Avertissement : le cursus monastique est encore en construction. Il peut subsister de nombreuses erreurs.
℣. Deus, ✠ in adiutórium meum inténde.
℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína.
℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio,  et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Hymnus
Hymne
Qua Christus hora sítiit
C'est l'heure où le Christ eut soif,
crucem vel in qua súbiit,
l'heure où Il monta sur la croix;
quos præstat in hac psállere
qu'Il donne soif de la justice
ditet siti iustítiæ.
à ceux qui Le chantent à cette heure.
Simul sit his esúries,
Qu'ils ressentent aussi cette faim
quam ipse de se sátiet,
que Lui seul peut rassasier;
crimen sit ut fastídium
que le péché leur soit dégoût,
virtúsque desidérium.
et la vertu tout leur désir.
Charísma Sancti Spíritus
Qu'il répande le don du Saint-Esprit
sic ínfluat psalléntibus,
sur ceux qui chantent,
ut carnis æstus frígeat
pour tempérer l'ardeur de la chair
et mentis algor férveat.
et réchauffer la froideur de l'âme.
Christum rogámus et Patrem,
Implorons le Christ et le Père,
Christi Patrísque Spíritum;
et l'Esprit du Père et du Fils;
unum potens per ómnia,
ô Trinité, une et puissante,
fove precántes, Trínitas. Amen.
daigne écouter ceux qui Te prient. Amen.
Ant. Vivo ego, dicit Dóminus: nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.
Ant. Par ma vie, dit le Seigneur : Je ne veux pas la mort du pécheur, mais plutôt qu’il se convertisse et qu’il vive.
Psalmus 122 (123)
Psaume 122 (123)
Dominus fiducia populi
Le Seigneur, confiance du peuple
Duo cæci... clamaverunt: «Domine, miserere nostri, Fili David» (Mt 20, 30).
Deux aveugles crièrent « Seigneur, aie pitié de nous, Fils de David » (Mt 20, 30).
Ad te levávi óculos meos, * qui hábitas in cælis.
J'élève mes yeux vers Toi, ô toi qui siège dans les cieux!
Ecce sicut óculi servórum ad manus dominórum suórum, * sicut óculi ancíllæ ad manus dóminæ suæ,
Comme l'oeil du serviteur est fixé sur la main de son maître, et l'oeil de la servante sur la main de sa maîtresse,
ita óculi nostri ad Dóminum Deum nostrum, * donec misereátur nostri.
ainsi nos yeux sont fixés sur le Seigneur, notre Dieu, jusqu'à ce qu'Il ait pitié de nous.
Miserére nostri, Dómine, miserére nostri, * quia multum repléti sumus despectióne;
Aie pitié de nous, Seigneur, aie pitié de nous, car nous n'avons été que trop rassasiés d'opprobres.
quia multum repléta est ánima nostra * derisióne abundántium et despectióne superbórum.
Notre âme n'a été que trop rassasiée de la moquerie des superbes, du mépris des orgueilleux.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Psalmus 123 (124)
Psaume 123 (124)
Adiutorium nostrum in nomine Domini
Notre secours est dans le nom du Seigneur
Dixit Dominus Paulo: «Noli timere ... quia ego sum tecum» (Act 18, 9-10).
Le Seigneur dit à Paul : « ne crains pas ... Je suis avec toi» (Act 18, 9-10).
Nisi quia Dóminus erat in nobis, dicat nunc Israel, nisi quia Dóminus erat in nobis, * cum exsúrgerent hómines in nos:
Si le Seigneur n'eût été pour nous, qu'Israël le proclame, si le Seigneur n'eût été pour nous, quand les hommes se sont élevés contre nous.
forte vivos deglutíssent nos, * cum irascerétur furor eórum in nos.
Ils nous auraient dévorés tout vivants, quand leur colère s'est allumée contre nous.
Fórsitan aqua absorbuísset nos, torrens pertransísset ánimam nostram * fórsitan pertransíssent ánimam nostram aquæ intumescéntes.
Les eaux nous auraient engloutis, le torrent eût passé sur notre âme; sur notre âme auraient passé les eaux impétueuses.
Benedíctus Dóminus; * qui non dedit nos in direptiónem déntibus eórum.
Béni soit le Seigneur, qui ne nous a pas livrés à leurs dents.
Anima nostra sicut passer erépta est * de láqueo venántium:
Notre âme, comme le passereau, s'est échappée du filet de l'oiseleur :
láqueus contrítus est, * et nos erépti sumus.
le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Adiutórium nostrum in nómine Dómini, * qui fecit cælum et terram.
Notre secours est dans le nom du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Psalmus 124 (125)
Psaume 124 (125)
Dominus custos populi sui
Le Seigneur prend soin de son peuple
Pax super Israel Dei (Gal 6, 16).
La paix de Dieu sur Israël (Gal 6, 16).
Qui confídunt in Dómino sicut mons Sion: * non commovébitur, in ætérnum manet.
Ceux qui se confient dans le Seigneur sont comme la montagne de Sion: elle ne chancelle point, elle est établie pour toujours.
Ierúsalem, montes in circúitu eius, et Dóminus in circúitu pópuli sui * ex hoc nunc et usque in sǽculum.
Jérusalem a autour d'elle une ceinture de montagnes: ainsi le Seigneur entoure Son peuple, dès maintenant et dans les siècles.
Quia non requiéscet virga iniquitátis super sortem iustórum, * ut non exténdant iusti ad iniquitátem manus suas.
Le sceptre des méchants ne restera pas sur l'héritage des justes, afin que les justes ne portent pas aussi leurs mains vers l'iniquité.
Bénefac, Dómine, bonis * et rectis corde.
Seigneur, répands Tes bontés sur les bons, et sur ceux qui ont le coeur droit.
Declinántes autem per vias pravas addúcet Dóminus cum operántibus iniquitátem. * Pax super Israel!
Mais sur ceux qui se détournent en des voies tortueuses, que le Seigneur les abandonne avec ceux qui font le mal. Paix sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Vivo ego, dicit Dóminus: nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.
Ant. Par ma vie, dit le Seigneur : Je ne veux pas la mort du pécheur, mais plutôt qu’il se convertisse et qu’il vive.
Lectio brevis (Is 44, 21-22)
Lecture brève (Is 44, 21-22)
Meménto quóniam servus meus es tu; formávi te, servus meus es tu, Israel, non decípies me. Delévi ut nubem iniquitátes tuas et quasi nébulam peccáta tua; revértere ad me, quóniam redémi te.
Souviens que tu es mon serviteur ; Je t'ai formé pour Mon service, ô Israël, tu ne seras pas oublié de Moi ! J'ai effacé tes transgressions comme une image; et tes péchés comme une nuée : reviens à Moi, car Je t'ai racheté.
℣. Avérte fáciem tuam a peccátis meis.
℟. Et omnes iniquitátes meas dele.
℣. Détourne Ta face de mes péchés,
℟. Et efface toutes mes iniquités.
Kýrie eléison. ℟. Christe eléison. Kýrie eleison.
Seigneur, aie pitié, ℟. O Christ, aie pitié. Seigneur aie pitié.
Pater noster,
Notre Père,
En silence jusqu'à :
℣. Et ne nos indúcas in tentatiónem.
℟. Sed libera nos a malo.
℣. Et ne nous abandonne pas dans l'épreuve.
℟. Mais délivre-nous du malin.
Oratio diei (vel de Dominica) cum conclusione breviori.
Oraison du jour (ou bien selon les cas, du dimanche) avec la conclusion brève.
Orémus.
Prions.
Ad te corda nostra, Pater ætérne, convérte, ut nos, unum necessárium semper quæréntes et ópera caritátis exercéntes, tuo cúltui præstes esse dicátos.
Que vers Toi, Père éternel, se tournent nos coeurs, et fais-nous la grâce de nous vouer à Ton culte en recherchant toujours l'unique nécessaire et en nous livrant aux oeuvres de charité.
℣. Benedicámus Dómino. ℟. Deo grátias.
℣. Divínum auxilium máneat semper nobíscum.
℟. Et cum frátribus nostris abséntibus. Amen.
℣. Bénissons le Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
℣. Que le secours divin demeure toujours avec nous.
℟. Et avec nos frères absents. Amen.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut