℣. Deus, ✠ in adiutórium meum inténde.
℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína.
℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio,  et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia.
Alléluia.
Hymnus
Hymne
Ternis horárum términis
Déjà la grâce du Seigneur
volútis dante Dómino,
trois fois nous a donné trois heures ;
trinum perfécte et únicum
avec amour nous chantons Dieu,
ipsum devóti psállimus.
Trinité, parfaite unité
Sacrum Dei mystérium
Gardons-en des coeurs purifiés
puro tenéntes péctore,
le mystère sacré de Dieu
Petri magístri régula
et puisque le magistère de Pierre
signo salútis pródita,
fut confirmé par un miracle,
Et nos psallámus spíritu,
Chantons nous aussi dans l'Esprit
hæréntes sic apóstolis,
en nous attachant aux apôtres
ut plantas adhuc débiles
pour que, par la force du Christ,
Christi virtúte dírigant.
ils rendent plus fermes nos pas.
Deo Patri sit glória
A Dieu le Père soit la gloire,
eiúsque soli Fílio
et gloire à Son Unique Fils,
cum Spíritu Paráclito,
avec l'Esprit Consolateur,
in sempitérna sǽcula. Amen.
à travers l'infini des siècles. Amen.
Ant. Clamávi, et Dóminus exaudívit me.
Ant. J'ai crié et le Seigneur m'a exaucé.
Psalmus 118 (119), 129-136
Psaume 118 (119), 129-136
Meditatio verbi Domini in lege
Méditation sur la parole du Seigneur et sa loi.
Plenitudo legis est dilectio (Rom 13, 10).
La plénitude de la loi, c'est l'amour (Rom 13, 10).
XVII (Phe)
XVII (Phe)
Mirabília testimónia tua, * ídeo servávit ea ánima mea.
Tes enseignements sont merveilleux, aussi mon âme les observe.
Declarátio sermónum tuórum illúminat * et intelléctum dat párvulis.
La révélation de Tes paroles illumine, elle donne l'intelligence aux simples.
Os meum apérui et attráxi spíritum, * quia præcépta tua desiderábam.
J'ouvre la bouche et j'aspire, car je suis avide de Tes commandements.
Convértere in me et miserére mei * secúndum iudícium tuum cum diligéntibus nomen tuum.
Tourne vers moi Ta face et aie pitié de moi; c'est justice envers ceux qui aiment Ton nom.
Gressus meos dírige secúndum elóquium tuum, * et non dominétur mei omnis iníquitas.
Affermis mes pas en suivant Ta parole, et ne laisse aucune iniquité dominer sur moi.
Rédime me a calúmniis hóminum, * ut custódiam mandáta tua.
Délivre-moi de l'oppression des hommes, et je garderai Tes ordonnances.
Fáciem tuam illúmina super servum tuum * et doce me iustificatiónes tuas.
Fais luire Ta face sur Ton serviteur, et enseigne-moi Tes lois.
Rívulos aquárum deduxérunt óculi mei, * quia non custodiérunt legem tuam.
Mes yeux répandent des torrents de larmes, parce qu'on n'observe pas Ta loi.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Psalmus 81 ( 82)
Psaume 81 ( 82)
Contra iudices iniquos
Contre les jugements iniques
Nolite ante tempus quidquam iudicare, quoadusque veniat Dominus (1 Cor 4, 5)
Ne jugez de rien avant le temps jusqu'à ce que vienne le Seigneur (1 Cor 4, 5).
Deus stetit in concílio divíno, * in médio deórum iúdicat.
Dieu se tient dans l'assemblée du Tout-puissant ; au milieu des dieux Il rend son arrêt :
«Usquequo iudicábitis iníque * et fácies peccatórum sumétis?
" Jusques à quand jugerez-vous injustement, et prendrez-vous parti pour les méchants?
Iudicáte egéno et pupíllo, * húmilem et páuperem iustificáte.
" Rendez justice au faible et à l'orphelin, faites droit au malheureux et au pauvre,
Erípite páuperem * et egénum de manu peccatóris liberáte».
sauvez le misérable et l'indigent, délivrez-les de la main des méchants".
Nesciérunt, neque intellexérunt,  in ténebris ámbulant; * movebúntur ómnia fundaménta terræ.
Ils n'ont ni savoir ni intelligence, ils marchent dans les ténèbres ; tous les fondements de la terre sont ébranlés.
Ego dixi: «Dii estis * et fílii Excélsi omnes» .
J'ai dit : "Vous êtes des dieux, vous êtes tous les fils du Très-Haut".
Vos autem sicut hómines moriémini * et sicut unus de princípibus cadétis.
Cependant, vous mourrez comme des hommes, vous tomberez comme le premier venu des princes.
Surge, Deus, iúdica terram, * quóniam tu hereditábis in ómnibus géntibus.
Lève-Toi, ô Dieu, juge la terre, car toutes les nations T'appartiennent.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Psalmus 119 (120)
Psaume 119 (120)
Desiderium pacis
Désir de paix
In tribulatione patientes, orationi instantes (Rom 12, 12).
Soyez patients dans l'affliction, assidus à la prière, (Rom 12, 12).
Ad Dóminum, cum tribulárer, clamávi, * et exaudívit me.
Vers le Seigneur, dans ma détresse, j'ai crié, et Il m'a exaucé:
Dómine, líbera ánimam meam a lábiis mendácii, * a língua dolósa.
« Seigneur, délivre mon âme de la lèvre de mensonge, de la langue astucieuse! »
Quid detur tibi aut quid apponátur tibi, * língua dolósa?
Que te sera-t-il donné, quel sera ton profit, langue perfide?
Sagíttæ poténtis acútæ * cum carbónibus iuniperórum.
Les flèches aiguës du Tout-puissant, avec les charbons ardents du genêt.
Heu mihi, quia peregrinátus sum in Mosoch, * habitávi ad tabernácula Cedar!
Malheureux que je suis de séjourner dans Mések, d'habiter sous les tentes de Cédar !
Multum íncola fuit ánima mea * cum his, qui odérunt pacem.
Trop longtemps j'ai demeuré avec ceux qui haïssent la paix.
Ego eram pacíficus; * cum loquébar, illi impugnábant me.
Je suis un homme de paix et, quand je leur parle, ils sont pour la guerre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Clamávi, et Dóminus exaudívit me.
Ant. J'ai crié et le Seigneur m'a exaucé.
Lectio brevis (Bar 4, 21-22)
Lecture brève (Bar 4, 21-22)
Confídite, fílii, clamáte ad Deum, et erípiet vos de dominatióne, de manu inimicórum. Ego enim sperávi ab Ætérno salútem vestram; et venit mihi gáudium a Sancto, super misericórdia, quæ véniet vobis cito ab Ætérno, salutári vestro.
Courage, mes fils; criez au Seigneur, et Il vous arrachera à la puissance, aux mains de vos ennemis. J'attends de l'Eternel votre délivrance, et la joie me vient de la part du Saint pour la miséricorde que vous enverra bientôt l'Eternel, votre Sauveur.
℣. Reminíscere miseratiónum tuárum, Dómine.
℣. Souviens-Toi de Tes bontés, Seigneur,
℟. Et misericordiárum tuárum quæ a sǽculo sunt.
℟. Et de Tes miséricordes qui datent des siècles.
Orémus.
Prions.
Da nobis, quǽsumus, Dómine, ut et mundi cursus pacífico nobis tuo órdine dirigátur, * et Ecclésia tua tranquílla devotióne lætétur. Per Dóminum.
Nous T'en prions, Seigneur, fais que la marche du monde se déroule pour nous dans la paix, selon Ton dessein, et que Ton Eglise goûte la joie de la tranquillité dans Ton service.
Dóminus vobíscum.
Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et cum spíritu tuo.
℟. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que Dieu tout puissant vous bénisse, le Père, et le Fils et le Saint Esprit.
℟. Amen.
℟. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa.
Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio:
Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur:
En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut