℣. Deus, ✠ in adiutórium meum inténde.
℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína.
℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio,  et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia.
Alléluia.
Hymnus
Hymne
Deus, creátor ómnium, políque rector, véstiens diem decóro lúmine, noctem sopóris grátia,
Dieu, créateur de toutes choses et maître du ciel, qui ornes le jour de la lumière et la nuit de la grâce du sommeil,
Artus solútos ut quies reddat labóris úsui mentésque fessas állevet luctúsque solvat ánxios,
Pour que le repos rende au travail les membres fourbus, qu'il soulage les esprits las et dissipe inquiétudes et chagrins.
Grates perácto iam die et noctis exórtu preces, voti reos ut ádiuves, hymnum canéntes sólvimus.
Nous chantons cette hymne en reconnaissance pour le jour achevé, en prière pour la nuit commencée : viens en aide à Tes serviteurs.
Te cordis ima cóncinant, te vox canóra cóncrepet, te díligat castus amor, te mens adóret sóbria.
Nous voulons Te chanter de tout notre cœur, Te proclamer à pleine voix, T'aimer d'un chaste amour, T'adorer d'une âme attentive.
Ut cum profunda cláuserit diem calígo nóctium, fides tenébras nésciat et nox fide relúceat.
Ainsi lorsque l'obscurité de la nuit aura mis fin au jour, notre foi ne connaîtra pas de ténèbres, mais elle brillera dans la nuit.
Christum rogámus et Patrem, Christi Patrísque Spíritum; unum potens per ómnia, fove precántes, Trínitas. Amen.
Nous prions le Christ et le Père, et leur commun Esprit ; que la Trinité, seule toute puissante, protège ceux qui L'invoquent. Amen.
Ant. 1. Dirigátur, Dómine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.
Ant. 1. Que ma prière, Seigneur, soit dirigée, comme l'encens en Ta présence.
Psalmus 140 (141)
Psaume 140 (141)
In periculis oratio
Prière dans les dangers
Et ascendit fumus incensorum de orationibus sanctorum de manu angeli coram Deo (Ap 8, 4).
L'ange fit monter devant Dieu la fumée des parfums avec les prières des saints (Ap 8, 4).
Dómine, clamávi ad te, ad me festína; * inténde voci meæ, cum clamo ad te.
Seigneur, j'ai crié vers Toi, hâte-Toi ; prête l'oreille à ma voix, quand je crie vers Toi.
Dirigátur orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo, * elevátio mánuum meárum ut sacrifícium vespertínum.
Que ma prière soit devant Ta face comme l'encens, et l'élévation de mes mains comme l'offrande du soir.
Pone, Dómine, custódiam ori meo * et vigíliam ad óstium labiórum meórum.
Seigneur, mets une garde à ma bouche, une sentinelle à la porte de mes lèvres.
Non declínes cor meum in verbum malítiæ * ad machinándas machinatiónes in impietáte
N'incline pas mon coeur vers des mauvaises paroles ; ne l'incline pas à se livrer à des actes d'impiété
cum homínibus operántibus iniquitátem; * et non cómedam ex delíciis eórum.
avec les hommes qui commettent l'iniquité ; que je ne prenne aucune part à leurs festins !
Percútiat me iustus in misericórdia et íncrepet me; óleum autem peccatóris non impínguet caput meum, * quóniam adhuc et orátio mea in malítiis eórum.
Que le juste me frappe, c'est une faveur ; qu'il me reprenne, c'est un parfum sur ma tête ; ma tête ne le refusera pas, car alors je n'opposerai que ma prière à leurs mauvais desseins.
Deiécti in manus duras iúdicum eórum, * áudient verba mea, quóniam suávia erant.
Mais bientôt leurs chefs seront précipités le long des rochers; et l'on écoutera mes paroles, car elles seront agréables.
Sicut frusta dolántis et dirumpéntis in terra, * dissipáta sunt ossa eórum ad fauces inférni.
Comme lorsqu'on laboure et que l'on ameublit la terre, ainsi nos ossements sont semés au bord du schéol.
Quia ad te, Dómine, Dómine, óculi mei; * ad te confúgi, non effúndas ánimam meam.
Car vers Toi, Seigneur, Seigneur, je tourne les yeux ; auprès de Toi je cherche un refuge: n'abandonne pas mon âme.
Custódi me a láqueo, quem statuérunt mihi, * et a scándalis operántium iniquitátem.
Préserve-moi des pièges qu'ils me tendent, des embûches de ceux qui font le mal !
[Cadent in retiácula sua peccatóres simul, * ego autem ultra pertránseam.]
[Que les méchants tombent dans leurs propres filets, et que j'échappe en même temps!]
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Dirigátur, Dómine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.
Ant. Que ma prière, Seigneur, soit dirigée, comme l'encens en Ta présence.
Ant. 2. Tu es refúgium meum, Dómine, pórtio mea in terra vivéntium.
Ant. 2. Tu es mon refuge, Seigneur, ma part sur la terre des vivants.
Psalmus 141 (142)
Psaume 141 (142)
Tu es refugium meum
Tu es mon refuge
Hæc omnia in Domino tempore passionis impleta sunt (S. Hilarius).
Voici que dans Seigneur, au temps de la Passion, tout est accompli (S. Hilaire).
Voce mea ad Dóminum clamo, * voce mea ad Dóminum déprecor;
Ma voix crie vers le Seigneur, ma voix implore le Seigneur ;
effúndo in conspéctu eius lamentatiónem meam, * et tribulatiónem meam ante ipsum pronúntio.
je répands ma lamenation en Sa présence, devant Lui j'expose ma tribulation.
Cum déficit in me spíritus meus, * tu nosti sémitas meas.
Lorsqu'en moi mon esprit défaille, Tu connais mes sentiers.
In via, qua ambulábam, * abscondérunt láqueum mihi.
Sur la route où je marche, ils tendent des pièges pour moi.
Considerábam ad déxteram et vidébam, * et non erat qui cognósceret me.
Jette les yeux à ma droite et vois, personne ne me reconnaît.
Périit fuga a me, * et non est qui requírat ánimam meam.
Tout refuge me fait défaut, nul n'a souci de mon âme.
Clamávi ad te, Dómine; dixi: «Tu es refúgium meum, * pórtio mea in terra vivéntium.
Je crie vers Toi, Seigneur, je dis : « Tu es mon refuge, mon partage sur la terre des vivants.
Inténde ad deprecatiónem meam, * quia humiliátus sum nimis.
Prête l'oreille à ma plainte, car je suis humilié à l'excès.
Líbera me a persequéntibus me, * quia confortáti sunt super me.
Délivre-moi de ceux qui me persécutent, car ils sont plus forts que moi.
Educ de custódia ánimam meam * ad confiténdum nómini tuo;
Tire mon âme de cette prison, afin que je célèbre Ton nom ;
me circúmdabunt iusti, * cum retribúeris mihi».
les justes m'entoureront lorsque Tu m'auras fait du bien. »
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Tu es refúgium meum, Dómine, pórtio mea in terra vivéntium.
Ant. Tu es mon refuge, Seigneur, ma part sur la terre des vivants.
Ant. 3. Humiliávit semetípsum Dóminus Iesus, propter quod et Deus exaltávit illum in sǽcula.
Ant. 3. Il S'est humilié Lui-même, le Seigneur Jésus, c'est pourquoi Dieu L'a exalté dans les siècles.
Canticum (Phil 2, 6-11)
Cantique (Phil 2, 6-11)
De Christo, servo Dei
Le Christ, serviteur de Dieu
Christus Iesus, cum in forma Dei esset, * non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo,
Le Christ-Jésus, bien qu'Il fût dans la condition de Dieu, n'a pas retenu de Lui-même Son égalité avec Dieu,
sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus; * et hábitu invéntus ut homo,
mais Il S'est anéanti Lui-même, en prenant la condition d'esclave, en Se rendant semblable aux hommes ; reconnu pour homme par tout ce qui a paru de Lui,
humiliávit semetípsum factus obœdiens usque ad mortem, * mortem autem crucis.
Il S'est abaissé Lui-même, se faisant obéissant jusqu'à la mort, et à la mort de la croix.
Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, * quod est super omne nomen,
C'est pourquoi aussi Dieu L'a exalté, et Lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,
ut in nómine Iesu omne genu flectátur * cæléstium et terréstrium et infernórum
afin qu'au Nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et dans les enfers,
et omnis língua confiteátur: * «Dóminus Iesus Christus!», in glóriam Dei Patris.
et que toute langue confesse : « Jésus-Christ est le Seigneur ! » à la gloire de Dieu le Père.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Humiliávit semetípsum Dóminus Iesus, propter quod et Deus exaltávit illum in sǽcula.
Ant. Il S'est humilié Lui-même, le Seigneur Jésus, c'est pourquoi Dieu L'a exalté dans les siècles.
Lectio brevis (Rom 11, 33-36)
Lecture brève (Rom 11, 33-36)
O altitúdo divitiárum et sapiéntiæ et sciéntiæ Dei! Quam incomprehensibília sunt iudícia eius et investigábiles viæ eius! Quis enim cognóvit sensum Dómini? Aut quis consiliárius eius fuit? Aut quis prior dedit illi, et retribuétur ei? Quóniam ex ipso et per ipsum et in ipsum ómnia. Ipsi glória in sæcula. Amen.
O profondeur inépuisable et de la sagesse et de la science de Dieu! Que Ses jugements sont insondables et Ses voies incompréhensibles! Car "qui a connu la pensée du Seigneur ou qui a été Son conseiller?" Ou bien "qui Lui a donné le premier, pour qu'Il ait à recevoir en retour?" De Lui, par Lui et pour Lui sont toutes choses. A Lui la gloire dans tous les siècles! Amen!
 Responsorium breve
Répons bref 
℟. Quam magnificáta sunt * Opera tua, Dómine. Quam. ℣. Omnia in sapiéntia fecísti. * Opera tua, Dómine. Glória Patri. Quam.
℟. Qu'elles sont magnifiques, * Tes œuvres, Seigneur. Qu'elles. ℣. Tu as fait toutes choses avec sagesse. * Tes œuvres, Seigneur. Gloire au Père. Qu'elles.
Ant. Sábbatum propter hóminem factum est, et non homo propter sábbatum, dicit Dóminus.
Ant. Le sabbat a été fait pour l'homme, et non l'homme pour le sabbat, dit le Seigneur.
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55)
Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino
Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat ✠ * ánima mea Dóminum,
Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo,
et mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ. * Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes,
parce qu'Il a pris en considération l'humilité de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius,
parce que Celui qui est puissant a fait en moi de grandes choses, et Son nom est saint,
et misericórdia eius in progénies et progénies * timéntibus eum.
et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui;
Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur ;
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles;
Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles ;
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes.
Il a comblé de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum, * recordátus misericórdiæ,
Il a relevé Israël, Son enfant, Se souvenant de Sa miséricorde,
sicut locútus est ad patres nostros, * Abraham et sémini eius in sǽcula.
selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Sábbatum propter hóminem factum est, et non homo propter sábbatum, dicit Dóminus.
Ant. Le sabbat a été fait pour l'homme, et non l'homme pour le sabbat, dit le Seigneur.
Preces
Prières litaniques
Hac hora, qua Rex mártyrum vitam suam in cena óbtulit et in cruce depósuit, grátias agámus illi, dicéntes:
Te, Dómine, celebrámus.
Te, Dómine, celebrámus, quia in finem dilexísti nos, salvátor noster, omnis martyrii fons et exémplum.
Nous Te célébrons, Seigneur, car Tu nous as aimés jusqu'au bout, notre Sauveur, source et exemple de tous les martyrs.
Quia omnes peccatóres pæniténtes in præmium vitæ vocásti.
Quia sánguinem novi et ætérni testaménti, in remissiónem peccatórum effúsum, Ecclésiæ offeréndum tradidísti.
Quia hac die per grátiam tuam in fide perseverávimus.
Quia tuæ morti multos fratres hódie sociásti.
Pater noster, qui es in cælis:
Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum;
que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;
qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.
que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;
Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,
et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;
comme nous remettons nous-mêmes à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;
et ne nous abandonne pas dans l'épreuve ;
sed líbera nos a malo.
mais libère nous du mauvais.
Postea dicitur immediate et sine orémus oratio propria, cum conclusione longiore.
Après cela on dit immédiatement et sans "Prions" l'oraison propre, avec la conclusion longue.
Deus, cuius providéntia in sui dispositióne non fállitur, te súpplices exorámus, * ut nóxia cuncta submóveas, et ómnia nobis profutúra concédas. Per Dóminum.
Ô Dieu, dont la providence ne Se trompe jamais en Ses desseins, nous Te prions humblement d'écarter toute nuisance, et de nous accorder toutes choses utiles.
Dóminus vobíscum.
Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et cum spíritu tuo.
℟. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que Dieu tout puissant vous bénisse, le Père, et le Fils et le Saint Esprit.
℟. Amen.
℟. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa.
Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio:
Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
℣. Ite in pace. ℟. Deo grátias.
℣. Allez en paix. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur:
En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut