℣. Deus, ✠ in adiutórium meum inténde.
℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína.
℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio,  et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia.
Alléluia.
Hymnus
Hymnus
Sator princépsque témporum, clarum diem labóribus noctémque qui sopóribus fixo distínguis órdine,
Créateur et Maître des temps, Tu fixes l'ordre qui distingue, pour le travail, le jour qui luit, et la nuit pour notre sommeil.
Mentem tu castam dírige, obscúra ne siléntia ad dira cordis vúlnera telis patéscant ínvidi.
Daigne conduire l'âme pure, que le silence de la nuit, n'expose nos cœurs au Jaloux qui veut les blesser de ses traits.
Vacent ardóre péctora, faces nec ullas pérferant, quæ nostro hæréntes sénsui mentis vigórem sáucient.
Loin de la fièvre des passions puissent-ils ne jamais brûler des feux qui, s'attachant aux sens, épuisent la vigueur de l'âme.
Præsta, Pater piíssime, Patríque compar Unice, Cum Spíritu Paráclito regnans per omne sǽculum. Amen.
Exauce-nous, Père très bon, et Toi, le Fils égal au Père, avec l'Esprit Consolateur, régnant pour les siècles des siècles. Amen.
Ant. 1. Si oblítus fúero tui, Ierúsalem, oblivióni detur déxtera mea.
Ant. 1. Si jamais je t'oublie, Jérusalem; que ma droite oublie de se mouvoir!
Psalmus 136 (137), 1-6
Psaume 136 (137), 1-6
Super flumina Babylonis
Au bord des fleuves de Babylone
Hanc corporalem populi captivitatem referre in exemplum spiritalis captivitatis oportet (S. Hilarius ).
Il faut prendre la captivité corporelle du peuple comme une image de la captitivité spirituelle. (S. Hilaire).
Super flúmina Babylónis,  illic sédimus et flévimus, * cum recordarémur Sion.
Au bord des fleuves de Babylone nous étions assis et nous pleurions, en nous souvenant de Sion.
In salícibus in médio eius * suspéndimus cítharas nostras.
Aux saules de ses vallées nous avions suspendu nos harpes.
Quia illic rogavérunt nos,  qui captívos duxérunt nos, * verba cantiónum
Car là, ceux qui nous tenaient captifs nous demandaient des hymnes et des cantiques,
et, qui affligébant nos, lætítiam: * «Cantáte nobis de cánticis Sion» .
nos oppresseurs, des chants joyeux : « Chantez-nous un cantique de Sion ! »
Quómodo cantábimus cánticum Dómini * in terra aliéna?
Comment chanterions-nous le cantique du Seigneur, sur la terre de l'étranger ?
Si oblítus fúero tui, Ierúsalem, * oblivióni detur déxtera mea;
Si jamais je t'oublie, Jérusalem ; que ma droite oublie de se mouvoir !
adhæreat língua mea fáucibus meis, * si non memínero tui,
Que ma langue s'attache à mon palais, si je cesse de penser à toi,
si non præposúero Ierúsalem * in cápite lætítiæ meæ.
Si je ne mets pas Jérusalem au premier rang de mes joies !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Si oblítus fúero tui, Ierúsalem, oblivióni detur déxtera mea.
Ant. Si jamais je t'oublie, Jérusalem; que ma droite oublie de se mouvoir!
Ant. 2. In conspéctu angelórum psallam tibi, Deus meus.
Ant. 2. Je Te chanterai en présence des anges, mon Dieu.
Psalmus 137 (138)
Psaume 137 (138)
Gratiarum actio
Action de grâce
Reges terræ afferent gloriam suam et honorem in civitatem sanctam (Cf. Ap 21, 24).
Les rois de la terre apporteront leur gloire et leur honneur à la cité sainte (Cf. Ap 21, 24).
Confitébor tibi, Dómine, in toto corde meo, * quóniam audísti verba oris mei.
Je veux Te louer, Seigneur, de tout mon coeur, car Tu as écouté les paroles de ma bouche.
In conspéctu angelórum psallam tibi, * adorábo ad templum sanctum tuum;
Alors que les anges Te chantent, je veux me prosterner vers Ton saint temple,
et confitébor nómini tuo propter misericórdiam tuam et veritátem tuam, * quóniam magnificásti super omne nomen  elóquium tuum.
Et célébrer Ton nom, Louer Ta bonté et Ta fidélité, parce que Tu magnifié Ta promesse, au-dessus de toutes les gloires de Ton nom.
In quacúmque die invocávero te, exáudi me; * multiplicábis in ánima mea virtútem.
Le jour où je T'ai invoqué, Tu m'as exaucé, Tu as multiplié en mon âme force et courage.
Confitebúntur tibi, Dómine, omnes reges terræ, * quia audiérunt elóquia oris tui.
Tous les rois de la terre Te loueront, Seigneur, quand ils auront appris les paroles de Ta bouche.
Et cantábunt vias Dómini, * quóniam magna est glória Dómini;
Ils célébreront les voies du Seigneur, car la gloire du Seigneur est grande ;
quóniam excélsus Dóminus, et húmilem réspicit, * et supérbum a longe cognóscit.
Si haut que soit le Seigneur, Il distingue les humbles, et Il reconnaît de loin les orgueilleux.
Si ambulávero in médio tribulatiónis,  vivificábis me;   et contra iram inimicórum meórum  exténdes manum tuam, * et salvum me fáciet déxtera tua.
Si je marche en pleine détresse, Tu me rends la vie, Tu étends Ta main pour arrêter la colère de mes ennemis, et Ta droite ma sauve.
Dóminus perfíciet pro me;  Dómine, misericórdia tua in sǽculum: * ópera mánuum tuárum ne despícias.
Le Seigneur achève ce qu'Il fait pour moi. Seigneur, Ta bonté est éternelle : n'abandonne pas l'ouvrage de Tes mains.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. In conspéctu angelórum psallam tibi, Deus meus.
Ant. Je Te chanterai en présence des anges, mon Dieu.
Ant. 3. Dignus est Agnus, qui occísus est, accípere glóriam et honórem.
Ant. 3. L'Agneau est digne, Lui qui a été immolé, de recevoir gloire et honneur.
Canticum (Ap 4,11; 5, 9.10.12)
Cantique (Ap 4,11; 5, 9.10.12)
Hymnus redemptorum
Hymne du rédempteur
Dignus es, Dómine et Deus noster, * accípere glóriam et honórem et virtútem,
Tu es digne, Seigneur notre Dieu, de recevoir l'honneur, la gloire et la puissance.
quia tu creásti ómnia, * et propter voluntátem tuam erant et creáta sunt.
C'est Toi qui créas l'univers; Tu as voulu qu'il soit: il fut créé.
Dignus es, Dómine, accípere librum * et aperíre signácula eius,
Tu es digne, Christ et Seigneur, de prendre le Livre et d'en ouvrir les sceaux.
quóniam occísus es et redemísti Deo in sánguine tuo * ex omni tribu et língua et pópulo et natióne
Car Tu fus immolé, rachetant pour Dieu, au prix de Ton sang, des hommes de toute tribu, langue, peuple et nation.
et fecísti eos Deo nostro regnum et sacerdótes, * et regnábunt super terram.
Tu as fait de nous, pour notre Dieu, un royaume et des prêtres, et nous régnerons sur la terre.
Dignus est Agnus, qui occísus est, accípere virtútem et divítias et sapiéntiam * et fortitúdinem et honórem et glóriam et benedictiónem.
Il est digne, l'Agneau immolé, de recevoir puissance et richesse, sagesse et force, honneur, gloire et louange.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Dignus est Agnus, qui occísus est, accípere glóriam et honórem.
Ant. L'Agneau est digne, Lui qui a été immolé, de recevoir gloire et honneur.
Lectio brevis (Col 3, 16)
Lecture brève (Col 3, 16)
Verbum Christi hábitet in vobis abundánter, in omni sapiéntia docéntes et commonéntes vosmetípsos psalmis, hymnis, cánticis spiritálibus, in grátia cantántes in córdibus vestris Deo.
Que la parole du Christ demeure en vous avec abondance, de telle sorte que vous vous instruisiez et vous avertissiez les uns les autres en toute sagesse : sous l'inspiration de la grâce que vos coeurs s'épanchent vers Dieu en chants, par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels.
 Responsorium breve
Répons bref 
℟. Adimplébis me lætítia * Cum vultu tuo, Dómine. Adimplébis. ℣. Delectatiónes in déxtera tua usque in finem. * Cum vultu tuo, Dómine. Glória Patri. Adimplébis.
℟. Il y a plénitude de joie * devant Ta face, Seigneur. Il y a. ℣. Des délices éternels dans Ta droite jusqu'à la fin. * devant Ta face, Seigneur. Gloire au Père. Il y a.
Ant. Fac nobíscum, Dómine, magna, quia potens es, et sanctum nomen tuum.
Ant. Fais pour nous Seigneur, de grandes choses, car Tu es puissant, et Ton nom est saint.
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55)
Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino
Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat ✠ * ánima mea Dóminum,
Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo,
et mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ. * Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes,
parce qu'Il a pris en considération l'humilité de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius,
parce que Celui qui est puissant a fait en moi de grandes choses, et Son nom est saint,
et misericórdia eius in progénies et progénies * timéntibus eum.
et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui;
Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur ;
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles;
Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles ;
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes.
Il a comblé de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum, * recordátus misericórdiæ,
Il a relevé Israël, Son enfant, Se souvenant de Sa miséricorde,
sicut locútus est ad patres nostros, * Abraham et sémini eius in sǽcula.
selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Fac nobíscum, Dómine, magna, quia potens es, et sanctum nomen tuum.
Ant. Fais pour nous Seigneur, de grandes choses, car Tu es puissant, et Ton nom est saint.
Preces
Prières litaniques
Christum, qui poténtiam et robur dat pópulo suo, exaltémus et sincéris ánimis
exorémus:
Implorons le Christ qui donne puissance et force à Son peuple, et exaltons-Le avec une âme sincère :
Exáudi nos, Dómine, et te semper laudábimus.
Écoute-nous, Seigneur, et nous Te louerons pour toujours.
Christe, fortitúdo nostra, fidélibus tuis, quos ad tuam veritátem vocásti,
fidem et constántiam tríbue miserátus.
Dírige secúndum cor tuum, Dómine, omnes, qui nos in potestáte regunt,
eórum mentes dispóne, ut in pace nos ducant.
Qui turbas pánibus satiásti,
doce nos ópibus nostris esuriéntibus subveníre.
Fac ut regéntes non ad solam suam natiónem ánimos inténdant,
sed cunctos revereántur ac de ómnibus sint sollíciti.
Frátribus, qui dormiérunt, resurrectiónem vitámque beátam concéde,
dum véneris glorificári in ómnibus, qui credidérunt.
O Christ, notre force, Tu as appelé Tes fidèles à Ta vérité,
accorde-leur dans Ta miséricorde la foi et la constance.
Oriente selon Ton coeur, Seigneur, tous ceux qui ont le pouvoir de nous diriger,
et dispose en eux leur esprit pour qu'ils nous conduisent en paix.
Toi qui as rassasié de pain les foules,
apprends-nous à partager nos ressources avec les nécessiteux.
Fais que les dirigeants ne prêtent pas uniquement attention aux besoins de leurs propres nations,
mais donne-leur le respect et une profonde préoccupation pour tous.
A nos frères qui se sont endormis, accorde la résurrection et la vie bienheureuse,
jusqu'à ce que Tu viennes et que Tu Sois glorifié en tous ceux qui ont cru.
Pater noster, qui es in cælis:
Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum;
que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;
qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.
que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;
Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,
et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;
comme nous remettons nous-mêmes à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;
et ne nous abandonne pas dans l'épreuve ;
sed líbera nos a malo.
mais libère nous du mauvais.
Postea dicitur immediate et sine orémus oratio propria, cum conclusione longiore.
Après cela on dit immédiatement et sans "Prions" l'oraison propre, avec la conclusion longue.
Concéde nobis, Dómine Deus noster, ut te tota mente venerémur, * et omnes hómines rationábili diligámus afféctu. Per Dóminum.
Accorde-nous, Seigneur notre Dieu, de T'adorer de toute notre âme, et d'aimer tous les hommes d'une vraie charité.
Dóminus vobíscum.
Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et cum spíritu tuo.
℟. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que Dieu tout puissant vous bénisse, le Père, et le Fils et le Saint Esprit.
℟. Amen.
℟. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa.
Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio:
Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
℣. Ite in pace. ℟. Deo grátias.
℣. Allez en paix. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur:
En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut