætámini, cæli * et qui habitátis in eis. Soyez donc dans la joie, cieux, et vous, habitants des cieux.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Nunc facta est salus et regnum Dei nostri.Ant. C'est maintenant que se réalise le salut et le règne de notre Dieu.
Lectio brevis (1 Petr 4, 13-14) Lecture brève (1 Petr 4, 13-14)
Caríssimi, quemádmodum communicátis Christi passiónibus, gaudéte, ut et in revelatióne glóriæ eius gaudeátis exsultántes. Si exprobrámini in nómine Christi, beáti, quóniam Spíritus glóriæ et Dei super vos requiéscit. Bien aimés, dans la mesure où vous avez part aux souffrances du Christ, réjouissez-vous, afin que, lorsque Sa gloire sera manifestée, vous soyez aussi dans la joie et l'allégresse. Si vous êtes outragés pour le Nom du Christ, heureux êtes-vous, parce que l'Esprit de gloire (et de puissance), l'Esprit de Dieu, repose sur vous.
 Responsorium breve Répons bref 
℟. Lætámini in Dómino, * Et exsultáte, iusti. Lætámini. ℣. Et gloriámini, omnes recti corde. * Et exsultáte, iusti. Glória Patri. Lætámini. ℟. Réjouissez-vous dans le Seigneur,* Et exultez, les justes. Réjouissez. ℣. Et rendez gloire, tous les coeurs droits.* Et exultez, les justes. Gloire au Père. Réjouissez.
Ant. O beátam Ecclésiam nostram, quam gloriósus mártyrum Christi sanguis illústrat!Ant. O comme est bienheureuse notre Eglise, anoblie du sang glorieux des martyrs du Christ !
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55) Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat * ánima mea Dóminum, Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo, et mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ.* Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes, parce qu'Il a pris en considération l'humilité de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius, parce que Celui qui est puissant a fait en moi de grandes choses, et Son nom est saint;
et misericórdia eius in progénies et progénies* timéntibus eum. et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui; Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur.
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles; Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes. Il a rempli de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum,* recordátus misericórdiæ, Il a relevé Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde:
sicut locútus est ad patres nostros,* Abraham et sémini eius in sæcula. selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. O beátam Ecclésiam nostram, quam gloriósus mártyrum Christi sanguis illústrat!Ant. O comme est bienheureuse notre Eglise, anoblie du sang glorieux des martyrs du Christ !
PrecesPrières litaniques
Christum, lumen géntium et gáudium ómnium vivéntium, læta devotióne
rogémus:
Supplions le Christ, la lumière des nations et la joie de tout être vivant :
Da lucem, pacem et salútem, Dómine Donne-nous la lumière, la paix et le salut, Seigneur.
Lux indefíciens et Verbum Patris, qui ad omnes hómines salvándos venísti,
dírige catechúmenos Ecclésiæ tuæ, ut in te illuminéntur.
Iniquitátes nostras, Dómine, ne consíderes,
quia apud te propitiátio est.
Qui voluísti ut hómines ingénio suo secréta naturália investigárent ad mundum
regéndum,
da ut sciéntia et artes ad glóriam tuam et ómnium felicitátem dirigántur.
Eos tuére, qui servítio fratrum suórum in mundo sese mancipavérunt,
ut líbere et sine detriménto opus suum perfícere váleant.
Dómine, qui áperis et nemo claudit,
educ in lumen tuum defúnctos qui in spe resurrectiónis dormiérunt.
Lumière éclatante, Verbe du Père, Tu es venu pour sauver tous les hommes,
conduis les catéchumènes de Ton Église afin qu'en Toi ils soient illuminés.
Ne considère pas nos iniquités, Seigneur,
car auprès de Toi est le pardon.
Tii qui as voulu que les hommes utilisent leur esprit pour explorer les secrets de la nature afin de régir le monde,
fais que les arts et les sciences servent à Ta gloire et au bonheur de tous les peuples.
Regarde avec bienveillance ceux qui se sont consacrés au service de leurs frères,
qu'ils accomplissent leur travail librement et sans détriment pour autrui.
Seigneur, Toi qui ouvres ce qu personne ne peut le fermer,
conduis dans Ta lumière ceux qui se sont endormis dans l'espérance de la résurrection.
Pater nosterNotre père
Pater noster, qui es in cælis: Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum; que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum; qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra. que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie; Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra, et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris; comme nous remettons à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem; et ne nous abandonne pas dans l'épreuve ;
sed líbera nos a malo. mais libère nous du malin.
Deus, ómnium géntium creátor et salus, qui in Coreána regióne ad cathólicam fidem pópulum adoptiónis mirabíliter vocásti atque sanctórum mártyrum Andréæ, Páuli ac sociórum gloriósa confessióne créscere fecísti, eórum exémplo et intercessióne concéde, ut nos quoque in mandátis tuis usque ad mortem perseveráre valeámus. Per Dóminum. Dieu, créateur et salut de toutes nations, qui as merveilleusement appelé à la foi catholique, en Corée, un peuple d'adoption, et l'as fait croître par le glorieux témoignage des saints martyrs André, Paul, et leurs compagnons, accorde-nous, par leur exemple et à leur intercession de persévérer nous aussi jusqu'à la mort dans la fidélité à Tes commandements.
Dóminus vobíscum. Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et cum spíritu tuo. ℟. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus. Que le Dieu tout puissant vous bénisse, le Père, et le Fils et le Saint Esprit.
℟. Amen. ℟. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa. Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio: Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
℣. Ite in pace. ℣. Allez en paix.
℟. Deo grátias. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur: En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.