Introitum
Introït
Ps. 91, 13-14
annotation: 1; %% (c4) IU(d!ffd/fff)stus(e_[oh:h][ll:1]d_[oh:h]) (,) * ut(cd) pal(cd'f)ma(fvvED') flo(d)ré(d!ew!fvED)bit :(dff'1f//fff) (;) sic(c)ut(d) ce(f)drus(g) Lí(f)ba(gh)ni(h.) (,) mul(h)ti(h)pli(h)cá(hjhhg)bi(hggfg)tur :(fg..) (:) plan(df)tá(fff/g_[oh:h]f)tus(f) in(f) do(fg)mo(gffd) Dó(d)mi(dff'1f/g_[oh:h]f)ni,(f.) (;) in(f) á(f_[oh:h]g_[oh:h]f_[oh:h])tri(f)is(f) do(fg)mus(gff) De(d)i(c!fff) no(d_c/fff/ced)stri.(d.) (::) T. P. Al(cd'f~)le(f_e)lú(fgf){ia},(fffddc.) (,) al(df~)le(fefd)lú(d_[oh:h]e_[oh:h]d_[oh:h]){ia}.(d.) (::) Ps. Bo(f)num(gh) est(h) con(h)fi(h)té(hj)ri(h) Dó(h)mi(hg)no(gh..) *(:) et(gf) psál(gh)le(h)re(h) nó(h)mi(h)ni(h) tu(h)o,(hjh) Al(g')tís(f)si(fff)me.(d.) (::) Gló(f)ri(gh)a(h) Pa(h)tri.(h) (::) E(h) u(hjh) o(g') u(f) a(fff) e.(d.) (::)
annotation: 1; %% (c4) IU(d!ffd/fff)stus(e_[oh:h][ll:1]d_[oh:h]) (,) * ut(cd) pal(cd'f)ma(fvvED') flo(d)ré(d!ew!fvED)bit :(dff'1f//fff) (;) sic(c)ut(d) ce(f)drus(g) Lí(f)ba(gh)ni(h.) (,) mul(h)ti(h)pli(h)cá(hjhhg)bi(hggfg)tur :(fg..) (:) plan(df)tá(fff/g_[oh:h]f)tus(f) in(f) do(fg)mo(gffd) Dó(d)mi(dff'1f/g_[oh:h]f)ni,(f.) (;) in(f) á(f_[oh:h]g_[oh:h]f_[oh:h])tri(f)is(f) do(fg)mus(gff) De(d)i(c!fff) no(d_c/fff/ced)stri.(d.) (::) T. P. Al(cd'f~)le(f_e)lú(fgf){ia},(fffddc.) (,) al(df~)le(fefd)lú(d_[oh:h]e_[oh:h]d_[oh:h]){ia}.(d.) (::) Ps. Bo(f)num(gh) est(h) con(h)fi(h)té(hj)ri(h) Dó(h)mi(hg)no(gh..) *(:) et(gf) psál(gh)le(h)re(h) nó(h)mi(h)ni(h) tu(h)o,(hjh) Al(g')tís(f)si(fff)me.(d.) (::) Gló(f)ri(gh)a(h) Pa(h)tri.(h) (::) E(h) u(hjh) o(g') u(f) a(fff) e.(d.) (::)
IUSTUS ut palma florébit: sicut cedrus Líbani multiplicábitur: plantátus in domo Dómini: in átriis domus Dei nostri. Ps. ibid., 2 Bonum est confitéri Dómino: et psállere nómini tuo, Altíssime. ℣. Glória Patri.
Le juste fleurira comme le palmier et il se multipliera comme le cèdre du Liban, planté dans la maison du Seigneur, dans les parvis de la maison de notre Dieu. Ps. Ibid., 2. Il est bon de louer le Seigneur et de chanter Ton nom, ô Très-Haut. ℣. Gloire au Père.
(c4) KY(g')ri(h)e(igkvJI'HG.) *(,) e(hg)lé(hih')i(h)son.(g.) bis.(::) Chri(g)ste(gegvFED.) e(f)lé(e')i(f)son.(g.) bis.(::) Ký(g')ri(h)e(igkvJI'HG.) (,) e(hg)lé(hih')i(h)son.(g.) (::) Ký(g')ri(h)e(igkvJI'HG'gegvFED.) ~~~~~~~~~~~~~~~~~~*() e(f)lé(e')i(f)son.(g.) (::)
(c4) KY(g')ri(h)e(igkvJI'HG.) *(,) e(hg)lé(hih')i(h)son.(g.) bis.(::) Chri(g)ste(gegvFED.) e(f)lé(e')i(f)son.(g.) bis.(::) Ký(g')ri(h)e(igkvJI'HG.) (,) e(hg)lé(hih')i(h)son.(g.) (::) Ký(g')ri(h)e(igkvJI'HG'gegvFED.) ~~~~~~~~~~~~~~~~~~*() e(f)lé(e')i(f)son.(g.) (::)
Collecta
Collecte
Deus, qui beáto António abbáti tribuísti mira tibi in desérto conversatióne servíre, eius nobis interventióne concéde, ut, abnegántes nosmetípsos, te iúgiter super ómnia diligámus. Per Dóminum.
Dieu qui as donné à saint Antoine de mener dans la solitude une vie héroïque, accorde-nous, par son intercession, de renoncer à nous-mêmes pour T'aimer sans cesse et plus que tout.
Lectio I
Ière lecture
Léctio Epístolæ beáti Pauli apóstoli ad Ephésios (6,10-13.18)
Fratres: Confortámini in Dómino et in poténtia virtútis eíus. Indúite armatúram Dei, ut possítis stare advérsus insídias Diáboli. Quia non est nobis colluctátio advérsus sánguinem et carnem sed advérsus principátus, advérsus potestátes, advérsus mundi rectóres tenebrárum harum, advérsus spiritália nequítiæ in cæléstibus. Proptérea accípite armatúram Dei, ut possítis resístere in die malo et, ómnibus perféctis, stare. Per omnem oratiónem et obsecratiónem orántes omni témpore in Spíritu, et in ipso vigilántes in omni instántia et obsecratióne pro ómnibus sanctis.
Frères : fortifiez-vous dans le Seigneur, et par la puissance de Sa vertu. Revêtez-vous de l’armure de Dieu, afin que vous puissiez tenir ferme contre les embûches du diable. Car ce n’est pas contre la chair et le sang que nous avons à lutter, mais contre les principautés et les puissances, contre les dominateurs de ce monde de ténèbres, contre les esprits de malice des régions célestes. C’est pourquoi recevez l’armure de Dieu, afin de pouvoir résister dans le jour mauvais, et être en tout parfaits. Faisant en tout temps, par l’Esprit, toutes sortes de prières et de supplications, veillant à cela avec une entière persévérance, et priant pour tous les saints.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias.
Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Vel, de tempore:
Ou, du temps :
Lectio I
Ière lecture
Léctio libri primi Samuélis (17,32-33,37,40-51)
In diébus illis: cum addúctus fuísset David ad Saul, locútus est ei: “Non concídat cor cuiúsquam in eo; ego servus tuus vadam et pugnábo advérsus Philisthǽum istum.” Et ait Saul ad David: “Non vales resístere Philisthǽo isti nec pugnáre advérsus eum, quia puer es; hic autem vir bellátor ab adulescéntia sua.” Et ait David: “Dóminus, qui éruit me de manu leónis et de manu ursi, ipse liberábit me de manu Philisthǽi huíus.” Dixit autem Saul ad David: “Váde, et Dóminus tecum sit.” Et tulit báculum suum in manu sua; et elégit sibi quinque levíssimos lápides de torrénte et misit eos in peram pastorálem, qua ut sácculo lápidum utebátur, et fundam manu tulit et procéssit advérsum Philisthǽum. Ibat autem Philisthǽus incédens et appropínquans advérsum David, et ármiger eíus ante eum. Cumque inspexísset Philisthǽus et vidísset David, despéxit eum; erat enim aduléscens rufus et pulcher aspéctu. Et dixit Philisthǽus ad David: “Númquid ego canis sum, quod tu venis ad me cum báculo?” Et maledíxit Philisthǽus David in diis suis; dixítque ad David: “Veni ad me, et dabo carnes tuas volatílibus cæli et béstiis terræ.” Dixit autem David ad Philisthǽum: “Tu venis ad me cum gládio et hasta et acináce; ego autem vénio ad te in nómine Dómini exercítuum, Dei ágminum Israel, quibus exprobrásti. Hódie dabit te Dóminus in manu mea, et percútiam te et áuferam caput tuum a te; et dabo cadáver tuum et cadávera castrórum Philísthim hódie volatílibus cæli et béstiis terræ, ut sciat omnis terra quia est Deus in Israel, et nóverit univérsa ecclésia hæc quia non in gládio nec in hasta salvat Dóminus: ipsíus enim est bellum, et tradet vos in manus nostras.” Cum ergo surrexísset Philisthǽus et veníret et appropinquáret contra David, festinávit David et cucúrrit ad pugnam advérsum Philisthǽum. Et misit manum suam in peram tulítque unum lápidem et funda iécit; et percússit Philisthǽum in fronte, et infíxus est lapis in fronte eíus, et cécidit in fáciem suam super terram. Prævaluítque David advérsum Philisthǽum in funda et in lápide; percussúmque Philisthǽum interfécit. Cumque gládium non habéret in manu, David cucúrrit et stetit super Philisthǽum; et tulit gládium eíus et edúxit eum de vagína sua et interfécit eum præcidítque caput eíus. Vidéntes autem Philísthim quod mórtuus esset fortíssimus eórum fugérunt.
Et Saül l'ayant fait venir en sa présence, David lui dit: Que personne n'aie peur de ce Philistin; moi votre serviteur, j'irai et je le combattrai. Saül lui dit: Vous ne sauriez résister à ce Philistin, ni combattre contre lui; parce que vous êtes un enfant, tandis qu'il est un homme de guerre depuis sa jeunesse. Et David ajouta: Le Seigneur qui m'a délivré de la griffe du lion et de la patte de l'ours, me délivrera aussi de la main de ce Philistin. Saül dit donc à David: Allez, et que le Seigneur soit avec vous. Il prit le bâton qu'il avait toujours à la main; il choisit dans le torrent cinq pierres très polies, et les mit dans sa panetière de berger; et tenant à la main sa fronde, il marcha contre le Philistin. Le Philistin s'avança aussi, et s'approcha de David, ayant devant lui son écuyer. Et lorsqu'il eut aperçu David, et qu'il l'eut envisagé, voyant que c'était un jeune homme, blond et fort beau, il le méprisa, et lui dit: Suis-je un chien, pour que tu viennes à moi avec un bâton? Et ayant maudit David en jurant par ses dieux, il ajouta: Viens à moi, et je donnerai ta chair aux oiseaux du ciel, et aux bêtes de la terre. Mais David dit au Philistin: Tu viens à moi avec l'épée, la lance, et le bouclier; mais moi je viens à toi au nom du Seigneur des armées, du Dieu des troupes d'Israël, auxquelles tu as insulté aujourd'hui. Le Seigneur te livrera entre mes mains; je te tuerai, et je te couperai la tête; et je donnerai aujourd'hui les cadavres des Philistins aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre; afin que toute la terre sache qu'il y a un Dieu dans Israël, et que toute cette multitude d'hommes reconnaisse que ce n'est point par l'épée ni par la lance que le Seigneur sauve; car Il est l'arbitre de la guerre, et c'est Lui qui vous livrera entre nos mains. Le Philistin s'avança donc et marcha contre David. Et lorsqu'il s'en fut rapproché, David se hâta, et courut contre lui pour le combattre. Il mit la main dans sa panetière, il en prit une pierre, la lança avec sa fronde, et en frappa le Philistin au front. La pierre s'enfonça dans le front du Philistin, et il tomba le visage contre terre. Ainsi David remporta la victoire sur le Philistin, avec une fronde et une pierre; il le renversa par terre et le tua. Et comme il n'avait point d'épée à la main, il courut, et se jeta sur le Philistin; il prit son épée, la tira du fourreau, et acheva de lui ôter la vie en lui coupant la tête. Et les Philistins voyant que le plus vaillant d'entre eux était mort, s'enfuirent.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias.
Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale
Graduel
Ps. 20, 4-5
Ps. 20, 4-5
annotation: 4; %% (c4) DO(fe)mi(fg)ne,(gv.ff/ded.) (,) * prae(fe)ve(fg)ní(g)sti(df) e(egF'E)um(e.) (;) in(e[ll:1]d~) be(g)ne(hj)di(j)cti(i!jw!kvJI')ó(h)ni(fhf/gh)bus(g.) dul(d)cé(feg)di(gefd)nis :(d.) (:) po(f)su(gh)í(ixh.0/[-0.5]ivHG'h)sti(ef'g) (,) in(g) cá(gfh)pi(h)te(gf) e(g_[oh:h]d~)ius(d.) co(feg)ró(gefd)nam(d.) (;) de(dc) lá(f)pi(gh)de(ixh.0/[-0.5]ivHG'ef'g) pre(g)ti(df)ó(efED.)(,)(ixf.0/[-0.5]hiHG'/!ge./ghGF'Ef_gF'E)so.(e.) (::) V/. Vi(h)tam(ixjhhgh/ef'g eg!ivHGhvFDe.) (,) (ghF'Eghfff'1dfED'fg'h) pé(gf/gh)ti(g)it,(g.) (:) et(f) tri(ghgh)bu(h)í(hgh'1f)sti(e[ll:1]d) e(f_g//ef!hvGE'fd)i(d.) (;) lon(c)gi(d)tú(dffd/ffdd'd/gffd)di(fdec)nem(c.) (,) di(f)é(ghgh)rum(hgh'1f) (;) in(e[ll:1]d~) saé(f_g//ef!hvGE'fd)cu(cd)lum(d.) (,) * saé(c.d!ewf/g_[oh:h]f)cu(f!hgh)li.(hhf.) (,) (h_ghvFDgff'fvEC//dd[ull:1]c/da..) (,) (cd!fvvDC'd!ff/gff/ded.) (::)
annotation: 4; %% (c4) DO(fe)mi(fg)ne,(gv.ff/ded.) (,) * prae(fe)ve(fg)ní(g)sti(df) e(egF'E)um(e.) (;) in(e[ll:1]d~) be(g)ne(hj)di(j)cti(i!jw!kvJI')ó(h)ni(fhf/gh)bus(g.) dul(d)cé(feg)di(gefd)nis :(d.) (:) po(f)su(gh)í(ixh.0/[-0.5]ivHG'h)sti(ef'g) (,) in(g) cá(gfh)pi(h)te(gf) e(g_[oh:h]d~)ius(d.) co(feg)ró(gefd)nam(d.) (;) de(dc) lá(f)pi(gh)de(ixh.0/[-0.5]ivHG'ef'g) pre(g)ti(df)ó(efED.)(,)(ixf.0/[-0.5]hiHG'/!ge./ghGF'Ef_gF'E)so.(e.) (::) V/. Vi(h)tam(ixjhhgh/ef'g eg!ivHGhvFDe.) (,) (ghF'Eghfff'1dfED'fg'h) pé(gf/gh)ti(g)it,(g.) (:) et(f) tri(ghgh)bu(h)í(hgh'1f)sti(e[ll:1]d) e(f_g//ef!hvGE'fd)i(d.) (;) lon(c)gi(d)tú(dffd/ffdd'd/gffd)di(fdec)nem(c.) (,) di(f)é(ghgh)rum(hgh'1f) (;) in(e[ll:1]d~) saé(f_g//ef!hvGE'fd)cu(cd)lum(d.) (,) * saé(c.d!ewf/g_[oh:h]f)cu(f!hgh)li.(hhf.) (,) (h_ghvFDgff'fvEC//dd[ull:1]c/da..) (,) (cd!fvvDC'd!ff/gff/ded.) (::)
℟. Dómine, prævenísti eum in benedictiónibus dulcédinis: posuísti in cápite eius corónam de lápide pretióso. ℣. Vitam pétiit a te, et tribuísti ei longitúdinem diérum in sǽculum sǽculi.
℟. Seigneur, Tu l'as prévenu des plus douces bénédictions; Tu as mis sur sa tête une couronne de pierres précieuses. ℣. Il T'a demandé la vie, et Tu lui as accordé des jours qui dureront dans les siècles des siècles.
Allelúia
Alléluia.
Ps. 91, 13
annotation: 1; %% (c4) AL(c)le(d!fdf)lú(ef!gvFEfg~){ia}.(g.) *(;) (hvGFgvFEf_g hvGFgvFE'Cd.) (,) (dfE'DCddc.) (;) (ghF'ED de!f'g/ef/gddc.) (,) (e/gghF'ED//efefd.) V/.(::) Iu(fhg___)stus(g_[oh:h]e//fgf/gddc.) (,) ut(cd) pal(ef'g~)ma(gv.e!g_4[uh:l]h) flo(fvED)ré(d.c!dw!evDCde)bit,(d.) (:) et(dede) sic(c)ut(e) ce(ixg_[uh:l]h/ig/h_e)(,)(fvEDfe/g_[oh:h]e//fvECe[ll:1]d/fd..)(;)(ixce!g_4[uh:l]h/!ig/!h_e)(,)(fvEDfe/g_[oh:h]e//fvECe[ll:1]d/fd..)(;)(gv.ef/g_[oh:h]e/f_dev.)(,)(gv.ef/g_[oh:h]e/f_dev.c!dwe'!fv)drus(e[ll:1]d..) (:) * mul(c)ti(d!fdf)pli(f)cá(ef!gvFE)bi(fg)tur.(g.) (,) (hvGFgvFEf_g hvGFgvFE'Cd.) (,) (dfE'DCddc.) (;) (ghF'ED de!f'g/ef/gddc.) (,) (e/gghF'ED//efefd.) (::)
annotation: 1; %% (c4) AL(c)le(d!fdf)lú(ef!gvFEfg~){ia}.(g.) *(;) (hvGFgvFEf_g hvGFgvFE'Cd.) (,) (dfE'DCddc.) (;) (ghF'ED de!f'g/ef/gddc.) (,) (e/gghF'ED//efefd.) V/.(::) Iu(fhg___)stus(g_[oh:h]e//fgf/gddc.) (,) ut(cd) pal(ef'g~)ma(gv.e!g_4[uh:l]h) flo(fvED)ré(d.c!dw!evDCde)bit,(d.) (:) et(dede) sic(c)ut(e) ce(ixg_[uh:l]h/ig/h_e)(,)(fvEDfe/g_[oh:h]e//fvECe[ll:1]d/fd..)(;)(ixce!g_4[uh:l]h/!ig/!h_e)(,)(fvEDfe/g_[oh:h]e//fvECe[ll:1]d/fd..)(;)(gv.ef/g_[oh:h]e/f_dev.)(,)(gv.ef/g_[oh:h]e/f_dev.c!dwe'!fv)drus(e[ll:1]d..) (:) * mul(c)ti(d!fdf)pli(f)cá(ef!gvFE)bi(fg)tur.(g.) (,) (hvGFgvFEf_g hvGFgvFE'Cd.) (,) (dfE'DCddc.) (;) (ghF'ED de!f'g/ef/gddc.) (,) (e/gghF'ED//efefd.) (::)
℟. Allelúia. ℣. Iustus ut palma florébit: sicut cedrus Líbani multiplicábitur.
℟. Alléluia. ℣. Le juste fleurira comme le palmier : il se multipliera comme le cèdre du Liban.
Evangelium
Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Matthǽum (19,16-26)
In illo tempore: Ecce unus accédens ait ad Iesum: “Magíster, quid boni fáciam, ut hábeam vitam ætérnam?” Qui dixit ei: “Quid me intérrogas de bono? Unus est bonus. Si autem vis ad vitam íngredi, serva mandáta.” Dicit illi: “Quæ?” Iésus autem dixit: “Non homicídium fácies, non adulterábis, non fácies furtum, non falsum testimónium dices, honóra patrem et matrem et díliges próximum tuum sicut teípsum.” Dicit illi aduléscens: “Ómnia hæc custodívi. Quid adhuc mihi deest?” Ait illi Iésus: “Si vis perféctus esse, vade, vende, quæ habes, et da paupéribus, et habébis thesáurum in cælo; et veni, séquere me.” Cum audísset autem aduléscens verbum, ábiit tristis; erat enim habens multas possessiónes. Iésus autem dixit discípulis suis: “Amen dico vobis: Dives diffícile intrábit in regnum cælórum. Et íterum dico vobis: Facílius est cámelum per forámen acus transíre, quam dívitem intráre in regnum Dei.” Audítis autem his, discípuli mirabántur valde dicéntes: “Quis ergo póterit salvus esse?” Aspíciens autem Iésus dixit illis: “Apud hómines hoc impossíbile est, apud Deum autem ómnia possibília sunt.”
En ce temps là : voici qu’un homme s’approcha, et dit à Jésus : Bon Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ? Jésus lui dit : Pourquoi M’interroges-tu sur ce qui est bon ? Dieu seul est bon. Si tu veux entrer dans la vie, garde les commandements. Lesquels ? Lui dit-il. Jésus dit : Tu ne commettras pas d’homicide ; Tu ne seras point adultère ; Tu ne déroberas point ; Tu ne diras pas de faux témoignage ; Honore ton père et ta mère ; et, Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Le jeune homme lui dit : J’ai observé toutes ces choses dès ma jeunesse ; que me manque-t-il encore ? Jésus lui dit : Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu as et donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le Ciel ; puis viens, et suis-Moi. Lorsque le jeune homme eut entendu cette parole, il s’en alla tout triste, car il avait de grands biens. Et Jésus dit à Ses disciples : En vérité, Je vous le dis, un riche entrera difficilement dans le royaume des Cieux. Je vous le dis encore, il est plus facile à un chameau d’entrer par le trou d’une aiguille, qu’à un riche d’entrer dans le royaume des Cieux. Les disciples, ayant entendu cela, furent très étonnés ; et ils disaient : Qui donc pourra être sauvé ? Jésus, les regardant, leur dit : Cela est impossible aux hommes, mais tout est possible à Dieu.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe.
Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Vel, de tempore:
Ou, du temps :
Evangelium
Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Marcum (3,1-6)
In illo tempore: introívit Iesus íterum in synagógam. Et erat ibi homo habens manum áridam; et observábant eum, si sábbatis curáret illum, ut accusárent eum. Et ait hómini habénti manum áridam: “Súrge in médium.” Et dicit eis: “Licet sábbatis bene fácere an male? Ánimam salvam fácere an pérdere?” At illi tacébant. Et circumspíciens eos cum ira, contristátus super cæcitáte cordis eórum, dicit hómini: “Exténde manum.” Et exténdit, et restitúta est manus eíus. Et exeúntes pharisǽi statim cum herodiánis consílium faciébant advérsus eum quómodo eum pérderent.
En ce temps là : Jésus entra de nouveau dans la synagogue, et il s'y trouvait un homme qui avait une main desséchée. Et ils L'observaient, pour voir s'Il le guérirait le jour du sabbat, afin de L'accuser. Et Il dit à l'homme qui avait une main desséchée: Lève-toi, là au milieu. Puis Il leur dit: Est-il permis, le jour du sabbat, de faire du bien ou de du mal? de sauver la vie ou de l'ôter? Mais ils se taisaient. Alors, promenant sur eux Ses regards avec colère, attristé de l'aveuglement de leur coeur, Il dit à l'homme: Etends ta main. Il l'étendit, et sa main lui fut rendue saine. Les pharisiens, étant sortis, tinrent aussitôt conseil contre Lui avec les hérodiens, sur les moyens de Le perdre.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe.
Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Ps. 20, 3 et 4
annotation: 6; %% (c4) DE(c)si(d)dé(ff)ri(fhg)um(ghff) *(`) á(d!fffg)ni(f)mae(f) e(fg!hv_G~F~)ius(gf..) (;) tri(fg)bu(f)í(g_[oh:h]f)sti(f_e) e(fg)i,(ixg!iiivG'F) (,) Dó(fg)mi(f)ne,(fggf.0) (:) et(fd~) vo(fgf)lun(gh)tá(hj)te(g) la(f)bi(f)ó(f)rum(fhg) e(fg!hv_G~F~)ius(gf..) (;) non(fh/jhj) frau(gf~)dá(fgF'D)sti(fg) e(fgF'D)um :(dfddc.) (:) po(f)su(g)í(gh/jhj)sti(g) in(f) cá(gh)pi(g)te(f) e(hf/gh)ius(g.) (;) co(f)ró(hv.fhg)nam(g.) (,) de(ixgih) lá(ixij)pi(g)de(fgF'D) (`) pre(ff)ti(gh)ó(ixhf/!gh/!jjh/!/!giH'GF.)(,)(fff//fgf/ghg/hf/g_[oh:h]f)so.(f.) (::) T. P. Al(gf~)le(fff//hg/h_g)lú(fg!hvGF'g){ia}.(gf..) (::)
annotation: 6; %% (c4) DE(c)si(d)dé(ff)ri(fhg)um(ghff) *(`) á(d!fffg)ni(f)mae(f) e(fg!hv_G~F~)ius(gf..) (;) tri(fg)bu(f)í(g_[oh:h]f)sti(f_e) e(fg)i,(ixg!iiivG'F) (,) Dó(fg)mi(f)ne,(fggf.0) (:) et(fd~) vo(fgf)lun(gh)tá(hj)te(g) la(f)bi(f)ó(f)rum(fhg) e(fg!hv_G~F~)ius(gf..) (;) non(fh/jhj) frau(gf~)dá(fgF'D)sti(fg) e(fgF'D)um :(dfddc.) (:) po(f)su(g)í(gh/jhj)sti(g) in(f) cá(gh)pi(g)te(f) e(hf/gh)ius(g.) (;) co(f)ró(hv.fhg)nam(g.) (,) de(ixgih) lá(ixij)pi(g)de(fgF'D) (`) pre(ff)ti(gh)ó(ixhf/!gh/!jjh/!/!giH'GF.)(,)(fff//fgf/ghg/hf/g_[oh:h]f)so.(f.) (::) T. P. Al(gf~)le(fff//hg/h_g)lú(fg!hvGF'g){ia}.(gf..) (::)
Desidérium ánimæ eius tribuísti ei, Dómine, et voluntáte labiórum eius non fraudásti eum: posuísti in cápite eius corónam de lápide pretióso.
Tu lui as accordé le désir de son cœur, et Tu ne l'as point frustré de la demande de ses lèvres. Tu as mis sur sa tête une couronne de pierres précieuses.
Super oblata
Sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:
Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.
Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet:
Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.
Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Accépta tibi sint, Dómine, quǽsumus, múnera nostræ servitútis, pro beáti Antónii commemoratióne altári tuo propósita, et concéde, ut, a terrénis impediméntis absolúti, te solo dívites efficiámur.
Accueille, Seigneur, nous t'en prions, les offrandes de notre ministère qui ont été présentées sur ton autel pour la mémoire du bienheureux Antoine, et accorde que, détachés des obstacles terrestres, nous soyons enrichis par toi seul.
Dóminus vobíscum. ℟. Et cum spíritu tuo. ℣. Sursum corda. ℟. Habémus ad Dóminum. ℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro. ℟. Dignum et iustum est.
Le Seigneur soit avec vous ℟. Et avec votre esprit. ℣. Haut les cœurs. ℟. Nous les avons dans le Seigneur. ℣. Rendons grâces au Seigneur notre Dieu. ℟. Cela est juste et bon.
PRÆFATIO I DE SANCTIS
Ière PREFACE DES SAINTS
De gloria Sanctorum
De la gloire des Saints
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous, toujours et partout de Te rendre grâces : Dieu éternel et tout-puissant :
Qui in Sanctórum concílio celebráris, et eórum coronándo mérita tua dona corónas. Qui nobis eórum conversatióne largíris exémplum, et communióne consórtium, et intercessióne subsídium; ut, tantis téstibus confirmáti, ad propósitum certámen currámus invícti et immarcescíbilem cum eis corónam glóriæ consequámur, per Christum Dóminum nostrum.
Car Tu es glorifié dans l'assemblée des saints et, en couronnant leurs mérites, Tu couronnes Tes propres dons. Dans leur vie, Tu nous procures un modèle, dans la communion avec eux, une famille, et dans leur intercession, un appui ; afin que soutenus par de si nombreux témoins, nous courions jusqu'au bout de l'épreuve qui nous est proposée et recevions avec eux l'impérissable couronne de gloire, par le Christ, notre Seigneur.
Et ídeo cum Angelis et Archángelis, cumque multíplici congregatióne Sanctórum, hymnum laudis tibi cánimus, sine fine dicéntes:
Tu nous offres l'exemple de leur vie, l'aide de leur intercession et la participation à leur destin ; de sorte que, animés par des témoins si abondants, nous
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth...
Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
(f3) SAn(fhGF'Ef)ctus,(f.) *(,) San(kxfh!jjk)ctus,(j.) (,) San(jh/i_[oh:h]fhvGF'Ef)ctus(f.) (;) Dó(c)mi(ef)nus(f) De(hg)us(f') Sá(e)ba(ef)oth.(f.) (:) Ple(f)ni(hj) sunt(j.) cae(j)li(i') et(g) ter(hg)ra(f.) (,) gló(e)ri(gf)a(ghg) tu(f.)a.(f.) (:) Ho(c)sán(ef~)na(f.) in(j) ex(ih)cél(i_[oh:h]fhvGF'Ef)sis.(f.) (:) Be(f)ne(hj)dí(j)ctus(i') qui(g) ve(hg)nit(f.) (,) in(e) nó(gf)mi(g)ne(hg) Dó(f)mi(ef)ni.(f.) (:) Ho(c)sán(ef~)na(f.) in(j) ex(ih)cél(i_[oh:h]fhvGF'Ef)sis.(f.) (::)
(f3) SAn(fhGF'Ef)ctus,(f.) *(,) San(kxfh!jjk)ctus,(j.) (,) San(jh/i_[oh:h]fhvGF'Ef)ctus(f.) (;) Dó(c)mi(ef)nus(f) De(hg)us(f') Sá(e)ba(ef)oth.(f.) (:) Ple(f)ni(hj) sunt(j.) cae(j)li(i') et(g) ter(hg)ra(f.) (,) gló(e)ri(gf)a(ghg) tu(f.)a.(f.) (:) Ho(c)sán(ef~)na(f.) in(j) ex(ih)cél(i_[oh:h]fhvGF'Ef)sis.(f.) (:) Be(f)ne(hj)dí(j)ctus(i') qui(g) ve(hg)nit(f.) (,) in(e) nó(gf)mi(g)ne(hg) Dó(f)mi(ef)ni.(f.) (:) Ho(c)sán(ef~)na(f.) in(j) ex(ih)cél(i_[oh:h]fhvGF'Ef)sis.(f.) (::)
(f3) A(ce)gnus(fh) De(ghG'F)i,(f.) *(,) qui(g) tol(ihi)lis(hg) pec(fj)cá(jji)ta(hg) mun(fg~)di :(g.) (;) mi(g)se(gfh)ré(hg)re(ef) no(f.)bis.(f.) (::) A(c')gnus(e) De(fe)i,(f.) *(,) qui(f) tol(fg)lis(f) pec(fe)cá(eg)ta(g) mun(ff)di :(e.) (;) mi(f)se(fe)ré(fg)re(g) no(f.)bis.(f.) (::) A(ce)gnus(fh) De(ghG'F)i,(f.) *(,) qui(g) tol(ihi)lis(hg) pec(fj)cá(jji)ta(hg) mun(fg~)di :(g.) (;) do(g)na(gfh) no(hg)bis(ef) pa(f.)cem.(f.) (::)
(f3) A(ce)gnus(fh) De(ghG'F)i,(f.) *(,) qui(g) tol(ihi)lis(hg) pec(fj)cá(jji)ta(hg) mun(fg~)di :(g.) (;) mi(g)se(gfh)ré(hg)re(ef) no(f.)bis.(f.) (::) A(c')gnus(e) De(fe)i,(f.) *(,) qui(f) tol(fg)lis(f) pec(fe)cá(eg)ta(g) mun(ff)di :(e.) (;) mi(f)se(fe)ré(fg)re(g) no(f.)bis.(f.) (::) A(ce)gnus(fh) De(ghG'F)i,(f.) *(,) qui(g) tol(ihi)lis(hg) pec(fj)cá(jji)ta(hg) mun(fg~)di :(g.) (;) do(g)na(gfh) no(hg)bis(ef) pa(f.)cem.(f.) (::)
Communio
Communion
Luc. 12, 42
annotation: 7; %% (c3) FI(e)dé(f)lis(ge) ser(fh~)vus(h.) *() et(hg~) pru(hi)dens,(i.) (;) quem(i) con(i)stí(ijij)tu(ih)it(h) Dó(hi)mi(h)nus(hg/hih.) (;) su(h)per(hg) fa(ge)mí(gh)li(f!h'i)am(hg~) su(e.)am :(e.) (:) ut(h) det(h) il(hih)lis(e.) (,) in(ghf~) tém(hi~)po(ijiigh)re(hg..) (;) trí(i!jw!kvJI'ih//i_[oh:h]ghvGF'//gh'i!jv)ti(hf)ci(hi) men(hg~)sú(efe___)ram.(e.) (::) T. P. Al(f!gwh)le(h_[oh:h]i_[oh:h]h_[oh:h]gih.f!hgh./f_[oh:h]g_[oh:h]e_[oh:h])lú(efe___){ia}.(e.) (::)
annotation: 7; %% (c3) FI(e)dé(f)lis(ge) ser(fh~)vus(h.) *() et(hg~) pru(hi)dens,(i.) (;) quem(i) con(i)stí(ijij)tu(ih)it(h) Dó(hi)mi(h)nus(hg/hih.) (;) su(h)per(hg) fa(ge)mí(gh)li(f!h'i)am(hg~) su(e.)am :(e.) (:) ut(h) det(h) il(hih)lis(e.) (,) in(ghf~) tém(hi~)po(ijiigh)re(hg..) (;) trí(i!jw!kvJI'ih//i_[oh:h]ghvGF'//gh'i!jv)ti(hf)ci(hi) men(hg~)sú(efe___)ram.(e.) (::) T. P. Al(f!gwh)le(h_[oh:h]i_[oh:h]h_[oh:h]gih.f!hgh./f_[oh:h]g_[oh:h]e_[oh:h])lú(efe___){ia}.(e.) (::)
Fidélis servus et prudens, quem constítuit dóminus super famíliam suam: ut det illis in témpore trítici mensúram.
Serviteur fidèle, prudent, que le maître établira sur sa domesticité pour donner, au temps (voulu), la ration de froment.
Post communionem
Post communion
Sacraméntis tuis, Dómine, salúbriter enutrítos, cunctas fac nos semper insídias inimíci superáre, qui beáto António dedísti contra potestátes tenebrárum claras reférre victórias.
Nourris de tes sacrements, Seigneur, fais que nous puissions tous toujours vaincre les attaques de l'ennemi, toi qui as donné au bienheureux Antoine de remporter des victoires éclatantes contre les puissances des ténèbres.
Ad Missam lectam:
A la Messe lue :
Ant. ad introitum Cf. Ps 91, 13-14
Iustus ut palma florébit, sicut cedrus Líbani multiplicábitur, plantátus in domo Dómini, in átriis domus Dei nostri.
Ant. ad communionem
Cf. Mt 19, 21
Si vis perféctus esse, vade, vende quæ habes, et da paupéribus, et séquere me, dicit Dóminus.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut