Avertissement : le cursus monastique est encore en construction. Il peut subsister de nombreuses erreurs.
℣. Deus, ✠ in adiutórium meum inténde.
℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína.
℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio,  et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Hymnus
Hymne
annotation: 4; %% (c4)Iam(e) lu(c)cis(d) or(f)to(ef) si(g)de(f)re(e_',) De(e)um(c) pre(d)ce(f)mur(ef) sup(g)pli(g)ces,(g.) (;) ut(g) in(f) di(g)ur(h)nis(gf) ac(g)ti(f)bus(e_',) nos(e) ser(c)vet(d) a(f) no(ef)cen(g)ti(f)bus.(e.) (::) 2. Lin(e)guam(c) re(d)fre(f)nans(ef) tem(g)pe(f)ret,(e_',) ne(e) li(c)tis(d) hor(f)ror(ef) in(g)so(g)net;(g.) (;) vi(g)sum(f) fo(g)ven(h)do(gf) con(g)te(f)gat,(e_',) ne(e) va(c)ni(d)ta(f)tes(ef) hau(g)ri(f)at.(e.) (::) 3. Sint(e) pu(c)ra(d) cor(f)dis(ef) in(g)ti(f)ma,(e_',) ab(e)sis(c)tat(d) et(f) ve(ef)cor(g)di(g)a;(g.) (;) car(g)nis(f) te(g)rat(h) su(gf)per(g)bi(f)am(e_',) po(e)tus(c) ci(d)bi(f)que(ef) par(g)ci(f)tas;(e.) (::) 4. Ut,(e) cum(c) di(d)es(f) ab(ef)sces(g)se(f)rit(e_',) noc(e)tem(c)que(d) sors(f) re(ef)du(g)xe(g)rit,(g.) (;) mun(g)di(f) per(g) abs(h)ti(gf)nen(g)ti(f)am(e_',) ip(e)si(c) ca(d)na(f)mus(ef) glo(g)ri(f)am.(e.) (::) 5. De(e)o(c) Pa(d)tri(f) sit(ef) glo(g)ri(f)a(e_',) e(e)ius(c)que(d) so(f)li(ef) Fi(g)li(g)o(g.) (;) cum(g) Spi(f)ri(g)tu(h) Pa(gf)ra(g)cli(f)to,(e_',) in(e) sem(c)pi(d)ter(f)na(ef) sa(g)e(f)cu(e.)la.(e) (::) A(efe)men.(de..) (::)
annotation: 4; %% (c4)Iam(e) lu(c)cis(d) or(f)to(ef) si(g)de(f)re(e_',) De(e)um(c) pre(d)ce(f)mur(ef) sup(g)pli(g)ces,(g.) (;) ut(g) in(f) di(g)ur(h)nis(gf) ac(g)ti(f)bus(e_',) nos(e) ser(c)vet(d) a(f) no(ef)cen(g)ti(f)bus.(e.) (::) 2. Lin(e)guam(c) re(d)fre(f)nans(ef) tem(g)pe(f)ret,(e_',) ne(e) li(c)tis(d) hor(f)ror(ef) in(g)so(g)net;(g.) (;) vi(g)sum(f) fo(g)ven(h)do(gf) con(g)te(f)gat,(e_',) ne(e) va(c)ni(d)ta(f)tes(ef) hau(g)ri(f)at.(e.) (::) 3. Sint(e) pu(c)ra(d) cor(f)dis(ef) in(g)ti(f)ma,(e_',) ab(e)sis(c)tat(d) et(f) ve(ef)cor(g)di(g)a;(g.) (;) car(g)nis(f) te(g)rat(h) su(gf)per(g)bi(f)am(e_',) po(e)tus(c) ci(d)bi(f)que(ef) par(g)ci(f)tas;(e.) (::) 4. Ut,(e) cum(c) di(d)es(f) ab(ef)sces(g)se(f)rit(e_',) noc(e)tem(c)que(d) sors(f) re(ef)du(g)xe(g)rit,(g.) (;) mun(g)di(f) per(g) abs(h)ti(gf)nen(g)ti(f)am(e_',) ip(e)si(c) ca(d)na(f)mus(ef) glo(g)ri(f)am.(e.) (::) 5. De(e)o(c) Pa(d)tri(f) sit(ef) glo(g)ri(f)a(e_',) e(e)ius(c)que(d) so(f)li(ef) Fi(g)li(g)o(g.) (;) cum(g) Spi(f)ri(g)tu(h) Pa(gf)ra(g)cli(f)to,(e_',) in(e) sem(c)pi(d)ter(f)na(ef) sa(g)e(f)cu(e.)la.(e) (::) A(efe)men.(de..) (::)
Iam lucis orto sídere Deum precémur súpplices, ut in diúrnis áctibus nos servet a nocéntibus.
Déjà le soleil est levé : prions Dieu et supplions-Le de nous préserver du Mauvais en ce jour et dans tous nos actes.
Linguam refrénans témperet, ne litis horror ínsonet; visum fovéndo cóntegat, ne vanitátes háuriat.
A nos langues, qu'Il mette un frein pour éviter cris et conflits ; que Son amour garde nos yeux de s'abreuver d'images vaines.
Sint pura cordis íntima, absístat et vecórdia; carnis terat supérbiam potus cibíque párcitas;
Que le fond de nos cœurs soit pur, que cesse tout dérèglement, que se broie l'orgueil de la chair par une sobre nourriture.
Ut, cum dies abscésserit noctémque sors redúxerit, mundi per abstinéntiam ipsi canámus glóriam.
Pour qu'après le déclin du jour, après le retour de la nuit, purifiés par les privations, nous chantions encore Sa gloire.
Deo Patri sit glória eiúsque soli Fílio cum Spíritu Paráclito, in sempitérna sǽcula. Amen.
Au Père, gloire soit rendue, et gloire à Son Unique Fils, avec l'Esprit Consolateur, à travers l'infini des siècles. Amen.
II
Commóta est et contrémuit terra; fundaménta móntium concússa sunt et commóta sunt, * quóniam irátus est.
Ascéndit fumus de náribus eius, et ignis de ore eius dévorans; * carbónes succénsi processérunt ab eo.
Inclinávit cælos et descéndit, * et calígo sub pédibus eius.
Et ascéndit super cherub et volávit, * ferebátur super pennas ventórum.
Et pósuit ténebras latíbulum suum, in circúitu eius tabernáculum eius, * tenebrósa aqua, nubes áeris.
Præ fulgóre in conspéctu eius nubes transiérunt, * grando et carbónes ignis.
Et intónuit de cælo Dóminus, et Altíssimus dedit vocem suam: * grando et carbónes ignis.
Et misit sagíttas suas et dissipávit eos, * fúlgura iecit et conturbávit eos.
Et apparuérunt fontes aquárum, * et reveláta sunt fundaménta orbis terrárum
ab increpatióne tua, Dómine, * ab inspiratióne spíritus iræ tuæ.
Misit de summo et accépit me * et assúmpsit me de aquis multis;
erípuit me de inimícis meis fortíssimis et ab his, qui odérunt me, * quóniam confortáti sunt super me.
Oppugnavérunt me in die afflictiónis meæ, * et factus est Dóminus fulciméntum meum;
et edúxit me in latitúdinem, * salvum me fecit, quóniam vóluit me.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Psalmus 18
Psaume 18
Laus Domini rerum conditoris
Louange au Seigneur créateur des choses
Visitavit nos Oriens ex alto...ad dirigendos pedes nostros in viam pacis (Lc 1,78.79)
L'astre d'en haut est venu nous visiter pour guider nos pas sur le chemin de la paix. (Lc 1, 78. 79).
Cæli enárrant glóriam Dei,* et ópera mánuum eíus annúntiat firmaméntum.
Les cieux racontent la gloire de Dieu, * et le firmament publie les œuvres de Ses mains.
Dies diéi erúctat verbum, * et nox nocti índicat sciéntiam.
Le jour proclame ce message au jour, et la nuit en donne connaissance à la nuit.
Non sunt loquélæ neque sermónes, * quorum non intellegántur voces:
Ce ne sont point des paroles, ce n'est pas un langage dont la voix ne soit pas entendue :
in omnem terram exívit sonus eórum, * et in fines orbis terræ verba eórum.
leur bruit s'est répandu dans toute la terre, et leurs accents jusqu'aux extrémités du monde.
Soli pósuit tabernáculum in eis, et ipse, tamquam sponsus procédens de thálamo suo, * exsultávit ut gigas ad curréndam viam. 
Il a établi Sa tente dans le soleil, qui est lui-même semblable à un époux sortant de Sa chambre nuptiale, il S'est élancé comme un géant pour fournir Sa carrière.
A fínibus cælórum egréssio eíus, et occúrsus eíus usque ad fines eórum, * nec est quod se abscóndat a calóre eíus.
Il sort de l'extrémité du ciel, et Sa course va jusqu'à l'autre extrémité, et il n'y a personne qui se dérobe à Sa chaleur.
Lex Dómini immaculáta, refíciens ánimam, * testimónium Dómini fidéle, sapiéntiam præstans párvulis. 
La loi du Seigneur est parfaite : elle restaure l'âme. Le témoignage du Seigneur est sûr : il donne la sagesse aux simples.
Iustítiæ Dómini rectæ, lætificántes corda, * præcéptum Dómini lúcidum, illúminans óculos.
Les ordonnances du Seigneur sont droites elles réjouissent les coeurs. Le précepte du Seigneur est pur : il éclaire les yeux.
Timor Dómini mundus, pérmanens in sǽculum sǽculi; * iudícia Dómini vera, iústa ómnia simul, 
La crainte du Seigneur est sainte : elle subsiste à jamais. Les décrets du Seigneur sont vrais : ils sont tous justes.
desiderabília super aurum et lápidem pretiósum multum, * et dulcióra super mel et favum stillántem. 
Ils sont plus précieux que l'or, que beaucoup d'or fin ; plus doux que le miel, que celui qui coule des rayons.
Étenim servus tuus erudítur in eis; * in custodiéndis illis retribútio multa. 
Ton serviteur aussi est éclairé par eux; grande récompense à qui les observe.
Erróres quis intéllegit? Ab occúltis munda me * et a supérbia custódi servum tuum, ne dominétur mei,
Qui est maître de ses égarements? Pardonne-moi ceux que j'ignore ! Préserve aussi Ton serviteur des orgueilleux ; qu'ils ne dominent point sur moi !
Tunc immaculátus ero * et emundábor a delícto máximo.
Alors je serai parfait et je serai pur de grands péchés.
Sint ut compláceant elóquia oris mei, * et meditátio cordis mei in conspéctu tuo.
Accueille avec faveur les paroles de ma bouche, et les sentiments de mon coeur,
Dómine, adiútor meus * et redémptor meus.
Devant Toi, Seigneur, mon rocher est mon libérateur!
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Psalmus 19 (20)
Psaume 19 (20)
Oratio pro regis victoria
Prière pour la victoire du roi.
Quicumque invocaverit nomen Domini, salvus erit (Act 2, 21).
Quiconque invoquera le nom du Seigneur, sera sauvé(Act 2, 21).
Exáudiat te Dóminus in die tribulatiónis, * prótegat te nomen Dei Iacob.
Que le Seigneur t'exauce au jour de la détresse, que le nom du Dieu de Jacob te protége !
Mittat tibi auxílium de sancto * et de Sion tueátur te.
Que du sanctuaire Il t'envoie du secours, que de Sion Il te soutienne !
Memor sit omnis sacrifícii tui * et holocáustum tuum pingue hábeat.
Qu'Il Se souvienne de toutes tes oblations, et qu'Il ait pour agréable tes holocaustes !
Tríbuat tibi secúndum cor tuum * et omne consílium tuum adímpleat.
Qu'Il donne ce que ton coeur désire, et qu'Il accomplisse tous tes desseins !
Lætábimur in salutári tuo et in nómine Dei nostri levábimus signa; * ímpleat Dóminus omnes petitiónes tuas.
Puissions-nous de nos cris joyeux saluer ta victoire, lever l'étendard au nom de notre Dieu ! Que le Seigneur accomplisse tous tes voeux !
Nunc cognóvi quóniam salvum fecit Dóminus christum suum: exaudívit illum de cælo sancto suo, * in virtútibus salútis déxteræ eius.
Déjà je sais que le Seigneur a sauvé Son Oint ; Il L'exaucera des cieux, Sa sainte demeure, par le secours puissant de Sa droite.
Hi in cúrribus et hi in equis, * nos autem nomen Dómini Dei nostri invocávimus.
Ceux-ci comptent sur leurs chars, ceux-là sur leurs chevaux ; nous, nous invoquons le Nom du Seigneur, notre Dieu.
Ipsi incurváti sunt et cecidérunt, * nos autem surréximus et erécti sumus.
Eux, ils plient et ils tombent ; nous, nous nous relevons et tenons ferme.
Dómine, salvum fac regem, * et exáudi nos in die, qua invocavérimus te.
Seigneur, sauve le roi ! Qu'Il nous exauce au jour où nous L'invoquons.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Lectio brevis ( 1 Tim 1,17)
Lecture brève (1 Tim 1,17)
Regi sæculórum, incorruptíbili, invisíbili, soli Deo honor et glória in sǽcula sæculórum. Amen.
Au Roi des siècles, l'incorruptible, l'invisible, le seul Dieu, honneur et gloire pour toujours et à jamais. Amen.
℣. Exsúrge Christe, ádiuva nos. (T.P. Allelúia.) ℟. Et líbera nos propter nomen tuum. (T.P. Allelúia.)
℣. Lève-toi, Christ, viens à notre aide. (T.P. Alléluia.)℟. et libère-nous à cause de Ton nom (T.P. Alléluia)
Kýrie eléison. ℟. Christe eléison. Kýrie eleison.
Seigneur, aie pitié, ℟. O Christ, aie pitié. Seigneur aie pitié.
Pater noster,
Notre Père,
En silence jusqu'à :
℣. Et ne nos indúcas in tentatiónem.
℟. Sed libera nos a malo.
℣. Et ne nous abandonne pas dans l'épreuve.
℟. Mais délivre-nous du malin.
Oratio diei (vel de Dominica) cum conclusione breviori.
Oraison du jour (ou bien selon les cas, du dimanche) avec la conclusion brève.
Orémus.
Prions.
Ad te corda nostra, Pater ætérne, convérte, ut nos, unum necessárium semper quæréntes et ópera caritátis exercéntes, tuo cúltui præstes esse dicátos.
Que vers Toi, Père éternel, se tournent nos coeurs, et fais-nous la grâce de nous vouer à Ton culte en recherchant toujours l'unique nécessaire et en nous livrant aux oeuvres de charité.
℣. Benedicámus Dómino. ℟. Deo grátias.
℣. Divínum auxilium máneat semper nobíscum.
℟. Et cum frátribus nostris abséntibus. Amen.
℣. Bénissons le Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
℣. Que le secours divin demeure toujours avec nous.
℟. Et avec nos frères absents. Amen.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut