℣. Deus, ✠ in adiutórium meum inténde.
℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína.
℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio,  et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia.
Alléluia.
Hymnus
Hymne
Certum tenéntes órdinem,
A la troisième heure du jour,
pio poscámus péctore
en respectant l'ordre fixé,
hora diéi tértia
invoquons de tout notre coeur
trinæ virtútis glóriam,
la gloire de la Trinité.
Ut simus habitáculum
Puissions nous être la demeure
illi Sancto Spirítui,
de cet Esprit de Sainteté
qui quondam in apóstolis
qui Se répandit autrefois,
hac hora distribútus est.
en cette heure, aux apôtres.
Hoc gradiénte órdine,
C'est en suivant aussi cet ordre,
ornávit cuncta spléndide
que le Créateur du Royaume
regni cæléstis cónditor
a tout couronné de beauté
ad nostra ætérna prǽmia.
pour notre bonheur éternel.
Deo Patri sit glória
A Dieu le Père soit la gloire,
eiúsque soli Fílio
et gloire à Son Unique Fils,
cum Spíritu Paráclito,
avec l'Esprit consolateur,
in sempitérna sǽcula. Amen.
à travers l'infini des siècles. Amen.
Ant. Si hæc scitis, beáti éritis si fecéritis ea.
Ant. Si vous l'aviez connu, vous vous seriez trouvés heureux de l'accomplir.
Psalmus 118 (119), 137-144
Psaume 118 (119), 137-144
XVIII (Sade)
XVIII (Sade)
Iustus es, Dómine, * et rectum iudícium tuum.
Tu es juste, Seigneur, et Tes jugements sont équitables.
Mandásti in iustítia testimónia tua * et in veritáte nimis.
Tu as donné tes enseignements, selon la justice et une parfaite fidélité.
Consúmpsit me zelus meus, * quia oblíti sunt verba tua inimíci mei.
Mon zèle me consume, parce que mes adversaires oublient Tes paroles.
Ignítum elóquium tuum veheménter, * et servus tuus diléxit illud.
Ta parole est vivement enflammée et Ton serviteur l'aime.
Adulescéntulus sum ego et contémptus; * mandáta tua non sum oblítus.
Je suis petit et méprisé; mais je n'oublie point tes ordonnances.
Iustítia tua iustítia in ætérnum, * et lex tua véritas.
Ta justice est une justice éternelle, et Ta loi est vérité.
Tribulátio et angústia invenérunt me; * præcépta tua delectátio mea est.
La détresse et l'angoisse m'ont atteint; Tes commandements font mes délices.
Iustítia testimónia tua in ætérnum; * intelléctum da mihi, et vivam.
Tes enseignements sont éternellement justes; donne-moi l'intelligence, pour que je vive.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Psalmus 87 (88)
Psaume 87 (88)
Hominis graviter ægrotantis oratio
Prière de l'homme gravement malade
Hæc est hora vestra et potestas tenebrarum (Lc 22, 53).
C'est maintenant votre heure, et le pouvoir des ténèbres (Lc 22, 53).
I
I
Dómine, Deus salútis meæ, * in die clamávi et nocte coram te.
Seigneur, Dieu de mon salut, quand je crie la nuit devant Toi.
Intret in conspéctu tuo orátio mea; * inclína aurem tuam ad precem meam.
Que ma prière arrive en Ta présence, prête l'oreille à mes supplications.
Quia repléta est malis ánima mea, * et vita mea inférno appropinquávit.
Car mon âme est rassasiée de maux; et ma vie touche à l'enfer.
Æstimátus sum cum descendéntibus in lacum, * factus sum sicut homo sine adiutório.
On me compte parmi ceux qui descendent dans la fosse, je suis comme un homme sans secours
Inter mórtuos liber, * sicut vulneráti dormiéntes in sepúlcris;
Je suis comme délaissé parmi les morts, pareil aux cadavres étendus dans le sépulcre ;
quorum non es memor ámplius, * et ipsi de manu tua abscíssi sunt.
dont Tu n'as plus le souvenir, et qui sont soustraits à Ta main.
Posuísti me in lacu inferióri, * in tenebrósis et in umbra mortis.
Tu m'as jeté au fond de la fosse, dans les ténèbres, dans les abîmes.
Super me gravátus est furor tuus, * et omnes fluctus tuos induxísti super me.
Sur moi s'appesantit Ta fureur, tu m'accables de tous Tes flots.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
II
II
Longe fecísti notos meos a me, * posuísti me abominatiónem eis;
Tu as éloigné de moi mes amis, Tu m'as rendu pour eux un objet d'horreur;
conclúsus sum et non egrédiar. * Oculi mei languérunt præ afflictióne.
je suis emprisonné sans pouvoir sortir; mes yeux se consument dans la souffrance.
Clamávi ad te, Dómine, tota die, * expándi ad te manus meas.
je T'invoque tout le jour, le Seigneur, j'étends les mains vers Toi.
Numquid mórtuis fácies mirabília, * aut surgent umbræ et confitebúntur tibi?
Feras-tu un miracle pour les morts; ou bien les ombres se lèveront-elles pour Te louer ?
Numquid narrábit áliquis in sepúlcro  misericórdiam tuam * et veritátem tuam in loco perditiónis?
Publie-t-on Ta bonté dans le sépulcre, Ta fidélité dans l'abîme?
Numquid cognoscéntur in ténebris mirabília tua * et iustítia tua in terra obliviónis?
Tes prodiges sont-ils connus dans la région des ténèbres et Ta justice dans la terre de l'oubli ?
Et ego ad te, Dómine, clamávi, * et mane orátio mea prævéniet te.
Et moi, Seigneur, je crie vers Toi, ma prière va au-devant de Toi dès le matin.
Ut quid, Dómine, repéllis ánimam meam, * abscóndis fáciem tuam a me?
Pourquoi, Seigneur, repousses-Tu mon âme, me caches-Tu ta face ?
Pauper sum ego et móriens a iuventúte mea; * portávi pavóres tuos et conturbátus sum.
Je suis malheureux et moribond depuis ma jeunesse; sous le poids de Tes terreurs, je ne sais que devenir.
Super me transiérunt iræ tuæ, * et terróres tui excidérunt me.
Tes fureurs passent sur moi, Tes épouvantes m'accablent.
Circuiérunt me sicut aqua tota die, * circumdedérunt me simul.
Comme des eaux débordées elles m'environnent tout le jour; elles m'assiègent toutes ensemble.
Elongásti a me amícum et próximum, * et noti mei sunt ténebræ.
Tu as éloigné de moi mes amis et mes proches ; mes compagnons, ce sont les ténèbres de la tombe.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Si hæc scitis, beáti éritis si fecéritis ea.
Ant. Si vous l'aviez connu, vous vous seriez trouvés heureux de l'accomplir.
Lectio brevis (1 Io 3, 17-18)
Lecture brève (1 Io 3, 17-18)
Qui habúerit substántiam mundi et víderit fratrem suum necésse habére et cláuserit víscera sua ab eo, quómodo cáritas Dei manet in eo? Filíoli, non diligámus verbo nec lingua sed in ópere et veritáte.
Celui qui a de quoi vivre en ce monde, s'il voit son frère dans le besoin sans se laisser attendrir, comment l'amour de Dieu pourrait-il demeurer en lui ? Mes enfants, nous devons aimer: non pas avec des paroles et des discours, mais par des actes et en vérité.
℣. Iucúndus homo qui miserétur et cómmodat.
℟. In memoria ætérna erit iustus.
℣. L'homme de bien a pitié, il partage.
℟. Toujours on fera mémoire du juste.
Orémus.
Prions.
Concéde nobis, Dómine Deus noster, ut te tota mente venerémur, * et omnes hómines rationábili diligámus afféctu. Per Dóminum.
Accorde-nous, Seigneur notre Dieu, de T'adorer de toute notre âme, et d'aimer tous les hommes d'une vraie charité.
Dóminus vobíscum.
Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et cum spíritu tuo.
℟. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que Dieu tout puissant vous bénisse, le Père, et le Fils et le Saint Esprit.
℟. Amen.
℟. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa.
Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio:
Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur:
En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut