Les textes de l'office de lecture sont encore en construction. Ils ne sont malheureusement pas encore complets pour le moment. Si vous désirez méditer ces lectures bibiliques et patristiques, veuillez utiliser le cursus monastique de l'office divin.
℣. Deus, ✠ in adiutórium meum inténde.
℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína.
℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio,  et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia.
Alléluia.
Hymnus
Hymne
Ipsum nunc nobis tempus est
Maintenant retentit pour nous
quo voce evangélica
le cri dont parle l'Évangile ;
ventúrus sponsus créditur,
nous le croyons : voici l'Époux,
regni cæléstis cónditor.
le fondateur du vrai Royaume.
Occúrrunt sanctæ vírgines
En cortège, les vierges saintes
óbviam tunc advéntui,
s'en viennent au-devant de Lui,
gestántes claras lámpadas,
tenant leurs lampes allumées,
magno lætántes gáudio.
le cœur tout rempli d'allégresse.
Stultæ vero quæ rémanent
Les folles, elles, qui sont restées en arrière
exstínctas habent lámpadas,
tiennent des lampes éteintes,
frustra pulsántes iánuam,
frappant en vain à la porte,
clausa iam regni régia.
fermée, le palais du royaume.
Nunc vigilémus sóbrii
Maintenant, soyons vigilants, soyons sobres
gestántes mentes spléndidas,
maintenant notre esprit en éveil,
ut veniénti Dómino
pour que, vers le Seigneur qui vient,
digni currámus óbviam.
nous puissions courir dignement.
Dignos nos fac, rex óptime,
Rends-nous dignes, Roi très grand,
futúri regni glória,.
d'être dans la gloire du royaume,
ut mereámur láudibus
afin que nous puissions mériter les louanges
ætérnis te concínere. Amen.
éternelles à Te chanter ensemble. Amen.
Ant. 1. Quam bonus Israel Deus his, qui recto sunt corde.
Ant. 1.
Psalmus 72
Psaume 72
Cur iustus vexetur
Raison pour la quelle le juste est harcelé
Beatus est, qui non fuerit scandalizatus in me (Mt 11,6).
Bienheureux est celui pour qui Je ne serai pas une occasion de scandale.
I
I
Quam bonus rectis est Deus, * Deus his, qui mundo sunt corde!
Que Dieu est bon, pour ceux qui ont le coeur pur !
Mei autem pæne moti sunt pedes, * pæne effúsi sunt gressus mei,
Mes pieds ont été presque ébranlés, mes pas presque renversés,
quia zelávi super gloriántes, * pacem peccatórum videns.
parce que j'ai porté envie aux méchants, en voyant la paix des pécheurs.
Quia non sunt eis impediménta, * sanus et pinguis est venter eórum.
Car la mort paraît les oublier, et leurs blessures ne durent pas.
In labóre mortálium non sunt * et cum homínibus non flagellántur.
Ils n'ont point de part au labeur des mortels, et ils ne sont pas frappés comme les autres hommes.
Ídeo quasi torques est eis supérbia, * et tamquam induméntum opéruit eos violéntia.
Aussi l'orgueil les a-t-il saisis; ils sont couverts de leur iniquité et de leur impiété.
Prodit quasi ex ádipe iníquitas eórum, * erúmpunt cogitatiónes cordis.
L'iniquité sort comme de leur graisse; ils se sont abandonnés aux passions de leur coeur.
Subsannavérunt et locúti sunt nequítiam, * iniquitátem ab excélso locúti sunt.
Leurs pensées et leurs paroles n'ont été que malice; ils ont proféré hautement l'iniquité.
Posuérunt in cælo os suum, * et lingua eórum transívit in terra.
Ils ont ouvert leur bouche contre le Ciel, et leur langue a parcouru la terre.
Ídeo in alto sedent, * et aquæ plenæ non pervénient ad eos.
Et dixérunt: “Quómodo scit Deus, * et si est sciéntia in Excélso?”
Et ils ont dit: Comment Dieu le sait-Il? * et le Très-Haut en a-t-Il connaissance?
Ecce ipsi peccatóres et abundántes in sǽculo * multiplicavérunt divítias.
Voyez ces pécheurs qui abondent en tout en ce monde: ils ont acquis de nouvelles richesses.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Quam bonus Israel Deus his, qui recto sunt corde.
Ant.
Ant. 2. Risus eórum in luctum convertétur, et gáudium in mærórem.
Ant. 2.
II
II
Et dixi: “Ergo sine causa mundávi cor meum * et lavi in innocéntia manus meas;
Et j'ai dit: C'est en vain que j'ai purifié mon coeur, et que j'ai lavé mes mains parmi les innocents,
et fui flagellátus tota die, * et castigátio mea in matutínis.”
puisque j'ai été affligé tout le jour, et châtié dès le matin.
Si dixíssem: “Lóquar ut illi”, * ecce generatiónem filiórum tuórum prodidíssem.
Si j'avais dit: Je parlerai en ce sens, j'aurais condamné la race de Tes enfants.
Et cogitábam, ut cognóscerem hoc; * labor erat in óculis meis,
Je songeais à pénétrer ce secret; la difficulté fut grande devant moi,
donec intrávi in sanctuárium Dei * et intelléxi novíssima eórum.
jusqu'à ce que je fusse entré dans le sanctuaire de Dieu, et que j'eusse compris ce que sera leur fin.
Verúmtamen in lúbrico posuísti eos, * deiecísti eos in ruínas.
En vérité, ce sont des pièges que Tu as placés devant eux; Tu les as renversés au moment même où ils s'élevaient.
Quómodo facti sunt in desolatiónem! * Súbito defecérunt, periérunt præ horróre.
Comment sont-ils tombés dans la désolation? Ils ont disparu soudain; ils ont péri à cause de leur iniquité.
Velut sómnium evigilántis, Dómine, * surgens imáginem ipsórum contémnes.
Comme le songe de ceux qui s'éveillent, Seigneur, Tu réduireas au néant dans Ta cité leur image.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Risus eórum in luctum convertétur, et gáudium in mærórem.
Ant.
Ant. 3. Qui elóngant se a te, períbunt; mihi autem adhærére Deo bonum est.
Ant. 3.
III
III
Quia exacerbátum est cor meum, * et renes mei compúncti sunt;
Parce que mon coeur s'est enflammé, et que mes reins ont été altérés,
et ego insípiens factus sum et nescívi: * ut iuméntum factus sum apud te.
j'ai été réduit au néant, et plongé dans l'ignorance.
Ego autem semper tecum; * tenuísti manum déxteram meam.
Je suis devenu devant Toi comme une bête de somme, et cependant je suis toujours avec Toi.
In consílio tuo dedúces me * et póstea cum glória suscípies me.
Tu as tenu ma main droite, et Tu m'as conduit selon Ta volonté, et Tu m'as reçu avec gloire.
Quis enim mihi est in cælo? * Et tecum nihil vólui super terram.
Car qu'y a-t-il pour moi dans le Ciel ? et qu'ai-je désiré de Toi sur la terre ?
Defécit caro mea et cor meum; * Deus cordis mei, et pars mea Deus in ætérnum.
Ma chair et mon coeur ont défailli, ô Dieu, qui êtes le Dieu de mon coeur, et mon partage pour l'éternité.
Quia ecce, qui elóngant se a te, períbunt; * perdidísti omnes, qui fornicántur abs te.
Car voici que ceux qui s'éloignent de Toi périront; Tu as résolu de perdre tous ceux qui se prostituent en s'éloignant de Toi.
Mihi autem adhærére Deo bonum est, * pónere in Dómino Deo spem meam,
Pour moi, c'est mon bonheur de m'attacher à Dieu, de mettre mon espérance dans le Seigneur Dieu;
ut annúntiem omnes operatiónes tuas * in portis fíliæ Sion.
afin de publier toutes Tes louanges aux portes de la fille de Sion.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Qui elóngant se a te, períbunt; mihi autem adhærére Deo bonum est.
Ant.
Postea dicitur immediate et sine orémus oratio propria, cum conclusione longiore.
Après cela on dit immédiatement et sans "Prions" l'oraison propre, avec la conclusion longue.
Dóminus vobíscum.
Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et cum spíritu tuo.
℟. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que Dieu tout puissant vous bénisse, le Père, et le Fils et le Saint Esprit.
℟. Amen.
℟. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa.
Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio:
Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur:
En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut