℣. Deus, ✠ in adiutórium meum inténde.
℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína.
℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio,  et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia.
Alléluia.
Hymnus
Hymne
Horis peráctis úndecim ruit dies in vésperum; solvámus omnes débitum mentis libénter cánticum.
La onzième heure est accomplie, le jour décline vers le soir ; le cœur joyeux, acquittons-nous de notre devoir de louange.
Labor diúrnus tránsiit quo, Christe, nos condúxeras; da iam colónis víneæ promíssa dona glóriæ.
La journée de peine est finie où Tu nous embauchas, Seigneur : donne aux ouvriers de Ta vigne la gloire que Tu leur promets.
Mercéde quos nunc ádvocas, quos ad futúrum múneras, nos in labóre ádiuva et post labórem récrea.
Ton appel propose un salaire, et Tu le verseras plus tard : aide-nous dans notre labeur, fais-nous revivre après la peine.
Sit, Christe, rex piíssime, tibi Patríque glória cum Spíritu Paráclito, in sempitérna sǽcula. Amen.
O Christ, ô Roi plein de bonté, gloire à Toi et gloire à Ton Père, avec l'Esprit consolateur, à travers les siècles sans fin. Amen.
Ant. 1. Per síngulos dies benedícam tibi, Dómine, et mirabília tua narrábo.
Ant. 1. Je veux chaque jour Te bénir, Seigneur, je raconterai Tes merveilles.
Psalmus 144 (145)
Psaume 144 (145)
Laus divinæ maiestatis
Louange à la divine majesté
Iustus es, qui es et qui eras, Sanctus (Ap 16, 5).
Tu es juste, Seigneur, Toi qui es et qui étais (Ap 16, 5).
I
I
Exaltábo te, Deus meus rex, et benedícam nómini tuo * in sæculum et in sǽculum sǽculi.
Je T'exalterai, ô Dieu mon roi, et je bénirai Ton Nom à jamais et dans les siècles des siècles.
Per síngulos dies benedícam tibi et laudábo nomen tuum * in sǽculum et in sǽculum sǽculi.
Chaque jour je Te bénirai, et je louerai Ton Nom à jamais, et dans les siècles des siècles.
Magnus Dóminus et laudábilis nimis, * et magnitúdinis eius non est investigátio.
Le Seigneur est grand et très digne de louange, et Sa grandeur n'a pas de bornes.
Generátio generatióni laudábit ópera tua, * et poténtiam tuam pronuntiábunt.
Chaque génération louera Tes oeuvres et publiera Ta puissance.
Magnificéntiam glóriæ maiestátis tuæ loquéntur * et mirabília tua enarrábunt.
On parlera de la magnificence glorieuse de Ta sainteté, et on racontera tes merveilles.
Et virtútem terribílium tuórum dicent * et magnitúdinem tuam narrábunt.
On dira quelle est la puissance de Tes oeuvres terribles, et on racontera Ta grandeur.
Memóriam abundántiæ suavitátis tuæ eructábunt * et iustítia tua exsultábunt.
On proclamera le souvenir de Ton immense bonté, et on se réjouira de Ta justice.
Miserátor et miséricors Dóminus, * longánimis et multæ misericórdiæ.
Le Seigneur est clément et miséricordieux, patient et tout à fait miséricordieux.
Suávis Dóminus univérsis, * et miseratiónes eius super ómnia ópera eius.
Le Seigneur est bon envers tous, et Ses miséricordes s'étendent sur toutes Ses oeuvres.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Per síngulos dies benedícam tibi, Dómine, et mirabília tua narrábo.
Ant. Je veux chaque jour Te bénir, Seigneur, je raconterai Tes merveilles.
Ant. 2. Oculi ómnium in te sperant, Dómine, prope es ómnibus invocántibus te.
Ant. 2. Les yeux de tous espèrent en Toi, Seigneur, Tu es proche de ceux qui T'invoquent.
Psalmus 144 (145)
Psalmus 144 (145)
Laus divinæ maiestatis
Louange à la divine majesté
Iustus es, qui es et qui eras, Sanctus (Ap 16,5)
Tu es juste, et Saint, Toi qui es et qui étais (Ap 16, 5).
II
II
Confiteántur tibi, Dómine, ómnia ópera tua; * et sancti tui benedícant tibi.
Que toutes Tes oeuvres Te célèbrent, Seigneur, et que Tes saints Te bénissent.
Glóriam regni tui dicant * et poténtiam tuam loquántur,
Ils diront la gloire de Ton règne, et ils parleront de Ta puissance;
ut notas fáciant fíliis hóminum poténtias tuas * et glóriam magnificéntiæ regni tui.
afin de faire connaître aux enfants des hommes Ta puissance, et la glorieuse magnificence de Ton règne.
Regnum tuum regnum ómnium sæculórum, * et dominátio tua in omnem generatiónem et generatiónem.
Ton règne est un règne de tous les siècles, et Ton empire s'étend de génération en génération.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Oculi ómnium in te sperant, Dómine, prope es ómnibus invocántibus te.
Ant. Les yeux de tous espèrent en Toi, Seigneur, Tu es proche de ceux qui T'invoquent.
Ant. 3. Iustæ et veræ sunt viæ tuæ, Rex sæculórum.
Ant. 3. Tes voies sont justes et vraies, Roi des siècles.
Canticum (Ap 15, 3-4)
Cantique (Ap 15, 3-4)
Hymnus adorationis
Hymne d'adoration
Magna et mirabília ópera tua, * Dómine Deus omnípotens;
Grandes, merveilleuses, Tes oeuvres, Seigneur, Dieu tout puissant ;
iustæ et veræ viæ tuæ, * Rex géntium!
Ils sont justes, ils sont vrais, Tes chemins, Roi des nations !
Quis non timébit, Dómine, * et glorificábit nomen tuum?
Qui ne Te craindrait, Seigneur, à Ton nom, qui ne rendrait gloire ?
Quia solus Sanctus, quóniam omnes gentes vénient et adorábunt in conspéctu tuo, * quóniam iudícia tua manifestáta sunt.
Car Toi seul es saint, parce que toutes les nations viendront et se prosterneront devant Toi, parce qu'ils sont manifestés, Tes jugements.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Iustæ et veræ sunt viæ tuæ, Rex sæculórum.
Ant. Tes voies sont justes et vraies, Roi des siècles.
Lectio brevis (Rom 8, 1-2)
Lecture brève (Rom 8, 1-2)
Nihil nunc damnatiónis est his, qui sunt in Christo Iesu; lex enim Spíritus vitæ in Christo Iesu liberávit te a lege peccáti et mortis.
Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. En effet, la loi de l'esprit de vie en Jésus-Christ m'a délivré de la loi du péché et de la mort.
 Responsorium breve
Répons bref 
℟. Christus mórtuus est pro peccátis nostris, * Ut nos offérret Deo. Mortuus. ℣. Mortificátus quidem carne, vivificátus autem Spíritu. * Ut nos offérret Deo. Glória Patri. Christus.
℟. Le Christ est mort pour nos péchés, * afin de nous offrir à Dieu. Le Christ. ℣. Ayant été mis à mort quant à la chair, mais rendu à la vie quant à l’Esprit. * Afin de nous offrir à Dieu. Gloire au Père. Le Christ.
Ant. Recordáre, Dómine, misericórdiæ tuæ, sicut locútus es ad patres nostros.
Ant. Souviens-Toi, Seigneur, de Ta miséricorde, comme Tu l'as promis à nos pères.
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55)
Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino
Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat ✠ * ánima mea Dóminum,
Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo,
et mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ. * Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes,
parce qu'Il a pris en considération l'humilité de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius,
parce que Celui qui est puissant a fait en moi de grandes choses, et Son nom est saint,
et misericórdia eius in progénies et progénies * timéntibus eum.
et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui;
Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur ;
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles;
Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles ;
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes.
Il a comblé de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum, * recordátus misericórdiæ,
Il a relevé Israël, Son enfant, Se souvenant de Sa miséricorde,
sicut locútus est ad patres nostros, * Abraham et sémini eius in sǽcula.
selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Recordáre, Dómine, misericórdiæ tuæ, sicut locútus es ad patres nostros.
Ant. Souviens-Toi, Seigneur, de Ta miséricorde, comme Tu l'as promis à nos pères.
Preces
Prières litaniques
Christum, in quem sperant qui novérunt nomen eius, fidénter acclamántes rogémus:
Invoquons le Christ, en qui espèrent ceux qui connaissent Son nom, en acclamant avec confiance :
Kýrie, eléison.
Kyrie, eléison.
Da, Christe, ut humána fragílitas, quæ per se proclívis est ad lapsum,
per te semper firmétur.
Quæ per se prona est ad offénsam,
per te semper reparétur ad véniam.
Qui culpa offénderis et pæniténtia placáris,
flagélla tuæ iracúndiæ, quæ pro peccátis nostris merémur, avérte.
Qui mulíeris pæniténtis remisísti peccáta et ovem errántem in úmeros tuos
imposuísti,
ne avértas misericórdiam tuam a nobis.
Omnes, qui in te, cum in terris dégerent, speravérunt,
ad cæli portas admítte, quas crucis tuæ mérito reserásti.
Permets, ô Christ, que la fragilité humaine, en elle même encline à la chute,
soit affermie par Toi
Que ceux qui sont enclins à l'offense,
par Toi obtiennent la réparation.
Toi que le péché offense et que la pénitence apaise,
éloigne de nous le fléau de Ta colère, mérité par nos péchés.
Toi qui as pardonné à la femme repentante et porté sur Tes épaules les brebis perdues,
ne nous retire pas Ta miséricorde.
A tous ceux, qui en Toi, lors de leur séjour sur terre, ont été dans l'espérance,
Ouvre leur les portes du ciel par les mérites de la croix.
Pater noster, qui es in cælis:
Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum;
que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;
qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.
que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;
Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,
et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;
comme nous remettons nous-mêmes à nos débiteurs ;
et ne nos indúcas in tentatiónem;
et ne nous abandonne pas dans l'épreuve ;
sed líbera nos a malo.
mais libère nous du mauvais.
Postea dicitur immediate et sine orémus oratio propria, cum conclusione longiore.
Après cela on dit immédiatement et sans "Prions" l'oraison propre, avec la conclusion longue.
Deus, qui diligéntibus te bona invisibília præparásti, infúnde córdibus nostris tui amóris afféctum, * ut, te in ómnibus et super ómnia diligéntes, promissiónes tuas, quæ omne desidérium súperant, consequámur. Per Dóminum.
Pour ceux qui T'aiment, ô Dieu, Tu as préparé des biens que l’œil ne peut voir : répands en nos cœurs la ferveur de Ton amour, afin que, T'aimant en toute chose et par-dessus tout, nous obtenions la réalisation de Tes promesses qui surpassent tout désir.
Dóminus vobíscum.
Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et cum spíritu tuo.
℟. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que Dieu tout puissant vous bénisse, le Père, et le Fils et le Saint Esprit.
℟. Amen.
℟. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa.
Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio:
Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
℣. Ite in pace. ℟. Deo grátias.
℣. Allez en paix. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur:
En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut